Société - Page 3

  • CHARLEROI- Collège du Sacré-Coeur. Deux élèves bientôt en Inde avec Objectif O

    objectif0.jpg

    Jean-Denis Lejeune et son équipe d'Objectif 0 étaient reçus au Collège du Sacré-Coeur, lors d'une grande soirée. Le projet: permettre à deux élèves de partir en Inde, afin de placer un forage dans la région de Calcutta.

    objectifo1.jpg

    Des milliers de sourires... Voici ce que Jean-Denis Lejeune voit sur des visages, depuis la fondation d' Objectif O, en 2008. Le papa de Julie apporte des solutions concrètes aux problèmes d'accès à l'eau potable dans les pays en développement, que ce soit grâce à la construction de puits, de pompes, de chlorateurs ou de stations de potabilisation de l'eau.

    Rapidement, le Collège du Sacré-Coeur de Charleroi s'est montré sensibilisé par le projet.  A l'initiative de Sophie Bernair, professeur, un premier voyage était mis sur pied en 2010 en République Démocratique du Congo. Un deuxième voyage aura lieu en Inde, l'an prochain. Dans ce pays, le bilan est très positif pour 2016-2017: 12 forages et 29 latrines pour 13 000 personnes ont été rendus possible grâce à cette association. Deux élèves seront accompagnés par François Damay et Stéphane-Alice Poulin, enseignants. 

    Avant Noël, les élèves du Collège ont participé à des constructions de radeaux et à une nage parrainée. Durant le Carême, ils se sont engagés à récolter des fonds pour financer un forage, en vue d'un tournoi de foot. Dans le cadre du cours de géographie, les problèmes de la désertification et les moyens pour lutter contre celle-ci ont été abordés. Une animation dans les classes était aussi proposée par Marine, membre de l'équipe

    projet aussi soutenu par le Sporting

    "Toutes les 17 secondes, une personne meurt dans le monde à cause d'une eau impropre à la consommation" rappelait Jean-Denis Lejeune.

    Un film réalisé, en novembre dernier, en Inde, par Benjamin Vandenbogaerde, était projeté.

    IMG_7542.JPG

    Benjamin Vandenbogaerde, réalisateur

     Le directeur du Collège du Sacré-Coeur Eric Van Den Bossche, le sous-directeur Lucien Gauthier, et plusieurs membres de l'équipe éducative étaient présents, ainsi que deux footballeurs carolos: Parfait Mandanda et Gaëtan Hendrickx, accompagnés de Walter Chardon, délégué commercial.

    objectifo2.JPG

    Le Sporting aux côtés d'Objectif 0

    " Soulignons que le Sporting de Charleroi soutient aussi notre action ! " poursuivait le fondateur d'Objectif O. Julie Patte avait fait le déplacement: " Ce projet, humaniste, fait rayonner Charleroi et montre la richesse de notre enseignement inter-réseaux ! " faisait remarquer l'échevine de la Jeunesse.

    IMG_7547.JPG

    Sophie Bernair à l'initiative du projet, à côté de Nicolas Polizzi venu témoigner de sa mission en 2010

    objectifo3.JPG

    Après qu'une vingtaine d'élèves eurent déposé leur lettre de motivation dans l'urne, un grand souper lasagnes était organisé au restaurant. Les bénéfices seront versés aux actions d'Objectif O. J.C.HERIN

    objectif09.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Vernissage vendredi "Stop aux étiquettes "

    stop-aux-etiquettes-2018-recto.jpg

    Dans le cadre de l'appel à projet "Regards croisés", Le Centre Ener'J en partenariat avec plusieurs institutions (MJ Case départ, MJ Marcinelle District Charleroi, Le Mas, Pavillon J et Sens Sas) ont permis aux jeunes de s'exprimer sur les préjugés dont ils sont victimes sous forme de diverses créations artistiques (photos, de peinture mais également de rap).

    Envie de découvrir leurs réflexions? Nous vous attendons ce vendredi 23 mars à 18h30 à la Mado pour un vernissage convivial..

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Ouverture, ce vendredi et samedi, de "Livre ou Verre"

    Blandine ouvrira les portes de son café-bouquinerie: Livre ou Verre au Passage de la Bourse.

    L’inauguration durera le vendredi 16/3  de 17h à 24h et reprendra le samedi 17/3 de 14H à 18h. Le week-end sera animé par des concerts, des conteurs, du cirque,… Tout au long du week-end, le public aura également l’occasion de découvrir l’exposition de deux artistes carolo : Neya et Emm’s Artwork, exposition qui sera accrochée jusqu’au 16 avril.

    pitch2.JPG

    Un nouvel espace de convivialité et de culture à Charleroi

    Un « Café-bouquinerie » à Charleroi, c’est quoi ?

    Un lieu pour allier plaisir de la lecture et moment de détente au café, seul ou accompagné. Les boissons y seront locales, bio, et originales; les livres, de seconde main et inspirants. La lecture et les consommations sont à déguster sur place, mais vous pouvez aussi simplement acheter les bouquins pour les emporter chez vous.

    La boutique sera ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h. L’espace est disponible à la « location » pour diverses activités. Le Livre ou Verre a, par exemple, déjà accueilli le Comptoir des Ressources Créatives à l’occasion de son Pitch Café du 22 février, et on accueillera une soirée concert dans le cadre des « Femmes de Mars » le 24 mars.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • PATHE CHARLEROI- Film polonais, ce dimanche, avec "Kobiety Mafii"

    Kobiety.jpg

    Pathé Charleroi poursuit un cycle de cinéma polonais avec la projection, ce dimanche, à 18h, du film "Kobiety Mafii "( Action, Policier) du réalisateur Patryk Vega.

    Les séances connaissent un réel succès grâce au dynamisme du CCBELPOL. Cette association belgo-polonaise est bien représentative dans la région de Charleroi, qui compte une importante communauté polonaise. A travers des manifestations variées: soirées, films, spectacles, voyages, conférences,… CCBELPOL ( 60 années d’existence et une centaine de  membres ) vise à récolter des fonds pour les plus défavorisés: plus de 50.000 euros ont été distribués ces dernières années.

    " Depuis novembre 2017, nous programmons, chaque mois, un film polonais en essayant de varier les genres : cela va de la comédie au drame, en passant par le polar musclé " signale Fabrice Van Pamel, responsable communication. " Ces longs-métrages collent toujours avec l’actualité cinématographique polonaise:  en effet, nous proposons toujours des films récemment sortis en Pologne: en général 2 semaines maximum après la Pologne . Les films sont toujours programmés  en Version Originale polonaise avec sous-titres anglais, et de sous-titres français, quand l'occasion se présente."

    Préventes disponibles au http://store.cinepointcom.be/charleroi/Film/1831. Le Cercle peut être contacté via facebook ou via le site : http://www.ccbelpol-charleroi.be Prochains films: Dimanche 25/03 à 18h00 : KOBIETA SUKCESU. Dimanche 22/04 à 18h00 : PITBULL : OSTATNI PIES - Tarif normal : 9€ - Tarif réduit (étudiants et seniors) : 8 euros. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- 3ème Pitch Café à "Livre ou Verre"

    pitch1.jpg

    Les créateurs carolos

    Le 3ème Pitch Café s'est déroulé au Café-Bouquinerie " Livre ou verre", tenu par Blandine Grandchamps ( Blou), au Passage de la Bourse .

    Qu'est-ce qu'un Pitch Café ? Une série de rencontres proposées à Liège depuis décembre 2014 et à Charleroi depuis juin 2017 par le Comptoir des Ressources Créatives.

    " Nous sommes partis du constat que les réalités et le quotidien des créateurs sont mal connus " signale Colette Verstraeten, coordinatrice. " Notre objectif: mettre en lumière des initiateurs de projets, ainsi que leurs activités en cours de réalisation". Parmi les 6 projets présentés chacun en 7 minutes, au cours de la soirée, on trouve - Anthracirk, qui regroupe des sportifs carolos ayant le cirque pour passion, - ChARTleroi , collectif de jeunes désireux de restaurer et reconvertir " La Maison des Médecins", à la rue Léon Bernus, - APTE: des créateurs du collectif L'Art plastique au Travail et Entreprise, - ORISHA, une asbl dont l'envie commune est de créer du lien dans la société,...

    Le 16 mars à 17h aura lieu l'inauguration de "Livre ou Verre". Pour tout contact: Blou: 0476/67 99 89.

    pitch2.JPG

    Ambiance conviviale à "Livre ou Verre"

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- La politique migratoire fait débat

    migration1.jpg

    Vanessa Hase de Mont-sur-Marchienne héberge des migrants

    migration2.JPG

    Un actu-café, à la Maison des 8 heures, intitulé: " Héberger un migrant. Pourquoi pas ? " était animé, samedi après-midi, par Thierry Van Loo de l'asbl Cenforsoc, Centre de Formation Sociale et culturelle pour travailleurs.

    Parmi les intervenants, Clara Merken, coordinatrice déléguée du Pôle Hébergement de la Plateforme Citoyenne, Eric Hufkens, médecin, Carinne Roitsaert, administratrice du groupe Facebook " Charleroi-La Louvière-Binche- Thuin- Hébergement citoyen." La rencontre portait sur les conditions d'accueil des migrants, avec un éclairage juridique.

    migration3.JPG

    Clara Merken

    Parmi les "hébergeuses" présentes dans le public : Vanessa Hase. " Je souhaiterais que des Carolos s'engagent davantage dans une démarche d'accueil , en rejoignant le groupe Facebook par exemple " soulignait cette habitante de Mont-sur-Marchienne. " En ce qui concerne le milieu associatif et culturel carolo, je ne vois pas grand chose... Soulignons tout de même L'Ancre, qui en s'associant avec United Stages, marque son soutien pour une politique migratoire basée sur l'hospitalité, le respect des droits humains et les valeurs de solidarité".

    Au cours du conseil communal de ce lundi soir, il sera aussi largement question des migrants et des visites domiciliaires, à travers la motion de loi déposée par Luc Parmentier. Le texte sera proposé et signé par les élus Ecolo suivis par ceux du PS, du PTB et du CDH ( mais pas le MR ) . " Nous ne pouvons accepter qu'une proposition de loi du gouvernement fédéral autorise des perquisitions chez les habitants hébergeant de migrants " tonne le conseiller communal écolo.  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • PONT A CELLES: Ca swingue et ça jazze !

    swing.JPG

    Liberchies, Cité où est né le très célèbre musicien manouche Django Reinhardt, a refilé le virus du jazz à sa commune voisine Pont-à-Celles ! Samedi soir, 80 personnes ont participé au premier "Bal Swing"!  Le Centre Culturel pont-à-cellois vibrait aux pas des danseurs de Lindy Hop, entendez par là une danse de rue qui s'est développée dans la communauté noire-américaine de Harlem vers la fin des années 1920, en parallèle avec le jazz et plus particulièrement le swing. Parmi les danseurs, le juge Luc Hennart, très médiatisé en ce moment. Les cours de danse sont donnés par Emmanuelle et Martin. " Pour danser le swing, il faut être bien dans le rythme, et surtout s'amuser ..." précisent-ils. Les cours sont donnés à Liberchies. Pour tout contact: 0485/382 695. JCH

    swing1.JPG

    swing2.JPG

    Ambiance Swing !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Les agents pensionnés de la Ville mis à l'honneur

    agents1.jpg

    agents2.jpg

    Belle cérémonie dans la salle du Conseil de l'Hôtel de Ville pour mettre à l'honneur les agents pensionnés de la Ville de Charleroi. Merci pour tout ce que vous avez apporté à notre Ville et bonne retraite à toutes et tous ! photos: Julie Patte.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • LODELINSART- Ce soir, grand bal des Climbias

    Ce soir, dès 21h, les déguisements les plus fous se côtoieront au Bal Costumé de la Société Philanthropique Royale des Climbias ! Rendez-vous à la Ruche Verrière ! 

    climbia.JPG

    Michel Meunier, président, est au centre ( accroupi)

    Les Climbias ne sont pas superstitieux... Pour preuve, ils sont complets à 13, nombre pourtant à éviter quand on est à table. On compte d'ailleurs toujours 13 chaises dans leur local de réunion, à la Ruche Verrière ! Depuis la fondation de la société en 1893, ce nombre est resté inchangé. Or depuis quelques années, des signes d'essoufflement se font sentir. Les membres qui quittent  la société sont difficilement remplacés. Un onzième Climbia a été intégré en la personne de Philippe Smets ( 53 ans ), mais il reste toujours deux places à pourvoir. La moyenne d'âge est assez élevée. Le fils de Philippe, Murphy , entré il y a 8 ans, fait exception. Agé de 27 ans, ce Lodelinsartois fait chuter nettement la moyenne d'âge. Actuellement, le jeune homme est en charge des archives. " Je suis le benjamin de l'équipe. Quand je suis arrivé, tout le monde était un peu étonné. Et pourtant, si on veut que la société continue à exister, il faut du sang neuf! " Après lui, on trouve le conseiller communal carolo Jean-Philippe Preumont ( 40 ans ) , entré en 2013, en charge de la communication.

    climbias15.JPG

    climbias7.JPG

    Reconnaissez-vous à droite un célèbre Carolo écolo ?

    Pour élargir le cercle, les règles ont changé. Aujourd'hui, pour être Climbia, il ne faut pas nécessairement être de Lodelinsart, mais du grand Charleroi. Toutes les candidatures sont donc les bienvenues ! Ce soir, il sera temps de revêtir les habits costumés les plus originaux ! La société célèbre son 126ème anniversaire ! Pas de grande(s ) nouveauté(s), cette année : on reste dans la continuité. Rendez-vous à la Ruche Verrière ( place Edmond Gilles ) à 21h, pour le grand bal. Une petite surprise attend le public !

    L'ambiance montera encore d'un cran, lors du concours  vers 22h15. Des prix seront remis par un jury  dans diverses catégories ( solo, couples,...). Michel Meunier est président de la société depuis trois ans, et le 42ème Climbia. " Cette fête est vraiment une affaire de famille, puisque mon beau-père, Lucien Bourgeois, a été président pendant une quinzaine d'années. Mon épouse Martine est aussi fille de Climbia" souligne-t-il. "Les Climbias ne se résument pas à un jour de  festivités : toute l'année, nous organisons diverses collectes de fond pour des associations , car notre devise est "Plaisir et Charité". JCH

    climbias11.JPG

    Bonne ambiance assurée !

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Soumonces générales, ce samedi !

    romain4.jpg

    Romain Dehavay ( 25 ans ) de Mont-sur-Marchienne et ses compagnons des "Récalcitrants" se sont bien amusés, samedi, lors des Soumonces générales. Ils avaient pris l'apparence de Karl Lagerfeld !

    Comme huit autres membres des Récalcitrants, Romain avait revêtu son nouveau costume ! Cette année, le thème était Karl Lagerfeld . C'est dans cette tenue qu'il a défilé, samedi, à Charleroi, lors des soumonces générales. Etre gille, on a ça dans le sang chez les Dehavay ! Romain l'est depuis l'âge de 7 ans, dans la même société. " Je vois encore mon premier déguisement... J'étais habillé en pirate! " se souvient le jeune homme, par ailleurs  médecin généraliste et en formation d'anesthésiste à l'hôpital Marie Curie.      

    romain2.JPG

    Romain en Karl Lagerfeld

    " Le Carnaval est vraiment un rendez-vous folklorique incontournable. C'est aussi un événement que nous attendons tous ! " En effet, Romain n'est pas le seul de sa famille à participer aux festivités carnavalesques. Jean, son papa, a été gille de nombreuses années, et lui a refilé le virus. Son oncle, Pierre ( 38 ans de participation! ) et son cousin Simon ( 29 ans ) font partie eux aussi des Récalcitrants. Sa maman, sa soeur Florence et sa cousine Pauline, fille de Pierre, sont aussi bien présentes à ses côtés, même si elles ne font pas partie du défilé !

    romain3.jpg

    le bossage, au saut du lit !

    Et les festivités ne se limitaient pas à une sortie dans la Ville. Vendredi soir, une vingtaine de membres de la société, dont Jérémie Parmentier, président, partageaient une tartiflette chez une autre Florence, sympathisante. Samedi matin, plusieurs membres se rassemblaient, à Montignies-sur-Sambre, dans le domicile de Luc Parmentier, conseiller communal. Une omelette était servie au petit déjeuner. A 9h30, tout le monde se retrouvait aux Templiers, le local attitré de la société, avant de se rendre dans une dizaine d'établissements: la Cuve à bière, le Royal Nord, le Métro, la Maison des 8 heures,...

    " Ce samedi est la plus longue journée des Soumonces, et aussi la plus chaleureuse, car les précédentes commençaient seulement l'après-midi" faisait remarquer Romain. Mardi sera aussi un grand jour, avec le bossage, très tôt le matin! - et le Carnaval. Ce jour-là, le Comité et les médaillés 2018 des Gilles « Les Récalcitrants » convient le public , à la Maison de la Laïcité, rue de France 31, sur le coup de 8h45, à venir les rejoindre pour boire une flûte en leur compagnie ! JCH

    romain5.JPG

    romain6.jpg

    Des déguisements tous plus originaux les uns que les autres

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Chrétiens et musulmans pour un Vivre Ensemble

    rharib5.JPG

    Mgr Harpigny en conférence à la chapelle du Sacré-Coeur de Charleroi

    Très actif à Charleroi pour le dialogue entre Chrétiens et Musulmans,   Mohamed Rharib participera, le 21 février, à une table ronde sur le thème du "Vivre Ensemble" entre les deux Communautés. Rencontre avec un des membres de l'Exécutif des Musulmans de Belgique et Conseiller islamique à la prison de Jamioulx.

    rharib1.jpg

    - Mohamed Rharib, l'Islam est un sujet souvent abordé à Charleroi, mais pas toujours en bien...

    M.R.: Il faut reconnaître que la façon dont les concitoyens carolos perçoivent cette religion est en perte de vitesse. Et pourtant, le Grand Charleroi, où résident actuellement 3000 Marocains, 2550 Turcs, 1500 Algériens,...a toujours bien accueilli diverses populations au cours de son Histoire, lesquelles ont aussi contribué à sa prospérité. Il faut absolument s'en souvenir !

    - Les attentats, perpétrés ces dernières années, sont-ils liés à cette perte de confiance ?

    M.R. Oui, manifestement. A cause d'extrémistes qui ne sont pas du tout religieux d'ailleurs, l'Islam est devenu une forme de nébuleuse et une sorte   de menace. Il est temps de redéfinir clairement ce qu'est cette religion pour éviter tout amalgame.

    - Vous faites partie du GRAIR . Une façon de faire tomber des murs ?

    M.R.:   Oui, mes amis et moi croyons à l'ouverture de l'intelligence et du cœur, à la liberté de qui s'engage dans l'aventure d’ouverture, de dialogue, de tolérance et de coopération entre les hommes et les femmes de religions et convictions différentes. Créé en 2002 à Charleroi, et formé à son début par des représentants des religions juive, chrétienne et musulmane, le GRAIR ( Groupe de Rencontres et d'Actions Inter-Religieuse ) remplit bien sa mission. J'ai reçu dernièrement, par exemple, à la mosquée Alaaddin de Marchienne-au-Pont, des élèves venant des écoles libres et officielles de Fontaine l'Evêque. Les échanges sont toujours constructifs.

    - Trouvez-vous que le politique en fait assez pour les Musulmans à   Charleroi ?

    M.R. On pourrait faire mieux... Saluons , par exemple, des initiatives, provenant notamment du bourgmestre Paul Magnette, pour rencontrer des responsables de mosquées, mais globalement, la communauté carolo est en manque de reconnaissance, et souffre souvent de "l'image" qu'elle renvoie ! Elle a besoin de plus de soutien. Il faut oeuvrer dans ce sens.  J.C. HERIN

    Première rencontre avec Mgr Harpigny

    Les Musulmans sont nombreux à Charleroi, et la question du "vivre ensemble" s'y pose clairement. Quel regard poser à ce propos, au-delà des idées toutes faites ? Le Conseil Pastoral de la Chapelle du Sacré-Coeur de Charleroi travaille cette question délicate, en vue d'un meilleur dialogue. L'an passé, deux soirées se sont tenues, sur l'Irak et sa population meurtrie, ainsi qu'une réflexion  sur "Islam et démocratie".

    Mercredi dernier, une première soirée était organisée sur le thème " Une relation manquée entre les Musulmans et la Belgique? " avec la conférence de Monseigneur Guy Harpigny, évêque de référence pour le dialogue entre les Musulmans et la Belgique. Après un dialogue sur ce thème ( on regrettera tout de même la quasi absence de Musulmans dans l'assemblée ), des pistes de réflexion étaient dégagées afin de préparer une table ronde, qui se tiendra le 21 février, à 19h30 à la Chapelle du Sacré-Coeur, rue de Montigny, 50 à Charleroi ( P.A.F. 5 euros ),  en présence du côté chrétien du Père Emilio Platti ( professeur émérite à l'UCL et au Caire ) et de Mohamed Rharib, sous la conduite du modérateur Régis Close, coordinateur du Centre "El Kalima" à Bruxelles.

    rharib4.JPG

    Des chrétiens attentifs et ouverts au dialogue

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • SOCIETE: Héberger un migrant... Pourquoi pas vous ?

    migrants1.JPG

    Depuis quelques mois, des citoyens belges hébergent des migrants. Certains accueillants du Sud Hainaut sont venus témoigner de cette expérience humaine enrichissante, au Centre Culturel de Thuin.

    migrants1.JPG

    Expulsés, rapatriés, refoulés,... les migrants vivent dans une grande détresse. Leur situation dans le Parc Maximilien à Bruxelles a éveillé des élans de solidarité. La Ligue des Droits de l'Homme rappelle qu'en Belgique, chaque citoyen peut héberger, transporter et aider des sans-papiers. Tout un réseau s'est ainsi constitué. A l'invitation de Vie Esem Sud Hainaut, association d'éducation permanente active à Beaumont et dans la Botte du Hainaut,et en collaboration avec le Centre Culturel de Thuin, une soirée était organisée, samedi soir, sur l'accueil des migrants. Aspects légaux, sanitaires, logistiques, démarches administratives,... tous ces sujets étaient abordés par Mehdi Kassou, porte-parole de la plateforme citoyenne pour l'accueil des réfugiés, et par des accueillants eux-mêmes.

    un climat de confiance

    Parmi ceux-ci, François Mattart. Depuis le mois de novembre, cet habitant de Ragnies héberge des migrants syriens, égyptiens, iraniens, irakiens,... Celui-ci leur propose de se reposer une nuit et de partager un repas dans une pièce aménagée.  Il sert aussi de relais, en cherchant les migrants avant leur arrivée à Bruxelles, notamment à Namur, sur la E 411. " Plusieurs de mes proches abordent la question de la sécurité, surtout envers des personnes que l'on ne connait pas. Il se fait qu'entre les migrants et moi s'établit rapidement un climat de confiance. Il suffit de bien définir les règles".

    migrants4.jpg

    François Mattart

    Olivier et Harmony de Lobbes hébergent des migrants le week-end. " Notre engagement est aussi une réaction à une politique ultralibérale qui va à l'encontre du respect et de la dignité humaine. "

    IMG_5794.JPG

    Olivier et Harmony

    Le Centre Culturel de Thuin concentrera ses activités du premier semestre 2018 autour d'un focus " racisme et migration" avec ciné-rencontres, conférences, tables rondes, expositions et ateliers. Pour tout contact: E-mail : info@centrecultureldethuin.be. Réservations : 071/59.71.00 J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CINEMA- Les Tuche ont débarqué à PATHE Charleroi

    tuche8.jpg

    Lundi soir, le film: "Les Tuche 3: Liberté, égalité, fraternituche" a été projeté en avant-première dans deux salles du Pathé Charleroi. Et si les Carolos partageaient des points communs avec cette famille de joyeux zozos ?

    tuche5.JPG

    Un accueil chaleureux !

    Véritable marathon pour quelques membres du film " Les Tuche 3"! Le réalisateur Olivier Baroux, ainsi que les acteurs Isabelle Nanty, Sarah Stern et Pierre Lottin quittaient Bruxelles en soirée pour venir présenter le film dans deux salles au Pathé Charleroi. Jean-Paul Rouve ( Jeff Tuche ) était absent pour raison familiale.

    L'animatrice de RTL TVI, Emilie Dupuis ( carolo!) chauffait un peu le public à la fin des séances, avant de présenter l'équipe française aux spectateurs. "L'idée des Tuche est née dans votre pays, à travers l'émission de la RTBF Strip Tease ! " a lancé Olivier Baroux . " Quel régal de    (re) voir la famille De Becker ! Les secrets du bonheur pour Christelle, Christophe, Christine, et pour leurs parents, assez proches des Tuche: la bonne humeur, le chien Teddy, trois poissons rouges, un dessin animé et un flacon de ketchup. Vide ! Une bouteille de ketchup, que tour à tour chaque enfant de la famille essaye de vider alors qu'elle est quasiment vide !"

    Généreux comme les Carolos !

    tuche4..jpg

    Avant la projection, Carole, Leslie, David et Olivier de Roux, Châtelet et Jumet, des vrais fans du film, soulignaient: "On a tout de suite accroché aux répliques devenues "culte" du film, notamment: " Un pour Tuche, Tuche pour un! "                   

    Les jeunes gens osent même une comparaison avec certains Carolos.  " Il faut éviter de tomber dans la caricature. Certains diraient aujourd'hui qu'ils sont un peu des "barakis", notamment quand on les voit manger des frites à longueur de journée et quand on entend dire Jeff: " J'suis un chômeur, mais j'ai pas l'temps". Mais il faut aller au-delà de ça. Certes, ils ne font pas de manières, mais surtout ils sont authentiques et généreux. Ils ont le sens de la famille et se tiennent toujours les coudes, quelle que soit la situation !" JCH

    Leurs liens avec Charleroi

    Isabelle Nanty: dans une ancienne usine

    tuche1.jpg

    En 2014, Isabelle jouait dans la région: "Le Grimoire d'Arkandias" d'Alexandre Castagnetti et Julien Simonet. "Le tournage se déroulait dans une ancienne usine de broyage de charbon. Malheureusement, à cause d'un timing assez serré, et d'un temps très pluvieux, je n'ai pas pu visiter Charleroi, mais je le ferai un jour! "

    Dans le film, l'actrice incarne Cathy, l'épouse de Jeff Tuche, devenu Président de la République. " Je suis toujours bienveillante envers mon mari, que je suivrai dans toutes les circonstances! " signale-t-elle.

    Sarah Stern: belle-fille d'un producteur carolo

    tuche2.JPG

    Stéphanie Tuche, la fille de Jeff et Cathy, est interprétée par Sarah Stern. " Vraie fan de Paris Hilton, je reste toujours une bimbo pas très futée et superficielle dans le film. Je ne vois pas pourquoi je changerais!" confie-t-elle avec humour. Dans la vie, Sarah a pour beau-père Joseph Méli. Fondateur du salon "Bio Foodle" à Charleroi/Expo, ce dernier produit des graines germées pour la firme Méli-Jo à Mont-sur-Marchienne. " Ma mère tenait un restaurant bio, et elle a travaillé avec Joseph."

    Pierre Lottin, déjà acteur dans "Souviens-toi"

    tuche3.jpg

    Originaire d'Ile de France, Pierre Lottin connait bien la région de Charleroi  pour y avoir joué, au côté du cascadeur Mehdi Depret, dans " Souviens-toi", une mini-série de thriller policier française en six épisodes de 52 minutes. Dans le nouvel opus des Tuche, il incarne à nouveau Wilfried, homosexuel, qui se prend pour un rappeur gangsta, surnommé Tuche Daddy. "J'adore ce personnage: j'adore mon canapé et je fais toujours comme papa. Je suis  aux antipodes de mon frère Donald ( Coin Coin ), l'intello de la famille". J.C.HERIN

    tuche.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Eden: Grande Fabrique du Carnaval !

    fabrique2.JPG

    Peggy Francart et sa lionne

    fabrique6.JPG

    Des créatures...bizarroïdes !

    Responsable du groupe " Citoyen", l'Eden est en ébullition pour la préparation du Carnaval. Beau succès, puisque le nombre de participants est passé de 300, l'an passé, à 450 !

    La grande salle s'est transformée en Fabrique, où chacun(e) vaque à ses occupations. L'imagination est sans limite(s) ! Peggy Francart de la Compagnie Tak/Tak s'active pour la fabrication d' un lionne ( inspirée de Tutur et Totor ) aux mamelles généreuses et aux couleurs "soleil" pour réveiller les terres, Loeiz Le Guillerm ( Compagnie Zigomart ) pour un char à la carrosserie cartonnée, le tout recouvert d'un grillage, Laurence et Sabah pour des jupes avec pompons, qui seront portées par des accueillantes de l'ATL ( Accueil Temps Libre ), Christophe décalque des patrons pour créer des pulls,...

    fabrique4.JPG

    fabrique7.JPG

    Jusqu'au Mardi Gras, il est toujours possible pour le public d'écrire, de dessiner, de calligraphier des " idées noires" et de venir les déposer anonymement dans une grande sacoche installée à l’entrée de l’Eden ou chez les partenaires ! Elles seront brûlées, en fin de Carnaval, avec le Corbeau pour qu’elles disparaissent à tout jamais avec l’arrivée du printemps.

    fabrique1.JPG

    La Grande Fabrique est ouverte jusqu'au 4 février à partir de 11h et les jeudis en nocturne jusque 22 heures ! Les activités sont gratuites.

    fabrique5.JPG

    Place à l'imaginaire...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Eden- Brûlez vos idées noires !

    Vous avez le moral en berne, l'âme chagrine ? Que diriez-vous de vous débarrasser de vos Idées Noires ?

    idées.jpg


    Pour la seconde année consécutive, l'Eden se lance dans une grande récolte d'Idées Noires : petites et grandes peines, vilains chagrins ou maux qui nous pèsent. Nous vous proposons d'écrire / dessiner / calligraphier ce qui vous est lourd à porter et de venir le déposer anonymement dans une grande sacoche installée à l'entrée de l'Eden ou chez nos partenaires carnavalesques. Si vous êtes plutôt du genre à écrire à la dernière minute, des bonimenteurs récolteront vos Idées Noires le jour du Carnaval.

    Elles seront brûlées, en fin de Mardi Gras, avec le Corbeau pour qu'elles disparaissent à tout jamais avec l'arrivée du printemps.
     
    Où:
    Eden Charleroi
    3 Boulevard Jacques Bertrand 6000 Charleroi
    Téléphone:
    071202995
    Tarif:
    Gratuit
    Public:
    Tous publics
    Internet:
    https://www.eden-charleroi.be/agenda/grande-fabrique-du-carnaval/grande-recolte-idees-noires/
    Du 18 janvier au 13 février de 11h à 20h.
    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire