Cultures - Evénements - Page 5

  • CHARLEROI- Bulles en tête aux Aumôniers du Travail

    bdbulles2.JPG

    Malik en pleine séance de dédicaces

    Les Aumôniers du Travail ont fait la fête à la BD lors de la 3ème édition de "Bulles en tête", mise sur pied par Frédéric Hublet et Daniel Bottes.  35 dessinateurs y étaient présents: Malik, Wasterlain, Etienne Willem, Batem,...Les locaux ont répondu aussi à l'appel : Philippe Glogowski ( bientôt une BD sur les "Harkis"),  André Osi ( qui met la dernière main à la "Paix de Campoformio" dans la saga "Napoléon" ), Renaud ( "Harry Dickson"), Yannick Brie ( "Beaumont, Ville de malheur ), Manuel Tenret, professeur à l'Académie de Pont-à-Celles, ... Dédicaces , bourse aux livres, démonstration de dessins,...étaient au programme. Un millier de personnes ont fréquenté le festival. JCH

    bdbulles3.JPG

    un millier de personnes dans les allées

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- "Des gens intelligents" par les Molières et Mocassins

    intelligents.JPG

    Judicaël Vlieghe et Agnès Piantadosi, deux nouveaux venus dans la troupe

    L’usure du couple? Cela donne lieu à des discussions entre les trois meilleurs amis, David, qui a décidé de se séparer de Chloé, Alexandre et Thomas, d’un côté, puis entre leurs femmes, elles aussi très amies : Chloé, Marina , et Gina. Les femmes voient la rupture à leur manière : si rupture il y a, c’est qu’il y a une maîtresse quelque part. Les hommes voient les choses différemment, puisque deux d’entre eux ont trompé leur femme, alors que le troisième n’a jamais jeté un oeil sur une autre femme que la sienne. Mais les femmes, elles, sont-elles sans tâche de ce côté là ou auraient-elle fait quelque faux pas?       

    IMG_7574.JPG

    Du côté hommes...

    Les points forts du spectacle: la finesse de ces variations sur la complexité de la vie à deux, les surprises du dit et du non-dit, la brûlure des attentes insatisfaites et les morsures de la jalousie,... Les bons mots pleuvent mais viennent comme la cerise sur le gâteau, dans une intrigue menée au cordeau, où il n'y a pas un mot ou un geste de trop.

    IMG_7578.JPG

    Du côté femmes...

    On rit beaucoup avec esprit et empathie pour ces couples et amis qui révèlent leurs faiblesses, leurs trahisons ; car, même intelligents, ces gens-là restent très bêtement humains  à travers leurs réactions, leurs sentiments, leur amitié cédant souvent aux doutes et sont très proches de nous. La mise en scène est signée Victor Scheffer. Avec Valérie d'Hane, Jacques Delmeire, Agnès Piantadosi, Judicaël Vlieghe, Erika Blommaert et Salvatore Vullo. JCH

    " Des gens intelligents" de Marc Fayet , par la troupe des Molières et Mocassins, se joue jusqu'au 08/04 au Petit Théâtre de la Ruelle, place Edmond Gilles à Lodelinsart. Vendredis et samedis à 20h et les dimanches à 16h. Prix: de 15 à 8 euros. Séance supplémentaire le 5/4. Réservations et renseignements: 0474/388.032

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Rive Gauche 1 commentaire
  • BANDE DESSINEE- Denistoys & BD

    denistoy.JPG
     

    Denistoys & BD
    Jouets anciens - BD d'occasion - Para BD
     
    13, rue des combattants
    6031 Monceau-sur-Sambre
     
    0485 21 55 75
     
    Ouvert du lundi au jeudi de 14h à 18h ou sur RDV.
     
     

    denistoys.JPG

    bdbulles1.JPG

    Denis et Anne-Sophie étaient à la 3ème édition de Bulles en tête aux Aumôniers du Travail, ce samedi

    denistoys5.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Un bal de promo pour clôturer Kicks !

    promo1.JPG

    Ladies First: que des filles sur scène !

    Robes scintillantes, smokings et boutonnières, pompoms de cheerleader… Pour la clôture de l'édition "monstrueuse" de Kicks/Regards sur la jeunesse"!, mise sur pied par l'Ancre, Charleroi Danse a connu une véritable nuit de folie. Samedi soir, le public était invité à se parer de leurs plus beaux habits pour vivre le " bal de promo", dans la pure tradition des fêtes américaines.            

    Jean-Michel Van Den Eeyden, directeur de l'Ancre, n'avait pas oublié son noeud papillon ! En soirée, se déroulaient également les spectacles chorégraphiques " Le Sacre du printemps" et "Ladies first" ( que des filles de 12 à 20 ans sur scène pour honorer la danse de Loïe Fuller à Joséphine Baker!), ainsi que le vernissage des résonances de suivi du festival. Les membres du Jury de la Jeunesse 2018 ont remis leur prix au spectacle " Tristesses" d'Anne-Cécile Vandalem, et ont donné un coup de coeur pour "Reflets d'un banquet", mis en scène par Pauline d'Ollone. Le cinéaste et youtuber carolo Frédéric Legrand a fait aussi une apparition très remarquée !

    promo2.JPG

    promo3.JPG

    promo5.JPG

    promo6.JPG

    Remise des prix de la Jeunesse

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Gaston Lagaffe à Pathé Charleroi !

    IMG_7688.JPG

     Pierre-François Martin-Laval et Théo Fernandez. Photo: J.C.Hérin

    gaston.jpg

    M’enfin ! Gaston débarque en stage au Peticoin. Avec ces inventions délirantes, il va changer le quotidien de ses collègues.  Chat, mouette, vache, et gaffophone seront au rendez-vous des aventures de notre bricoleur de génie qui ne pense qu’à faire le bien autour de lui mais qui a le don d’énerver Prunelle son patron. Les gaffes à gogo de notre empêcheur de travailler en rond pourront-elles éviter que le redoutable Monsieur de Mesmaeker rachète le Peticoin ?

    gaston2.pngLe film était présenté en avant-première à Pathé Charleroi, en compagnie de PierreFrançois Martin-Laval, réalisateur et comédien ( Prunelle), et de Théo Fernandez ( Gaston ) qui restait bien dans son personnage, lors de la discussion avec le public.

    N'en déplaise aux puristes, pour qui Gaston ne peut être un personnage réel, le film est assez sympathique. Le long métrage est construit comme une succession de gags dans l'esprit de Franquin, avec de multiples gags réalisés à l'aide de plusieurs effets spéciaux. Mais à la différence de la BD, une start up a remplacé les bureaux des éditions Dupuis.

    Théo Fernandez ( 19 ans ) campe bien le gaffeur, mais n'est-il pas un peu trop jeune pour incarner Lagaffe... Bah, les personnages de BD n'ont pas d'âge, c'est bien connu ! J.C.Hérin

    IMG_7678.JPG

    De nombreux gags attendent le public !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Festimages du 28 au 30 mars

    festimages.jpg

    deux étudiants: Louis Vleminckx ( 2ème communication ) et Nathan Coibion ( écriture multimédia ): photo: J.C.Hérin

    " Festimages " grandit, grandit... Il en est déjà à sa 27ème édition! Du 28 au 30 mars, le social sera au centre de ce Festival du court métrage belge à Charleroi.

    Etudiants en deuxième année à la Haute Ecole Provinciale du Hainaut Condorcet de Marcinelle, Lena, Ornella, Louis et Manola, en communication, ainsi que Nathan et Marvin, en écriture multimédia, préparent activement la nouvelle édition de Festimages.

    Cette organisation a été créée en 1992. L'objectif premier du festival est de promouvoir le cinéma belge, et plus particulièrement les courts-métrages belges. L'affiche et tous les supports de communication sont renouvelés. Chaque étudiant développe ses propres compétences, mais des rôles sont prédéfinis selon les sections.            

    La section multimédia a principalement travaillé l'objectif visuel de l'événement. La composition graphique originale de cette année présente des couleurs dominantes,  dont le rouge, pour les émotions, l'amour, la violence,... et le bleu, qui fait référence à la Sambre. En communication, les élèves se chargent de l'organisation de la coordination.

    Films et séances-débats

    Pour la première fois, Festimages travaille en collaboration avec le nouveau cinéma conceptuel de Charleroi: " Le Quai 10". 27 courts-métrages d'une durée maximale de 20 minutes seront projetés dans la salle 4. Parmi les films: " Avec Thelma" de Raphael Balboni, "Corps rebelles" de Carole Rouquier, " Dispersion" de Nikita Trocki, " La station " de Patrick Ridremont, " Les petites mains" de Remi Allier, " L'enfant né du vent" de David Noblet,...

    " Cette année, nous nous intéressons tout particulièrement à des problématiques sociales " signalent Louis Vleminckx et Nathan Coibion, étudiants. Mercredi 28 mars, à 19h, aura lieu la soirée d'ouverture, avec à 20h35, une soirée "coup de coeur". Jeudi 29 à 9h : "Comment accepter la maladie d'un proche?" et à 11h: "Comment aider à surmonter l'absence/mort d'un proche?". Vendredi 30 à 10h30: " Les LGBT bénéficient-ils des mêmes droits que les homosexuels?" et à 13h30: " Comment sortir du chômage et réussir à garder son travail dans cette course à l'emploi?"

    Le festival se clôturera à 20h30 par une soirée décalée. Tarifs pour les séances débats: 2,5 euros . Séance d'ouverture-clôture: 5 euros. Infos: www.festimages.be J.C.HERIN 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Stop aux étiquettes !

    étiquette1.jpg

    Sous forme de diverses créations artistiques, des jeunes Carolos se sont exprimés sur les préjugés dont ils sont victimes. L'expo est à voir jusqu'au  24 avril à la Maison de l'adolescent.

    " Une batterie d'idées reçues circule(nt) sur les jeunes: ils ne respectent plus rien, sèchent les cours, sont fainéants, passent leur temps sur les réseaux sociaux, abusent de l'alcool et de la drogue..." faisait remarquer Hakim Bouzbib, président du Centre Ener' J, lors du vernissage de l'expo "Stop aux étiquettes". " Il est plus que temps de tordre le cou à tous ces clichés! L'objectif est d'ouvrir un champ d'expression face aux stéréotypes dont ils sont la cible, de les sensibiliser et de les informer sur le mécanisme qui conduit au préjugé".        

    Pendant la durée de préparation de l'exposition, des jeunes de 11 à 16 ans ont travaillé sur divers supports: photos, peinture, vidéos, musique ( rap ), cartes postales,... Cette exposition s'inscrit dans le cadre de l'appel à projet "Regards croisés", en partenariat avec plusieurs institutions: MJ Case départ, MJ Marcinelle District Charleroi, Le Mas, Pavillon J et Sens Sas.

    enregistrement d'une chanson rap

    "Ensemble, nous avons cherché des pistes pour renvoyer une meilleure image de la jeunesse" par Isabelle Kidawa, animatrice au Centre Ener'j. Le rappeur Rhylesse de Fontaine l'Evêque poursuivait: " Un studio a été mis à notre disposition au Centre l'Eveil à Ransart . Nous avons pu écrire les textes, et nous nous sommes exprimés librement. C'était un travail très intéressant. "

    etiquette3.jpg

    En septembre 2017, le Centre Ener'J avait déjà conçu un outil à la fois éducatif et faisant appel à la créativité des jeunes. Une animation invitait le jeune à comprendre comment un stéréotype menait à des propos discriminants.              

    " Cette exposition constitue un nouvel outil pédagogique itinérant à partir duquel il sera possible d'entamer de nouveaux échanges avec d'autres groupes de jeunes, et poursuivre ainsi un travail de sensibilisation" signalait Lola Destercq, animatrice.  

    L'expo sera mise à la disposition des écoles et de toute association qui le souhaite. A voir jusqu'au 24 avril à la Maison de l'adolescent, 1, bld Zoé Drion. Pour toute info: 071/41 09 05. J-C.HERIN

    étiquette2.JPG

    Une expo qui interpelle

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • LIVRE OU VERRE - Convivialité et culture !

    blou2.JPG

    Blandine Grandchamps ( Blou ) ouvrait les portes de son café-bouquinerie: Livre ou Verre , au Passage de la Bourse. Un nouvel espace dédié à la culture, la rencontre et la convivialité.

    blou.JPG

    Etienne, Blandine et Régine Grandchamps

    Beaucoup de monde se retrouvait au "Livre ou verre", vendredi soir !  Et parmi le public, Simon, Pierrick, Pierre-Edouard , Matthieu et Alexandra, des jeunes de la région de Charleroi. " Je suis venu par curiosité " confiait Simon ( 24 ans ) de Montigny-le-Tilleul. " L'ambiance est très sympaC'est un nouvel endroit qui contribue encore un peu plus au renouveau de la Ville".

    blou5.JPG

    " On espère aussi que cet espace fera en quelque sorte un appel d'air     et qu'il attire davantage de monde à entrer dans le Passage de la Bourse, car souvent la circulation se fait dans l'autre sens, à partir de Rive Gauche " soulignait un commerçant. Le week-end dernier était animé par des concerts, des conteurs, des DJ, du cirque,… Le public avait également l’occasion de découvrir l’exposition de deux artistes carolos : Neya et Emm’s Artwork, qui sera accrochée jusqu’au 16 avril. JCH

    blou3.jpg

    blou1.JPG

    Margaux au chant !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- La Saint-Patrick à Quai 10 et à l'Irish Pub !

    stpatrick1.JPG

    stpatrick3.JPG

    stpatrick.JPG

    stpatrick4.JPG

    Un peu partout, les amateurs de l’Irlande, - l’île d’émeraude!- , de la musique et de la fête honoraient Patrick, leur saint patron ! Charleroi n'était pas en reste, samedi soir. Plein à craquer ( plus de 250 personnes!) , l'Irish Pub, au Boulevard Tirou, voyait la vie en vert et en verres ! La Guinness coulait à flot tandis qu'une musique celtique réchauffait les coeurs. Chapeaux haut de  forme à trèfles, kilts, cravates et collants verts,... faisaient partie de la panoplie du parfait fêtard.

    stpatrick5.JPG

    Concert avec "Jam You" !

    Quai 10 s'était mis aussi à l'heure de la Saint-Patrick avec la projection du film de Ken Loach " Jimmy's Hall" et le concert de "Jam You ", une excellente formation de 5 musiciens de Jamioulx qui existe depuis 17 ans déjà . Musique irlandaise et américaine étaient au programme ! JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI : Arthur Watillon, gagnant du concours de plaidoirie

    watillon.jpg

    Arthur Watillon

    " A quand l'instauration d'un cours de politique dans le troisième degré de l'enseignement secondaire ? Une seule heure de cours hebdomadaire permettrait peut-être déjà aux électeurs de demain de connaître les différents partis, leurs programmes, leurs positions sur les grands débats  de société! " lançait Arthur Watillon devant le jury des " Tribuns de la Plaide". Cet étudiant de l'Athénée royal de Thuin a remporté la 4ème édition du Concours de plaidoirie de la Ligue de l'Enseignement et de l'Education permanente de Charleroi.

    watillon6.jpg

    Quatre autres écoles concouraient: l'Athénée Magritte de Châtelet, l'Athénée Royal Solvay ( Charleroi), l'Athénée Royal Louis Delattre de Fontaine l'Evêque, le CECS La Garenne ( Charleroi ).              

    56 élèves défendaient leurs idées sur la " Démocratie en crise",  à la salle du Congrès du PBA. "Dans l'Ancienne Rome, le tribun de la plèbe était l'un  des magistrats élus pour défendre les intérêts du peuple. Aujourd'hui, le tribun est un défenseur éloquent de causes et ou d'idées " signalait Thibaut Bierny, vice-président de la Ligue. " Dans cet exercice, les élèves se sont brillamment illustrés. Certains d'entre eux ont même fait leur exposé sans aucune note, montrant un réel talent pour l'éloquence! "  J.C.HERIN

    watillon5.jpg

    Certains candidats ont même déchiré leur bulletin de vote !

    watillon2.jpg

    watillon3.jpg

    Photos: Mélanie Carboni

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- 60 ans pour la Basilique Saint-Christophe: concert ce dimanche

    christophe1.jpg

    Le curé-doyen Yves Lysy

    C'est le dimanche 16 mars 1958 que Mgr Charles-Marie Himmer, 98ème évêque de Tournai, consacrait l'église Saint-Christophe. A l'occasion de ce 60ème anniversaire, une messe solennelle était présidée, vendredi, par l'abbé Luc Lysy.

    christophe2.jpg

    Une exposition de photos d'amateurs et de professionnels est à voir jusqu'au 25 mars inclus, de 9h à 18h30 , dans la chapelle de semaine. « Eglise, basilique, mémorial, trois appellations pour désigner un bâtiment dont les origines remontent à la fondation de la forteresse de Charleroi au 17e siècle " rappelait le curé du lieu et doyen principal de la région pastorale de Charleroi. " Devenue église paroissiale dès 1669, cette église de garnison nous parvint début du 20e siècle dans un état de décrépitude passablement avancé. "    

    chrisophe4.jpg

    Il faudra attendre 1958 pour voir l'achèvement du bâtiment moderne, intégrant des parties de l'édifice ancien. Depuis lors, la basilique est devenue un édifice incontournable dans le paysage urbain de Charleroi, vu son originalité architecturale et la richesse exceptionnelle de son ornementation. Ce dimanche 18 mars ,un concert "flûte et orgue" autour de l'oeuvre de Claude Debussy aura lieu à 16h. Entrée : 10 € ( gratuit pour les moins de 12 ans ). JCH

    christophe6.JPG

    Sous la coupole

    christophe7.jpg

    282 marches pour accéder au sommet !

    Le public peut monter au sommet de la basilique. Des visites sont organisées ce dimanche à 14h, ainsi que les 21 et 24/3 à 15h.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Le Vaudeville prend ses quartiers à la Ruche Théâtre !

    lackner1.jpg

    Alain Lackner, Eladia Cerrato et Thierry Piron

    La saison prochaine, le Vaudeville, dirigé par Alain Lackner, mettra à l'affiche 4 spectacles de divertissement à la Ruche Théâtre. La place était vacante suite au départ de Cabaret 2000 .

    En ce moment, le milieu théâtral carolo se livre à un petit jeu de chaises musicales... Pour rappel, la Nouvelle Gazette annonçait , en primeur, le 22 février, le départ de " Cabaret 2000 " de la Ruche Théâtre, après 9 saisons complètes. Cette troupe carolo ayant cartonné ( 90 000 spectateurs!), il restait à Thierry Piron, fondateur de la Ruche Théâtre, et à Eladia Cerrato, directrice, à trouver un autre "poids lourd".

    Le choix s'est rapidement porté sur Alain Lackner, directeur du Vaudeville. Depuis la fermeture du Marignan,il y a 5 ans, ce dernier était en manque de grande salle. Le Poche Théâtre ou le Petit Théâtre de la Ruelle, par exemple, ne lui permettaient pas de proposer des spectacles avec une grande distribution. Pour Alain Lackner, installer sa troupe à la Ruche Théâtre est aussi un retour aux sources. " J'ai longtemps habité au 16, avenue Meurée, à un jet de pierres du théâtre" reconnaît-il. " A l'époque, dans cette salle paroissiale, on y jouait principalement des spectacles en wallon!". Le Vaudeville constituera la " locomotive" de la Ruche Théâtre avec 4 spectacles par an. Sont déjà annoncés " Cher trésor", " Les Fourberies de Scapin", " Impair et Père",... Le contrat est déjà signé pour 3 ans.

    lackner3.JPG

    Alain Lackner

    nouveau spectacle pour Richard Ruben

    Thierry Piron et son équipe sont heureux : la saison 2017-2018 a totalisé 30 000 spectateurs. " Le tout avec seulement 2 temps plein et 2 mi-temps... Heureusement que nous pouvons aussi compter sur de très nombreux bénévoles !" a rappelé le fondateur. La saison 2018/2019 - qui sera la dixième!- s'annonce riche en événements. L'humoriste Richard Ruben présentera un spectacle ( dont il n'a pas encore révélé le titre ), où il revient à ses premières amours: la performance vocale. " Je me ferai un plaisir de chanter aussi bien Adèle, que Piaf ou encore John Legend " a-t-il souligné.

    lackner4.JPG

    Richard Ruben se produira dans un nouveau spectacle

    L'affiche est variée: concerts de jazz, avec notamment l'ensemble carolo Charly Bil Swing, les Mercredis du rire avec Sum, le Festival du Rire+ Scène ouverte, un spectacle/cabaret sur le thème de la " Croisière s'amuse", des shows d'impro avec Impro Carolo, des pièces en wallon avec Waltitude ( El triomfe d'èle Méd'cine), un spectacle de la Ruche Actor Studio et pour la Fondation Edelweiss,... A noter aussi des cours d'animation théâtrale en anglais et l'école du théâtrale, trois fois par semaine, et le retour d'Été Divert' durant tout l'été. C'est sûr: on ne s'embête pas à la Ruche Théâtre !  JEAN-CLAUDE HERIN

    lackner5.JPG

    La Ruche Théâtre: une grande famille !

    Charleroi, capitale du divertissement !

    Avec l'arrivée du Vaudeville à la Ruche Théâtre, l'offre en matière de spectacles n'aura jamais été aussi grande et riche à Charleroi. On ne comptera plus le nombre de salles: Cabaret 2000 ( au Marignan! ), le Poche Théâtre, le Comédie Centrale, les Molières et Mocassins, Le Théâtre aux Trois Coups, Martinrou,  l'Eden, le PBA, l'Ancre, Charleroi Danse,... sans compter les nombreuses compagnies théâtrales dans les Centres culturels ou salles diverses, les troupes dialectales,... Mais une question se pose: les spectacles et les troupes ne se feront-ils pas concurrence ? Et puis surtout, les portefeuilles seront-ils suffisamment remplis? Une chose est sûre en tout cas: que ce soit pour rire oui pour s'émouvoir, les Carolos n'auront que l'embarras du choix!  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI INSOLITE- Des visites qui sortent des sentiers battus !

    Pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus, ces visites sont faites pour vous ! Street art, circuits contés, sonores, visite de travaux... toutes sortes de visites spéciales sont proposées à Charleroi :


    Incontournable, le Street Art s'est doucement imposé à Charleroi grâce à des événements tels que Asphalte, Couleurs Carolo, Urban Dream ou encore Art public. Ce parcours vous emmènera découvrir les oeuvres impressionnantes qui parent le patrimoine urbain carolo de mille couleurs. Les  8.04 et 6.05 à 14h


    Avec « Charleroi, l'insolite » vous partirez au Paradis, chez les héros, les artistes, les inventeurs, les savants... Mais quand l'imaginaire se confond au réel, quand on ne sait plus à quel moment de la fugue on se trouve, pas de doute, nous sommes à Charleroi l'insolite ! Les 31.03, 7.04, 11.04, 16.05 et 19.05 à 13h30.


    Aux sources de l'imaginaire... Suivez les pas des personnalités qui ont marqué l'histoire culturelle de Charleroi au travers des souvenirs de Georges Bufquin des Essarts, dit Billy Young (1867-1922). Au départ de la bibliothèque de l'Université du Travail, vous serez guidés par ce journaliste de la Belle Époque et croiserez peut-être Jacques Bertrand, Navez, Magritte, Rimbaud, Sarah Bernhardt ou même Spirou au détour d'un chemin. Les  12.04, 21.04, 26.05 à 9h30.

    Aventurez-vous le long de la Boucle noire du GR412 ou cheminer en centre-ville sur les traces du passé... « En miyete de dj'ins et... beaucoup d'histoires », c'est deux circuits de balade contée en français, teintée parfois de quelques mots de patois. Le 8.07 à 14h30: de Charleroi-Sud à Marchienne-au-Pont Cartier. Parcours urbain revisité : le 5.08 à 14h30.

    Prix à partir de 5EUR. Réservations obligatoires à la Maison du Tourisme du Pays de Charleroi : 071/86.14.14.

    MAISON DU TOURISME DU PAYS DE CHARLEROI

    Place Charles II, 20
    B-6000 Charleroi
    Tél +32(0)71 86 14 14
    Mob +32(0)71 86 12 50
    http://www.paysdecharleroi.be

    maison.tourisme@charleroi.be<mailto:maison.tourisme@charleroi.be>
    www.paysdecharleroi.be<http://www.paysdecharleroi.be/>

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Ruche Théâtre: " Du vent dans les branches de sassafras" jusqu'au 25 mars

    vent.JPG

    A la fois poète, romancier et dramaturge, René de Obaldia est l'auteur de "Du vent dans les branches de sassafras "( arbre dont le feuillage dégage un parfum d’agrume ). Il s'agit d’abord une comédie, mais c’est aussi une fantasmagorie sur le rêve américain.

    Derrière le pittoresque des situations et des personnages, quelque chose se dit de l’endurance des colons, de l’esprit d’entreprise, bref, du mythe américain. La scène se passe dans le Kentucky,   du temps des cow-boys. Dans ce ranch minable du 19ème siècle, que de tracas pour ce vieux bourru de John Emery Rockefeller ! L’avenir que lit sa femme dans la boule de cristal s’annonce chahuté, entre leur fille trop aguicheuse, leur fils trop chenapan, un docteur trop imbibé, un cow-boy énigmatique, une prostituée au grand cœur, et, bouquet final, les attaques des indiens !

    René de Obaldia, membre de l’Académie Française, nous livre une parodie surréaliste et désopilante du western classique. De Michel Simon en 1965 à François Berléand en 2016, les plus grands ont incarné le vieux Rockefeller dans ce classique du théâtre parisien.

    L’intrigue de cette pièce échevelée nous conduit de rebondissements en rebondissements, et le spectacle est mené tambour battant. les personnages sont tous un peu cinglés, les dialogues suivent...        

    La mise en scène est signée Pierre Somville. Avec la troupe de la Ruche Théâtre Blanche Brassart, Karine Gilioli, Eladia Cerrato Sanchez, Thierry Piron, Marc Vande Broeck, Arnaud Lixon, Guy De Hainaut et Pierre Somville. JC Hérin

    "Du vent dans les branches de Sassafras" de René de Obaldia est à voir les jeudis, vendredis et samedis à 20h30 et les dimanche à 16h30jusqu'au 25 mars à La Ruche Theatre, 1, Avenue Meurée, Marcinelle . Prix: 15 euros. Pour tout contact: Eladia Cerrato- 0473/ 39 00 82- info@laruchetheatre.be www.laruchetheatre.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • TELESAMBRE- POCHE THEATRE- 1ère émission télé pour les Youtubers carolos !

     

    showshare4.jpg

    Formidable ambiance dans la salle du Poche Théâtre, archipleine pour la captation du " Show Share ", bientôt retransmise sur Télésambre.

    Cette toute nouvelle émission de divertissement s'inscrit dans la droite ligne des " vidéos de Frédos" ( Frédéric Legrand ) qui font un véritable carton sur Internet ! Le cinéaste carolo y campe toute une série  de personnages tous plus originaux et délirants les uns que les autres. 

    Citons Jacqueline, une Carolo exaspérée par les prix élevés en Ville ( places de cinéma, emplacements de parking, ou encore les transports en commun ), le DJ Bubulle, qui fait le buzz avec son clip parodique sur Charleroi  ( sur l'air de Chihuahua !) , le Marquis Castel Rodrigo , fondateur de la Ville,...

    showshare2.JPG

    Jacqueline ( Fédéric Legrand) au centre!

    showshare1.JPG

    Le marquis Castel Rodrigo

    On rit beaucoup quand il interprète le rôle de figurante dans un film et quand il se glisse dans la peau de soeurs trappistines,...quelque peu portées sur la bière!

    showshare3.JPG

    Fédéric Legrand et Lola Destercq, "figurantes" pour un film...

    "Tibi "devient "Bibi" !

    Frédéric n'était pas seul ! Il était entouré d'autres artistes carolos issus du web: Lola Destercq, Benito, L'artisse ( Massimo) et le liégeois Michael Albas  ( sur la Première avec "C'est presque pas sérieux") , ainsi que de plusieurs collaborateurs. Un beau travail d'équipe !

    IMG_7017.JPG

    Benito joue avec les mots

    IMG_6992.JPG

    Frédéric Legrand en sœur trappistine !

    Dans ce type d'émission, la parodie occupe une place importante. Ainsi, l'Intercommunale TIBI ( ex ICDI ), désormais chargée d'assurer la mission de propreté publique dans le grand Charleroi, est rebaptisée " Bibi" ( pour flatter l'égo de Paul Magnette ! ), le studio Key Wall devient Key Ball,...Présent dans la salle, l'humoriste Marc Herman, pour qui Frédéric Legrand a déjà filmé quelques-uns de ses spectacles, était ravi: " Voir tous ces jeunes se lancer sur scène est extraordinaire ! Ils sont tous très talentueux ! " J.C.HERIN

    L'émission Show Share sera diffusée sur Télésambre le 14 mars à 18h30, 20h30 et 22h 30, ainsi que le dimanche 18 mars à 19h.

    showshare5.jpg

    Marc Herman, spectateur conquis

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire