Société - Page 5

  • LODELINSART- Gala des Climbias

    gala8.jpg

    Murphy: le cadet des Climbias !

    gala1.JPG

    140 convives avaient rejoint la Ruche Verrière, samedi soir, pour le gala annuel de la société philanthropique des Climbias. Un bon repas les y attendait. L'orchestre de Pascal Chardon ( remarquable à la trompette!) mettait une sacrée ambiance dans la salle ! Le public dansait et chantait... jusqu'aux petites heures de la nuit. Les bénéfices de la soirée seront versés à "Ensemble avec  les personnes extraordinaires", opération de sensibilisation au handicap.        

    gala2.JPG

    gala3.JPG

    La prochaine édition ( la dixième!) se déroulera les 12 et 13 mai prochain,sur le site provincial de Marcinelle. Un programme spécial sera concocté pour cet anniversaire ! JCH

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • GILLY- Cirque dans la piscine !

    circo1.JPG

    Sur le site de la piscine de Gilly, le PAC Gilly mettait sur pied une grande journée familiale " Festival de jeux" , coordonnée par Frédéric Consoli, avec 3 espaces d'activités: éducation aux jeux vidéos, jeux de société et jeux géants, ainsi que de la psychomotricité. Une récolte de jouets au profit des enfants de Gilly était également organisée par les JS de Gilly. Un temps fort était le spectacle de cirque coordonné par Marie Vandamme de l'asbl "Circomédie . 15 jeunes âgés de 13 à 17 ans ont utilisé le plan incliné de la piscine ( vide, bien entendu, mais il s'agit d'avoir de l'équilibre !) pour pratiquer du diabolo, du monocycle, de la jonglerie,... Le toboggan a été réquisitionné pour l'envoi de balles, les accroches du plongeoir pour du trapèze,... Cette activité s'inscrivait dans le cadre du " groupe création". " Depuis deux ans, nous incitons nos jeunes à sortir du site de Fleurus " signale David Lippolis, directeur. " Ce spectacle était une première à Gilly. Il sera suivi certainement d'autres!".

    circo2.JPG

    circo3.JPG

    circo4.JPG

    circo7.JPG

    Il y en avait vraiment pour tout le monde !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • DAMPREMY- La Maison d'accueil de Roux "La Rochelle" au centre d'un colloque

    rochelle1.JPG

    Née d'une entraide paroissiale destinée à des personnes précarisées, la Maison de quartier de Roux " La Rochelle" a marqué le cap de ses 20 ans d'existence au C.E.M.E. D'autres associations humanistes étaient également représentées.

    Et si, pour paraphraser le philosophe Thomas More ( dont le livre "Utopia"   fête cette année son 500ème anniversaire) , l'associatif était un " terreau d'utopie"?  Cette question était posée lors d'un colloque au C.E.M.E.          

    Parmi les associations et intervenants : l'asbl "La Rochelle" de Roux, le Chênelet, entreprise d'insertion en Pas-de-Calais, Coopeco de Marchienne et Armand Veilleux, Père-Abbé de Scourmont. " L'Utopie signifie bien que tous les projets ne sont pas réalisables. L'important est plus de trouver un chemin pour arriver à transformer le monde " signalait Christian Pirmez, administrateur de "La Rochelle".

    Tirant son nom d'un charbonnage situé dans le quartier du Centre, la maison de quartier rovienne a vu le jour en 1996. Les statuts de l'asbl: " Susciter toutes initiatives et collaborations en vue de trouver une solution heureuse à l'ensemble des problèmes économiques, sociaux, familiaux et culturels des personnes connaissant des difficultés. Assurer le développement socio-culturel et l'éducation permanente des personnes défavorisées en développant l'esprit de citoyenneté. "

    100 foyers de Roux aidés

    Le slogan de la Maison de quartier La Rochelle : " Avec les pauvres, contre la pauvreté". " La force de notre asbl repose sur la motivation et la solidarité de tous les bénévoles! Ici, on travaille "pour, avec et par " les personnes en difficulté. La notion d'assistanat n'existe pas " insiste Jean-Marie Pierre, autre administrateur. " Au-delà de recevoir de l'aide, les personnes sont invitées à s'impliquer avec d'autres au sein de la maison de quartier. De "personnes dans le besoin", elles deviennent " personnes avec ressources". Les bénéfices d'une telle approche non paternaliste sont nombreux. "

    Une centaine de foyers de Roux sont aidés. Parmi les activités, l'action individuelle ( aide d'urgence, banque alimentaire, meubles,...), les actions de groupes ( coopératives d'achats), les rencontres en réseau avec d'autres associations, les actions communautaires ( jardins partagés, espace cuisine, espace informatique, espace d'échanges et de savoir), les activités de développement ( pour améliorer la qualité de vie des habitants, interpeller des politiques, agir pour l'environnement,... ).

    rochelle2.JPG

    Prochaine activité: un grand concert le 17 décembre à 19h à l'Eglise Notre-Dame de l'Assomption de Roux, au profit de la Maison de quartier. Pour tous contacts: www.asbllarochelle.be  JCH

    Consommer autrement avec Coopéco

    rochelle5.jpg

    Présente lors du colloque, Coopéco ( Coopérative Ecologique) a été inaugurée, il y a quelques semaines, sur le site d'Avanti, 12, rue de l'Abattoir à Marchienne-au-Pont. Le principe est le suivant: les clients sont membres coopérateurs, ce qui implique qu'ils soient aussi les propriétaires et travailleurs de leur supermarché! Chaque membre s’engage à donner 3h de son temps tous les mois.

    Cela va d'une permanence, à l'écriture d'un article sur le site, à la comptabilité, à la garderie,... Les produits proposés sont bio et privilégient le circuit court. Les chantiers sont multiples : recherche de financement, communication, gestion du groupement d’achat, aménagement du local, recherche des produits, recrutement des membres, réflexion sur l’étiquetage, la livraison, les services associés au magasin, etc. " Nous souhaitons aussi que cet espace soit aussi un lieu de convivialité et d'échanges " insiste Marie-Françoise Lecomte, coordinatrice. JCH

    Coopeco est ouvert tous les vendredis de 13 à 19h et les samedis de 9 à 17h. Pour tout contact: http://www.coopeco2.be/

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Espace Wallonie- Expo: La violence faible

    violence.jpg

    Dans le cadre de la « Campagne du Ruban blanc » (violences faites aux femmes), les Espaces Wallonie d’Arlon, Charleroi, Liège, Mons, Namur, Nivelles et Tournai vous présentent, du 21 novembre au 16 décembre :

    « La violence, une force faible »

    • Exposition « Créer pour (s’)oublier »
    • Animations par les associations locales (programme en annexe)
     

    Catherine BOUVY

    Chargée de communication - Coordination des expositions

    Tél. : +32 81 321 535 - Fax : +32 81 321 610

    GSM : +32 475 752 188

    Mél. : catherine.bouvy@spw.wallonie.be

    Place Joséphine-Charlotte, 2

    5100 NAMUR (Jambes)

     

     

    SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

    DIRECTION DE LA COMMUNICATION EXTERNE

    www.wallonie.be • N° Vert : 1718 (informations générales) - 1719 pour les germanophones

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • GILLY- Spectacle de l'Ecole de cirque dans l'ancienne piscine, ce dimanche

    Ou comment amener la culture dans un lieu insolite...

     

    ecole-cirque-piscine-gilly.jpg

    Ce dimanche 20 septembre à 17h, les élèves de l'école de cirque de Charleroi auront l'immense plaisir de présenter un spectacle original mêlant différentes techniques circassiennes dans un lieu insolite  : l'ancienne piscine de Gilly, dans le cadre du festival des jeux organisé par la PAC de Gilly.

    ecole-cirque-piscine-gilly3.jpg

    Cette création a été spécialement conçue autour non seulement de ce lieu inédit mais intègre également la notion du temps, thématique que les élèves de l'école de cirque travailleront tout au long de l'année dans le cadre des ateliers hebdomadaires dont l'aboutissement sera le spectacle de fin d'année à la fin du mois de mai.

    ecole-cirque-piscine-gilly2.jpg

    Poursuivant cette idée de temporalité, le spectacle fera la part belle aux bonds, aux rebonds et aux faux-bonds. Différents numéros de monocycle, bolas, équilibre sur câble, trapèze et diabolo viendront rythmer ce moment hors du temps.

    Contactez-nous pour de plus amples informations

    Marie Vandamme, responsable pédagogique, Circomédie asbl

    071/38.77.59

    mariev@circomedie.be

    www.ecoledecirquedecharleroi.be

    Lieu  : ancienne piscine de Gilly  : Place Jules Destrée, 6060 Gilly à 17h00

    > Plus d'info sur le festival  des jeux

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • GILLY- Bourse annuelle des trains miniatures

    trains..jpg

    Georges Hoebeke

    Dépassée la collection des trains miniatures ? Eh bien, non ! Dimanche,  200 passionnés de tous âges ont acheté et échangé différents éléments, à l'école communale de la Cité Germinal. Parmi eux, Georges et Victor.

    Sous la houlette du président Pierre Léglise, le Club des "Trains miniatures de Charleroi " existe déjà depuis une quinzaine d'années, et rassemble une quarantaine de mordus de modèles réduits, toutes générations confondues. Il mettait sur pied, dimanche, sa bourse d'échanges annuelle.

    Victor Bonnet ( 17ans ) de Montigny-le-Tilleul est le plus jeune du club. " Mon goût de la collection vient sans doute de mon père piqué par le virus des vieux jouets et  de mon grand-père pour les trains électriques. C'est sûr que les copains de mon âge n'ont pas toujours les mêmes centres d'intérêt que moi, mais cela m'est bien égal... Aujourd'hui, j'ai mon propre réseau".

    trains2.JPG

    Victor, 17 ans, 1,95 m: le plus jeune membre ( et le plus grand ) du club

    020.JPG

    Ancien membre de la police fédérale ( Cadre logistique ) , Georges Hoebeke ( 58 ans ) a rejoint le club, il y a 2 ans. Aujourd'hui pensionné, Georges consacre à son hobby 24 heures par semaine, soit 16 heures à domicile et 8 heures au club.

    Le Jumétois explique comment tout a commencé: " Voici 30 ans, j'ai acheté un train Märklin ( 3 rails ) et j'ai pensé que mon épouse et ma fille auraient partagé mon engouement, en s'occupant du décor, par exemple, mais cela n'a pas été le cas. Tout est resté dans le grenier pendant 20 ans, et j'ai ressorti le matériel par la suite".

    jusqu'à 5000 euros pour un réseau !

    Georges s'est rendu compte qu'une révolution s'était opérée: l'apparition du digital ! " J'ai donc abandonné le système analogique qui faisait rouler tous les trains à la même vitesse" poursuit-il. " Avec le digital, il existe un décodeur dans chaque locomotive, qui possède une adresse propre. " En 10 ans, Georges Hoebeke en est déjà à son 10ème réseau. Il finalise actuellement le dernier en y ajoutant tous les éléments du décor.

    Une passion assez onéreuse puisque un réseau complet peut coûter entre 4000 et 5000 euros, une console de commande entre 500 à 700 euros, une gare: 125 euros, une locomotive de   250 à 400 euros ( 70 euros d'occasion ),... " Je ne pourrais plus me passer des trains miniatures" explique Georges. " Cette passion fait appel à des connaissances en menuiserie, en électricité, en peinture, en décoration,...Les principales qualités pour s'y adonner : la patience et la minutie".  JCH              

    031.JPG

    Les réunions du club ont lieu les mercredis de 17h à 20h, et les samedis de 13h à 18h, au 27, rue Circulaire à Gilly. Pour toute info: Yves Souply: 0497/744 637. ysouply@syves.be - www.t-m-c.be  

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Un enfant, un droit

     

     

    Le groupe UNICEF Charleroi en collaboration avec l'asbl Santé Corps Esprit, proposeront des activités intergénérationnelles à l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant.
    Au programme:
    - La découverte d'un parcours des droits de l'enfant avec l'histoire de Charleroi
    - Des ateliers " Café souvenirs, partageons notre histoire"
    - Une conférence sur l'action intergénérationnelle


     
    Date: 
    21/11/2016
    Prix: 
    0.00
    Adresse: 
    1 Boulevard Roullier
    Inscription: 

    Inscription recommandée.
    Votre contact: Patricia Vanespen

    Localité: 
    Téléphone: 
    0491107014
    Fax: 
     
    Email: 
    sce.bfx@gmail.com
    Heures: 
    A partir de 13h jusque 17h
     
    Univerité du Travail
    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • EXPO REGARDS D'ADOS 40-45 "Plus jamais ça !"

    affiche AMO.jpg

    Le Service d'Aide en Milieu Ouvert Pavillon J de la Cité de l'Enfance (ISPPC), avec le soutien de Madame Caroline Taquin, Bourgmestre de la Commune de Courcelles, et en partenariat avec La Posterie Centre culturel de Courcelles ASBL, a le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition "Devoir de mémoire : Regards d'ados 40-45 ans, plus jamais ça !".


    Ouverture du 10/11 au 17/11 d 14h à 18h (fermé le dimanche et le 11 novembre)
    Entrée gratuite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • LODELINSART- "Le groupe" au Petit Théâtre de la Ruelle, jusqu'au 27/11

     

    groupe2.jpg

    Finalement, qui "psychanalyse" qui ? photo JCH

    Un petit service oublié au sein d'une grande entreprise pharmaceutique... Philippe, un psy, a été engagé, un peu par hasard, pour faire une thérapie de groupe.

    Dans un système d'évaluation individuelle, quatre employés traversent ce moment comme une étape obligée de leur journée. Les uns sont timorés, les autres fougueux,... Aujourd'hui, c'est la première réunion.

    Le thème: la gestion de conflit dans le monde de l'entreprise. Très rapidement, ce qui devait être une simple et banale demande d'une agrafeuse tourne à l'aigre, et les caractères se renforcent ( ce qui nous vaut des scènes assez irrésistibles de la part des comédiens !).

    Mais tout à coup, Isabelle brandit un revolver...

    groupe10.jpg

    Isabelle est au bout du rouleau...photo: JCH

    016.JPG

    Philippe, le psy, pourra-t-il se montrer convaincant ? photo JCH

    Comment ne pas voir dans la pièce " Le groupe", drôle et grinçante à la fois, une analyse de la souffrance au travail, d'une recherche d'une compétitivité toujours plus grande pouvant conduire au burn-out, voire au suicide, et d'une société moderne dans laquelle les êtres humains peinent à communiquer ?

    S’inspirant de ceux qui l’entourent et des aventures de sa propre vie, l'auteur et metteur en scène belge Dominique Bréda fait de " toutes ces petites choses qui nous embêtent" un formidable " terrain de jeux".

    Le spectacle est la première création du nouveau collectif des comédiens de l'Os à Moelle.      

    Avec Erika Blommaert, Valérie D'Hane, Alain Blommaert, Salvatore Vullo et Jacques Delmeire. Et pour ne rien laisser au hasard, la mise en scène du spectacle a été confiée à l'auteur lui-même, Dominique Bréda.

    "Le Groupe" par la troupe des Molières et Mocassins est à l'affiche du Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart (rue du Village - près de la Place E. Gilles ) , jusqu'au 27 novembre 2016, les vendredis, samedis à 20 h, et dimanches à 16h. Séance supplémentaire le jeudi 24/11 à 20 h. Prix des places: 15 euros, 13 euros pour les étudiants et les seniors, 8 euros pour les enfants de moins de douze ans. Réservations : 0474 388 032

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • GOSSELIES- Amicale Caterpillar- Quand le Père Noël donne un coup de pouce à Saint Nicolas

                                                                                                           

    affiche.noel.jpg

     L'Amicale du Personnel de Caterpillar asbl organise son 21e marché de Noël,

    Changement de lieu pour le traditionnel Marché de Noël organisé par l'Amicale du Personnel de Caterpillar au profit de la St-Nicolas des enfants défavorisés de la région. Cette année rendez-vous, le 10 décembre, de 10h à 18h, à l'Institut Royal St-Exupéry à Leernes (Abbaye d'Aulne). Dans la grande salle omnisports de nombreux exposants vous proposeront leurs réalisations à prix modique pour que la fête de Noël soit plus que jamais féérique. Comme d'habitude, vous pourrez vous restaurer et vous désaltérer dans une ambiance chaleureuse, gaufres, crêpes, soupe à l'oignon, sandwiches mais aussi bières spéciales, vin, vin chaud, boissons soft, etc. Le Comité vous attend nombreux dans la belle vallée de la Paix pour pouvoir offrir du rêve à tous ces enfants.

    Infos :  www.amicale-caterpillar.org

    Viviane Delorge-Fiévet, 071/52.91.71, viviane.fievet@gmail.com

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • JEAN GOFFART- SORTIE D'UN CD WALLON

    jeangoffart1.JPG

    Ancien collaborateur de la Nouvelle Gazette, Jean Goffart sort " Racènes",   un CD de 22 titres mis en musique par Toto Nalbone. L'auteur tient un stand dans le hall III des Arts Ménagers ( jusqu'au 13 novembre ).

    Savoureux, les textes de Jean Goffart reflètent bien l'authenticité et la truculence des gens du terroir ! Cet artiste originaire de Gilly écrit en wallon depuis 35 ans.

    Son dernier CD ravira le coeur des carolos avec " Châlèrwè", " Châlèrwè pourmwin.nâde", "Lingâdje walon", "Au bôrd di l'eûwe",... On y trouve aussi des titres plus graves comme " Tchantez crèyons" qui fait directement référence aux attentats de Charlie Hebdo.

    Nos ( plus anciens) lecteurs s'en souviennent peut-être encore... En 1995, Jean achevait son premier roman, qui était, en fait, la somme d’une centaine d’épisodes du feuilleton commencé dans la Nouvelle Gazette et s’intitulant “Nadilesse sur Sambre”. Il s'agissait d'une saga d'un village imaginaire de la vallée de la Sambre. Si les textes sont en français, les dialogues restent en wallon, puisque le but principal est toujours l'écriture en dialecte.

    aussi une page Facebook

    Jean Goffart est un véritable touche-à-tout. Depuis 1982, il anime des émissions sur diverses radios de la région: sur radio Arc en Ciel et Capitole, Campinaire, RFM-Charleroi, canal 5, Europe 2 et ensuite Canal 5.

    En 1989, il a scénarisé la première bande dessinée en wallon de Charleroi. En 1990,il a eu l'idée de monter un festival de chansons wallonnes, lors des Fêtes de Wallonie de Charleroi.

    En 1991, Jean a sorti un 45 Tours en wallon, ainsi qu'un second en français. Fan de football, il a publié un livre intitulé " Lès-aventures dès droles di zèbes" , et a participé en juin 1996, à "Rayures", le journal des supporters du Sporting de Charleroi. Citons encore, en 2000, un court métrage policier de près de 30 minutes, en 2002, une émission dialectale sur radio Quartz, en 2006, la sortie de son septième roman “le trésor de Phil”, un CD en 2008 vendu au profit des œuvres de la Confrérie de la Cité Bernardins à Fleurus,...

    Février 2012, l’auteur rencontrait un pionnier du rock, Buddy Brent. En août 2014, il a créé une page Facebook avec uniquement des documents wallons. Depuis février 2015, l'intéressé donne, chaque mardi, de petites leçons de wallon sur la page FB du groupe « Le grand Charleroi, notre Pays Noir, que nous aimons ». Il a écrit aussi pour le théâtre: “S’i gn-a moyén, sins-ome!, “L’èfant”, "Du bouneûr pou tèrtous", " L’istwère da Janot Kèkèt »,... Et la liste de ses activités est loin d'être exhaustive ! Passez donc lui faire un coucou à Charleroi Expos, en face de la rhumerie ! ( hall 3 stand n°3429 ).Pour tous renseignements: 0474/24 27 47. JCH

    A la maison, il ne pouvait pas parler wallon !

    Jean Goffart écrit en wallon et en français depuis 1981. L'année suivante, il est entré à l'Association Littéraire Wallonne de Charleroi. " J'ai d'abord commencé à écrire des poésies. j'écrivais phonétiquement.

    Il en résultait plusieurs fautes par mot. Le Président de l’Association de l'époque, Emile Lempereur, m'a encouragé à continuer. Les anciens ont corrigé les écritsPuis j'ai enchaîné avec des contes, des histoires amusantes, des paroles de chansons,...".

    Pourquoi a-t-il écrit en wallon ? " Comme beaucoup de jeunes de l’époque, je ne pouvais pas parler wallon. Mes parents ne voulaient pas. D’après certaines personnes, cela était perçu comme étant grossier ! Pourtant, quand je me rendais chez mes grands-parents, ceux-ci le parlaient régulièrement. Voilà comment je me suis familiarisé avec ce patois devenu depuis une langue. " J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Mobilisation pour le Haut-Fourneau 4 de Charleroi

    Une invitation

    A notre marche au flambeau H.F 4,

    Mobilisons-nous pour la sauvegarde du Haut-fourneau 4 de Charleroi,

    Symbole du patrimoine de la province du Hainaut et de Charleroi

    Les Sidérurgistes et les Citoyens pour la défense du Haut-fourneau 4 de Charleroi, organisent, pour la troisième année consécutive, une marche aux flambeaux à Charleroi pour la sauvegarde du haut-fourneau 4 de Charleroi avec le soutien des travailleurs de Caterpillar et des mineurs et la participation des jeunes. Dépôt de fleurs au monument des métallurgies en face de la gare du sud et puis la marche se poursuivra jusque le haut-fourneau 4 de carsid (porte 1)

    Rassemblement le samedi 12 Novembre 2016

    À 17 heures 30 au Quai de Brabant ("la passerelle").

    Luigio Spagnuolo

    Ex Délégué syndical de carsid

    Président des Mediors et Seniors de la C.G.S.L.B de Charleroi

    Vice-président du comite de sauvegarde du haut-fourneau 4 de Charleroi 

    Luigio_1@hotmail.com

    luigi.spagnuolo@skynet.be

    bacchus.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • SALON DE LIVRE DE FARCIENNES- Récits de vie mis à l'honneur

    jack2.JPG

    Les auteurs de la maison d'édition " Ethique"

    Initié par Philippe Baes ( décédé voici 2 ans), auteur de " Sale tour pour un destin", le salon du Livre de Farciennes s'est tenu, pour la deuxième année consécutive, au Centre Culturel. Une manifestation sous l'égide du bourgmestre Hugues Bayet et de Benjamin Scandella, échevin de la Culture." L'idée est de faire se rencontrer les auteurs et les lecteurs. Cette année, nous avons mis à l'honneur les récits de vie. La première chose qu'on a envie d'écrire n'est-elle pas sa vie? " questionne Anne Fauvelle, bibliothécaire et coordinatrice de l'événement. Au cours de la journée, le public a pu assister à un atelier "récit de vie" par l'animateur Mohamed Moussaoui, voir une expo photo de Vincent Algrain ( 24 heures héro) ,...Plusieurs éditions étaient représentées, dont la maison d'édition: " Ethique". "Pourquoi, ce nom ? Parce que nous respectons avant tout l'écrivain et son travail" insiste Vanessa Dubaniewicz. "Chez nous, un auteur ne débourse pas 1 euro".

    Cette auteure, institutrice à Dampremy, a déjà publié trois tomes de " la Chronique du Monde des Etoiles". Elle édite à présent, dans la collection Graine de Lune, un jeune auteur: Pierre-Armand Cajot pour son livre " Les aventures du capitaine Jack Blaireau", illustré par Philippe Sombreval. Il s'agit d'un ouvrage illustré pour enfants, entre le roman et l'album illustré. Simon, un petit garçon, habite le petit hameau de Haute Lande, bordé par l'océan. Rêvant d'aventures, il embarque avec des gentils pirates. Ensemble, ils vont délivrer un peuple de l'emprise d'un méchant roi...

    jack1.JPG

    Pierre-Armand Cajot

    Etaient présents aussi au salon les carolos Saphir Essiaf et Philippe Dylewski, auteurs de " 24 heures héro" chez Fièvre Jaune, un roman écrit à la première personne qui raconte une jour et une nuit de Nadia et Arnaud, deux toxicomanes.

    jack3.JPG

    Les auteurs de 24 heures héro

    Un reportage leur sera consacré dans une prochaine édition de la Nouvelle Gazette. JCH

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- les Zaperos Contes !

     

    affiche zapéros saison 2016-2017.png

    VOUS AUSSI POUVEZ ETRE CONTEUR(SE) !

    Pascale Pezzotti, organisatrice:  " Le conte , ce n'est pas que pour les enfants, le conte nous rapproche tous ! C'est avant tout une aventure humaine. C'est l'art de la proximité avec l'autre, c'est une véritable rencontre , une vraie communication s'installe entre le conteur et le public,  du fait que le conteur est en rapport direct avec lui et voit l'impact des mots, de ses mimiques, de son attitude  sur le public, ceci en direct. Cela crée un véritable échange , une vraie  rencontre, une vraie communication que ne pourront jamais égaler les moyens de communication ultra-modernes.

    Pour preuve, j'ai été étonnée un jour de raconter en français,  des histoires à une Irlandaise qui ne comprenait pas le français,  mais elle était subjuguée et m'en redemandait, m'en redemandait . Elle disait qu'elle aimait m'écouter raconter. elle était attentive et prenait plaisir à m'écouter. Je pense que toute la personne, l'attitude , la voix , les gestes parlent et dans ce cas, se font plus encore précis pour être compris et permet au-delà de l'histoire et des mots d'entrer en relation avec l'autre."

    Pour tout contact: 0477/22 89 39.

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire