Cultures - Evénements - Page 4

  • MARCINELLE- Défilés de géants sur le site provincial

    casimir9.JPG

    Le Grand Jojo était de la partie !

    casimir3.JPG

    Mister Bintje, un géant conçu par l'IMP Marcinelle

    casimir11.jpg

    La journée était animée par Christian De Paepe

    Claudy Leclercq est enseignant à l'Ecole Clinique de Montignies-sur-Sambre. Avec les résidents, il a fabriqué "ECP", un géant "mi-homme, mi-robot ", muni de prothèses, pour évoquer le handicap. La structure est en aluminium et les articulations en mousse polyuréthane. L'IMP Marcinelle, quant à elle, a conçu "Mister Bintje", avec du bois, des lattes de sapin, du tissu,... et un entonnoir sur la tête. Au total, ce sont pas moins de 18 géants, provenant des institutions provinciales du Hainaut, qui ont défilé pour la première fois, sur le site provincial de Marcinelle, vendredi et samedi, au cours des Journées "Ensemble avec les personnes extraordinaires".

    casimir4.JPG

    Organisé depuis 2008 par la Province de Hainaut et l'association "Vers la Vie", cet événement a rassemblé environ 5000 personnes. Le beau temps explique aussi cet afflux. Plusieurs stands et associations sensibilisaient le public aux différentes formes de handicaps, autour de plus de 60 activités et animations, comme des parcours avec yeux bandés pour se mettre à la place d'une personne non voyante ou des jeux de société adaptés. Une façon de favoriser l'interactivité entre public ordinaire (valide) et extraordinaire (en situation de handicap ). Et cette année, des célébrités ont fait leur apparition: Le Grand Jojo, David Jeanmotte, Rémi Bricka ( homme-orchestre!) ainsi que ... Casimir et Hyppolite qui ont rappelé de bons souvenirs à tous les quinquagénaires !JCH

    casimir1.JPG

    Casmir et Hippolyte: la période de " L'Ile aux enfants"

    casimir7.JPG

    David Jeanmotte a dispensé ses conseils relooking

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • LODELINSART- Petit Théâtre de la Ruelle: " Quatre pièces sur jardin" à voir jusqu'au 14 mai

    jardin2.jpg

    Quand les murs révèlent des secrets...

    Le répertoire de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy ne se limite pas à quelques spectacles de divertissement comme Le Don d’Adèle, Folle Amand,... Il y a deux saisons, le Théâtre du Rond-Point à Paris remettait à l’affiche "Quatre pièces sur jardin", et le succès a été brillamment au rendez-vous. La pièce a été créée à Paris par Sophie Desmaret et Jean Richard et à Bruxelles par Christiane Lenain et Serge Michel.

    jardin.jpg

    L'intrigue: un appartement doté d’un petit jardin où fleurit un arbre de Judée est successivement occupé par 4 propriétaires différents. Il est le témoin de 4 tranches de vie placées sous le signe de la bonne humeur, de l’émotion et d’une certaine nostalgie. Ici, les murs parlent et révèlent des petits secrets drôles ou tendres, inattendus et même un peu cruels. Une comédie à tiroirs, vive et légère comme la ramure de l’arbre de Judée.

    jardin3.jpg

    " Quand nous avons abordé la pièce, nous avons été très impressionnés par la qualité de leur écriture, par l’intelligence, l’esprit avec lesquels les deux auteurs nous racontent 4 histoires différentes, vives, légères, subtiles qui se passent dans un même appartement " signale Jacques Delmeire, directeur du petit Théâtre de la Ruelle. " Les dialogues sont vraiment ciselés et les personnages d’une psychologie loin d’être sommaire. Le plaisir de travailler des textes pareils à la fois brillants, drôles et sensibles a été vraiment très grand. Bien qu’écrite il y a plus de cinquante ans, cette comédie en 4 tableaux se révèle d’une incroyable jeunesse avec des situations sur lesquelles le temps n’a pas d’emprise." Avec Erika Blommaert, Céline Robaert, Alain Blommaert, Mélissa Surrenti, Salvatore Vullo et Jacques Delmeire qui signe aussi la mise en scène. JCH

    "Quatre pièces sur jardin" par la troupe des Molières et Mocassins est à voir au Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart , rue du Village, les 11, 12/5 et 13/5 à 20h et le 14/5 à 16 h . Réservations : 0474 388 032. Prix de 15 à 8 euros.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Poche Théâtre: "Bienvenue au Paradis !"

    paradis.jpg

    Anatole Pichon ( Maurice Lebrun ) vient de succomber à une opération qui a mal tourné. ( Il faut absolument le voir à l'hôpital dans une vidéo, en début de spectacle !). Notre pauvre homme ( qui est mort sans le savoir!) se retrouve au Paradis pour faire face au jugement dernier. Sa vie va être décortiquée par le procureur ( Didier Lahogue) ainsi que par son avocat et ange gardien ( Agnès Piantadosi), pour que la juge ( Carine Donckers) puisse décider de la suite. Mais nos valeurs sur Terre ne semblent pas tout à fait les mêmes qu'au Ciel...

    004.JPG

    Au tribunal céleste, les valeurs sont différentes. Ce qui est bien ici bas n’est pas forcément bien vu au Paradis ! Anatole sera-t-il condamné à vie, ou libéré du cycle des réincarnations? Notre (anti) héros va ainsi s’apercevoir qu’il est passé à côté de sa vie… Une vision de l'au-delà par 4 personnages:  c'est ce que nous propose le célèbre auteur Bernard Werber. Ici, on est plutôt proche de "L'Empire des anges" au niveau des idées et d'une partie des Thanatonautes aussi, même si l'histoire est inédite...

    009.JPG

    Les comédiens sont impeccables dans leurs personnages. Et d'autres acteurs de Comédia 77 ne manqueront pas de faire un petit clin d'oeil... sur l'écran ! Le texte est tantôt léger, tantôt dense... N'oublions pas qu'il s'agit aussi d'une pièce à caractère philosophique. Donc, du bon Werber ! Le spectacle pourrait faire penser aussi à "Hôtel des deux mondes" de Eric-Emmanuel Schmitt, jouée par la troupe, il y a plusieurs années, au Conservatoire A.Grumiaux. Il était aussi question de la vie sur terre et de l'au-delà! Mais le propos était moins cynique... JC Hérin

    "Bienvenue au Paradis" par Comédia 77, dans une mise en scène de Christine Michel, est à voir le 11/5 à 19h30, le 12/5 à 20h30 et le dimanche 14/5 à 15h au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi. Infos et réservations: 0497/132 653. info@comedia-77.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Dimanche des Sciences au parc Reine Astrid

    sciences2.JPG

    sciences1.JPG

    Pour comprendre le fonctionnement d'une cellule, Malik de Lodelinsart et Léane de Montignies-sur-Sambre, tous deux âgés de 10 ans, se sont livrés à une expérience scientifique intéressante, au Parc Reine Astrid. En compagnie d'Arnaud Termonia et de Bruno André, chercheurs à l'ULB, ils ont mis un réactif chimique dans des éprouvettes, afin de déclencher une réaction enzymatique. Cela se passait sur le stand du Biopark, dans le cadre du Dimanche des Sciences, mis sur pied par le Centre de Culture Scientifique. Un peu plus loin, sur le stand "Science et Culture", les petites têtes blondes s'intéressaient à la poussée d'Archimède, la pression, les illusions d'optique,... Pour certaines observations, des lunettes 3D étaient nécessaires!

    sciences4.JPG

    sciences3.JPG

    sciences5.JPG

    Cette année, à l'occasion de son 20ème anniversaire, l'événement se parait des couleurs du Pays d'Alice aux Pays des Merveilles pour vivre une belle journée en plein Centre Ville. Toutes les associations installées dans le parc plongeaient le public dans l'aventure scientifique, à travers divers ateliers. Les jeunes participants pouvaient collecter les fioles du Chapelier et ainsi remporter une des nombreuses surprises mises en jeu dans le gâteau d'anniversaire géant ! Et pour que la fête soit à son comble, les artistes du Conservatoire Arthur Grumiaux de Charleroi et la troupe Art Fantesies faisaient vibrer le kiosque du parc : concerts, danse et théâtre de rue rythmaient la journée !  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société, Sujets thématiques 0 commentaire
  • ROSELIES- L'école communale flambant neuve...

    écoleroselies1.JPG

    Le public a pu visiter les nouveaux locaux de l'école communale fondamentale de Roselies. Une belle cure de jouvence pour cet établissement !

    Au-delà de la façade préservée de l'école communale de Roselies, ce sont plusieurs classes vastes, colorées et lumineuses, qui ont été aménagées. Un bâtiment à la pointe du progrès en matière de sécurité, ainsi qu'au niveau énergétique. Toute l'équipe éducative a du prendre son mal en patience durant deux ans, afin de bénéficier de meilleures conditions. La Fédération Wallonie Bruxelles a contribué à ce projet par une subvention d'un peu plus d'1 600 000 euros. Samedi matin, parents et enfants ont pu mesurer le travail réalisé. Sous un magnifique soleil, la séance d'inauguration réunissait Jean Fersini, bourgmestre d'Aiseau-Presles, Sophie De Vita, directrice, Virginie Geeraerts, échevine de l'Education, Véronique Salvi, représentant la Ministre de l'Enseignement, ainsi que de nombreux membres du Collège. Avant un lancer de ballons, les enfants ont entonné quelques chants. Gilles et marcheurs de la localité étaient aussi conviés à cet événement! Et puis est venu le traditionnel couper de ruban.

    rénovation de 5 écoles

    ecoleroselies2.JPG

    " L'école communale de la rue Jules Destrée est, pour chacun d'entre-nous, un point de repère. Que dire alors de tous les habitants de Roselies, qui, comme moi, sont nombreux aujourd'hui jusqu'à trois ou quatre générations  à y avoir fréquenté les bancs?" a souligné le maïeur. " Notre Collège communal a poursuivi et achevé l'oeuvre de nos prédécesseurs en rénovant ou en construisant les 5 écoles communales de l'entité. Il aura fallu la volonté inébranlable de tous afin de boucler cet ambitieux programme en quelque 25 années." Au cours de l'allocution, l'Atelier d'architectes AKTEPE et NAEM, ainsi que l'entreprise de construction, ont été remerciés pour avoir apporté leurs connaissances, leur technicité, leurs conseils et leur savoir-faire. JCH

    ecoleroselies3.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • LODELINSART- petit théâtre de la Ruelle: "Quatre pièces avec jardin" encore ce week-end

    piècesjardin.jpg

    Encore un merveilleux w-e au Petit Théâtre de la Ruelle avec QUATRE PIECES SUR JARDIN de Barillet et Grédy...
    et on remet ça pour les 4 dernières... ce jeudi, vendredi, samedi et dimanche !
    0474 388 032, le Plaisir, ça commence par une réservation !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Festival du Livre ce dimanche encore !

    045.JPG

    Des photos de Charleroi dans " Archiportrait"

    archiportraits1.JPG

    Joëlle Fensie et Etienne Vanden Dooren des éditions du Basson

    Et c'est reparti pour une deuxième édition du Festival du Livre de Charleroi !   La première édition avait attiré un bon millier de personnes. Beaucoup de maisons d'édition encore cette année, et parmi les nouveautés: les livres jumeaux sur Charleroi: " Utoportrait": 1459 photos de Carolos défendant un slogan, et " Archiportrait", un ouvrage de photos sur Charleroi, qui vient tout juste de sortir! " Les paysages urbains de Benoît De Clerck nous plongent dans un univers en construction perpétuelle. Le photographe nous révèle une ville aux géographies complexes, tourmentées, toujours vivantes, toujours en mouvement " signalent Etienne Vanden Dooren et Joëlle Fensie, responsables éditoriaux du Basson. " Ces images sont universelles parce qu'elles montrent Charleroi telle qu'elle est, ni belle, ni laide, une cité qui se construit grâce à des forces humaines à la fois invisibles et présentes."

    Une fois de plus, les organisateurs veulent faire du Festival du   Livre de Charleroi un événement festif, vivant, humoristique, décalé, convivial et innovant. Aussi, tout au long du Festival, se succèdent dédicaces, caricatures en direct, concours et jeu concours, coin enfants, Book Truck, food corner, le bar alternatif de Renaud, apéro musical…

    Le festival du Livre de Charleroi est accessible encore ce dimanche, jusque 18h, chez Raoul, rue de la Villette, à Marcinelle.14h30: Présentation du journal satirique "Même pas peur". 15h: Lecture pour enfants. 15h30: Philippe Genion et le Baraki dans tous leurs états.

    archiportraits2.JPG

    Un nombreux public chez Raoul !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- PBA: Vers une grande carrière dans l'art lyrique ?

    lyrique.jpg

    photo: JCH

    Au PBA s'est ouvert un studio entièrement consacré à l'art lyrique. Lors de deux représentations des "Contes d'Hoffmann" , 12 jeunes talents, dont une habitante de Fontaine l'Evêque, ont vécu leur première grande expérience professionnelle. Une session qui a attiré un nombreux public !

    "L'art lyrique est vivant ! " C'est en substance le message délivré par Pierre Bolle. Le directeur du Palais des Beaux-Arts était vraiment réjoui. " Je suis aux anges... Monter les Contes d'Hoffmann en 3 mois de répétition de chant et 9 jours de placement relevait un peu du défi... Les jeunes ont suivi des cours de technique de chant et de mise en scène. Et le résultat est à la hauteur de nos espérances. On espère maintenant qu'un certain nombre de professionnels repéreront ces jeunes pousses et leur ouvriront des portes ".

    Peu avant les deux représentations, Paul-Emile Fourny, metteur en scène, n'a pas manqué de citer Marcel Vanaud, baryton, et Cécile Bolle, soprano, à l'origine de ce studio lyrique. " C'est à eux que nous devons cette initiative. Pour ma part, cela fait 25 ans que je fais ce travail. Cette année, je réponds présent pour aider au mieux nos stagiaires, et, dans le temps imparti, à acquérir une réflexion et une expérience scénique".

    sensibilisation à l'art lyrique

    Et le public était aussi très enthousiaste. 500 spectateurs ont rempli les gradins, ce week-end. Et pour commencer, pas moins que les Contes d'Hoffmann, un testament en forme de chef d'oeuvre! Pour son chant du cygne, Jacques Offenbach ( 1819-1880 ) a signé un ouvrage à rebours de ses opérettes satiriques et décapantes qui tournaient en dérision un Second Empire en quête de plaisir et d'oubli. Dans cette quête de l'absolu et de l'idéal féminin, la griserie se mêle au macabre, la veine populaire aux embrasements lyriques. Mission remplie pour le PBA !  " Ce studio lyrique répond bien à son objectif  de production , de formation et de sensibilisation au monde de l'opéra, de l'opérette et de la comédie musicale" poursuivait Pierre Bolle. JCHérin

    lyrique4.jpg

    photo J.C.H.

    Camille Georges , une jeune Fontainoise pleine de talent !

    lyrique2.JPG

    photo J.C.H.

    Parmi une distribution internationale, Camille Georges ( 21 ans ) de Fontaine l'Evêque est l'une des 12 candidates à s'être présentée à cette première session. La jeune fille est étudiante au Conservatoire de Mons en section piano, et étudie le chant avec Cécile Bolle à l'Académie de Fontaine-l'Evêque. C'est d'ailleurs sur l'invitation de son professeur qu'elle s'est lancée dans l'aventure, et d'auditionner pour le rôle d'Olympe. " C'est un personnage très drôle -surtout quand elle chante avec sa "soeur siamoise"!- , et dont l'apparence a  été totalement transformée par le metteur en scène " souligne-t-elle. Camille s'était déjà produite, il y a 3 ans, au PBA dans les "Valses de Vienne", mais  c'est la première fois, avec les Contes d'Hoffman, qu'elle avait l'occasion de chanter en soliste. La jeune Fontainoise souhaiterait faire une carrière professionnelle dans le chant. JCH

    lyrique13.jpg

    photos Pierre Bolle

    lyrique9.jpg

    P.B.

    lyrique6.jpg

    photo: P.B.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUILLET- El Bourjwès djintilome au Centre Culturel de Couillet, le 26/5

    Chers amis du Théâtre en Wallon,

    Une soirée wallonne où vous pourrez vous amuser et rire jusqu'à en avoir mal au ventre vous tente ???

    Venez applaudir "El Bourjwès djintilome" au Centre Culturel de Couillet ce vendredi 26 mai à 20h.

    Si vous l'avez déjà vu, revenez le voir et vous apporterez votre écot pour les actions des Enfoirés Couilletois.

    Prix des places : 10 Euros

    Intéressés ??

    Téléphonez nous au 071/47.62.20 ou 071/47.06.37 ou 0491/49.01.37
    ou passez à la Taverne des Fiestaux, rue de Villers à Couillet

    A bén râde pad'vant l'ridô du Cente Culturèl di Couyèt

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • VISITE GUIDEE- Maisons "art déco" de Loverval

    artdéco1.JPG

    Une maison "paquebot"- visite guidée avec Eddy Piron

    La Culture s'appréciait partout ce week-end à Loverval ! Entre autres activités, un parcours "art déco" était proposé dans les rues de la localité.

    Loverval est une section dynamique de la commune de Gerpinnes. Une fête de la Culture, mise sur pied par l'Atelier Lovervalois, était l'occasion de mettre en avant activités et associations, telles que la marche Saint-Hubert, les D'Girolleus, la Girolle, la B.F.A.S. ( art floral), les Amitiés Lovervaloises, l'Amicale des Anciens militaires et combattants, plusieurs comités de quartier, des artistes, ... Le tout à divers endroits: la salle Charon, l'église Saint-Hubert, la bibliothèque et la Maison de la Laïcité. Expo sur Loverval d'hier et d'aujourd'hui , rencontres avec des auteurs, projection de court-métrage, ainsi que des balades didactiques étaient au programme, dimanche, telles que le château de Loverval et l'église Saint-Hubert.

    une "grenouille-gargouille" !

    Lundi matin, Eddy Piron, guide touristique à la Ville de Charleroi, emmenait une dizaine de visiteurs, dont Michel Robert, échevin de la Culture de Gerpinnes, à travers un parcours "art déco", mouvement artistique au cours des années 1910 -1930. Plusieurs arrêts étaient effectués, notamment devant la maison conçue par l'architecte Marcel Leborgne, dans l'allée des Templiers." Avec ses hublots, cette villa s'inscrit dans le style "paquebot" notait Eddy Piron.

    D'autres architectes, qui ont marqué Charleroi comme Joseph André et Jacques Depelsenaire, ont laissé leur empreinte également à Loverval.

    Typique aussi de cette période, une maison, acquise depuis 12ans, par le romancier Pierre-Paul Nélis et par sa compagne Carine Geerts, à l'allée des Lacs.  Le couple a fait visiter l'intérieur aux promeneurs. Fer forgé, médaillons sur vitraux, carrelage d'époque, pierre polie de Sivry-Rance,... composent cette superbe habitation. La vitre en façade donne directement sur le coucher de soleil, et sur le mur veille une grenouille en forme de gargouille! La visite comprenait également des maisons "Néo Art déco", aux formes très cubiques. JCH

    Pour tout contact avec la Maison du Tourisme ( cette visite guidée peut être refaite ): 071/86 14 14- office.tourisme.be - office.tourisme@charleroi.be

    artdéco2.JPG

    Une grenouille en forme de gargouille

    artdéco3.JPG

    à gauche, Pierre-Paul Nélis, romancier

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Expo à l'UT: "Désir" jusqu'au 30 juin

    roasani.JPG

    Deux artistes exposent chacun 18 oeuvres dans l'atrium de l'UT. Leur style et leurs techniques sont très différents, mais ne se rejoignent-ils pas quelque part sur la passion de l'Art et sur la notion de Désir ? Véro Vandegh travaille sur zinc et réalise des aquatintes imprimées sur

    le papier. Elle fait ressortir le contraste entre le noir et le blanc. " Je vais jusqu' à l'épure, et même parfois jusque l'abstraction" souligne-t-elle. La plasticienne aime aussi créer des histoires. " Dans le Bal de la Tirette, j'imagine un couple dans une ambiance d'intimité. Le mystère plane...L'inspiration me vient toute seule."

    010.JPG

    Le bal de la tirette

    Remigio Rosani est un artiste "différent" qui maîtrise parfaitement la couleur. Il dessine au sein de l'atelier d'arts plastiques de l'Institution Provinciale " Le Roseau Vert" situé à Marchipont. Ses oeuvres sont clairement à connotation érotique.                      

    " Ses personnages s'enlacent avec ardeur. Les grands yeux ronds de désir se louangent , les mains pleines se rapprochent l'une de l'autre" note Sophie Vincent, coordinatrice de l'exposition. Les dessins de Remigio Rosani, aux couleurs vives, sont exécutés au pastel à l’huile et mettent en scène des personnages nus cernés de noir qui envahissent tout l’espace de la feuille. Ce créateur célèbre ainsi une certaine joie de vivre tout en évoquant parfois les états d’âme de tout être humain. JCH

    012.JPG

    une œuvre de Remigio Rosani

    L'expo "Désir" de Véro Vandegh et Remigio Rosani se visite jusqu'au 30 juin à l'Atrium de l'Université du Travail, boulevard Roullier à Charleroi, aux heures d'ouverture de la bibliothèque. Accès gratuit. Infos: 071/64 10 61. sophie.vincent@hainaut.be- http://dgas.hainaut.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LUNDI DU POCHE- Thomas Van Hamme le 15 mai

    L'animateur de télé Thomas Van Hamme sera l'invité des Lundis du Poche, le 15 mai.

    van hamme.pngCe cabaret carolo réunit Bernard Suin, Dominique Watrin, Martial Dumont et Anne Simon autour d'un invité prestigieux, pour 1h30 d'humour, de bons mots, d'interviews décalées, chansons, de biessetries et autres joyeusetés, tout en chroniquant l'actualité, égratignant gentiment l'invité et aussi les non-invités !!

    TARIF  9€ - Poche Théâtre, 70, rue du Fort, Charleroi

    5places = 40€ + 1 boisson offerte. 10places = 75€ + 2 boissons offertes. 20places = 140€ + 5 boissons offertes

    INFOS ET RÉSERVATIONS

    0471 404 921 - resa@lepoche.be

    Compte : BE04 7512 0661 8831

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Espace Wallonie: De belles façades du Centre-Ville à observer

    façades3.JPG

    L'asbl Espace Environnement, la Ville et Espace Wallonie de Charleroi invitent le public à lever la tête pour découvrir de belles façades du Centre Ville. Un dépliant édité par la Maison du Tourisme complète l'exposition.

    façades1.JPG

    Le Centre Ville de Charleroi n'a pas à rougir de ses façades... Que du contraire ! Sur divers panneaux illustrés, Espace Wallonie de Charleroi présente des photos de belles demeures construites entre la fin du 19 e siècle et l'Entre-deux-guerres ( 1920-1940 ), période où se succèdent l'Eclectisme et l'Art nouveau, puis l'Art déco et le Modernisme. Différents matériaux, comme le vitrail, la menuiserie, le sgraffite, le fer forgé, la fonte, le bas-relief, la céramique, la pierre taillée,... attirent rapidement l'attention du spectateur.      

    " C'est l'époque où la Ville était en pleine mutation, notamment par l'augmentation de sa population, son urbanisation galopante, ainsi que la construction de boulevards arborés et de demeures bourgeoises à l'emplacement des fortifications " précise Catherine Bouvy, responsable des expositions au SPW.

    Au cours du vernissage, Mohamed Fekrioui, échevin du Parimoine, a rappelé également l'aide accordée aux particuliers de la Ville-Basse qui souhaitent rénover leurs façades. Ceux-ci peuvent recevoir une compensation financière qui peut aller jusqu'à 50% de la valeur des travaux engagés. Des primes dont le montant maximal est situé à 5000 euros pour une habitation et 10 000 euros pour un commerce.

    un dépliant interactif et ludique

    façades4.JPG

    Mohamed Fekrioui présente la brochure " Trésors cachés "

    En complément à cette expo, la Maison du Tourisme de Charleroi vient de publier une nouvelle brochure intitulée: " Trésors cachés des façades carolos", conçue comme une invitation à une promenade familiale. Tout au long du livret, le visiteur découvrira des trésors cachés des façades carolos, comme un petit lézard sculpté, une poignée de porte inspirée du monde végétal, des oriels ( balcons fermés) ou des châssis originaux, et bien d'autres choses. Au fil des pages, plusieurs dessins permettent au lecteur de savoir ce qu'il faut faire: une loupe pour observer, un crayon pour répondre à une question ou dessiner, et une ampoule pour donner des informations supplémentaires. Les mots suivis d'une astérisque sont expliqués à la fin du livret. JCH

    façades2.JPG

    L'exposition se visite jusqu'au 7 juillet à Espace Wallonie de Charleroi, rue de France, 3 du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h. Une balade guidée est prévue le 8 juillet. Tél. : 071/20.60.80

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- 5ème Blue Bar Festival à la Ruche Théâtre, le 6 mai.

    barfestival.jpg

    La Ruche de Marcinelle, ancien cinéma paroissial datant des années 1920, a bien changé depuis, qu’il y a près de 10 ans, une bande de copains polytechniciens décide de l’acquérir, d’investir dans sa rénovation, sa remise aux normes techniques/sécuritaires et de cette façon pouvoir le mettre à nouveau en avant comme lieu culturel et artistique carolo.

    Dans cette démarche, une des missions que l’asbl La Ruche Théâtre s’est fixée, est de s’inscrire dans une dynamique de soutien et de développement de la chanson française.

    Pour cela, en étroit partenariat avec le Collectif "Charbon Actif", l'Eden, l'Atelier M (musique session), EWOKS Event, les Classes du Rock et FullTV.be, elle organise la cinquième édition du Blue Bar Festival, le 6 mai, à partir de 14h. A 19h: concert de Tom White Shoes ( gagnant 2016 )et Superclub. Infos et réservations: www.laruchetheatre.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUILLET - Opérette en wallon: jusqu'au 7 mai: " In autobus lomè Zéphyr!"

    autobus.jpg

    Une belle distribution !

    Véritable institution dans le paysage du théâtre dialectal carolo, le Cercle Wallon de Couillet existe depuis 113 ans ! Depuis plusieurs années, la troupe présente des opérettes en wallon. Une véritable tradition! Jusqu'au 7 mai, elle joue " In autobus lomè Zéphyr ", une pièce en 3 actes de Georges Fay. Une Création déjà jouée lors de la saison théâtrale 1971-1972, puis en 1981, 1992 et 2002.

    L'intrigue: dans un petit village de chez nous, Zéphyr, dirige une pension-restaurant. Son projet est d'exploiter un service d'autobus pour desservir les villages des alentours. Mais un lieu dit: " Coûr tournant" est à l'origine d'un accident..." Cette pièce voit l'arrivée d'Arabes, ce qui n'est pas très courant dans nos spectacles " signale Pierre Jandrain, metteur en scène et interprète du cheik Ahmèd ben Kawèt. " Nous aimons donner faire un petit clin d'oeil à l'actualité: le président Donald Trump et le ministre belge Didier Reynders sont, par exemple, évoqués! ".

    12 comédiens sur scène ! Avec le concours de l'orchestre de Christian Delcoux, - qui joue sur la scène-, des danseuses du "Patchwork des arts" dont fait partie la sympathique journaliste de la Nouvelle Gazette Caroline Dumont, et la participation d'amis du cercle en figuration. Du sentiment, de la boxe, de l'exotisme, de la bière, et bien sûr...  de la joie et de la bonne humeur ! JCH

    Le spectacle est joué ce samedi 29 avril à 19h30 et le dimanche 30 avril à 16h au Centre Culturel de Couillet ( parc communal, rue Vandervelde) ainsi que le 5 et 6/5 à 19h30 et le 7/5 à 16h. Pour tout contact: Infos et réservations: 0495/52 98 74- 071/32 00 58. www.cerclewalloncouillet.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire