Faits Divers - Page 4

  • MONCEAU- L'adolecent électrocuté est décédé

    L’adolescent de 14 ans électrocuté, dimanche après-midi, par une caténaire en jouant à proximité des voies de chemin de fer, à Monceau-sur-Sambre, est décédé de ses blessures durant la nuit de dimanche à lundi. Info Nouvelle Gazette.

    2005617545_B971003601Z_1_20130909125526_000_GB917KT4J_1-0.jpg

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire
  • GOSSELIES- Il décède en pleine délibération

    938393572_B97981747Z_1_20130905080422_000_G69175JUF_1-0.jpg

    Mercredi après midi, vers 16 h 30, un professeur du Collège Saint-Michel à Gosselies a été victime d’un malaise cardiaque en pleine délibération de deuxième session. Malgré tous les efforts des secours pour le réanimer, M. Philippe Guissard, professeur de géographie et d’histoire depuis une trentaine d’années dans cet établissement scolaire, a succombé à cette crise cardiaque.

    «  Il faisait chaud, dans la salle de délibération  », explique un témoin de la scène. «  Philippe est tombé sur son bureau en un coup. Personne n’a rien vu venir…  »

    Ce drame a provoqué un vif émoi parmi le corps professoral et les élèves du collège. En pleine période de délibération, beaucoup d’étudiants et de parents étaient présents devant l’école dans l’attente des résultats. Ils ont appris la nouvelle sur le tas.

    «  C’était un professeur absolument génial  », nous explique Yasmina, une ancienne élève de Monsieur Guissard, encore sous le choc. «  Quelqu’un de disponible pour ses élèves. D’ailleurs, il était tout le temps présent à l’école. Jamais, au grand jamais, il ne tombait malade… C’était une véritable personnalité du collège. Tout le monde l’aimait bien.  » Source: Nouvelle Gazette.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire
  • SOCIETE: Les fausses adoptions sur internet, le retour fait des victimes !

    animaux(1).jpgIl y a quelques années que le phénomène se produisait déjà. En cette période d'été 2013, le nombre de cas semblent être en augmentations sur internet et fait de plus en plus de victime.

    Il est donc question de faire très attention ! En effet, de nombreuses petites annonces sur internet se multiplient dans le cadre d'adoption d'animaux de compagnies (chiens, chats, râtons, ...)  donnés gratuitement, contre de bons soins !

    Cependant, les choses ne se passent pas réellement ainsi. Dans la majorité des cas, les propriétaires qui ne peuvent garder les petits animaux sont (comme par hasard) partis à l'étranger depuis peu de temps, proposent de faire envoyer les animaux par transporteur ou via une filiale dite spécialisée. Dans ce mode de fonctionnement, les frais d'envois des animaux et bien entendu à la charge de... l'adoptant ! Qui, le coeur sur la main et pour "sauver" l'animal sera souvent prêt à payer (cela peut aller de 100 à 600 euros demandés), selon les témoignages.

    Le propriétaire annonce même que ces frais peuvent être payés directement par LA société qui se chargera du transport, le souci, c'est que la société n'existe pas vraiment (et que l'argent arrive auprès des malfaiteurs) et que l'arnaque est bien montée.

    Une fois les frais payés, l'adoptant ne recoit pas l'animal, voir même, une autre somme supplémentaire est demandé car les frais ne suffisent pas "pour faire arriver" l'animal tant convoité par amour. De plus, dans certains cas, les animaux à l'adoption par ce procédé n'existe pas du tout ou serait des jeunes animaux volés (ce qui peut expliquer les éventuelles photos reçues). C'est que ce procédé est une arnaque connue et très très souvent utilisé, encore plus depuis quelques mois. Les victimes en Belgique et à Charleroi se déclarent quotidiennement face à ce fléau et ce mode d'arnaque basé sur l'amour des animaux.

    Le pire semble être que les annonces bien rédigées, parlent de l'impossibilité pour les propriétaires de s'occuper des animaux pour des raisons plus ou moins sombres comme un nouvel emploi, un déménagement à l'étranger qui se prolonge, des soucis familiaux qui plongent le propriétaire dans le choix ultime de "donner, offrir gracieusement l'animal" sous conditions d'attention et de bons soins !

    "Suite à cette arnarque, les victimes sont souvent extrêmement gênés et n'osent pas toujours porter plainte, les arnaqueurs jouent aussi sur cet élément" selon un membre de la police. 

    Sur internet, il suffit de peu de recherche pour découvrir les nombreux témoignages de victimes qui ont subits ce type d'arnarque à l'adoption. (à découvrir ci-dessous).

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire
  • GOSSELIES- Un jeune homme noyé dans une carrière

    1295460959_B97771184Z_1_20130719153526_000_GP311IG27_1-0.jpgUn jeune homme de 18 ans s’est noyé dans une carrière de Gosselies, ce vendredi après-midi. Il venait d’entrer dans l’eau lorsqu’il a coulé sans doute victime d’hydrocution. Ses deux camarades n’ont rien pu faire pour le sauver.

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire
  • CHARLEROI- Halte aux remarques sexistes !

    aurelie.jpg

     

    Une jeune femme témoigne d'une agression:

    " Ce vendredi 12 juillet vers 16h00, je me baladais avec mon fils âgé de 4 ans dans les rues de Charleroi, vêtue d’une jupe, d’un top et d’une paire de tong (une tenue légitime vu le beau temps).

    Je finis enfin par aller profiter de ce temps avec mon petit garçon pour manger une glace et s’installer sur l’herbe dans le parc du ville 2.

    C’est alors qu’un jeune homme de type nord-africain m’accoste et me fait des remarques sexistes et des propositions sexuelles particulièrement outrageantes.

    Ce n’est évidemment pas la première fois que je reçois ce genre de remarques sexistes et grossières mais, étant avec mon petit garçon, j’estimais que c’était particulièrement malvenu.

    Et j’ai donc eu le malheur de lui dire vertement ma façon de penser !

    L’individu n’a pas vraiment bien pris ma remarque et me mît un coup de poing au visage et  il semblait avoir quelque chose dans les mains…vu l’ampleur de "ma blessure" ( voir photo)

    Mon petit garçon a bien évidemment vu toute la scène ainsi que nombre de personnes qui se promenaient également… sans que personne n’intervienne…

    Je me suis donc dirigée vers l’hôpital le plus proche où l’on m’a demandé à plusieurs reprises si c’était "mon conjoint" qui m’avait balafré de la sorte… La blessure étant assez incroyable pour un coup de poing, ils ont du faire des sutures en étoile et ont essayé comme ils pouvaient de refermer la peau sans que la cicatrice ne soit trop voyante pour la suite…

    Je me retrouve avec 14 points de sutures au visage pour une période de 8 à 10 jours, je vais sans doute avoir une "grosse cicatrice" ce qui pourrait me causer des dommages moraux au vu de l’endroit, le visage. Heureusement mon fils n’est pas traumatisé… Mais moi, ces marques, je vais devoir les porter à vie, les frais médicaux seront bien évidemment à ma charge et je n’aurai aucun dédommagement et encore moins d’excuses…"

    Et justement, ce jour là, était paru sur RTL un article concernant les remarques sexistes qui devraient bientôt être sanctionnées pénalement : http://www.rtl.be/info/belgique/politique/1017474/les-remarques-sexistes-en-rue-bientot-sanctionnees-penalement

    Avec un peu de chance cette loi passera mais à quoi servira-t-elle si la police n’intervient pas pour arrêter les auteurs ?

    Si je parle de mon histoire c’est pour faire comprendre que nous ne sommes plus en sécurité dans nos rues à cause de crapules qui pensent qu’une femme n’a pas le droit de montrer ses jambes ou un bout de peau sans pour autant devenir une "salope". déclare la jeune femme."

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire
  • CHARLEROI- Saisie record de drogue

     

    270204328_B97731259Z_1_20130711072236_000_G5610PJ5C_1-0.jpg

    La police judiciaire fédérale de Charleroi a mené une fructueuse opération anti-stup, voici quelques jours : menée sur Charleroi, Fleurus et sur Bruxelles, cette enquête a permis la saisie record de 2,5 kilos d’héroïne. Dans la foulée, trois véhicules ont été saisis, mais aussi une 22 long rifle dotée d’une lunette de visée.

    Treize mandats d’arrêt ont été décernés, démantelant une organisation criminelle bien implantée sur le territoire belge, avec des ramifications sur les Pays-Bas. C’est la septième opération du genre que mène la police judiciaire carolo depuis le début de cette année. Avec un beau tableau de chasse : au total, déjà 4 kilos d’héroïne, 4 autres de cocaïne, mais aussi du cannabis et 110.000 euros ont été saisis. Et 21 mandats d’arrêts décernés dans la foulée.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire
  • ACCIDENT: Boire ou bien se conduire... un chauffard en fait les frais... 3 fois !

    IMG_0002.jpgCe samedi dans la nuit, alors que le festival Rire sur la ville s'endormait après une journée bien chargée d'émotion et d'humour, un automobiliste quant à lui trouvera sûrement sa fin de nuit bien moins comique. Il provoquera successivement 3 accidents en moins de 15 minutes ! (sans victimes humaines heureusement).

    C'est à 2:10 du matin précise, rue du grand central, qu'un automobiliste roulant à toute allure n'a pu empêcher de prendre de plein fouet le feu rouge mobile se trouvant juste à l'entrée des travaux de la place de la dingue. Le fracas fût suffisamment important pour attirer l'attention des festivaliers encore présents aux allentours. N'ayant manifestement pas l'ensemble de ses capacités, ce sont des carolos présents (2 jeunes hommes) qui ont remis debout l'installation qui avait chuté lourdement sur le sol. Le propritétaire du véhicule ne prendra pas la peine de descendre de sa voiture (NDRL: en était-il encore capable?). Forcé à l'arret "feu rouge à terre", il devra attendre quelques petites minutes pour reprendre sa route comme si de rien n'était et sans trop s'inquiéter de la situation !   Il était très loin d'en avoir fini pour la nuit ! 

    Découvrez la suite ci-dessous qui ne s'améliorera pas pour ce chauffard. Photo & vidéo.

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 1 commentaire
  • CHARLEROI est-il un nid pour les pédophiles ou abuseurs d'enfants ?

    1319291820563_ORIGINAL.jpgNous nous souvenons tous de la terrible affaire Dutroux et de son implication et la captivité des petites filles à Marcinelle. Une affaire qui n'a pas manqué de troubler les esprits et qui aujourd'hui encore choque chaque habitant. Ces derniers jours, des événements ayant comme victimes des enfants sont encore apparus dans la presse.

    Des abus, des viols, des maltraitances, Charleroi commence à avoir une malheureuse réputation et ce également en dehors de nos frontières. De nombreuses personnes se posent aujourd'hui la triste question: "Charleroi est-il un nid pour les pédophiles ou abuseurs d'enfants ?

    C'est ainsi que l'on reparle de Michel.H, un carolo qui avait installé une caméra dans sa salle de bain, où il filmait les douches de jeunes filles de 6 à 15 ans (entre 2003 et 2012). Au total 16 petites victimes. L'affaire avait été mise à jour en octobre 2012. Son jugement est prévu le 24 juin 2013. (A voir dans notre édition de la Nouvelle Gazette ICI)

    Quant à Joseph, un carolo Mormon est en aveu d'attentat à la pudeur (commis 2011 à Jumet). L’octogénaire avait contesté ces faits, affirmant que la petite fille aurait touché une statuette d’un saint qu’il cachait dans sa poche. «Il reconnaît par contre avoir touché le sexe de l’autre enfant lors de scènes de jeux agrémentés de chatouillis, mais affirme de manière odieuse que c’est elle qui était demandeuse». Condamné ce 11.06 à 3 ans de prison avec sursis probatoire de 5 ans. (A voir dans notre édition de la Nouvelle Gazette ICI).

    Les exemples ne manquent pas dans le reste du Pays également, preuve bien évidemment que notre société possède un gros souci avec certaines personnalités ou pathologies particulièrement graves, il ne s'agit donc pas d'une exclusivité réservée à notre ville de Charleroi et bien heureusement. On regrettera cependant la mutliplication de ce genre de comportement et d'abus sur les enfants.

    Notre monde devient-il fou ? Que penser de telles situations ? Existe t-il des solutions et/ou des moyens de prévention ? Les sanctions vous semblent-elles suffisantes ? 

    NDLR: Enfin, une bonne nouvelle puisque la maison de l'horreur à Marcinelle (Celle de Dutroux) sera bel et bien détruite en fin d'année et ce après plusieurs années d'attente et de lenteur administrative. La ville de Charleroi avait pu acheter le bâtiment à cette fin et devait déjà disparaître en 2011. Un projet de parc ou de lieu comémoratif pourrait y être installé (sous réserve). 

    Découvrez ci-dessous d'autres cas, d'autres régions de notre Pays ces derniers jours:

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire
  • CHARLEROI: Attaques inquiétantes en série... au couteau !


    couteau.jpgEn l'espace de 5 jours, Charleroi à pu vivre ses heures les plus sombres. Quatres agressions au couteau ont eu lieu en plein centre ville à différents endroits.

    Deux victimes sont décédées à la suite des blessures occasionnées. Peut-on parler pour autant de "poignardeur" en série à Charleroi ? Les faits sont troublants et laissent place à de nombreuses spéculations. Il est étrange de constater cette vague d'agressions fort rapprochées et qui font la une des quotidiens. La ville haute et la ville basse ont été concernées, aussi bien en plein jour que la nuit.

    Une enquête est bien sûr ouverte à ce sujet par le parquet de Charleroi et un avis de recherche est lancé. Pour l'heure, Daniel Marlière, le premier susbtitut du procureur du Roi de Charleroi ne souhaite pas se laisser aller à des commentaires  précis. "Il est beaucoup trop tôt pour pouvoir réellement déterminer si les faits sont liés ou s'il s'agit d'un seul ou plusieurs auteurs ou d'une bande organisée".

    La prudence est donc de mise. On comprend aisément également qu'il est sans doute trop tôt pour dévoiler les éléments qui sont réellement dans les mains des enquêteurs afin de ne pas compromettre l'évolution des investigations en cours. Les agressions semblent pour le moment viser principalement des hommes. Est-ce un choix ? Le hasard ? 

    Quoi qu'il en soit, sans pour cela sombrer dans une psychose, "Il est d'usage actuellement de rester plus que jamais prudent et de ne pas sortir tant que possible seul le soir ou la nuit dans des endroits isolés du centre ville ou d'avoir des comportements à risques. Etre accompagné c'est toujours plus sympa et rassurant aussi !" déclare un agent de sécurité à Charleroi. 

    Nous sommes encore très loin des séries télévisées aux tueurs en série ou d'un tristement célèbre Jack l'éventreur ... de Charleroi. L'inquiétude est tout de même présente auprès des riverains des différents quartiers où se sont produits ces attaques contre des citoyens qui semblent ne pas avoir de liens entres eux. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI: Les carolos soutiennent leurs mendiants contre Paul Magnette !

    sdf (11).jpgDernièrement, le conseil communal de Charleroi et donc tout logiquement son bourgmestre (PS) Paul Magnette aux commandes ont décidé de modifier le règlement de police concernant la mendicité à Charleroi.

    C'est ainsi qu'il est convenu qu'uniquement les lundis de 8 à 18h (à partir du 15 sept.) les "mancheurs" pourront être au centre ville, les autres jours, ils devront partir dans les autres communes du grand Charleroi. La mesure ne semble pas satisfaire du tout les citoyens carolos contrairement à ce qu'avait annoncé l'Echevine Véronique Salvi (CDH) en télé et presse écrite, assez fière d'elle d'avoir rempli sa mission confiée par le collège communal et sous "les fils" du mayeur.

    Sur les réseaux sociaux, les citoyens de Charleroi et d'ailleurs sont consternés, choqués, humiliés, écoeurés, frustrés,.... de la mesure. Personne ne semble comprendre le but de l'opération si ce n'est de faire du grand nettoyage en vue de l'arrivée des travaux de "Rive Gauche". Certains citoyens n'hésitent pas à se laisser aller à des suppositions étranges:  "Il faut croire que Magnette et ses copains vont toucher un pot de vin par les promoteurs de Rive gauche s'ils arrivent à nettoyer le centre ville des putes et des clochards, cela ne m'étonnerait pas trop en fait, c'est très réaliste" déclare Joseph un ancien commercant retraité du centre ville.

    Les insultes sont également présentes sur le net et personne ne semble vouloir épargner "l'élu" de critiques. D'autant plus que Paul Magnette lui même publie sur son mur Facebook des messages parlant de "solidarité", "fêtes des voisins", "socialisme", ... qui provoquent une répugnance encore plus profonde de la part des carolos qui n'approuvent pas ce geste tout à fait "anti-socialiste" d'après eux. 

    Il semblerait que la mesure vise principalement à satisfaire (paraît-il) les commerçants qui avaient formulé une demande massive dans ce sens ainsi que les carolos eux mêmes Quand on voit les nombreux messages, courriers et commentaires de contestation à ce sujet, on a peine à croire que cela est vrai ! Plusieurs citoyens appellent à la mobilisation sur le net et en rue pour contrer ce règlement de police et menacent même de faire d'autres actions plus musclées si nécessaire et d'en appeler à d'autres niveaux de pouvoir. L'hôtel de ville de Charleroi quant à lui semble muet concernant cette vague de contestation, espérant peut être un apaisement par l'oubli. 

    Retrouvez ICI le fâmeux règlement de police sur la mendicité à Charleroi

    ma2.jpg

    ma1.jpg

    Découvrez ci-dessous les différents commentaires d'internautes. (cliquez sur "lire la suite")

     

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société 4 commentaires
  • JUSTICE: Encore un coup dur à Charleroi pour l'éducation et le PS !

    charleroi,abus bien sociaux,tribunal,delbèqueBenoît Delbèque est inculpé ! (éducateur de formation, enseignant à l'Ipsma et ancien conseiller PS à Charleroi) il se voit reproché plusieurs comportements étranges dans la gestion des Asbl dont il avait la direction, on parle ici de "Jeunes Mania" de Marcinelle, le "Carolo Music Rallye" et "J'arrive". Ces trois associations ayant pour but de venir en aide aux jeunes de la région de Charleroi et participer à l'insertion socio-professionnelle et culturelle de ceux-ci. Selon le Parquet de Charleroi, ces Asbl auraient plutôt été considérées par Benoît Delbèque comme une "tirelire" personnelle alors qu'il n'en était que le gestionnaire/président.

    L'ex-conseiller communal socialiste Benoit Delbèque a comparu mercredi devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Il répondait de dix préventions, dont abus de biens sociaux, détournements, faux et prises d'intérêt au détriment de trois ASBL qu'il présidait.

    Benoît Delbèque est inquiété pour l'achat de timbres pour les 3 associations en quantité astronomique (on parle de plus de 16 fois la moyenne normale par Asbl). Des doutes à ce sujet se portent sur l'utilisation de ces timbres pour sa dernière campagne éléctorale, ce que Monsieur Delbèque rejette en bloc.

    Le pire sans doute et le plus troublant de l'affaire réside dans des frais de restaurant à raison de 22.000 euros (+ de 10.000 euros en 2005 alors qu'il était au haut plus de ses activités), essentiellement dans des établissements prestigieux. De nombreux séjours à l'étranger sont eux aussi suspects (Hôtel de luxe à 600 euros la nuit à Paris, Amsterdam,...). D'après l'interessé, il signale que ces voyages avaient un but de prospection pour obtenir des revenus supplémentaires de l'Europe. (subsides que personne ne verra jamais arriver).

    charleroi,abus bien sociaux,tribunal,delbèqueLe prévenu déclare que les frais liés aux différents restaurants étaient le fruit de rendez-vous purement professionnels ou à attribuer à ses collaborateurs, employés et stagiaires. Cependant, ceux-ci déclarent de façon unanime et avec force que cela est faux d'autant plus que le personnel n'était plus payé  depuis plusieurs mois et que les comptes des Asbl étaient dans le rouge. Il semblerait donc que personne ne veut réellement soutenir B.Delbèque dans ses propos. Ce dernier se défend pourtant et affirme ne pas être à l'origine de toutes ces malversations.

    Le rendez-vous à l'audience est prévu le 5 juin: le parquet et la partie civile auront la parole. 

    Découvrez ICI les différents mandats exercés par B.Delbèque de 2006 à 2012.

    *Quelques témoignages du net à ce sujet pour le suite...

     

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société 1 commentaire
  • COUP DE GUEULE: A Charleroi le racket s'organise envers les moins nantis !

    sdf_rep_illu.jpg.h170.jpgLa ville de Charleroi a encore fait fort ! Dernièrement, le conseil communal a pris la décision de répartir la mendicité mais surtout de délocaliser celle-ci. 

    Dès le 15 septembre, les "mancheurs" devront se répartir par eux- mêmes dans les différentes communes carolorégiennes. Il ressort que 80% des gens qui font la manche ( afin, rappelons-le, de pouvoir manger entre autre aussi !) devront se délocaliser dans d'autres communes selon un calendrier précis: la mendicité sera donc autorisée de 8 à 18 heures,  le lundi à Charleroi, le mardi à Gilly et Marcinelle, le mercredi à Marchienne-au-Pont et Monceau-sur-Sambre, le jeudi à Montignies-sur-Sambre et Mont-sur-Marchienne, le vendredi à Gosselies et Jumet, le samedi à Couillet. Pas autorisée du tout le dimanche !

    La police devra s'occuper d'eux ! En cas de non-respect de cette règle 'humainement acceptable" selon eux:  la recette du "mancheur" sera saisie et en cas de récidive, il fera l'objet d'une arrestation administrative d'un maximum de dix heures.  " Bien sûr ! Maintenant du racket organisé par la ville elle-même et les autorités de police! Où allons-nous ? C'est de mieux de mieux ! Charleroi devient minable et humainement gerbante. Comment peut-on les laisser faire des choses ainsi ?" assurent des citoyens en rue.

    Même s'il est vrai que la mendicité peut parfois être énervante lorsque nous sommes en ville, nous sommes tous aptes à dire "non",  si nous ne sommes pas intéressés de donner quoi que ce soit, de là à devoir "fabriquer" un règlement de police pour pouvoir s'en "débarrasser" c'est autre chose ! Ce n'est pas la première fois que la Ville de Charleroi tente habilement ou non de se débarrasser des personnes à grande précarité, qui gênent l'image de la métropole,  au lieu de tout faire pour les réinsérer ou mieux s'occuper d'eux afin de pouvoir réellement solutionner la problématique s'il en est. Rappelons que la ville de Charleroi est gérée par le Parti Socialiste alors que le comportement semble plutôt s'associer à d'autres pratiques bien moins glorieuses. A quand le déplacement des SDF, des mancheurs dans des wagons de trains sombres et sordides pour l'extradition vers d'autres communes ? Cela me rappelle étrangement une histoire connue que je n'aime pas du tout ! 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société 5 commentaires
  • AVIS DE RECHERCHE: Avez-vous vu Alain Colard à Charleroi ?


    847677679_B97496084Z.1_20130523144017_000_GTIQIF75.1-0.jpgÀ la requête du Procureur du Roi d’Arlon, la Police nous demande de diffuser l’avis suivant: le vendredi 17 mai 2013, Alain Colard, un homme âgé de 37 ans, a été vu pour la dernière fois vers 20h00 dans la maison d’accueil «Le Tremplin» à Arlon qu’il avait intégré la veille. Il ne s’est plus manifesté depuis lors.

    Son état de santé nécessite des soins médicaux urgents. Il est  tout à fait possible qu’ Alain Colard se trouve dans la région de Charleroi, Libramont, d’Ostende ou de Hans. Il se déplace très difficilement. 

    Si vous avez vu cette personne ou si vous connaissez l’endroit où elle se trouve, veuillez prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800 30 300 

    Les témoignages peuvent aussi parvenir via avisderecherche@police.be


     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire
  • CHARLEROI: Quand le masque tombe, les menaces fusent !

    125899_340.jpg"Nathalie Hourez (de Charleroi) rêvait d’un monde meilleur. La quadragénaire manifestera avec le masque Anonymous pendant plusieurs mois. Aujourd’hui, elle met en garde. La carolo dénonce violence et manipulation au sein du mouvement. Elle a reçu des menaces. Elle ne maîtrise plus son compte Facebook infesté d’images pornographiques. Une conséquence, selon elle, de son désaccord". 

    Une affaire qui soulève de nombreuses questions. A découvrir dans l'édition Sudpresse de la Nouvelle Gazette de Charleroi ce 22.05.2013 par notre confrère Dominique Delescaille. 

     

    natSP.jpg

    Cliquez sur la photo pour découvrir l'article de nos confrères.

    Edition Sudpresse/ Nouvelle Gazette 22.05 / D.Delescaille.



    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société 0 commentaire
  • EXCLUSIF: Vols de Tablettes, Gsm et petit rafraîchissement !

    ipad2.jpgSouvenez-vous, dans la nuit de lundi à mardi, la société de logistique H.Essers a été victime d'un braquage inhabituel et spectaculaire dans son entrepôt de Courcelles (Région de Charleroi). La communication sur les faits reste floue, peu osent réellement expliquer le déroulement des opérations lors du braquage et la Direction de l'entreprise se veut quant à elle spécialement discrète aussi sur l'affaire.

    Quoi qu'il en soit, nous apprenons d'une source anonyme (mais qui semble être un employé en interne) que le butin annoncé à 10.000 Smartphone pourrait être bien plus important encore. Notre source explique qu'il s'agirait en réalité d'un vol de près de 32 palettes contenant chacune entre 1.300 et 1.500 appareils selon le matériel (Téléphone smartphone, tablettes tactiles, essentiellement des marques Samsung (Galaxy S4), Nokia, HTC, des gsm Xperia en grande quantité, ...). Le prix estimé par palette avoisinerait 400.000 €. (Ces informations circulent en interne, le personnel est informé de la situation). 

    Quant à l'orgine des cambrioleurs, personne ne semble avoir une idée précise (ou les autorités ne peuvent rien communiquer dans ce sens). Cependant, nous avons appris que différents gardes de sécurité ont été récemment liçenciés il y a quelques jours encore  ainsi que plusieurs ouvriers récemment. "La société ne conserve jamais très longtemps le même personnel de surveillance (gardes) justement pour des raisons de sécurité évidente. Ils ont accès facilement aux installations. Quelqu'un de l'intérieur muni de l'ensemble des accès et codes n'auraient eu aucun mal à rentrer à ce poste, ce qui n'est pas vraiment le cas des employés ou ouvriers de la société qui eux sont très contrôlés et qui n'ont surtout pas accès à toutes les zones de stockage sans être vu ou indentifés informatiquement" affirme l'un de nos contacts. 

    Le plus troublant dans l'affaire, c'est la rapidité d'action et surtout la facilité avec laquelle les auteurs ont eu accès aux matériels. On n'imagine mal quelqu'un qui n'est pas informé ou qui n'a jamais eu accès aux installations avoir autant d'aisance dans la prise d'assaut du bâtiment.

    Le personnel de la société H.Essers a eu l'instruction au plus haut niveau de ne pas communiquer d'informations sur les faits, le déroulement des mesures internes au risque de représailles. 

    De plus, les informations obtenues parlent également d'un fait tout à fait étrange: "Le personnel sur place aurait été attaché, cependant les "otages" auraient reçus des auteurs de l'eau "pour patienter" pendant le chargement du camion". Ce comportement assez inhabituel donne matière à se poser pas mal de question. Les auteurs connaissaient-ils leur victimes ? 

    Les autorités enquêtent actuellement sur l'affaire et n'écartent aucune hypothèse. Il semblerait également que l'ensemble du personnel ai été longuement et individuellement interrogé par les forces de l'odre dans le cadre de cette étrange cambriolage. 

    Les informations obtenues sont bien entendu à considérer au conditionnel, des vérifications difficiles sont en cours.  

    vol,braquage,gsm

    Photo thématique - non contractuelle.


    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire