Société - Page 4

  • CHARLEROI- Soumonces générales, ce samedi !

    romain4.jpg

    Romain Dehavay ( 25 ans ) de Mont-sur-Marchienne et ses compagnons des "Récalcitrants" se sont bien amusés, samedi, lors des Soumonces générales. Ils avaient pris l'apparence de Karl Lagerfeld !

    Comme huit autres membres des Récalcitrants, Romain avait revêtu son nouveau costume ! Cette année, le thème était Karl Lagerfeld . C'est dans cette tenue qu'il a défilé, samedi, à Charleroi, lors des soumonces générales. Etre gille, on a ça dans le sang chez les Dehavay ! Romain l'est depuis l'âge de 7 ans, dans la même société. " Je vois encore mon premier déguisement... J'étais habillé en pirate! " se souvient le jeune homme, par ailleurs  médecin généraliste et en formation d'anesthésiste à l'hôpital Marie Curie.      

    romain2.JPG

    Romain en Karl Lagerfeld

    " Le Carnaval est vraiment un rendez-vous folklorique incontournable. C'est aussi un événement que nous attendons tous ! " En effet, Romain n'est pas le seul de sa famille à participer aux festivités carnavalesques. Jean, son papa, a été gille de nombreuses années, et lui a refilé le virus. Son oncle, Pierre ( 38 ans de participation! ) et son cousin Simon ( 29 ans ) font partie eux aussi des Récalcitrants. Sa maman, sa soeur Florence et sa cousine Pauline, fille de Pierre, sont aussi bien présentes à ses côtés, même si elles ne font pas partie du défilé !

    romain3.jpg

    le bossage, au saut du lit !

    Et les festivités ne se limitaient pas à une sortie dans la Ville. Vendredi soir, une vingtaine de membres de la société, dont Jérémie Parmentier, président, partageaient une tartiflette chez une autre Florence, sympathisante. Samedi matin, plusieurs membres se rassemblaient, à Montignies-sur-Sambre, dans le domicile de Luc Parmentier, conseiller communal. Une omelette était servie au petit déjeuner. A 9h30, tout le monde se retrouvait aux Templiers, le local attitré de la société, avant de se rendre dans une dizaine d'établissements: la Cuve à bière, le Royal Nord, le Métro, la Maison des 8 heures,...

    " Ce samedi est la plus longue journée des Soumonces, et aussi la plus chaleureuse, car les précédentes commençaient seulement l'après-midi" faisait remarquer Romain. Mardi sera aussi un grand jour, avec le bossage, très tôt le matin! - et le Carnaval. Ce jour-là, le Comité et les médaillés 2018 des Gilles « Les Récalcitrants » convient le public , à la Maison de la Laïcité, rue de France 31, sur le coup de 8h45, à venir les rejoindre pour boire une flûte en leur compagnie ! JCH

    romain5.JPG

    romain6.jpg

    Des déguisements tous plus originaux les uns que les autres

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Chrétiens et musulmans pour un Vivre Ensemble

    rharib5.JPG

    Mgr Harpigny en conférence à la chapelle du Sacré-Coeur de Charleroi

    Très actif à Charleroi pour le dialogue entre Chrétiens et Musulmans,   Mohamed Rharib participera, le 21 février, à une table ronde sur le thème du "Vivre Ensemble" entre les deux Communautés. Rencontre avec un des membres de l'Exécutif des Musulmans de Belgique et Conseiller islamique à la prison de Jamioulx.

    rharib1.jpg

    - Mohamed Rharib, l'Islam est un sujet souvent abordé à Charleroi, mais pas toujours en bien...

    M.R.: Il faut reconnaître que la façon dont les concitoyens carolos perçoivent cette religion est en perte de vitesse. Et pourtant, le Grand Charleroi, où résident actuellement 3000 Marocains, 2550 Turcs, 1500 Algériens,...a toujours bien accueilli diverses populations au cours de son Histoire, lesquelles ont aussi contribué à sa prospérité. Il faut absolument s'en souvenir !

    - Les attentats, perpétrés ces dernières années, sont-ils liés à cette perte de confiance ?

    M.R. Oui, manifestement. A cause d'extrémistes qui ne sont pas du tout religieux d'ailleurs, l'Islam est devenu une forme de nébuleuse et une sorte   de menace. Il est temps de redéfinir clairement ce qu'est cette religion pour éviter tout amalgame.

    - Vous faites partie du GRAIR . Une façon de faire tomber des murs ?

    M.R.:   Oui, mes amis et moi croyons à l'ouverture de l'intelligence et du cœur, à la liberté de qui s'engage dans l'aventure d’ouverture, de dialogue, de tolérance et de coopération entre les hommes et les femmes de religions et convictions différentes. Créé en 2002 à Charleroi, et formé à son début par des représentants des religions juive, chrétienne et musulmane, le GRAIR ( Groupe de Rencontres et d'Actions Inter-Religieuse ) remplit bien sa mission. J'ai reçu dernièrement, par exemple, à la mosquée Alaaddin de Marchienne-au-Pont, des élèves venant des écoles libres et officielles de Fontaine l'Evêque. Les échanges sont toujours constructifs.

    - Trouvez-vous que le politique en fait assez pour les Musulmans à   Charleroi ?

    M.R. On pourrait faire mieux... Saluons , par exemple, des initiatives, provenant notamment du bourgmestre Paul Magnette, pour rencontrer des responsables de mosquées, mais globalement, la communauté carolo est en manque de reconnaissance, et souffre souvent de "l'image" qu'elle renvoie ! Elle a besoin de plus de soutien. Il faut oeuvrer dans ce sens.  J.C. HERIN

    Première rencontre avec Mgr Harpigny

    Les Musulmans sont nombreux à Charleroi, et la question du "vivre ensemble" s'y pose clairement. Quel regard poser à ce propos, au-delà des idées toutes faites ? Le Conseil Pastoral de la Chapelle du Sacré-Coeur de Charleroi travaille cette question délicate, en vue d'un meilleur dialogue. L'an passé, deux soirées se sont tenues, sur l'Irak et sa population meurtrie, ainsi qu'une réflexion  sur "Islam et démocratie".

    Mercredi dernier, une première soirée était organisée sur le thème " Une relation manquée entre les Musulmans et la Belgique? " avec la conférence de Monseigneur Guy Harpigny, évêque de référence pour le dialogue entre les Musulmans et la Belgique. Après un dialogue sur ce thème ( on regrettera tout de même la quasi absence de Musulmans dans l'assemblée ), des pistes de réflexion étaient dégagées afin de préparer une table ronde, qui se tiendra le 21 février, à 19h30 à la Chapelle du Sacré-Coeur, rue de Montigny, 50 à Charleroi ( P.A.F. 5 euros ),  en présence du côté chrétien du Père Emilio Platti ( professeur émérite à l'UCL et au Caire ) et de Mohamed Rharib, sous la conduite du modérateur Régis Close, coordinateur du Centre "El Kalima" à Bruxelles.

    rharib4.JPG

    Des chrétiens attentifs et ouverts au dialogue

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • SOCIETE: Héberger un migrant... Pourquoi pas vous ?

    migrants1.JPG

    Depuis quelques mois, des citoyens belges hébergent des migrants. Certains accueillants du Sud Hainaut sont venus témoigner de cette expérience humaine enrichissante, au Centre Culturel de Thuin.

    migrants1.JPG

    Expulsés, rapatriés, refoulés,... les migrants vivent dans une grande détresse. Leur situation dans le Parc Maximilien à Bruxelles a éveillé des élans de solidarité. La Ligue des Droits de l'Homme rappelle qu'en Belgique, chaque citoyen peut héberger, transporter et aider des sans-papiers. Tout un réseau s'est ainsi constitué. A l'invitation de Vie Esem Sud Hainaut, association d'éducation permanente active à Beaumont et dans la Botte du Hainaut,et en collaboration avec le Centre Culturel de Thuin, une soirée était organisée, samedi soir, sur l'accueil des migrants. Aspects légaux, sanitaires, logistiques, démarches administratives,... tous ces sujets étaient abordés par Mehdi Kassou, porte-parole de la plateforme citoyenne pour l'accueil des réfugiés, et par des accueillants eux-mêmes.

    un climat de confiance

    Parmi ceux-ci, François Mattart. Depuis le mois de novembre, cet habitant de Ragnies héberge des migrants syriens, égyptiens, iraniens, irakiens,... Celui-ci leur propose de se reposer une nuit et de partager un repas dans une pièce aménagée.  Il sert aussi de relais, en cherchant les migrants avant leur arrivée à Bruxelles, notamment à Namur, sur la E 411. " Plusieurs de mes proches abordent la question de la sécurité, surtout envers des personnes que l'on ne connait pas. Il se fait qu'entre les migrants et moi s'établit rapidement un climat de confiance. Il suffit de bien définir les règles".

    migrants4.jpg

    François Mattart

    Olivier et Harmony de Lobbes hébergent des migrants le week-end. " Notre engagement est aussi une réaction à une politique ultralibérale qui va à l'encontre du respect et de la dignité humaine. "

    IMG_5794.JPG

    Olivier et Harmony

    Le Centre Culturel de Thuin concentrera ses activités du premier semestre 2018 autour d'un focus " racisme et migration" avec ciné-rencontres, conférences, tables rondes, expositions et ateliers. Pour tout contact: E-mail : info@centrecultureldethuin.be. Réservations : 071/59.71.00 J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CINEMA- Les Tuche ont débarqué à PATHE Charleroi

    tuche8.jpg

    Lundi soir, le film: "Les Tuche 3: Liberté, égalité, fraternituche" a été projeté en avant-première dans deux salles du Pathé Charleroi. Et si les Carolos partageaient des points communs avec cette famille de joyeux zozos ?

    tuche5.JPG

    Un accueil chaleureux !

    Véritable marathon pour quelques membres du film " Les Tuche 3"! Le réalisateur Olivier Baroux, ainsi que les acteurs Isabelle Nanty, Sarah Stern et Pierre Lottin quittaient Bruxelles en soirée pour venir présenter le film dans deux salles au Pathé Charleroi. Jean-Paul Rouve ( Jeff Tuche ) était absent pour raison familiale.

    L'animatrice de RTL TVI, Emilie Dupuis ( carolo!) chauffait un peu le public à la fin des séances, avant de présenter l'équipe française aux spectateurs. "L'idée des Tuche est née dans votre pays, à travers l'émission de la RTBF Strip Tease ! " a lancé Olivier Baroux . " Quel régal de    (re) voir la famille De Becker ! Les secrets du bonheur pour Christelle, Christophe, Christine, et pour leurs parents, assez proches des Tuche: la bonne humeur, le chien Teddy, trois poissons rouges, un dessin animé et un flacon de ketchup. Vide ! Une bouteille de ketchup, que tour à tour chaque enfant de la famille essaye de vider alors qu'elle est quasiment vide !"

    Généreux comme les Carolos !

    tuche4..jpg

    Avant la projection, Carole, Leslie, David et Olivier de Roux, Châtelet et Jumet, des vrais fans du film, soulignaient: "On a tout de suite accroché aux répliques devenues "culte" du film, notamment: " Un pour Tuche, Tuche pour un! "                   

    Les jeunes gens osent même une comparaison avec certains Carolos.  " Il faut éviter de tomber dans la caricature. Certains diraient aujourd'hui qu'ils sont un peu des "barakis", notamment quand on les voit manger des frites à longueur de journée et quand on entend dire Jeff: " J'suis un chômeur, mais j'ai pas l'temps". Mais il faut aller au-delà de ça. Certes, ils ne font pas de manières, mais surtout ils sont authentiques et généreux. Ils ont le sens de la famille et se tiennent toujours les coudes, quelle que soit la situation !" JCH

    Leurs liens avec Charleroi

    Isabelle Nanty: dans une ancienne usine

    tuche1.jpg

    En 2014, Isabelle jouait dans la région: "Le Grimoire d'Arkandias" d'Alexandre Castagnetti et Julien Simonet. "Le tournage se déroulait dans une ancienne usine de broyage de charbon. Malheureusement, à cause d'un timing assez serré, et d'un temps très pluvieux, je n'ai pas pu visiter Charleroi, mais je le ferai un jour! "

    Dans le film, l'actrice incarne Cathy, l'épouse de Jeff Tuche, devenu Président de la République. " Je suis toujours bienveillante envers mon mari, que je suivrai dans toutes les circonstances! " signale-t-elle.

    Sarah Stern: belle-fille d'un producteur carolo

    tuche2.JPG

    Stéphanie Tuche, la fille de Jeff et Cathy, est interprétée par Sarah Stern. " Vraie fan de Paris Hilton, je reste toujours une bimbo pas très futée et superficielle dans le film. Je ne vois pas pourquoi je changerais!" confie-t-elle avec humour. Dans la vie, Sarah a pour beau-père Joseph Méli. Fondateur du salon "Bio Foodle" à Charleroi/Expo, ce dernier produit des graines germées pour la firme Méli-Jo à Mont-sur-Marchienne. " Ma mère tenait un restaurant bio, et elle a travaillé avec Joseph."

    Pierre Lottin, déjà acteur dans "Souviens-toi"

    tuche3.jpg

    Originaire d'Ile de France, Pierre Lottin connait bien la région de Charleroi  pour y avoir joué, au côté du cascadeur Mehdi Depret, dans " Souviens-toi", une mini-série de thriller policier française en six épisodes de 52 minutes. Dans le nouvel opus des Tuche, il incarne à nouveau Wilfried, homosexuel, qui se prend pour un rappeur gangsta, surnommé Tuche Daddy. "J'adore ce personnage: j'adore mon canapé et je fais toujours comme papa. Je suis  aux antipodes de mon frère Donald ( Coin Coin ), l'intello de la famille". J.C.HERIN

    tuche.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Eden: Grande Fabrique du Carnaval !

    fabrique2.JPG

    Peggy Francart et sa lionne

    fabrique6.JPG

    Des créatures...bizarroïdes !

    Responsable du groupe " Citoyen", l'Eden est en ébullition pour la préparation du Carnaval. Beau succès, puisque le nombre de participants est passé de 300, l'an passé, à 450 !

    La grande salle s'est transformée en Fabrique, où chacun(e) vaque à ses occupations. L'imagination est sans limite(s) ! Peggy Francart de la Compagnie Tak/Tak s'active pour la fabrication d' un lionne ( inspirée de Tutur et Totor ) aux mamelles généreuses et aux couleurs "soleil" pour réveiller les terres, Loeiz Le Guillerm ( Compagnie Zigomart ) pour un char à la carrosserie cartonnée, le tout recouvert d'un grillage, Laurence et Sabah pour des jupes avec pompons, qui seront portées par des accueillantes de l'ATL ( Accueil Temps Libre ), Christophe décalque des patrons pour créer des pulls,...

    fabrique4.JPG

    fabrique7.JPG

    Jusqu'au Mardi Gras, il est toujours possible pour le public d'écrire, de dessiner, de calligraphier des " idées noires" et de venir les déposer anonymement dans une grande sacoche installée à l’entrée de l’Eden ou chez les partenaires ! Elles seront brûlées, en fin de Carnaval, avec le Corbeau pour qu’elles disparaissent à tout jamais avec l’arrivée du printemps.

    fabrique1.JPG

    La Grande Fabrique est ouverte jusqu'au 4 février à partir de 11h et les jeudis en nocturne jusque 22 heures ! Les activités sont gratuites.

    fabrique5.JPG

    Place à l'imaginaire...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Eden- Brûlez vos idées noires !

    Vous avez le moral en berne, l'âme chagrine ? Que diriez-vous de vous débarrasser de vos Idées Noires ?

    idées.jpg


    Pour la seconde année consécutive, l'Eden se lance dans une grande récolte d'Idées Noires : petites et grandes peines, vilains chagrins ou maux qui nous pèsent. Nous vous proposons d'écrire / dessiner / calligraphier ce qui vous est lourd à porter et de venir le déposer anonymement dans une grande sacoche installée à l'entrée de l'Eden ou chez nos partenaires carnavalesques. Si vous êtes plutôt du genre à écrire à la dernière minute, des bonimenteurs récolteront vos Idées Noires le jour du Carnaval.

    Elles seront brûlées, en fin de Mardi Gras, avec le Corbeau pour qu'elles disparaissent à tout jamais avec l'arrivée du printemps.
     
    Où:
    Eden Charleroi
    3 Boulevard Jacques Bertrand 6000 Charleroi
    Téléphone:
    071202995
    Tarif:
    Gratuit
    Public:
    Tous publics
    Internet:
    https://www.eden-charleroi.be/agenda/grande-fabrique-du-carnaval/grande-recolte-idees-noires/
    Du 18 janvier au 13 février de 11h à 20h.
    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • RENCONTRE CITOYENNE: Héberger un migrant : pourquoi pas moi ?

    migrants.jpg

    Vous aimeriez héberger un migrant chez vous mais vous avez de nombreuses questions? Rencontrez des personnes dans le Sud Hainaut qui l'ont déjà fait auparavant. 071/58.96.16

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Bons voeux du Centre d'Action laïque

    terrazzano3.JPG

    terrazzano1.JPG

    David Terrazzano

    Artiste engagé de Charleroi , David Terrazzano dénonce les régimes totalitaires, le capitalisme outrancier, la surconsommation, la malbouffe, la xénophobie,... S'inscrivant dans la campagne du CAL: " Pas de mur à nos frontières", quelques-unes de ses toiles ( dont de nombreux collages ) étaient accrochées    à la Maison de la Laïcité, à l'occasion des bons voeux présentés par le Centre d'Action Laïque de Charleroi. Une prochaine expo du plasticien, regroupant plus d'oeuvres, sera visible en mars au Bois du Cazier.

    terrazzano2.JPG

    Kevin Saladé, président du CAL

    " Plus que jamaisen cette année 2018, nous lutterons contre le repli identitaire, générateur de discriminations. Nos thématiques seront essentiellement ancrées dans la vie de la Cité, comme l'égalité hommes-femmes, l' enseignement, les libertés, le début et fin de vie..." soulignait Kevin Saladé, président du CAL.  " Dans le contexte très tendu que nous vivons en Belgique, le rôle d'associations comme la nôtre est très important. A la veille des élections communales, nous interrogerons la politique et interpellerons les politiques. Nous jouerons notre rôle d'acteur dans l'éducation permanente. Nous parlerons, sans langue de bois, de populisme, de peopolisation, de médiocratie, de homophobie, de radicalisme,... "

    Plusieurs séminaires, actions, conférences, débats,... sont    déjà prévus. Pour tout info: cal-charleroi.be - info@cal-charleroi.be- 071/53 91 72. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI: Resto du Coeur: surtout beaucoup de chaleur humaine...

    restaurant1.JPG

    Ouvert toute l'année, le Resto du Coeur de Charleroi fait plus particulièrement appel aux dons en nourriture, vêtements, articles de première nécessité,... en cette période de Noël. Les besoins sont criants.

    restaurant4.JPG

    Autrefois à la rue du Fort, le Resto du Coeur de Charleroi a pris ses quartiers , depuis deux ans, au 6, place Elie Delferrière ( Charleroi Nord ). Le mois dernier, 4925 repas et 484 repas à emporter étaient offerts pour ses bénéficiaires. Un nombre qui reste constant depuis l'ouverture du Centre , à l'emplacement d'une ancienne maison de huissiers de justice à Charleroi Nord. Vendredi dernier, l'établissement servait un repas de Noël: entrée, potage, plat et dessert. " Bien sûr, les gens vivant dans la précarité viennent chercher ici de la nourriture, un service social, un espace parents-bébés, un vestiaire,... mais pas seulement... Le Resto du Coeur est aussi un lieu où les gens aiment se retrouver, pour briser une solitude qui est souvent écrasante" signale Céline Pianini, secrétaire de direction.  

    Marcel est "public relation"

    Une vingtaine de bénévoles se relaient pour la préparation des repas, le service de table, la plonge,... Rita de Couillet et Jacques de Pont-à-Celles sont de véritables piliers de cette institution. " J'étais seule, et j'ai pensé que je pouvais venir ici pour "embêter" mon monde ( rires!) " fait remarquer Rita. " Actif durant de nombreuses années dans l'infographie et l'imprimerie, je n'imaginais pas un instant une pension oisive" poursuit Jacques.

    restaurant2.JPG

    Jacques et Rita, bénévoles motivés

    Les bénéficiaires se montrent très reconnaissants par rapport aux services proposés. Marcel ( 62 ans) de Charleroi se rend régulièrement au Resto du Coeur. " A terme, il faudrait que ce genre de centre n'existe plus, et qu'il n'y ait plus de gens dans la rue et dans la précarité. Vivant avec 800-900 euros  par mois, le Centre me vient vraiment en aide " explique-t-il. " Ici, je fais office un peu de "public relation ". Je connais tout le monde ici! J'aime apporter de la bonne humeur. "

    restaurant3.JPG

    Marcel, un des bénéficiaires

    Les repas chauds sont servis du lundi au vendredi de 11h30 à 13h30. Repas à consommer sur place: adultes 0,50 euros. Repas à emporter pour enfants scolarisés, ainsi que service soupe et café: gratuit. Chauffoir en matinée jusque 11h. Dons financiers: BE82 001-2635482-68- BE81 068-2511133-24. Dons alimentaires: vestimentaires et autres: 071/2007 92. Renseignements: 071/20 07 91.  JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 1 commentaire
  • CHARLEROI- Noël des Mômes !

    busmomes1.JPG

    Ce samedi, deux bus anglais sillonnaient le Centre Ville de Charleroi, à travers 12 points d'arrêt. Petits et grands grimpaient gratuitement à leur bord, en compagnie du Père Noël et des stewards urbains.

    busmomes2.JPG

    à droite, Vito Pagano, coordinateur de la journée

    "Cela fait déjà  20 ans que nous mettons sur pied cette journée magique" fait remarquer Vito Pagano, coordinateur. " Au début, nous avons commencé avec un petit train, et puis nous avons grandi. Nous accueillons aujourd'hui entre 1500 et 2000 enfants! "

    Musées, associations, cinéma, bibliothèques ... invitaient les familles à participer à toute une série d'activités ludiques, didactiques et pédagogiques. Près d'une trentaine d'animations ! A la Maison de la Laïcité, les participants pouvaient devenir des détectives virtuels pour retrouver des cadeaux disparus, ou pratiquer des échasses urbaines avec Stilt Events asbl ( 0498/68 72 61).

    busmomes4.JPG

    Les échasses urbaines !

    A la Place Verte, les enfants chaussaient leurs patins à glace et profiter des joies de la glisse. A Mondiludia, se dévoilait la plus grande collection de Monopoly au monde: 750 Monopoly parmi une collection unique de 2000 exemplaires ! A la Bibliothèque Rimbaud, l'orgue de BarbaRIRE par Lippo ( Circomédie ) proposait un spectacle visuel et interactif où les techniques de cirque sont mélangées à l'humour,...

    A la Maison de l'Energie/CPAS, on pouvait jouer avec l'énergie solaire,... Le "Noël des Mômes" est une initiative des Services Jeunesse, Famille, Culture et Commerce de la Ville de Charleroi en collaboration avec toute une série de partenaires locaux. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • MARTINROU- Appel à une collecte de dons

    Chers spectateurs,
    Parce que l'hiver, c'est maintenant, parce qu'il y a des gens qui dorment dehors ou sous tente à nos portes, parce que notre impuissance nous enrage, 

     
    nous vous proposons de participer à la collecte de dons de "la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés" qui cherche les produits suivants (merci de vous en tenir à la liste ci-dessous !!) :

    - Produits d’hygiène (dentifrice, gel douche, shampoing, déodorant, crème hydratante, lingettes, rasoirs, mousse à raser) de préférence de petite taille et neufs ;
    - Serviettes hygiéniques pour femmes ;
    - Chaussures (baskets ou chaussures chaudes et imperméables) M/F (tailles adultes);
    - Manteaux taille S/M, M/F (de couleur sombre - évitez la veste de ski fluo);
    - Pulls polaires ou capuche tailles adultes;
    - Echarpes, bonnets, gants (tailles adultes) ;
    - Sous-vêtements (uniquement neufs) taille S/M, M/F (tailles adultes);
    - Sacs de couchage et matelas de camping ;
    - Manteaux de pluie et ponchos imperméables (tailles adultes);
    - Petits sacs à dos.

    Vous trouverez des mannes dans l'entrée des salles à Martinrou pendant le spectacle de cabaret (du 5 au 8 décembre Ma. Je. Ve. à partir de 19h15 - Me. à partir de 18h15 ). Nous nous chargerons d'acheminer vos dons.   Merci pour votre solidarité !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI/MONTIGNIES-SUR-SAMBRE: Les Soroptimist sont des femmes très actives !

    orange2.JPG

    Le club des Soroptimist Charleroi-Soleilmont

    orange1.JPG

    L'hôtel de ville de Charleroi s'est teinté d'orange

    A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes et dans le cadre de la campagne " Save the women" lancée par Ban Ki-Moon, le club de Soroptimist de Charleroi-Soleilmont est à l'initiative de l'éclairage de l'hôtel de ville de Charleroi , de vendredi à dimanche, en orange, couleur désignée par la campagne, pour symboliser un monde meilleur sans violence. "Toute violence faite aux femmes est une violation des Droits de l'Homme" soulignait Linda Frennet, membre.  

    Cette mobilisation fait suite à l’appel du Secrétaire des Nations Unies Antonio Gutteres et du Soroptimist International ( SI ), de demander aux clubs du monde entier de programmer des actions de sensibilisation au problème de la violence sexuelle et intrafamiliale.

    Samedi soir, le club local, présidé par Cécile Moncousin, tenait également son souper dansant annuel au stade Yernaux, au profit de Télévie, réunissant 136 personnes, ainsi que des membres des clubs français d'Arras et de Auch. Depuis le début, les Soroptimist en Belgique ( 58 clubs - 1700 membres ) soutiennent cette Opération, en mettant à l’honneur celles qui s’engagent au quotidien dans la lutte contre le cancer. En 25 ans, les membres, qui participent activement à la récolte de dons, ont collecté plus  de 2.152.128 euros !  J.C.HERIN

    orange3.JPG

    le souper dansant au stade Yernaux

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 1 commentaire
  • LODELINSART- 125 ans pour les Climbias !

    climb4.jpg

    Les fondateurs des Climbias en 1892-1893( le plus ancien cliché!)

    climb7.jpg

    Visite des Climbias à Bruxelles pour y voir Manneken-Pis habillé en 2015

    Cette année, les Climbias soufflent 125 bougies ! Le plus jeune d'entre eux,  Murphy Smets ( 27 ans ), est passionné par l'Histoire de cette société philanthropique. Samedi s'est tenu le traditionnel souper de gala à la Ruche Verrière.

    climb3.JPG

    Murphy Smets " Monsieur Archives"

    Issu d'une famille lodelinsartoise depuis plusieurs générations, Murphy Smets ne compte plus le nombre de Bals des Climbias où il s'est rendu, d'abord comme participant, puis comme photographe. Et puis à 19 ans, Murphy manifeste l'envie de devenir "Climbia ", faisant de lui le benjamin de l'équipe.    

    " Tout le monde a été un peu surpris par cette décision, car la moyenne d'âge est nettement plus élevée. Mais j'avais bien mûri mon choix. Huit ans plus tard, je ne le regrette pas ! " signale Murphy. Rapidement, le jeune homme s'intéresse à l'Histoire de la société. "Quand je suis arrivé, on m'a donné un paquet d'archives. Il y avait là entre 6000 et 7000 documents : photos, PV de réunion, correspondances,... Je me suis mis à les trier et à les numériser".        

    Le plus ancien cliché montre les 7 fondateurs des Climbias. Il a été pris en 1893 à la route de Châtelet, dans la maison du 1er président: Léopold Delbauvre, directeur de la bouteillerie W.Haquin -Delbauvre.

    Philippe Smets, nouveau Climbia

    Ajoutons aussi que Murphy est attaché au Carnaval de Charleroi et à ses géants ( parmi lesquels un Climbia ), dont il est le responsable. Chaque mois, les Climbias se retrouvent pour leur réunion, dans un local de la Ruche Verrière. Y sont exposés le 1er drapeau ( 1926), des affiches de 1901 à 1938, des grès de Bouffioulx à l'effigie des Climbias,...

    Autour de la table, 13 chaises. " On dit en général que ce nombre porte malheur, mais ne sommes pas trop superstitieux " fait remarquer Murphy. " Mais aujourd'hui, les places ne sont plus toutes occupées... Le nombre des Climbias est descendu à 10. C'est pourquoi nous faisons appel à toute personne qui serait intéressée de poser sa candidature" poursuit le jeune Lodelinsartois.

    climb1.JPG

    Philippe et Murphy Smets

    Le dernier Climbia en date est Philippe ( 53 ans ), le père de Murphy ! Responsable des bénévoles pendant plusieurs années, il porte donc à présent le fez rouge à floche, le gilet, la cape noire, le pantalon de soie,... rappelant la tenue des gentilshommes verriers. Et aussi à la boutonnière le "climbia", une pince de bois fendue sur les trois quarts de la longueur, que l'on plaçait à chaque extrémité du canon de verre. JCH

    climb6.jpg

              Le club après la seconde guerre avec le nouveau comité

    Quelques années clés

    - 1937: reconnaissance des Climbias comme Société Royale. - 1946: reprise des Climbias après l'Occupation. En 15 jours, un Bal est mis sur pied et connaît un succès fou, vu la paix retrouvée et le désir de sortir de l'ambiance de la guerre. Durant les hostilités, un Climbia a été déporté et exécuté. - 1997: décès de Pol Genot. Dernier bourgmestre de Lodelinsart, il a effectué une des plus longues présidences des Climbias. De part son statut mayoral et citoyen , il a contribué à accroître leur rayonnement. - 2011: reconnaissance des Climbias par la Communauté française comme Chef d'Oeuvre du Patrimoine oral et immatériel de l'Humanité par Fadila Lanaan, ministre de la Culture.

    Soirées et activités philanthropiques

    Depuis les origines, les Climbias ont toujours eu une visée philanthropique.  Le souper de gala ( 5 couverts + orchestre de 21 personnes sur scène ) de ce samedi a réuni 150 personnes. Les bénéfices seront destinés à offrir une chaise roulante ( valeur: 4000 euros ) à Anaëlle, une enfant de 8 ans atteint du syndrôme de Rett.

    climb2.JPG

    Lors du souper de gala

    climb10.jpg

    Les Climbias ont leur Champagne ! ( Ici, avec Jean-Philippe Preumont, conseiller communal )

    Le 16 décembre à 12h aura lieu un repas boulettes frites /américain. Réservations sur le site climbias.be. Bien entendu, le " moment phare" reste le Bal des Climbias, dont on fêtera la 126ème édition, le 17 février 2018. Au programme de la journée: bal des enfants, l'après-midi, et grande soirée costumée, avec l'élection des déguisements les plus originaux. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire