Cultures - Evénements - Page 4

  • CHARLEROI- Les Arts de la rue avec l'ASBL Imp-act

    artrue1.JPG

    Samedi soir, l’entrée du Marignan (fraîchement rénové !) était particulièrement animée ! Des géants, un groom, un joueur d’orgue de barbarie,… accueillaient le public. De quoi donner le ton pour la présentation de l’ASBL Imp-Act.        

    Beau programme en soirée avec le groupe de musiciens « The Young Band », des intermèdes décalés, …

    Créée en 2017, à l’occasion du 1er Festival des Arts de la rue, l’ASBL est dirigée actuellement par Lola Destercq, Marie Van de Pontseele et Wesley Mayence. Ces trois comédiens carolos se connaissent bien, puisqu’ils ont joué, la saison passée, dans le spectacle en wallon : «El Tin Dès Cérèjes ».

    « Objectif de cette soirée ?Trouver de nouveaux partenaires et créer des réseauxLa Ville a déjà manifesté son intérêt. Notre mission est de renforcer le lien entre associations et secteurs culturels » signale Lola. «Faute de subventions, le festival 2018 n’a pu se tenir. Cela dit, nous pensons qu’un tel événement est important pour (re) dynamiser le Centre Ville. Nous  partons du constat que  les gens pensent trop souvent que le théâtre  est fait pour une élite. Nous voulons démontrer le contraire en nous adressant à tous les publics ».

    Plusieurs événements sont à prévoir dans les prochains mois, comme des balades déjantées à Charleroi, de la magie, du cirque,… Les lieux changeront  à chaque fois pour créer la surprise ! Pour tous contacts : la page Facebook et l’adresse mail : impactcourriel@gmail.comJ.C.HERIN    

    artrue2.JPG

    On ne s'embête pas avec les membres de l'ASBL !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- 73 ème édition de la Saint-Louis

    louis1.JPG

    louis2.JPG

    Depuis 73 ans, sauf en 1956, année de la catastrophe du Cazier, la Saint-Louis emprunte les rues de Marcinelle. La première sortie et la prise de drapeaux se sont déroulées, samedi, au départ de l'église Saint-Louis à Marcinelle Haies, en présence de 200 marcheurs. Dimanche avait lieu la procession.  

    louis4.JPG

    Les cantinières étaient aussi de sortie !

    louis3.JPG

    La Saint-Louis compte beaucoup d'enfants 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • ETE DIVERT': "Bonjour, ivresse" à voir le 24 août

    ivresse.JPG

    Aurélie et Damien 

    Un  gros bonbon acidulé avec un peu de piquant à l’intérieur ! Voilà comment l’auteur Franck Le Hen définit son œuvre  théâtrale « Bonjour, tristesse ». Le titre est un clin d'oeil à "Bonjour, Tristesse" de Françoise Sagan. La Cie Art Event Project reprend à son tour cette pièce « feel good », qui bouge dans  tous les sens ( parfois un peu trop d’ailleurs !), très inspirée des sitcoms américaines comme Will & Grace et Friends. Cette comédie décomplexée, aux répliques assassines, rappelle une autre de ses pièces: " Les homos préfèrent les blondes "( 2007) .

    "Pour la petite histoire nous sommes quatre collègues et professeur en arts de la parole à l'académie de Marcinelle" signale Damien. "Nous avons fait les mêmes études, mais dans des conservatoires différents. Aurélie Elodie et moi à Mons et Jeremy à Bruxelles. J'avais déjà, il y a deux saisons, joué cette pièce avec Aurélie Machelart et j'avais envie de la reprendre pour le festival été divert' et peut être lui donner une seconde vie. L'Asbl Art Event Project à été créé il y a trois ans et nous sommes à Notre deuxième participation pour le festival été divert'. Cela devient un rendez-vous incontournable dans nos activités."

    La scène se déroule dans le studio parisien de Benoît. La veille de son anniversaire, sa soeur lui apporte un coffre à jouets avec des tas de souvenirs, et notamment une liste de choses qu'il s'était promis de faire avant ses 30 ans: par exemple: trouver l'amour de sa vie, coucher avec une fille, avoir un enfant,...

    Problème: il a 30 ans, le lendemain ! Une soirée sera-t-elle suffisante pour mener à bien tous ses projets ? Entre sa soeur coincée, sa meilleure amie alcoolique mondaine assumée et un invité surprise, notre trentenaire va passer une soirée d'anniversaire explosive et pleine d'ivresse au milieu de ses secrets et souvenirs d'adolescent. 

    Avec Damien Lucaselli, Aurélie Machelart, Elodie Ficheroulle et Jérémy Boosten. "Bonjour Ivresse" est à voir le vendredi 24 août à 20h30 à la Ruche Théâtre, 1, Avenue Meurée à Marcinelle. Prix: adultes : 16/14 euros, enfants : 12/10 euros. Infos et réservations: 0479/289 827. www.divertiscenes.be  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • Kdence 24: nouveau labo pour le théâtre et le cinéma

    bimbocci.jpg

    Alberto Bimbocci

    Fondée par Alberto Bimbocci et Michèle-Carlotta Alessandri, Kdence24 est une nouvelle ASBL  dans le paysage culturel carolo. Avec pour mission de réunir des artistes et techniciens de la scène, de l’image et du son.

     Comédien professionnel carolo, auteur et réalisateur de plusieurs longs et  courts métrages, coach d’acteur et enseignant d’art dramatique, Alberto Bimbocci est bien connu à Charleroi, notamment à travers le festival Kino. Il a déjà  fait tourner des acteurs et comédiens de renom : Jean-Marie Bigard, Marc Duret, Julie Ferrier,… Actuellement,  Alberto est en repérage dans les Pouilles pour « Au revoir »,   un film dont l’action se situe entre 1954 et 1956. Début du tournage : fin 2018. Le pitch : poussé par son père, un boxeur va quitter sa terre natale pour les mines de Marcinelle. Objectif : subvenir aux besoins de la famille.  

     également le développement personnel

     Se rendant du coût élevé pour réaliser un film ou monter un spectacle,  Alberto Bimbocci a créé Kdence 24, avec Michèle-Carlotta Alessandri, journaliste, écrivain public, Art thérapeute, coaching théâtre,… Leur association s’adresse à un public d’enfants, d’adolescents et adultes, d’artistes,  d’aspirants artistes et à toute personne désireuse de développer sa créativité. Jeu, improvisation, training, technique de base du théâtre, jeu face caméra,… seront enseignés.  D’autre part, Alberto et Michèle-Carlotta ont le dessein que les formations proposées ne soient pas que des modules « techniques ». L’asbl proposera  donc également diverses techniques de développement personnel  pour favoriser l’ouverture et l’échange destiné à des publics résidant dans des structures d’aide  à la personne.

    bimbocci1.jpg

     

    Les Carolos aiment s’élever…

     « La région et Charleroi, en particulier, est en plein essor culturel et économique. Ses habitants (jeunes et moins jeunes) sentent ce vent qui souffle et aimeraient être partie prenante de cette ascension fulgurante. Ils veulent en être les acteurs » fait remarquer Alberto. «La population de Charleroi est très « demandeuse » de s’élever et de s’ouvrir à d’autres cultures. Notre savoir-faire nous permet de croire que l’art sauve de bien des maux. Qu’il guérit les âmes   et le corps. »  La première session de cours se déroule du 3 octobre au 8 décembre 2018, au local Composite, route de Philippeville à Marcinelle.       Pour toute info :  kdence24@gmail.com. ( Prix démocratiques). Pour toute info:  0486 55 88 81- 0488/48 18 48. JEAN-CLAUDE HERIN

    bimbocci2.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Clôture de Quartier d'été au Parc Reine Astrid

    quartierfin1.jpg

    quartierfin4.jpg

    Hakim et Christophe au cente de la photo

    Depuis le 5 juillet, Quartier d’été a mis des couleurs et de la gaieté dans le parc Reine Astrid.  Une grande soirée DJ clôturait l’événement, mardi soir. Mais l’avenir s’écrit en pointillés…

    Ne rêvons pas… Charleroi ne pourra jamais disposer de grandes stations balnéaires comme Copacabana ou Miami Beach… Et pourtant, avec son    grand tipi/bar, ses chalets, ses bars à cocktails, sa mini plage, ses transats,…

    Quartier d’été a offert au public un bel espace convivial, durant presque tout l’été. Des rires, de la joie, des rencontres sympathiques autour d’un verre,… ont ponctué cette quatrième édition. De quoi permettre aux Carolos ( et aux autres ) d’oublier la grisaille du quotidien ou de prolonger leurs vacances…    

    Les quelque 3000 personnes réunies, mardi, autour des DJ’s Globul, Logeno et Loulou Players,  appréciaient la douce température de la soirée, tout en savourant  une Corona Extra, un Cubanisto, la Ginette, ou encore une Carolo Pils Zébrée,…

    «Je suis habitué de Quartier d’été, et je ne loupe jamais une soirée de clôture » signalait Yvan de Loverval. «  Il y a deux ans, je dansais. J’ai perdu l’équilibre, et je suis tombé dans la piscine ! »

    quelques incivilités…

    Quartier d’été a donné aussi une belle visibilité à des équipes dynamiques carolos comme TShirt Mania. «Nous sommes ici depuis le tout début» précisait Nicolas Gea. «Nos tee-shirts ont toujours beaucoup de succès comme : « Excuse my carolo attitude ! »  

    quartierfin3.jpg

    Nicolas Gea et ses tee-shirts 

    Parmi le public, les avis sont globalement positifs.  La sécurité, la disponibilité du personnel, le bon déroulement et la ponctualité des animations,… sont souvent cités. Par contre, Hakim ( 26 ans ) de Charleroi relève : «Pour un événement qui se veut démocratique, je trouve que le prix de certaines boissons est trop élevé, par exemple, 5 euros pour un verre de Prosecco, c’est un peu exagéré». Christophe ( 26 ans ) souligne, quant à lui, quelques incivilités. «J’habite la rue du Parc, et il est désagréable de se lever en voyant du vomis et des déchets quasi sur le pas de la porte».

    Quid pour l’avenir de Quartier d’été ? Il devrait être déplacé, l’été prochain, à la place de la Digue. Un appel d’offres va être lancé. Mais la plupart des visiteurs sont attachés au cadre bucolique du Parc Reine Astrid… J.C. HERIN

    Le beau temps, mais pas que…

    quartierfin2.jpg

    Elisa Van Bever au centre de la photo

    Avec Julie et Pierre-Nicolas (tout juste parents !), Sarah et Coralie, Elisa  Van Bever est membre de la société 50°N5°E, organisatrice de l’événement.            

    Le bilan est plus que positif pour cette édition. «Nous pouvons estimer la fréquentation à 85 000-100 000 personnes ( c’est une fourchette car le public est à flux continu).  Cela fait entre 15 000 et 20 000 personnes supplémentaires par rapport à 2017 » note Elisa. «Le beau temps y est certainement pour quelque chose - nous n’avons eu que   3 jours de pluie seulement – mais dans l’ensemble, le public a apprécié le service  et la qualité des animations ».      

    Parmi les temps forts : l’inauguration, les soirées Old School et Wake Up !, les journées Kid’s Days ( bulles géantes dans le parc, jeux géants, ateliers créatifs autour du livre,…) qui se sont tenues tout au long des 6 semaines.  De nombreuses associations carolos se sont fait connaître comme le Cercle Royal des Echecs de Charleroi, les Charleroi Coal Miners  (football américain), la MOD ( cosplay-medieval),…. «Peu de points faibles,  si ce n’est le dénivelé du site » poursuit Elisa. « Le parc nous oblige à construire une structure sur plusieurs étages, mais dans l’ensemble, le public s’y est habituéJ.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • GERPINNES: 10ème aux lampions !

    lampions3.jpg

    lampions.jpg

    Mathieu Vanthuyne,  Rémy Gilbert, Adeline Lepinne de l’association ATVG ( Animations et Traditions Villageoises Gerpinnes )

    Ambiance festive et estivale au Parc Saint-Adrien, mardi soir.  La 10ème édition du Bal aux Lampions a fait 6 000 heureux de se retrouver en plein air et d’écouter de la bonne zique… Un Festival qui joue dans la cour des grands !

    Que tout marcheur rolendien le sache : les fifres et les tambours ne sont plus les seuls à résonner à Gerpinnes… Les décibels leur font concurrence, lors du Bal aux Lampions ! Un événement que tout bon festivalier (de Gerpinnes et d’ailleurs !) bloque dans son agenda de ce mois d’août.                             

    A la manœuvre,  on retrouve  6 jeunes dynamiques de Gerpinnes. Ensemble, ils ont constitué le Comité ATVG : Animations et Traditions Villageoises de Gerpinnes. «C’était un pari fou. Avec une bande de copains, nous voulions créer au départ une fête de village (d’où l’appellation : « Bal aux Lampions ») sur la place de Gerpinnes.  Les compétences de chacun sont les bienvenues ! » pointe Mathieu Vanthuyne, membre de l’équipe et graphiste de profession. «Cette année, nous avons  eu un petit stress à cause du temps.  Après la canicule, des orages étaient annoncés, et, de ce fait, les réservations se sont    fait un peu plus attendre… Mais au final, nous sommes plus de 6000 ! En dix ans, le nombre de personnes a été multiplié par 12 !».

    bénéfices pour autres animations

     Un tel festival se prépare déjà depuis le mois de février.  6 jours de montage ont été nécessaires. Une petite centaine de bénévoles se sont mobilisés. Un des atouts : le bon rapport qualité/prix très attractif pour les jeunes.          

    Le beau temps était au rendez-vous, mardi ( on a évité la pluie et les grosses chaleurs !)  et l’affiche principalement électro bien nourrie avec Jerem-D Drum Show, Stéréoclip, Nicolaz,  DJ Gazz, DJ Robby, The DiscoClashers, …                    

    Les locaux étaient bien présents, notamment avec le DJ Romain de Courcelles, dans le duo «The Wickeed » qu’il forme avec John. L’Atelier Mix, à Ransart, a initié des jeunes au métier de DJ. « Avec les bénéfices récoltés lors de ce Bal aux Lampions, nous pourrons mettre sur pied d’autres animations, comme la soirée « Années 90 », des spectacles d’humour, la fête du Village,  le grand feu,…» poursuit Mathieu. « Plus que jamais, nous sommes bien motivés à faire connaître et vivre notre  Cité ! » J.C.HERIN

    lampions2.jpg

    The Wickeed avec Romain et John

    lampions5.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR POUR LE WEEK-END DU 17 AU 19 AOUT

    Voici nos suggestions culturelles et associatives de la mi-août. Il y en a vraiment pour tous les âges, pour tous les goûts !

    château1.jpg

    Le château de Farciennes: un lieu qui inspire les conteurs...

    PATRIMOINE

    Promenade contée au Vieux Château de Farciennes, en compagnie de l’auteur Francis Demierbe,  le 17 août de 18h à 19h, rue Jules Maltaux, 62.  Des histoires drôles, réelles, fantastiques,… Le public peut s’asseoir en chemin. Infos : http://facebook%20francis%20demierbe. Gratuit.

    Humour

    « Il était temps » : spectacle de l’humoriste Sum, le 18 août à 20h30, à la Ruche Théâtre, 1, Avenue Meurée à Marcinelle. La séparation entre sa femme et lui, la garde alternée de son fils et une arrivée en tant que chroniqueur à la TV sont les piliers de ce spectacle. Prix : Adultes 18/14 euros. Enfants : 12/10 euros. Dans le cadre d’Eté Divert’. Infos et réservations : 0479/ 289 827.

    Consommation

    Marché local et bio à la Ferme Martin-Pêcheur, rue de Bomerée, 299 à Montigny-le-Tilleul. Le 18 août de 14h à 17h30. On y trouvera tous nos exposants traditionnels: les fruits et les légumes bio des jardins de Dim & Pat, les produits de la ferme de Stéphane et Stéphanie, le pain bio, les confitures de Jeanne,… Infos : 0476/51 52 75.

    Folklore

    Procession et marche militaire de la Saint-Roch à Ham-sur-Heure Le 18 août à 17h30 : transfert de la statue de la Saint Roch à sa chapelle paroissiale. Le 19 août à 5h : réveil. 9h : messe en l’église Saint-Martin. 11h : départ des marcheurs pour la formation de cortège. Le 20 août à 13h : réception au château communal. Le 21 août : 14h : sortie militaire dans tout le village.          Le 22 août à  24h : feu d’artifice.

    Culture

    Balade Magritte au coeur de Châtelet, le 19 août, de 10h à 12h.  Découverte d’œuvres d’artistes contemporains inspirées du surréalisme de Magritte. Cette visite se clôture par la visite de la Maison Magrite. Infos : Maison du Tourisme de la Charleroi. Réservations obligatoires : 071/86 14 14. Réservation obligatoire. Tarifs : 2,50 euros. Gratuit pour enfants de moins de 6 ans. J.C.H.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Le métissage en question(s)...

    métissages1.JPG

    Inauguré en mars au Passage de la Bourse, le café-bouquinerie « Livre ou Verre » propose, outre un bon verre et  la vente et la consultation de livres de seconde main, des animations, des débats, des rencontres  avec des écrivains,… Samedi  après-midi,  Altay Manço, psychologue de formation, lançait une discussion à partir de son roman « Métissages 100% », paru en 2012.  

    L’histoire se passe à Bruxelles, Marchienne-au-Pont et Istanbul. Une jeune femme issue de l’immigration, en conflit avec ses parents traditionnalistes, rencontre un professeur de langues orientales dont la vie tourne en rond.  Parmi les thèmes abordés : les relations intergénérationnelles, le rapport avec la diversité, la candidature de la Turquie pour enter dans l’U.E…

    Intéressée par le roman, Stéphanie Dujeu, professeur d’Histoire en 4ème, 5ème  et 6ème à l’Athénée de Marchienne-au-Pont, l’a proposé à ses élèves, et entamé des réflexions sur le(s) métissage(s). Elle a organisé des ateliers et invité à plusieurs reprises  Altay Manço en classe ( même le lendemain de l’attentat de Charlie Hebdo ! ).

    Puis, l’enseignante a mis sur pied un voyage en Turquie, en faisant régulièrement référence au roman. « Nous étions à Istanbul, lors des élections législatives en 2015. Un tel déplacement avec les élèves ne serait actuellement plus envisageable,  vu le durcissement de la politique d’Erdogan et la détérioration de la situation des Droits de l’Homme, qui en découle » précise Stéphanie Dujeu. J.C.HERIN 

    métissages2.JPG

    métissages5.JPG

    L'auteur et l'enseignante

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCHIENNE-AU-PONT: Concert des Vieilles Canailles à Matadi

    canailles.JPG

    canailles3.JPG

    Chanson française et  rock’n’roll étaient au menu de la 70ème édition des Fêtes de la Cité Jardin de Matadi, samedi soir. Sous le chapiteau (plein !), Johnny Cadillac,  sosie du « vrai » Johnny,  ainsi que le groupe Rock King Chair : Jean-Claude Tim à la guitare rythmique,  Antonio Carubba, lead guitar, Christian Thonet à la basse, Bernard Chasse au clavier, Claudio Vito à la batterie et Matthys Rotonda à l’harmonica, redonnaient vie aux Vieilles Canailles : c’est-à-dire : Johnny Hallyday ( dont c’était l’une des dernières prestations), Jacques Dutronc et Eddy Mitchell.      

    «On s’éclate vraiment sur scène. Nous interprétons une quinzaine de titres des trois chanteurs qui sont restées gravées dans toutes les mémoires» signalait Johnny Cadillac, pour la première fois aux Fêtes marchiennoises.  

    Après le concert de Elvis Junior, dimanche soir, le programme  de cette se poursuit jusqu’au 15 août avec orchestre musette, raclot déguisé, goûter des aînés, show travestis, messe pour les victimes de la seconde guerre mondiale, concours de belote,…

    J.C.HERIN

    canailles4.JPG

    canailles5.JPG

    Bonne humeur sous le chapiteau de Marchienne Matadi

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • POCHE THEATRE-" Délires" avec Jérôme Roose

    délires.jpg

    «Délires » est un récit qui traite des troubles dissociatifs de la personnalité.  C’est également un seul-en-scène, dans lequel le comédien carolo Jérôme Roose se montre troublant, interpellant, voire comique à certains moments.   Il y incarne un écrivain, dont l’objectif est d’écrire un livre sur les mots. Atteint d’une forme de schizophrénie, ce dernier se retrouve  en prison, après avoir commis des meurtres.

    Le protagoniste est tour à tour lui-même, un tueur en série qui se fait appeler Valère, sa mère, un enfant, un chien, et la communauté religieuse et morale. «Un peu comme  les vases communicants,  chaque personnage, chaque « voix de la conscience », interfère sur les autres » explique Jérôme Roose. «Quand la mère de l’auteur intervient par exemple, l’auteur se cache dans le petit garçon ». 

    Le spectacle, qui se définit comme un drame cérébral, se décline en 7 moments forts : la folie, l’écriture, l’instant présent, l’homme face au meurtre, son identité propre, la médecine et la spiritualité.    

    La mise en scène est signée Aurélie Frennet. 

    «Délires » a été écrit par André Baillon, un auteur qui connaît bien l’univers psychiatrique. En effet, la vie instable et mouvementée de cet écrivain belge l’a conduit plusieurs fois à l’asile de La Salpêtrière, où il s’est suicidé en 1932. JCH

    Le spectacle «Délires» est à voir le samedi 18 août à 20h30 et le dimanche 19 août à 16h au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi. Dans le cadre   d’Eté Divert’. Prix : 12 à 10 euros Infos et réservations : www.divertiscenes.be- 0479/289 827.  

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Univers Cosplay au parc Reine Astrid

    manga2.JPG

    Dans le cadre de Quartier d’Eté, l’asbl « MOD Convention Cosplay           Charleroi », présidée par Stéphane Hendricks,  se faisait connaître du grand public, samedi après-midi, dans le parc Reine Astrid. Au programme : démonstrations, maquillage, fabrication de masques,… Après Jumet, le club se réunit actuellement au Centre de Délassement de Marcinelle.  C’est d’ailleurs là que se tiendra une grande Convention ( manga, medieval,…), les 25 et 26 août. Pour tous contacts : 0479/06 17 54.

    manga1.JPG

    manga3.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Poche Théâtre: R'mets-moi un'p'tit'goutt' !

    goutt.jpg

    Duo carolo... un peu niais

    « Dans le temps, les traditions étaient mieux respectées… Par exemple, pour se souhaiter une bonne année,  on ne s’envoyait pas de sms, mais on s’offrait un’ p’tite goutt ! » observe Bernard Suin.

    Le directeur du Poche Théâtre s’associe avec la comédienne Carine Donckers dans un spectacle d’humour ( une création !), qui fonctionne un peu comme les couples Chevallier-Laspalès, Laroque-Palmade, les Vamps,… Bernard et Carine, duo déjà formé pour les Lundis du Poche, incarnent deux Carolos - sympas, mais pas toujours très futes-futes !- qui refont le monde,  à leur façon, bien sûr ! Tout fait farine au moulin.

    Voici, en guise d’apéritif, quelques répliques amusantes.  A propos du burkini : « C’est bien comme maillot de bain : quand on sort de l’eau, on est déjà tout habillé ! ».  Sur la banque : « Pour offrir un meilleur service à la clientèle, les banques ouvrent plus tard certains jours. C’est étonnant de voir que les  p’tits vieux  se présentent toujours à ces moments-là ! ». Sur le théâtre wallon : « On est allé voir une pièce en wallon… Ca dure bien 4 heures, si en plus de la représentation proprement dite,  on compte  l’accueil du public, les entractes et… les morceaux de tartes ! » .

    les grèves du TEC !

    On rit beaucoup aussi quand Carine veut absolument se faire un masque bio, avec toutes sortes d’ingrédients!  D’autres sketches sont assez touchants, comme  « Le fils prodigue » : un enfant, réussissant bien à l’école, déstabilise complètement ses parents qui sont chômeurs.  

    Charleroi n’est pas directement visée, mais tout de même un petit peu, notamment à travers les grèves du TEC !

    Les situations loufoques emportent le public dans un humour désopilant et décalés, proche du quotidien. Avec l’accent carolo en prime !         

    «R’mets-moi un’ p’tite goutt’ » est à voir le 9 août à 20h30 au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi, dans le cadre d’Eté Divert’. Prix : 16, 14 et 12 euros.  Infos et réservations : 0479/289 827. www.divertiscenes.be   J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • RECONSTITUTION A GERPINNES- Attaque d'une position nazie par l'US Army !

    Bruits de bottes, feu nourri de mitrailleuses, balles sifflantes… La reconstitution d’une attaque par l’US Army sur une position allemande a tenu le public en haleine, samedi dernier, dans le parc Saint-Adrien.  Avec le bourgmestre de Gerpinnes Philippe Busine, dans son propre rôle !

    009.JPG

    La vie d’un petit village belge, en mai 1940, plus exactement le 10 mai.  La guerre gronde, les forces allemandes ont franchi la frontière et se pressent vers la France.

    C’est la débâcle pour les armées belges et françaises. Une colonne allemande, accompagnée de soldats motorisés, prend possession du village. Finis les beaux jours pour le petit village…

    Commence l’Occupation, une période triste de 4 ans : restrictions de toutes sortes, oppression, brimades et contrôles permanent de la population. Septembre 1944, les Occupants sont nerveux, les troupes alliées ne sont pas loin… 1 cheminot se déplace à vélo, les allemands l’arrêtent,  sous prétexte que son vélo est kaki et non noire.  Pas  de doute, pour eux, il s’agit d’un résistant…

    enfin la Libération !

    Panique dans le village. A la terrasse du café, plusieurs personnes sont malmenées. Contrôle des papiers. Les occupants arrêtent deux personnes.       

    Ce sont pour eux des hommes de l’armée secrète. Ces derniers essaient de s’échapper. L’un est emmené et l’autre abattu. Le bourgmestre tente de négocier avec l’Occupant, les Allemands exigent de savoir où sont les autres résistants du village.

    016.JPG

    Philippe Busine en négociateur 

    Pendant l’échauffourée, une femme est partie à vélo, elle va essayer de rejoindre les troupes alliées qui ne sont à qu’à quelques kilomètres du village. Les troupes alliées rentrent dans le village. Les occupants sont faits prisonniers, le village est libéré… JCH

    Les douilles récupérées après le combat

    Mis sur pied par le 1944’s Allied Remembrance Group- 703 Tank Destroyer, le camp US s’est tenu, tout ce week-end, au parc Saint-Adrien. L’événement a mobilisé 192 reconstitueurs alliés et 27 allemands, issus des clubs du  352ème division d’infanterie Volksgrenadier et du Belgium Memory 39-45.          

    Au programme : ouverture du camp, exposition de véhicules militaires, bivouac, dépôts de gerbes, messe dominicale sur le camp,… Lors de la reconstitution du combat, le bruit des balles (tirées à blanc, bien sûr !) était   très réaliste. Le public pouvait récupérer les douilles, après qu’elles se soient refroidies.

    Parmi les figurants, Alain Massez, président du 1944’S ARG, dans le rôle du cheminot résistant, et Philippe Busine, bourgmestre de Gerpinnes. « Le jour de la Fête Nationale, on m’a demandé si je voulais bien prendre part à la reconstitution, dans mon propre rôle. J’ai accepté tout de suite ! » signalait-il. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI : Poche Théâtre. 7 Péchés Capitaux: formidable spectacle !

    jaccky.JPG

    Le comédien Jacky Druaux était bien inspiré pour nous narrer des contes en lien avec les 7 Péchés capitaux

    jacky2.JPG

    Avec la guitariste Adéle Leroux, très douée !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Découvre-Net 0 commentaire
  • ROUX: Tournoi d'échecs. Remise des coupes, ce samedi, à 17h !

    jeuechecs1.JPG

    Chaque déplacement de pion est calculé...

    jeuéchecs2.JPG

    jeuechecs3.JPG

    jeuéchecs4.JPG

    La concentration est de mise: on n'entend pas une mouche voler !

    jeuechecs5.JPG

    De gauche à droite, Thierry Ruelens, Laurent Delescaille et Robert Romanelli

    Depuis une semaine, 269 joueurs d’échec (14 nationalités représentées !) ont pris place au Complexe Sportif de Roux. Ils étaient 237 en 2017. Pourquoi cette augmentation ?

    Parce que, cette année, le Championnat de Belgique est venu s’ajouter à la 17ème édition du Tournoi International du Pays de Charleroi ( TIPC), mise sur pied par Thierry Ruelens, président, Robert Romanelli, président d'honneur, et Laurent Delescaille, vice-président.  

    Un silence monacal règne dans la salle. La surveillance est accrue, car il est interdit de posséder des appareils électroniques ( pour éviter toute tricherie!). Les résultats étaient proclamés, ce samedi, à 17h. JCH

    Voici les grands gagnants :

    Mher Hovhannisyan: vainqueur du tournoi expert et champion de Belgique

    Mikhail Gurevitch ( club de Charleroi): champion de Belgique Open.

    Hanne Goossens: championne de Belgique.

    jeuechecs6.jpg

    jeuechecs7.jpg

    jeuechecs8.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire