Votre quotidien - Page 4

  • CHARLEROI: Les étapes du chantier Rive Gauche en VIDEO

    rive gauche,charleroi,colonnades,place albert 1er,chantierLe chantier du futur complexe "Rive Gauche" tourne à plein régime, les colonnades situées sur le Boulevard Joseph Tirou ne sont plus. La démolition de ce haut lieu de Charleroi a  rendu l'âme il y a peu, ce n'est pas sans mal tant pour les nombreux riverains présents mais aussi les Carolos, les commerçants qui sont venus quotidiennement immortaliser l'ouvrage lors des différentes phases de démolition. 

    Votre blog Sudinfo Charleroi était là !

    Nous avons pu placer un appareil photo et obtenir des images étonnantes et exclusives du chantier durant toutes ses phases. Depuis le tout début des travaux, alors que le parking de la Place Albert 1er était encore très fréquenté, jusqu'à la disparition définitive du dernier pilier des colonnades qui se sont éteintes dans l'émotion la plus totale. 

    Découvrez la rétrospective de plusieurs mois d'images en vidéo, revivez au plus près cet l'événement, ce qui sera sans aucun doute le chantier le plus historique de notre Métropole et ce à plus d'un titre. Signalons enfin que notre ville de Charleroi et ses partenaires se sont lancé des défis colossaux pour l'avenir de notre ville.

    Le projet n'est pas une mince affaire, les promoteurs ont pris aussi à bras le corps ce projet gigantesque qui devrait connaître son aboutissement dans moins de deux ans. Même si ces travaux n'ont pas été toujours bien accueillis, en autres par les commerçants. La machine est lancée et les résultats devraient en principe en réjouir plus d'un. Une affaire à suivre et à vivre au quotidien. 

    Image/video: SDZ©Seben

    Découvrez notre vidéo exclusive: 


    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Coup de coeur, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Quand le Quick à la ville basse surfe sur le concept Rive Gauche

    IMG_0027.jpgLe concept du nouveau complexe commercial Rive Gauche fait beaucoup parler de lui, tant au sein des citoyens carolos, des riverains,... mais également au sein des commerçants. On sait que les travaux, les chantiers avancent et doivent faire place à un centre commercial, des logements, des centres de divertissements culturels.

    Même si certains sont réticents à ces changements, d'autres semblent avoir eu l'idée de surfer sur la vague de ce concept. C'est le cas par exemple du Restaurant rapide Quick de Charleroi ville basse (Bd Tirou) où un menu "spécial" a été présenté aux clients "Le Menu Rive Gauche".

    Une offre spéciale composée d'un menu complet (sandwich, boissons, frites) auquel on ajouter un autre sandwich au choix et une sauce, le tout pour le prix de 10€. Ce menu semble étonner pas mal de riverains et de visiteurs de passage. 

    "Je trouve ça étonnant, je croyais que c'était une blague au départ, mais c'est plutôt un clin d'oeil pour le projet Rive Gauche et je me suis dit pourquoi pas?" déclare Laurence, une cliente habituelle.

    "Rive Gauche ça inspire il faut croire, moi cela ne me dérange pas surtout si on peut profiter d'un petit plus, l'idée est sympa." nous dit Jean-François,  un étudiant présent dans le restaurant.

    Et enfin pour la petite histoire, pour celles et ceux qui se posent la question du nom étrange de "Rive Gauche", du choix de ce nom, il est peut être issu du nom du premier magasin de luxe ouvert par Yves St Laurent à Paris qu'il avait appelé "Rive Gauche",  par sa situation géographique particulière sur la rive Parisienne. Est-ce une piste ? En tout cas, il semblerait que ce nom aujourd'hui inspire encore au niveau immobilier mais plus que ça ... commercialement aussi ! 

    IMG_0027.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Société, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Les petites magouilles du chantier Rive Gauche.

    Rive Gauche, Charleroi, Travaux, Place Albert 1erLes chantiers de la ville basse de Charleroi, Rive Gauche et ses travaux vont bon train. La phase de démolition partielle des colonnades a débuté il y a peu. Avant cette étape, c'était la démolition des structures de l’ancien parking de la Place Albert 1er qui était à l’ordre du jour. 

     

    Nous avons constaté sur place de bien étranges agissements et avons été alertés à plusieurs reprises par des riverains. Depuis le départ des commerçants qui ont dû quitter les colonnades, il y a de bien drôles de choses qui s'y passent: des visites nocturnes de personnes  indésirables et profitant de l’obscurité pour venir dérober du matériel, des câbles, des structures métalliques, du bois, du béton, du mobilier qui étaient encore présents au sein des cellules commerciales. La Police de Charleroi a déjà pu interpeller à plusieurs reprises et de façon efficace et professionnelle des individus présents sur le chantier et tout à fait en infraction dans ce cadre là. Très attentif également à la sécurité des citoyens.

     

    C’est ainsi que début de semaine, deux individus cagoulés et habillés de noir avaient pu rôder sur le chantier tels des Ninjas, autour des grues et armés d’un pied de biche et de plusieurs sacs pour emporter les butins. Chaque jour, il n’est pas rare de constater des va-et-vient nocturnes sur le chantier et la présence de « civils » au sein des structures en cours de démolition. Ces présences sont à la fois extrêmement dangereuses par l’instabilité de certaines structures des colonnades et la présence d’engins, de trous et de déchets sur le chantier. La police de Charleroi reçoit d’ailleurs régulièrement des appels de riverains qui s’inquiètent de la présence inappropriée d’auteurs aux comportements plutôt douteux, voir même des adolescents ou des enfants.

     

    Les voleurs sont au rendez-vous mais pas uniquement, d’autres citoyens envahissent les lieux pour y prendre des photos, y pratiquer des actes sexuels, des promenades et vont jusqu’à plier des barrières, forcer des cadenas ou plus dangereux encore escalader les barrières de sécurité jusqu’à chuter lourdement derrières celles-ci. Les exemples et témoins ne manquent pas. 

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Faits Divers, Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • LODELINSART: La ligue des familles organise sa bourse aux vêtements.

    10443347_10203792486714410_3114101192398971464_n.jpgC'est le samedi 07 mars de 13h30 à 15h30 (Ecole Notre Dame - 32 rue Charniat à Lodelinsart) que sera organisée la bourse aux vêtements de la ligue des familles.

    A cette occasion, plus de 6000 articles seront proposés à la vente, des vêtements qui seront triés par âge et par sexe. Dans l'optique de faciliter la recherche de chacun, même un local de matériels "puériculture" et vêtements de grossesse sera également accessible. Sans oublier un espace dédié aux vêtements pour adolescents de 16 ans et plus (tailles S,M,L). 

     

    En ce qui concerne l'accueil, l'information sur place sera assurée par les bénévoles de la ligue des familles, le tout dans une ambiance conviviale et chaleureuse. 

    Il est inutile de rappeler que l'achat en bourse de vêtements permet aussi de faire de bonnes affaires, de comparer efficacement les articles mais surtout de découvrir de petits prix accessibles à tous. 

    Et pour celles et ceux qui le souhaitent, du café, de l'eau des petites collations seront aussi au rendez-vous pour compléter cette petite balade au coeur de la bourse de vêtements et tout cela à prix sympa, de quoi compléter ce moment de détente et de shopping. 

    Notez aussi : pour celles et ceux qui ont des articles à proposer à la vente, le dépôt de ceux-ci est possible (uniquement sur rendez-vous au 0483/ 08 63 77) à partir du 23 février 2015 jusqu'au 6 mars de 20h00 à 21h30 au 

    Pour plus d'informations, vous pouvez joindre la ligue des familles:  charleroibourse@liguedesfamilles.be mais aussi en visant le site internet ICI 

    SDZ ©Seben

    bourse.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société, Tendance, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Destruction des colonnades de la ville basse. VIDEO

    Annoncé depuis plusieurs mois, le moment est enfin arrivé de dire adieu aux colonnades de la ville basse de Charleroi (entre la place Albert 1er et le Boulevard Joseph Tirou). Les travaux de démolitions ont débutés réellement pour l'édifice ce mardi 10 février. (La durée de cette phase des travaux devrait durer un mois).

    Un événement dont beaucoup de riverains, de promeneurs n'auraient manqués pour rien au monde. Il faut dire que ce moment était à la fois attendu pour certains avec impatience (pour marquer le signe du renouveau) et à contre coeur pour d'autres qui y voient la perte d'un haut lieu de notre vie carolo. C'est devant une foule importante que les premiers coups de grues ont pu retentir. De nombreux photographes amateurs ou professionnels étaient également de la partie. 

    Nos confrères de Sudpresse, La Nouvelle Gazette ont pu réaliser une vidéo extraordinaire avec des vues inédites du ciel et marquer pour toujours ce moment très particulier. Retrouvez cette video dans notre article ci-dessous.

    N'hésitez pas à nous donner votre avis, votre sentiment sur ce moment. La démolition des colonnades ... Bonne ou mauvaise chose ? Avez-vous le sentiment de perdre un réel patrimoine ? La démolition était-elle pour vous une chose inévitable pour avancer dans l'avenir de Charleroi ?


     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Des passants déplacent la voiture qui bloque le chantier.

    IMG_0010.jpgLe projet Rive Gauche prend de l'ampleur et avance relativement bien. Ce vendredi s'est pourtant produit un événement bien étrange et cocasse. En cause, le mauvais stationnement d'un automobiliste qui a cru qu'il pouvait se placer à un endroit pourtant bien signalé comme interdit de stationnement, mal lui en aura pris.

    C'est fin d'après midi que l'énorme camion transportant une foreuse géante (de  14 mètres) souhaitait quitter la place mais sans succès. Un événement qui bloquait le bon déroulement du chantier et la circulation vers celui-ci.

    Que fallait-il faire ? Appeler la police pour évacuer la voiture ?  Accrocher la voiture mal garée en manoeuvrant ? Ce sont finalement des passants qui ont trouvés LA solution en déplaçant la voiture à plus d'un mètre... à la force des bras ! Un spectacle étonnant mais qui n'a pas manqué d'amuser les riverains présents. 

    - Cliquez dessus pour agrandir les photos -

    Source photo: SDZ.

    IMG_0009.jpgIMG_0010.jpgIMG_0011.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Le carolo spécialiste du stationnement sauvage ?

    Voiture, Parking, Charleroi, St FiacreLes Carolos seraient-ils les spécialistes des stationnements sauvages ? Il semblerait que oui ! De nombreux espaces publics sont exploités actuellement pour stationner les véhicules en plein centre ville. Des parkings existent et offrent pourtant de nombreuses possibilités de stationnement, cependant il faut payer ces espaces, ce qui n'est pas toujours du goût des riverains, clients, visiteurs du centre ville.

    Certains ont pourtant trouvé la solution ultime pour tenter d'éviter de payer le parking: se garer sur des trottoirs, des espaces réservés aux personnes à mobilité réduite, des places fermées ou encore mieux sur des espaces de passages pour piétons... Aucun espace n'est épargné !

    "Tant qu'à faire dans l'illégalité,  autant le faire avec panache" nous déclare rapidement un homme à travers sa fenêtre ouverte et qui s'introduit avec son véhicule par le passage piétons Boulevard Tirou, pour entrer sur la place St Fiacre, place qui n'est pas habituellement un endroit de stationnement autorisé ni même reconnu ou prévu dans ce sens par la Ville de Charleroi.

    Il reste à savoir ce que peuvent encourir les automobilistes qui s'introduisent de façon illégale et se stationnent dans des espaces non autorisés au centre ville de Charleroi. Des amendes pour "stationnement interdit" peuvent être dressées par les autorités de police,  voire l'enlèvement tout simplement des voitures qui seraient en infraction.

    Ce type de comportement semble avoir comme effet direct que d'autres automobilistes qui arrivent à cet endroit Place St Fiacre, pensent à tort (puisqu'ils peuvent aussi être verbalisés), que ce stationnement est autorisé. En quelques minutes à peine, d'autres voitures s'ajoutent de façon constante à la file déjà présente. 

    Voiture, Parking, Charleroi, St FiacreVoiture, Parking, Charleroi, St Fiacre

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Faits Divers, Société, Votre quotidien 1 commentaire
  • CHARLEROI: L'état des travaux en centre ville.

    IMG_0037.jpgLes travaux à la ville basse de Charleroi vont bon train.

    Les travaux de la place Albert 1er à deux pas du Boulevard Tirou avancent bien et évoluent à grands pas. Le chantier a été recouvert de terre et permet aux ouvriers de débuter les perforations en sous sol pour la préparation des fondations. Quant aux colonnades, elles doivent être détruites début du mois de février si le planning est maintenu.

    La plupart des commerces des colonnades ont été vidés et les lieux complètement vidés des métaux, bois et structures présentes. Les vitres sont actuellement enlevées dans chaque espace commercial pour laisser ce bâtiment nu pour ensuite avoir plus de facilité pour l'éliminer dans la phase suivante de démolition. 

    Et les anciens commerces des colonnades ? 

    Les commerces,  qui étaient présents au sein des colonnades,  sont pratiquement tous partis. On citera par exemple le cordonnier qui a retrouvé une place au coin de la galerie Bernard sur le Boulevard Tirou ainsi que la taverne des colonnades qui s'installe actuellement également au sein de cette galerie commerçante. D'autres commerçants ont décidé de partir ailleurs, quelques-uns de fermer définitivement mais la plupart ont tenté de trouver un nouvel emplacement le plus près possible de celui qu'ils exploitaient depuis parfois très longtemps.

    Et les délais ?

    Le chantier "Rive Gauche" semble avoir respecté le planning établi, même si celui-ci a été retardé à plusieurs reprises par différents recours des commerçants. Depuis, l'avancement du chantier se déroule bien. Les ouvriers travaillent d'ailleurs en semaine de 7 à 21 ou 22 heures pour combler un maximum les délais perdus comme les congés du bâtiment ou les congés du personnel. Ces horaires engendrent aussi bien entendu du bruit, des vibrations et des désagréments, ce que les riverains comprennent mais avouent pour la plupart ne pas pouvoir supporter cela pendant de nombreux mois encore.

    "Je sais que les travaux sont importants, essentiels pour le bon fonctionnement de notre ville, son embellissement, son évolution, mais,  le soir,  par exemple impossible de regarder la télévision, de discuter calmement ou se relaxer chez sois sans qu'une grue immense ne fasse trembler l'appartement ou ne perturbe de façon tonitruante notre sérénité et notre vie privée. Même avec du double vitrage le bruit est omniprésent.  Ni la ville de Charleroi, ni le personnel du chantier ne nous informent  des désagréments qui peuvent arriver. J'espère simplement que notre bâtiment ne va pas bouger ou se fissurer car,  lors de la perforation du sol avec cette grosse grue,  tout tremble et le bruit est épouvantable." déclare François.G riverain de la place Albert 1er. 

    IMG_0037.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: De l'émotion intense aux rires extrêmes à l'Improcarolo !

     

    improcarolo,charleroi,impro,la ruche théâtre

    Ce vendredi soir se déroulait à la Ruche Théâtre de Marcinelle l'Improcarolo: le spectacle, le match où "s'affrontaient" ou plutôt devons-nous dire se "complétaient " Charleroi et Liège. Un public venu très nombreux et prêt à mettre une ambiance de feu dans cette salle qui était comble. Le début de la prestation des deux équipes à été lancé par l'entrée des jouteurs en scène mené par Fabian Vervier de l'Improcarolo, un moment particulièrement très émouvant... Et pour cause...

    Tous les jouteurs en scène,  habillés d'un tee-shirt noir avec l'inscription "Je suis Charlie",  ont ému l'ensemble du public présent. Fabian a posé quelques mots en faveur de la liberté d'expression et un hommage vibrant pour celles et ceux qui avaient pu perdre la vie. C'est ensuite que la minute de "Vacarme" a débuté, plus appropriée pour faire "entendre" cette libre expression (remplaçant la traditionnelle minute de silence): des applaudissements constants, une standing ovation qui n'en finissait plus et qui a fait trembler le Théâtre de la Ruche d'émotion et dans une telle union de solidarité.

    La suite du spectacle, du match était à la hauteur des plus grandes attentes, une équipe de Charleroi qui a une fois de plus prouvé son dynamisme, son imagination et son humour sans limite dans des scènes improvisées,  dignes des meilleurs scénarios. La ville de Liège fut elle aussi fort bien représentée par son équipe,  qui a mis de la couleur et de la joie à la scène et a réalisé de très belles performances. Deux belles équipes qui ont pu apporter un moment de détente, de divertissement, d'humour. D'immenses petits moments de bonheur  dont le public avait grand besoin en ces moments moroses médiatiquement.

    "Oui ! Le rire était extrême à la Ruche Théâtre et avec l'Improcarolo ce vendredi soir et c'est sans aucun doute LE seul extrême que l'on souhaite partager tous ensemble et à jamais !"

    "L'humour, rien de mieux ! Je suis venue pour voir le match ce soir et je dois dire que cela m'a permis totalement d'oublier les atrocités que l'on peut voir à la télévision. J'ai hésité,  mais je ne regrette pas du tout ! C'était vraiment chouette et c'était un moment sympa, j'ai ri.. j'ai ri... comme je ne l'avais plus fait depuis des semaines sans doute... Oui je reviendrai , c'est certain !" nous déclarait Sandra.W, une maman de Marcinelle venue assister au spectacle avec ses deux fils.

    "J'ai eu des frissons partout au moment du témoignage d'hommage, je ne sais pas comment les artistes ont pu faire pour continuer et  jouer pour nous, nous faire rire - J'ai été très ému, il y avait tellement d'applaudissements, de chaleur humaine qui se dégageait et tant d'émotion, une symbiose entre  nous dans le respect et le soutien que cela était presque incroyable. J'avoue avoir discrètement versé une larme. La suite du spectacle m'a permis de bien rire et de pouvoir passer un très bon moment, cela faisait du bien." signale Jean-Pierre.M, présent avec son épouse et manifestement très touché par le début de soirée.

    Et malgré que la soirée se soit soldée par un score de 13 à 10 en faveur de Liège (NDLR: Nous dirons avec humour également qu'à Charleroi nous avons le faire-play de laisser gagner les invités...RIRE), les deux équipes ont été particulièrement efficaces, drôles et très inventives.

    "Ce soir, nous avons joué pour la liberté d'expression et avons communié avec une salle comble qui nous a donné une énergie rarement ressentie lors d'un spectacle. - Ce soir, c'était pour eux. - Merci pour tout."  indiquait L'Improcarolo (F.V) sur son compte Facebook en fin de soirée.

    Le prochain match de L'improcarolo aura lieu le vendredi 13 février 2015, avec la thématique de la St Valentin, une équipe d'hommes et de femmes qui promettent déjà de nombreux moments particulièrement savoureux. A vos agenda ! 

    Infos et réservations: www.improcarolo.be  - contact@improcarolo.be - Tel: 0478 953 990

    Source photo (Hommage): Improcarolo - (Show): SDZ

    improcarolo,charleroi,impro,la ruche théâtre

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Cultures - Evénements, Témoignage, Votre quotidien 2 commentaires
  • ACTUALITE: Aujourd'hui nous sommes tous...

    1503285_965396926806404_503011492599012046_n.jpg"On est tous journalistes, caricaturistes et policiers aujourd'hui..."

    La rédaction de Sudinfo Charleroi et ses lecteurs présentent leurs Sincères condoléances aux familles, proches et amis des victimes de l'attentat survenu à Paris aujourd'hui à la rédaction du magazine Charlie Hebdo. Une profonde douleur également partagée par l'ensemble des journalistes, caricaturistes, policiers du Pays en solidarité avec les confrères Français touchés aujourd'hui dans la liberté de l'expression de chacun. 

    De très nombreux internautes, lecteurs, citoyens manifestent en nombre leur soutien sur les réseaux sociaux face à cet acte jugé terroriste qui frappe nos voisins Français et n'hésitent pas à publier des messages de condoléances, des dessins, des témoignages à la fois bouleversants et qui relèvent l'importance de la libre expression dans notre société.

    Les autorités quant à elles rappellent l'importance de ne pas faire de confusion entres ces actes de terrorismes et les réelles organisations religieuses, membres ou communautés islamiques qui sont une fois de plus montrées du doigt dans cette triste journée de l'histoire. "Nous devons rester digne devant cette violence absolue et ne pas condamner celles et ceux qui n'ont pas commis ces atrocités" 

     

    10429449_1015701105131150_1485464860784084_n.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • EVENEMENT: Le 9 janvier, c'est encore du plaisir à gogo à l'Impro Carolo !

    10378015_10153810431797619_7683254060378065143_n.jpgVous connaissez certainement "L'impro Carolo" appelé aussi l'association carolo d'improvisation ? Si pas, vous devrez les découvrir sans plus attendre ! Tout au long de l'année, ils proposent des représentations, des échanges de bons mots, de bonnes blagues et de "joutes" comme on dit dans le jargon. Une discipline, un spectacle à chaque fois différent, pour nous étonner, nous laisser sans voix mais surtout nous faire passer des soirées des plus divertissantes.

    L'impro Carolo c'est l'occasion de voir s'affronter deux équipes (ou plus parfois), qui vont selon les thèmes abordés nous faire rire aux éclats, nous émouvoir, nous faire participer dans cette folie douce et parfois acide, pétillante et indomptable qu'est l'humour: le talentueux et subtil mélange de combat théâtral et de mots improvisés,  des situations délirantes, des  décors imaginaires qui nous transporte dans une ambiance où le temps s'arrête pour notre plus grand plaisir. Le public est souvent invité à voter, crier, donner son avis, intervenir dans les choix des sujets, vivre de près ce moment collectif de plaisir à gogo.

    Orchestré de main de maître par Fabian Vervier et ses équipes, ces joutes sont toujours l'occasion de découvrir de jeunes ... et moins jeunes talents aussi (mais toujours de qualité), qui sont près à tout pour nous faire passer la soirée la plus inoubliable possible. 

    Le plus sympathique dans ce type de soirée proposée par l'Impro Carolo c'est que le public ne sait jamais à l'avance comment va se dérouler la soirée et c'est ce qui en fait un moment particulièrement unique et de grande qualité, tant et si bien que l'on ne souhaite qu'une seule chose... que la soirée ne se termine jamais et comme cela sera le cas inévitablement..., le souhait d'y revenir très très très vite. 

    A VOS AGENDAS ! La prochaine soirée de l'Impro Carolo se déroulera Le vendredi 9 janvier 2015 à 20h00 au Théâtre de la Ruche à Marcinelle.

    Pour cet événement, la soirée s'annonce particulièrement chaude en émotions avec l'équipe de CHARLEROI contre celle de LIEGE - Ambiance garantie - RESERVEZ VITE !

    "Ils ont un accent, nous aussi. - Ils ont des terrils, nous aussi. - Ils savent s'amuser, nous aussi. - Ils ont une bonne équipe de foot, nous... euh... Laissons ce débat de côté. - Ce qui est sûr, c'est que sur scène une belle rencontre s'annonce ! - Venez vibrer et encourager les 2 équipes pour cette rencontre au sommet." 


    Infos et réservations:

    reservation@improcarolo.be - Tel: 0478.953.990

    Le Vendredi 09.01.2015 à 20h00 - Entrée 10€ adulte/ 8€ Étudiant / 4€ - de 12 ans / Gratuit moins de 8 ans A la Ruche de Marcinelle. (Av. Marius Meurée 1 - 6001 Marcinelle)

    Infos sur les spectacles, les cours, les événements d'entreprises,... www.improcarolo.be 

    La page Facebook de l'Impro Carolo: C'est ICI

    10675550_10153827069907619_7285647344609767716_n.jpg

     

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Coup de coeur, Cultures - Evénements, Votre quotidien 0 commentaire
  • SUDINFO CHARLEROI: Vous souhaite un très Joyeux Noël !

    sudinfolog.jpgToute l'équipe de votre blog régional Sudinfo Charleroi (Sudpresse), vous souhaite un très Joyeux Noël à vous et vos proches.

    Que cette période vous apporte du bonheur, des paillettes dans les yeux et des moments privilégiés de partage, de tendresse et d'amour pour tous ceux que vous aimez. 

     

    Merci également de votre fidélité quotidienne à Sudinfo Charleroi. 

    Jean-Claude Hérin & Sébastien Delhez.


    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • THEATRE: Un triomphe pour Mlle Beulemans et le Cabaret 2000 à la Ruche de Marcinelle.

    IMG_0014.jpg

    J

    cabaret2000,divertiscenes,charleroi,la ruche

    Jean-Paul Clerbois, metteur en scène, prépare un délicieux stoemp aux carottes

    Un grand nombre de personnes étaient venues habillées en costume  d'époque (1900), pour célébrer le mariage de Mlle Beulemans au théâtre de la Ruche à Marcinelle. Une soirée particulièrement réussie et marquante à l'initiative du Cabaret 2000 et de Divertiscènes (le collectif de promotions de la culture à Charleroi).

    cabaret2000,divertiscenes,charleroi,la ruche

    Nostalgie, nostalgie...

    Ce lundi 22 décembre était l'une des soirées spéciales consacrées à cette pièce. Une réelle ambiance de partage, d'humour et de divertissement de qualité régnait au Théâtre de la Ruche à Marcinelle: des spectateurs costumés en 1900, des musiciens, accordéon et orgue de barbarie, une dégustation gourmande et bruxelloise mitonnée par le metteur en scène de la pièce et tout droit venu de Bruxelles, des photos souvenirs pour les participants,...

    cabaret2000,divertiscenes,charleroi,la ruche

    Ils sont venus, en groupe, en costumes "Belle Epoque"

    Ce classique du boulevard bruxellois est  joué de façon magistrale par une troupe de comédiens (Cabaret  2000), tous aussi fabuleux les uns que les autres. On remarquera sans aucun doute Lola Destrercq (Suzanne Beulemans) . Grandiose dans ce rôle, qui semblait avoir été écrit pour elle, Lola nous a émerveillés par son talent et son interprétation.

    cabaret2000,divertiscenes,charleroi,la ruche

    IMG_0014.jpgQuant à Monsieur Beulemans, incarné par le magnifique, surprenant  et charismatique Antoine Vandenberghe, nous a prouvé une fois de plus la grandeur de son talent, de son jeu de comédien et a pu nous emmener bien plus loin que d'autres n'avaient pu le faire auparavant. Le séduisant Albert Delpierre dans la pièce joué par Vivien Charlier a  pu sans aucun doute nous faire tomber sous son charme et son interprétation plein de justesse, de tendresse aussi. Le fiancé de la belle Suzanne Beulemans, Séraphin Meulemeester,  quant à lui,  joué par Florian Fournier , à pu lui aussi nous étonner par sa justesse, son charisme et sa faculté d'incarner le rôle avec brio. Nous ne pouvons oublier la prestation également grandiose de Jacky Druaux, le père de Séraphin dans la pièce, qui nous a fait rire et séduit par une prestation harmonieuse, de qualité et qui ne laissera personne indifférent par la qualité de son jeu. Michelle Vercammen, Aurélie Machelart, Georges Volral,  sont "simplement" magiques dans leur rôle et apportent une atmosphère de légèreté, de drôlerie et tellement indispensable à notre divertissement, de grands comédiens qui , soulignons-le,  nous ont  fait passer un moment savoureux. 

    cabaret2000,divertiscenes,charleroi,la ruche

    La mise  en scène de Jean Paul Clerbois était de grande qualité et fidèle à l'image que nous pouvons tous avoir de cette pièce légendaire. 

    Bien entendu, les autres comédiens de la pièce ont eux aussi apporté  une réelle plus value par une réelle présence scénique. 

    Si vous avez manqué cette représentation et soirée spéciale, sachez que "Le Mariage de Mlle Beulemans" est accessible au public jusqu'au 4 janvier 2015 inclus au Théâtre de la Ruche à Marcinelle. Vous pouvez encore réserver vos places sans plus attendre au 0495.10.20.14.

    cabaret2000,divertiscenes,charleroi,la ruche

     

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Sujets thématiques, Tendance, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: La galerie Bernard défigurée par une terrasse ?

    IMG_0006.jpgAvec la fermeture de la place albert 1er et les expropriations prévues des commerces de colonnades on savait que certains devaient retrouver un nouveau lieu d'exploitation. C'est le cas pour "La taverne des colonnades" qui devrait déménager à l'entrée de la galerie Bernard en plein Boulevard Tirou d'après nos informations. Les riverains ont longtemps pensés qu'une terrasse serait possible sur ce boulevard même (Un arbre avait été abattu dans ce sens par la ville il y a quelques semaines). - Quelle ne fût pas la suprise ce dimanche de constater des fondations de ce qui ressemble à un squelette de terrasse qui prend déjà une belle partie de la largueur de la galerie à l'entrée de celle-ci. Il n'est pas à exclure qu'une autre "partie" de terrasse puisse faire son apparition en plein boulevard Tirou également sous peu.

    Une terrasse qui va nul doute défigurer l'aspect historique de cette galerie mais aussi pour certains riverains condamner définitivement ce lieu à n'être qu'un endroit aux odeurs douteuses et le lieu de rendez-vous de bruyants événements (connaissant l'acoustique particulier du lieu). Bien sûr le côté positif s'il en est sera de voir revivre la Galerie Bernard qui depuis quelques années n'a guère vraiment vu le nombre de visiteurs ou clients augmenté. De nombreuses réactions reçues nous font penser que le sujet ne laisse personne indifférent.

    Charleroi, Galerie Bernard, Taverne"C'est vraiment dommage qu'on ai pu accepter une telle chose. Je craint vraiment pour la tranquilité et celle de mes voisins. Une tarvene c'est bien connu cela est bruyant, les odeurs de bières ne manque pas et cela défigure vraiment ce beau lieu du centre ville. Comme si la ville avait voulu pour se débarrasser des récalcitrants devenus dérrangeant à la place Albert 1er consentir à prostituer une part de notre patrimoine. C'est honteux ! En plus, fini l'espoir de revoir des spectacles comme celui de François Pirette et Rires sur la ville avec cette terrasse qui prend de l'espace de passage à l'entrée même de la galerie. Je suis furieuse car personne ne s'est inquiété de l'avis des riverains à proximité. Encore une question de pognon, à Charleroi c'est bien connu que c'est seulement ce qui compte." Signale Monique.P, une riveraine qui ne décolère pas. 

    Découvrez également ci-dessous d'autres réactions...

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Société, Sujets thématiques, Témoignage, Votre quotidien 2 commentaires