Société - Page 4

  • CHARLEROI- Salon du Mariage, ce dimanche !

    wedzen4.JPG

    Robes, costumes, chapeaux,... pour tous les goûts !

    Le 17ème salon du Mariage, mis sur pied ce week-end, est l'avant-dernier à Charleroi Expos. Avant un retour possible dans 4 ans ? Cette édition devrait rassembler entre 2000 et 2500 visiteurs.

    Véritable institution à Charleroi, le Salon du Mariage vit-il sa dernière année à Charleroi Expos? Exceptionnellement, il sera suivi d'un autre, les 25 et 26 novembre, et cela de façon anticipée pour 2018. Mais quid pour l'avenir ?          

    " Nous souhaitons bien sûr poursuivre le salon, même s'il est délocalisé. Dans le courant de la mi-février, des actionnaires devraient pouvoir nous donner une réponse" signale Véronique Delwarde, coordinatrice. En attendant, les futurs mariés ne doivent pas bouder leur plaisir... Le mariage ne constituera-il pour eux le plus beau jour de leur vie ? Plus de 70 exposants sont aux petits soins pour les visiteurs. Citons, par exemple, des sociétés des wedding planner, pour régler tous les détails de la cérémonie, ou encore des particuliers, comme Antoine Gualandi, vidéaste . " Je m'adapte aux demandes des mariés. Pour eux, je suis prêt à réaliser des vues aériennes avec des drones! "

    wedzen3.JPG

    Antoine Gualandi ( à gauche sur la photo), photographe

    haute couture avec Carlo&Fils

    Citons aussi OXYjeunes de Farciennes, qui propose d'animer les enfants, pendant le mariage ! " Nous constatons parfois que les plus jeunes s'ennuient, au milieu des adultes" explique Benjamin Scandella, chargé de communication. L'asbl adapte ses activités en fonction des lieux et de la demande. Grimages, jeux sur des thèmes variés ( avec des nouveautés comme "Gourmandise", "Minion", "Pokémon",...) occuperont bien les petites têtes blondes ! Compter250 euros pour 4 heures d'animation avec 2 animateurs.  Bien sûr, dans ce genre de salon, les couples sont à la recherche de la robe de mariée,   d'un chapeau, de déco, d'un traiteur, d'un photographe , d'un DJ,... Sans oublier les fleurs, les voitures de cérémonie et le voyage de noces... Il y en a pour tous les styles et à tous les prix ! La haute couture est aussi présente. Carlo & Fils à Châtelineau est fidèle au salon depuis de nombreuses années.    Le haut de gamme fait un retour en force, avec notamment des costumes en pure soie, dans le style vénitien du 18ème siècle. Jabots, ornements de dentelle ou de mousseline, qui s'attachent après la chemise,  le noeud papillon, le gilet de cérémonie, ainsi que les cravates lavallières sont toujours très prisés! " J.C.H.

    Le salon du Mariage se déroule à Charleroi/Expos. Entrée Géode. Dimanche 15/1 de 11h à 18h30. Prix d'entrée: 10 euros.

    WEDZEM: Faites-vous offrir votre mariage !

    wedzen2.JPG

    Déjà expérimenté avec succès en France, le premier site de mariage à financement participatif ( crowdfunding) " Wed Zem" est présent pour la première fois au salon de Charleroi ( stand n° 21). Le concept: il s'agit pour les tourtereaux de faire offrir leur mariage par leurs invités ! Ces derniers effectuent un don pour un poste de dépense qu'ils auront choisi sur la liste des futurs mariés: robe, traiteur ou coiffure,... A chacun d'opter pour son cadeau préféré..." Aujourd'hui, établir une liste traditionnelle avec la ménagère 50 pièces ou le plateau en argent n'est plus d'actualité, alors que la plupart des jeunes mariés vivent déjà ensemble... Aujourd'hui, le rapport aux cadeaux est décomplexé, et on n'hésite plus à offrir le mariage de ses rêves " souligne Sandrine Noël, gérante. La création de la liste ainsi que celle du blog est gratuite. Une simple commission de 2% est prélevée sur les sommes collectées. Infos: hello@wedzem.be 063/48 00 34.

    Rapprochés lors d'une mission humanitaire

    wedzen1.JPG

    Agés respectivement de 26 et 27 ans, Pierre et Amélie de Frasnes-lez-Gosselies sont venus pour la première fois au salon du Mariage, avec l'intention de se passer bientôt l'anneau au doigt. " Nous nous connaissons déjà depuis 10 ans. A présent, c'est important d'officialiser notre union" insiste le jeune couple.

    Pas question pour autant de faire des dépenses inconsidérées. " Nous tenons à ce que la fête soit réussie. Cela dit, nous avons fixé un budget ". La salle de la Ferme du Grand Marcha à Obaix-Buzet ( Pont-à-Celles) est déjà réservée. Le DJ, le photographe, le traiteur, l'église,... ont déjà été choisis. Il reste la robe de mariée, les alliances, la déco,...

    Pierre et Amélie se sont rencontrés, alors qu'ils étaient étudiants au Collège Sainte Gertrude à Nivelles. Une mission humanitaire dans le village de Mangily ( Madagascar) les a rapprochés. " Nous nous sommes bien relevé les manches, en assainissant les terres, défrichant les terres,... C'était un travail très physique, et épanouissant".

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Les Récalcitrants de sortie, ce samedi

    Voici l'horaire de notre répétition de batterie de ce samedi 14 janvier 2017.

    A samedi

    ​ou à demain ​!

    LES RECALCITRANTS

    Répétition de batterie

    14 janvier 2017

    Les  Templiers          16h00            17h20

    La Brasserie             17h45             18h00

    Le Beffroi                18h20             18h35

    Les 8 heures            19h00             19h15

    Le Fouquet               19h45            20h00

    Le Royal Nord          20h30            20h45

    Le Monument           21h15             21h30

    Le brabançon           22h00            22h15

    La Terrasse             22h45            23h00

    La Cuve à Bière        23h30           23h45

    Les Templiers          00h00          .......

    Les Récalcitrants
    Local "Les Templiers"
    Place du Manège
    6000 Charleroi 

    Secrétariat

    Rue de la Paix 169

    6061 Montignies sur Sambre

    FAX +3271301093
    GSM +32486297225
    recalcitrantscharleroi@gmail.com

    http://recalcitrantscharleroi.blogspot

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • MARCINELLE- Bois du Cazier: reconstitution d'un baraquement !

    baraquement6.JPG

    Alain Forti, conservateur, Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier,  et Charlotte Jeuniaux, chargée de communication

    La reconstitution d'un baraquement est visible à l'entrée du Bois du Cazier. Orpheline de son père décédé dans la catastrophe, Loris Piccolo ( 69 ans) a vécu dans ce type d'habitation de 1948 à 1956.

    Eh oui, le mot " barakî " - utilisé à toutes les sauces aujourd'hui, mais plutôt péjorativement!, - vient du nom "baraquement".

    Pour donner au public  une image fidèle des lieux dans lesquels les mineurs italiens furent accueillis en Belgique, une pièce de séjour a été reconstituée au Bois du Cazier. Certes, l'espace est un plus petit qu'en réalité, et il manque les chambres.      

    En compagnie de ses parents et de ses deux frères, Valter et Marino, Loris Piccolo ( 69 ans ), une habitante de Marcinelle, a vécu dans un baraquement similaire, au Sart-Nicolas, jusqu'en 1956, année où son père Ciro Natale a trouvé la mort dans la catastrophe.  L'intéressée possède encore un contrat original. Sa famille a déménagé ensuite à la rue de Nalinnes. La réplique rappelle bien des souvenirs à Loris. " La pièce de vie avec l'armoire, les poêles, la table, les chaises,... tout cela correspond tout à fait à ce que nous avons connu. Je me souviens tout particulièrement de cette bassine d'eau, qui servait à tous les usages, et que nous transportions sur une petite charrette " signale-t-elle. " Les conditions étaient très dures dans ce type de logement fait de tôles.   Il y faisait très froid  en hiver et mourant de chaud en été. Un point positif tout de même: même les familles étaient de nationalités différentes, l'entente était très bonne entre nous."

    baraquement1.JPG

    Loris Piccolo

    baraquement2.JPG

    Loris et sa famille

    baraquement10.jpg

    Loris Piccolo, orpheline, reçoit la soupe distribuée dans les baraquements, après l’accident du 8 août.© Camille Detraux - Raymond Paquay

     

    Un appel est lancé !

    Dans cette solidarité autour de ce projet, pointons Vincent Vincke, le concepteur-entrepreneur-décorateur d'intérieur , Alain Forti, conservateur au Bois du Cazier, ainsi que Sergio Aliboni, également un ancien des camps, ayant travaillé dans les Charbonnages de Monceau-Fontaine à la rue Georges Tourneur à Marchienne-au-Pont. Des dons provenant d'objets personnels, souvent remisés dans un grenier, retrouvent ici le devant de la scène.  

    "Qu'ils soient en bois, en métal, les baraquements à l'origine étaient subdivisés par des cloisons intérieures en plusieurs logements unifamiliaux que chacun s'appropriait en fonction de ses moyens, ainsi qu'avec un grand sens de la débrouille" précise Jean-Louis Delaet. " Au départ, ces habitations avaient été construites pour 52 000  prisonniers de guerre allemands. Par la suite, elles ont été occupées par 50 000  immigrés italiens, qui venaient bien souvent avec leur femme et leurs enfants. Pour les patrons, la famille était un facteur de stabilité. "

    Un appel est lancé pour d'autres témoignages et dons.

    JEAN-CLAUDE HERIN

    Le site du Cazier est accessible tous les jours sauf le lundi de 9h à 17h, et le week-end de 10h à 18h. 071/88 08 56. Attention: réouverture du site le mardi 10 janvier

    2017: en solidarité avec les 323 victimes de l'Inno

    Avec le film sur la révolution industrielle, la peinture murale de Charles Szymkowicz et l'ancien camion de la centrale de sauvetage, la reconstitution  du baraquement fait toujours partie des 4 "musts", cette année. En projet pour 2017: une grande exposition en lien avec le 50ème anniversaire de l'incendie de l'Innovation à Bruxelles , survenue le 22 mai 1967. Les témoignages sont aussi les bienvenus!

    Le Bois du Cazier mettra tout particulièrement ses terrils à l'honneur. Un dossier a été introduit auprès du ministre du tourisme René Collin pour un réaménagement.

    Le Cazier sera partenaire de la mise en valeur du Mémorial sidérurgique HF 4.

    Une année encore bien remplie pour le site, qui , en 2016, a battu un record de fréquentation: on s'approche actuellement des 60 000 visiteurs ! JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • LODELINSART- La Nouvelle revue des Molières et Mocassins: Charleroi, montre-nous tes fiesses

     

    fiesses3.JPG

    L'extension de la BSCA fait partie de la revue

    Vedette toute catégorie de la 20ème revue des Molières et Mocassins: Paul Magnette, surnommé "Paulo la Fronde", à cause de la fameuse saga du " CETA". D'autres thèmes sont évoqués comme les travaux du Centre Ville, dans une chanson rappelant Rabbi Jacob !

    Si la revue 2017 commence par la chanson "El Ceta avou l'Canada" ( parodie de Bob Dechamps: "In sorèt dès gros canadas! ), ce n'est pas par hasard ! C'est que le refus de signer, dans un premier temps, le fameux traité commercial entre    le Canada et l'Union Européenne a fait connaître notre bourgmestre au monde entier ! " J'emmerde le Canada, le MR, la NVA. Tout me va pourvu qu'on parle de moi. Le CETA, mais qu'est-ce que c'est? On en a rien à cirer. Le nouveau roi de la Wallonie, c'est moi! " clame Paul Magnette dans une chanson sur l'air de "Ma Cabane au Canada".

    Au hit parade, le maïeur carolo est suivi par la famille Van Cau et fils. " Tonton Van Cau n'est pas revenu" et "Blanchi comme Van Cau" rappellent que le père n'est pas encore parti à la pêche à la mouche, tandis que Philippe bénéficie d'une gentille parodie sur l'air d'Ali Baba. Sont aussi épinglés Anne-Marie Boeckaert, transformé en gâteau géant,Eric Massin ( "On a l'béguin pour sa sacoche en cuir!"), Serge Beghin ( "Je r'fais l'monde devant un'bon chope au Supra!"), Eric Goffart ( "C'est le chéri de ses dames!"), Olivier Chastel ( "J'ai tourné la page des affaires"), Julie Patte ( "Elle a la patate des 350 ans"), Christian Meysman ( "L'ami Christian nous tiré un joli feu d'artifesses"),... Difficile de les citer tous!

    fiesses4.JPG

    la fin des Arts Ménagers et de Caterpillar

    La revue égrène aussi d'autres sujets: l'extension de l'aéroport de Gosselies, le port du burkini, les parkings payants, la montée du PTB, la caserne des pompiers,...Plus tristement, la fin de Caterpillar et des Arts Ménagers. Par contre, les problèmes d'insécurité, liés aux attentats terroristes, sont à peine évoqués...

    La chanson sur l'air de "Rabbi muffin", comédie musicale de MC Solaar inspirée du film culte Rabbi Jacob, traite des travaux: " D'la Ville Basse à la Vill'Haut', partout y a des chantiers", " Dans la rue d'la Montagn', les commerç' crient au désespoir. Se balader là bas ce s'ra à vous ficher le cafard ",...

    fiesses1.JPG

    Sur l'air de "Rabbi muffin" ( Rabbi Jacob )

    Le spectacle ne laisse aucun temps mort. Les tableaux, chants, et chorégraphies colorées, sous la direction de Sylvia Printemps, se suivent à un rythme soutenu.

    Chapeau aux 9 comédiens/danseurs/chanteurs: Jacques Delmeire, Savatore Vullo, Erika Blommaert, Céline Robaert, Melissa Surrenti, Pierre Dehaye, Alain Blommaert, Raffaele Vullo, Gérard Monsieux.

    La revue des Molières et Mocassins: " Charleroi, montre-nous tes fiesses!" est à voir jusqu'au 29/1/17 au petit Théâtre de la Ruelle, rue du Village ( place Edmond Gilles) à Lodelinsart. Spectacles les vendredis et samedis à 20h et les dimanches à 16h. Renseignements et réservations: 0474/388 032. http://molmoc.blogspot.com  JCH

    L'avis de l'échevin Cyprien Devilers

    fiesses5.JPG

    Cyprien Devilers est fidèle à la revue depuis les années 2000. " Je trouve que le spectacle, qui fait vraiment partie du paysage culturel carolo, s'améliore d'année en année" fait-il remarquer. " La revue permet de prendre du recul par rapport à tout ce qui s'est passé en une année. D'une certaine façon,elle force l'homme politique à garder une certaine humilité. Par son côté festif et coloré, elle donne aussi à rêver et à "ré-enchanter" le quotidien des Carolos".

    Que l'échevin de l'Environnement se rassure: il est relativement épargné dans la revue ! Son attachement à la Ville est bien souligné. Sur l'air de " Chanson populaire" de Claude François, il est dit: "Cyprien député: autant ne pas y penser. Bien qu'ayant gagné son siège, il est resté au Collège, alors qu'Anthony a laissé sa place à Julie ". Cyprien apprécie aussi les chansons en wallon. " Je vais régulièrement voir des pièces dialectales à Couillet, Mont-sur-Marchienne, Gilly... " poursuit-il. " Le Wallon fait vraiment partie de notre culture et de notre patrimoine".

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société, Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- Viva for life: Philou et les Etoiles Filantes !

    philou1.JPG

    Plus de 500 enfants, massés sur la place de la Digue, assistaient au concert "Debout là-dedans!" de Philou et les Etoiles Filantes, au profit de Viva For Life. Oscillant entre le pop,  le blues, le folk, reggae ou donnant franchement dans le rock, les musiciens carolos Philippe Tisthoud, Vincent, Somers, Sébastien Godfroid, François Langlois et Damien Vandendriessche faisaient partager le plaisir de la musique avec humour, à travers des thèmes proches  du vécu des spectateurs. Pour tout contact avec le groupe: infophilou@gmail.com- 0485/516 220.

    philou2.JPG

    philou3.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Viva For Life: Soirée de clôture... avec Julien Doré !

    Record battu, une fois de plus ! La deuxième édition de Viva for Life à Charleroi se clôture sur un beau chèque de 3.452.310 €. Les trois animateurs, Sara, Ophélie et Cyril, ont été libérés de leur cube de verre par le parrain, Julien Doré.

    vivaforlife7.JPG

    Julien Doré s'est bien donné au public- photo: J.C.Hérin

    Entre 2500 et 3000 personnes ont foulé la place la place de la Digue pour le dernier soir de Viva For Life à Charleroi. La chaleur dégagée faisait oublier le froid ambiant ! Le public était éclairé non seulement par les spots, mais aussi par les bâtons lumineux vendus au prix de 2 euros. A 18 heures 50, Benjamin Maréchal, habillé en Père Noël s'apprêtait à vendre les dernières boules de Noël ( 50 000 ont été écoulées!) " Il n'en reste plus que 200 à vendre! Ca part comme des petits pains" s'exclamait le dynamique animateur.

    vivaforlife6.JPG

    Dans le chalet   de Viva For Life, 8 bénévoles vendaient très bien aussi d'autres articles. " Nous avons encore des peluches, des sacs à dos, casques et des boules à proposer. Mais il ne reste plus aucun CD! " signalait Benoît, chauffeur routier en congé de maladie. " J'ai deux enfants. Je suis particulièrement content d'aider les enfants vivant dans la précarité" .

    vivaforlife1.JPG

    Benoît, un des bénévoles

    Tout au long de la journée, les dons ont afflué, comme celui de Sandrine. " On a organisé 190 repas et 1 tombola au nom d'Igretec,  ce qui nous a rapporté la somme de 2650 euros! " fait-elle remarquer. Bien sûr, le clou de la soirée était le show case de Julien Doré. Certains y sont venus un peu par hasard, comme Dominique de Marchienne-au-Pont, sa fille Mathilde et son fils Renaud. " Nous nous sommes d'abord promenés au Village de Noël. Nous avons mangé une bonne poutine servie dans un chalet québecois, et puis nous sommes venus écouter le concert, surtout par curiosité ! "

    D'autres, par contre ( la majorité!), sont de véritables fans du chanteur, comme Sabrina de Mons: " Je suis la carrière de Julien Doré, depuis qu'il a remporté la Nouvelle Star! J'aime tout en lui: il est charismatique , il est décalé, il s'exprime bien en public. Et puis, il met le show ! J'irai le voir en mars à Lille et en mai à Forest National. Mon rêve serait de le rencontrer un jour. Peut-être que la Nouvelle Gazette organisera cela un jour pour ses lecteurs !". J.C.HERIN

    vivaforlife10.jpg

    Parmi les fans, Sabrina de Mons ( deuxième à gauche )

    069.JPG

    Julien Doré, un parrain d'exception !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Don d'Igretec pour Viva for life

    igretec.jpg

    Philippe Van Cauwenberghe bien entouré !

    2.655 € de dons récoltés par le personnel de l'GRETEC pour Viva For Life via le service de 190 repas et d'une tombola!

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Viva For life: La gastronomie à l'honneur avec Carlo!

    pigeons2.JPG

    Carlo avec Frédéric Deborsu ( à gauche )

    pigeons1.JPG

    Sébastien Nollevaux, pour la première fois, "en dehors " du Cube!

    Une partie de la vente de "La Cuisine des Pigeons" de Carlo De Pascale  sera versée au profit de Viva For Life. Le livre était dédicacé sur la place de la Digue.

    Dimanche midi, de nombreux gourmets s'empressaient devant le chalet où se tenait l'équipe de l'émission " On n'est pas des pigeons". Carlo De Pascale, chroniqueur culinaire, dédicaçait le livre dans lequel il livre ses meilleures recettes. 50% du prix, soit 10 euros, vont directement à Viva For Life.

    Carlo préparait aussi des tagliatelles au beurre roulées dans un roue de Grana Panado ( parmesan ). Délicieux ! L'assiette était vendue 7 euros. Dans le public, Frédéric Deborsu: " Je suis un ami de Carlo, un véritable épicurien. J'apprécie tout particulièrement ses plats ! Je reviens de Sicile, c'est dire si j'aime la cuisine italienne ! "signale-t-il. Le journaliste de la RTBF recueille actuellement des témoignages de familles vivant dans la précarité pour la clôture de Viva For Life.

    6100 euros récoltés par l'UAC Châtelineau

    Présent lui aussi, le présentateur Sébastien Nollevaux, aussi était très sollicité pour les dédicaces. " Si, pour la première fois, je ne suis pas présent dans le Cube, je continue, bien sûr, à soutenir cette action et mes amis dans cette aventure !" faisait-il remarquer.

    A proximité du Cube, se déroulent un tas d'activités. En matinée, un groupe pratiquait de la gym en musique.

    pigeons7.JPG

    pigeons4.JPG

    L'UAC de Châtelineau

    Et puis sont arrivés une centaine de membres du l'Union Athlétique Club de Châtelineau. " Nous faisons une course parrainée. Notre départ a eu lieu à 10h30 du stade Taillis Pré. Nous avons parcouru une quinzaine de kilomètres. En deux ans, nous avons récolté 6100 euros." soulignaient les organisateurs.  

    pigeons5.JPG

    Père et fils: plus qu'un air de ressemblance...

    En soirée, les Zèbres faisaient une séance de dédicaces, suivie d'une émission " spéciale sport " du Weekend sportif, puis en showcases: Julian Perretta (acoustique), les 4 nommés des D6bels Music Awards pour Vivacité (Laura Crow, Delta, Saule, Kid Noize) et André Brasseur. En fin de soirée, Eric Boschman fixait un rendez-vous dans un chalet de Noël Viva for Life pour une dégustation de vins. Le verre était vendu 10 € pour la soirée avec trois dégustations de vin! J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI - Lancement de la 4ème édition de Viva for Life !

    life1.JPG

    life2.JPG

    Puggy

    144 heures, soit six jours et six nuits d'affilée dans un cube! C'est le défi     fou que se sont lancé , Sara De Paduwa, Ophélie Fontana et Cyril. Les trois animateurs de la RTBF étaient enfermés par le groupe Puggy, samedi soir !

    life17.JPG

    La place de la Digue a vécu de grands moments, samedi soir, lors de l'inauguration de la 4ème édition de Viva for Life. Certes, la foule était un peu moins compacte que l'an passé, - Patrick Bruel en tête d'affiche pouvait expliquer cette affluence exceptionnelle!-, mais l'ambiance y était ! Alors que, durant la journée, les animations du Village de Noël battaient leur plein au milieu des chalets, en soirée, le grand podium et le cube étaient sous le feu des projecteurs. Adrien Devyver et Anne-Laure Macq présentaient l'émission en direct et souhaitaient bonne chance à Sara De Paduwa, Ophélie Fontana et Cyril, qui se relaieront dans le cube jusqu'au 23 décembre! Cette année, c'est le groupe Puggy, composé du chanteur-guitariste anglais Matthew Irons, du bassiste français Romain Descampe et du batteur suédois Egil "Ziggy" Franzén, qui avaient pour mission d'emmener les trois animateurs dans leur nouvelle "résidence" ! Les artistes ont mis le feu dans le public en chantant notamment "When you know" ou "Change the colours". D'immenses ballons rouges survolaient la tête des spectateurs ! A propos, on n'a pas beaucoup vu nos politiques carolos...

    life3.JPG

    Adrien et Anne-Laure à la présentation

    life22.JPG

    Sara, Cyril et Ophélie " enfermés" dans le Cube !

    life20.JPG

    chansons très anglo-saxonnes

    La suite était aussi alléchante avec Henri PFR. Dans une forme éblouissante, ce jeune DJ bruxellois de 21 ans ( qui se produira le 11 mars à l'Ancienne Belgique) a partagé sa bonne humeur et fait danser toute la place avec son titre phare " Home" et sa mixtape « Summer Memories », qui a explosé la chaîne Youtube « La Belle Musique » avec plus de 53 millions de vues.              

    life6.JPG

    Henri PFR aux manettes

    A la suite, la Namuroise Marie Delsaux, " Lady Cover", véritable amoureuse de la scène et du show, a mis dans son répertoire Aretha Franklin, Gloria Gaynor, Rihanna, Beyoncé, Shakira,...et même Michaël Jackson! Toutes ces reprises ont beaucoup plu au public.

    life12.JPG

    Lady Cover a chauffé le public avec ses reprises !

    En fin, l'animateur de la Walid, qui s'était déjà illustré derrière les platines lors de la "Carolo Média Night" au Palais des Expos, a remis le couvert pour cette édition !

    life16.JPG

    Une belle soirée, mais un peu trop anglo-saxonne, au goût de certains. On attend donc dans les prochains jours Claudio Capéo, Black M, Amir, Julien Doré, ... pour la chanson française !J.C.HERIN

     

    life13.JPG

    life21.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Viva for life- Dans quelques heures, l'enfermement !

    viva1.JPG

    plus que quelques heures à attendre...

    Ophélie Fontana, Sara De Paduwa et Cyril vivront un grand moment, ce soir ! Ils ont tenu le pari fou de garder l'antenne durant 144 heures, soit six jours et six nuits d'affilée ( cela paraît insensé, mais ils y arriveront certainement ! ) dans le cube, jusqu'au 23 décembre !

    Les trois animateurs de la RTBF seront enfermés par le groupe Puggy, composé du chanteur-guitariste anglais Matthew Irons, du bassiste français Romain Descampe et du batteur suédois Egil "Ziggy" Franzén.

    Cette année, le marathon radio sera plus intense encore, et le dispositif TV renforcé, avec deux émissions en prime time sur le cube, à l'entrée et à la sortie de l'épreuve, la semaine d'enfermement  des animateurs s'accompagnant aussi d'autant de concerts sur la scène de "Viva for Life". L'objectif est toujours de répondre aux problèmes de la pauvreté infantile. Les fonds récoltés sont passés de 1.267.351 euros en 2013, à 2.103.404 en 2014 et, l'an dernier, à 3.028.755 euros. Et cette année, les organisateurs espèrent plus encore !

    viva2.JPG

    Le Père Noël est bien présent sur la place...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CATERPILLAR- Marché de Noël de l'Amicale

    caterpillar1.JPG

    Membres et sympathisants de l'Amicale Caterpillar

    Le 21ème marché de Noël de l'Amicale Carterpillar, qui s'est tenu à l'Institut Saint-Exupéry, ne ressemblait pas aux autres... Vu la morosité ambiante, liée à l'annonce de la fermeture de l'entreprise, sera-t-il le dernier ?Les membres espèrent bien que non !

    Sandra De Meyer travaille depuis 14 ans chez Caterpillar. Elle y négocie des contrats. Pour le Marché de Noël de l'Amicale, samedi, cette habitante de Jumet a mis tout son coeur pour confectionner des figurines et faire du décopatch. Pour ce faire, elle utilise des feuilles de papier découpées, que l'on colle avec du vernis -colle sur des supports différents. Le résultat est magnifique ! Elle y a même consacré la plupart de son temps libre." Etant donné que je suis dans la complète incertitude de conserver mon emploi, ce travail a été un véritable exutoire et une véritable méthode de relaxation! Je m'y suis donc donnée à fond!".

    caterpillar4.JPG

    Sandra De Meyer

    L'inquiétude régnait aussi auprès de deux de ses collègues: Danielle Houart et Angélique Van Ooteghem, également  en activité. La première est entrée en 1986, la seconde en 1999.  Elles y  sont respectivement analyste financier et logisticienne. " Nous savons que nous sommes sur un siège éjectable" signalaient-elles. " Cela dit, ne perdons pas tout à fait espoir. Actuellement, nous travaillons à plein temps. "Business  is usual ! " nous martèle-t-on. La procédure Renault a été lancée. Après la phase d'intention, d'autres suivront... Nous sommes prêtes à nous battre ! "

    caterpillar2.JPG

    Danielle et Angélique ne baissent pas les bras...

    bientôt les 40 ans de l'Amicale

    Pour la vingtaine de membres que constitue l'Amicale, le Marché de Noël est un événement incontournable. Samedi, il a réuni une quarantaine d'exposants sur un espace plus grand que précédemment. S'il a été organisé pour la première fois à l'Institut Saint-Exupéry, c'est pour des raisons pratiques.  Nous l'avons toujours fait dans les bâtiments à Gosselies, mais nous ne pouvions pas y boire d'alcool" précise Viviane Fiévet, vice-présidente.        

    Active depuis 40 ans ( un anniversaire sera bientôt fêté en mars 2017 au Spiroudome ), l'Amicale a déjà mis sur pied bon nombre de manifestations: Saint-Nicolas ( 10 000 colis de friandises ont été distribués il y a quinze jours!) , voyages, Télévie, Grand Prix de la Chanson en collaboration avec Philippe Bruyndonckx, directeur de Saint-Exupéry,...

    Le Marché de Noël survivra-t-il, même si le site carolo de Caterpillar ferme ? " L'Amicale a toujours évolué en parallèle à l'entreprise" fait remarquer Tony Coscia, qui en est le directeur." Pourra-t-elle garder ou non le nom de l'entreprise ? A l'heure actuelle, nous ne le savons pas encore. Nous ferons en tout cas toujours appel aux bonnes volontés. Ce serait dommage de nous arrêter en si bon chemin ! L'Amicale, c'est quarante ans d'amour! " JCH

    Pour tout contact avec Tony Coscia: apc@cat.co

    Des années en or pour Pierre Cuisinier, directeur !

    caterpillar3.JPG

    Pierre Cuisinier

    Habitant de Thiméon, Pierre Cuisinier a été directeur de Caterpillar Gosselies de 2000 à 2006. " A l'époque, l'entreprise, qui comptait 4500 travailleurs, tournait à plein régime" fait-il remarquer. " Nous n'aurions jamais imaginé que des nuages gris se seraient amoncelés au-dessus de notre site. Ce n'est qu'à partir de la crise de 2008 que les premières craintes sont apparues. Par la suite, elles se sont malheureusement confirmées, pour devenir un véritable scénario-catastrophe " .

    Quand il était dans ses fonctions, Pierre Cuisinier a dégagé des fonds importants pour l'Amicale et s'est impliqué dans un tas d'activités: concerts, pièce de théâtre, football ( il a même joué dans l'équipe!) ,..." L'ambiance était vraiment extraordinaire entre nous ! La solidarité, l'entraide et la convivialité y était bien présentes. Pour ma part, ma présence à ce Marché de Noël montre tout mon attachement à l'Amicale. Je continuerai à y apporter mon soutien, même si elle change de forme". J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • SOCIETE: Un atelier de boulangerie qui crée du lien

    boulangerie3.JPG

    Dimanche, l'Atelier boulangerie de Châtelineau ( Circomédie asbl ) clôturait son projet participatif « Boulangerie pour tous ». De manière festive!

    boulangerie4.JPG

    Bernadette est un "experte" !

    Bernadette, une habitante de Montignies-sur-Sambre, n'est pas une néophyte en matière de boulangerie, puisqu'elle fait son pain à domicile, ainsi que des pâtisseries, des couques,... Avec d'autres amies du grand Charleroi, elle a pétri la pâte, dimanche, à l'Atelier de boulangerie de Châtelineau, pour réaliser de délicieuses gosettes. Et son tour de main est assez impressionnant ! " Je n'en fais pas mon métier, mais c'est devenu une véritable passion" signale-t-elle. Michel de Charleroi Nord est venu faire des pizzas. " J'ai souhaité renouveler l'expérience!" fait-il remarquer. En tout, une bonne vingtaine de participants, enfants et adultes, encadrés par Kasia Houillet et Vanessa Manil de Circomédie mettaient la main à la pâte! Et bien sûr, après la préparation collective, venait la dégustation tant attendue ! L'après-midi était tout aussi réjouissant avec diverses animations circassiennes assurées par Circomédie: échassier d’accueil, sculpteur de ballons, maquilleuse, barbe à papa...

    fier de ce que l'on a préparé !

    boulangerie1.JPG

    Ce projet participatif, piloté et financé par le CPAS de Charleroi , avait pour objectif, outre la réalisation de produits de boulangerie et de pâtisserie, de créer du lien et de permettre à différents publics, dont des personnes précarisées, de se rencontrer autour d'une activité originale et gourmande.   En une année, ces ateliers ont rassemblé une centaine de participants provenant de différentes institutions partenaires : le Passage45, l'asbl D’Cole,   la Résidence Jules Bosse et le Home Theys. Durant l'année, l'Atelier boulangerie propose des ateliers pour les familles, enfants, adultes, des stages non seulement autour de la boulangerie mais également à la découverte d’une autre thématique telle que la musique ou le chocolat ou la cuisine,  les anniversaires ( réalisation d’un produit de boulangerie dans une ambiance festive et inoubliable…), des animations pour les écoles,... " La boulangerie est une merveilleuse école de l’appétit qui facilite la découverte des différentes saveurs. La boulangerie développe la confiance en soi : l’enfant mange ce  qu’il a préparé car il en est fier " soulignent les animatrices. Les ateliers ont lieu à la rue du Corbeau 16 à Châtelineau. Pour plus d'info: Marie Vandamme. mariev@circomedie.be 071/38 77 59. www.atelier-boulangerie.be- info@atelier-boulangerie.be  JCH

    boulangerie2.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • MARCINELLE- Cazier: inauguration de la réplique d'un baraquement !

    mine3.JPG

    Loris Piccolo entourée de Maria Di Donato, de Wendy Fimiani, miss Italia Charleroi 2016 et de Diego Conte, "ragazzo in... 2016

    mine4.JPG

    Loris Piccolo

    mine5.JPG

    Loris Piccolo et sa famille dans les baraquements de 1948 à 1956

    Sainte Barbe, Saint Eloi et Saint-Nicolas ont été honorés, lors de traditionnelle marche aux flambeaux. Une réplique d'un baraquement y a été inaugurée.

    Le site du Cazier était éclairé par plus de 350 torches, vendredi soir, pour la marche aux flambeaux. Parmi le public, des membres de l'Amicale des Mineurs des Charbonnages de Wallonie, les Ex-Minatori, les Alpini, des membres du HF4 ( Comité de sauvegarde du Haut Fourneau 4 ), le Groupement des Cadres prépensionnés et pensionnés de la Sidérurgie carolorégienne, les Disciples de Saint-Éloi de Jumet-Heigne, des verriers,... Une fois encore, l'univers de la mine, du charbonnage et de la verrerie étaient réunis pour honorer leur saint patron. Avec la participation citoyenne de l’Académie de Marcinelle, la Chorale La Pastourelle, l’IMP René Thone et les résidents du Home Sart Saint-Nicolas. Les cérémonies commençaient à l'église des Haies et se terminaient par un verre de l'amitié et des démonstrations de forge et de coulée de bronze dans les ateliers.

    " Cette année a été bien remplie pour le Cazier. D'abord avec les commémorations du 60ème anniversaire de la catastrophe , ainsi qu'avec les  70 ans de la signature du Protocole d'accord italo-belge" soulignait Jean-Louis Delaet, directeur.

    mine1.JPG

     objets personnels dans le baraquement

    Jean-Claude Van Cauwenberghe, président, poursuivait: " Signalons aussi que le site s'est enrichi d'une remarquable fresque murale, d'un camion de sauvetage restauré ( intervenu lors de la catastrophe), d'un nouvel auditorium, d'un film de présentation, et aujourd'hui d'un baraquement comparable à ceux où les mineurs immigrés logeaient à leur arrivée chez nous, ceux qu'en wallon et au sens littéral du bon mot, on appelait des " barakîs". L'espace du logement est plus petit qu'en réalité ( il manque notamment les chambres ), mais il donne une image fidèle des lieux dans lesquels les mineurs italiens furent accueillis en Belgique. Dans cette solidarité autour de ce projet, pointons Vincent Vincke, le concepteur-entrepreneur-décorateur d'intérieur , Patrice Delaunois, le " menuisier maison", ainsi que Sergio Aliboni, également un ancien des camps, ayant travaillé dans les Charbonnages de Monceau-Fontaine à la rue Georges Tourneur à Marchienne-au-Pont. Des dons proviennent d'objets personnels, qui, après plus d'un demi-siècle remisés par son grenier, retrouvent le devant de la scène. JCH

    mine2.JPG

    En compagnie de ses parents et de ses deux frères, Valter et Marino, Loris Piccolo ( 69 ans ) a vécu dans un baraquement du Bois du Cazier, de 1948 à 1956, année où son père Ciro Natale a trouvé la mort dans la catastrophe.  L'intéressée possède encore un contrat original d'un de ces baraquements. Sa famille a déménagé ensuite à la rue de Nalinnes. La réplique rappelle bien des souvenirs à Loris.

    " La pièce de vie avec l'armoire, les poêles, la table, les chaises,... correspond tout à fait à ce que nous avons connu. Je me souviens tout particulièrement de cette bassine d'eau qui servait à tous les usages, et que nous transportions sur une petite charrette " signale-t-elle. " Les conditions étaient très dures dans ce type de logement fait de tôles il y faisait très froid  en hiver et mourant de chaud en été. Un point positif tout de même: même les familles étaient de nationalités différentes, l'entente était très bonne entre nous."

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • MARCINELLE- L'Ombrie rend hommage aux victimes du Cazier

    ombrie1.JPG

    Une délégation d'Ombrie s'est rendue au Bois du Cazier, samedi matin. Le Mur du souvenir s'est enrichi d'une nouvelle plaque de cette région d'Italie.

    Région d'Italie, ayant pour capitale Pérouse ( Perugia ), l'Ombrie s'associe aux cérémonies de commémorations de la catastrophe du Bois du Cazier. 

    Bien qu'aucune perte humaine d'Ombrie ne soit à déplorer en août 1956, 7 membres de Foligno, ville italienne de 57 700 habitants, ont fait le déplacement jusque Marcinelle, pour manifester leur soutien aux victimes.      

    La délégation était emmenée par Filippo Ciavaglia, secrétaire général de la Cgil ( Confederazione Generale Italiana Lavoro ), syndicat italien créé en 1944. " Je voudrais tout d'abord donner les salutations de la Cgil Umbria et de nos structures nationales. Cette année marque les 70 ans de l'accord bilatéral  italo-belge sur les migrations. Parmi les migrants figurait aussi mon père "a-t-il souligné. " La Cgil a contribué à apporter son aide à la construction d'une Europe plus juste et équitable, aux côtés des luttes que les travailleurs,y compris les immigrants, ont menées, au cours de leurs années de travailLa mémoire de la catastrophe du Bois du Cazier nous amène à continuer le combat, notamment par l'installation d'un nouveau Sénat, qui se traduit par des règles égales pour tout le monde".

    une expo à Pérouse

    ombrie2.JPG

    Une plaque de l'Ombrie a été dévoilée au mur des Souvenirs. " Il s'agit de la 47ème depuis 2006, l'année du cinquantenaire de la catastrophe" a précisé Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier. " On comprend bien que l'immigration n'est pas un phénomène qui s'éteint" poursuivait Sergio Angelini, ancien militant FGTB. " Les victimes du Cazier ont été surtout broyées par le capitalisme, et par un système qui excluait toute solidarité".

    Egalement présents à la cérémonie: Anna-Rita Farnetti, présidente de l'Association des Amis Ombriens de Belgique, Gigliola Pagliarini, vice-consule d'Italie à  Charleroi, Salvatore Cacciatore, président du C.O.M.I.T.E.S., Sergio Aliboni, président de l'Amicale des Mineurs de Charbonnages de Wallonie. JCH

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • DE LA BOULANGERIE PARTICIPATIVE !

    Le dimanche 4 décembre à 9h00, l'Atelier boulangerie de Châtelineau (Circomédie asbl) clôturera son projet participatif « boulangerie pour tous » de manière festive en accueillant des familles qui auront pour mission de préparer de délicieuses pizzas que les participant auront l'occasion de déguster avant de laisser la place à un après-midi festif dont les animations circassiennes seront assurées par Circomédie : échassier d’accueil, sculpteur de ballons, maquilleuse, barbe à papa...

    Ce projet participatif piloté et financé par le CPAS de Charleroi avait pour objectif, outre la réalisation de produits de boulangerie et de pâtisserie, de créer du lien et de permettre à différents publics, dont des personnes précarisées, de se rencontrer autour d'une activité originale et gourmande. En une année, ces ateliers ont rassemblé une centaine de participants provenant de différentes institutions partenaires : le Passage45, l'asbl D’Cole, la Résidence Jules Bosse et le Home Theys.

    Dimanche 4 décembre2016 àpd 9h00

    Rue du Corbeau 16, 6200 Châtelineau

    Contactez-nous pour de plus amples informations

    Marie Vandamme

    mariev@circomedie.be

    071/38 77 59

    www.atelier-boulangerie.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire