Cultures - Evénements - Page 3

  • CHATELET- Saint Roch: une marche qui met ses jeunes à l'honneur !

    rochchat2.JPG

    Lucas, un Napoléon de 14 ans !

    Voltigeurs , sapeurs, grenadiers,...ont perpétué, cette année encore, un folklore multiséculaire châtelettain:  la Marche Saint-Roch. A elle seule, la Jeune Compagnie compte une centaine de marcheurs de 3 à 16 ans !

    Vivandière, pendant 7 ans, de la dernière guérite des Sapeurs -Tirailleurs grenadiers, Aude ( 30 ans ) recevait, chez elle, à la rue de Namur, une dizaine de marcheurs de la Saint-Roch, avant la Marche proprement dite. " Chaque année, nous faisons une cagnotte. C'est un peu une tradition de manger un bout et se rafraichir ici. Il n'est pas encore 10h et il faut dire qu'il fait déjà très chaud! " faisait remarquer la jeune femme.

    rochchat19.JPG

    Aude ( à droite ) accueille une dizaine de marcheurs

    Dimanche matin, les marcheurs convergeaient, par compagnies, vers l'église de la place Franco-belge, où les accueillaient Daniel Vanderlick, bourgmestre de Châtelet, des membres du Collège, ainsi que l'abbé Joseph Tamigniau. Ce dernier brossait un portrait du saint. " Nous voici réunis, une fois de plus pour honorer Saint-RochNé à Montpellier en 1350, orphelin et est confié à son oncle, Roch distribua, à sa majorité, tous ses biens aux pauvres et partit en pèlerinage pour Rome ! Un exemple à suivre ! "

    rochchat6.JPG

    la statue de Saint Roch

    cheveux teints en mauve !

    Points forts: la concentration à la Cité Chavepeyer et le bataillon carré en milieu d'après-midi. La marche folklorique Saint-Roch de Châtelet trouve son origine dans le pèlerinage qui conduisait l'image de Notre-Dame de Rome au monastère de Soleilmont au 17ème siècle. A caractère strictement religieux, elle s'est transformée ensuite à l'époque napoléonienne.

    rochchat13.JPG

    Elle a repris vigueur en 1961 et compte aujourd'hui 900 marcheurs en habits du 1er Empire répartis en Etat major, Sapeurs-Tirailleurs Grenadiers, Grenadiers, Chasseurs  à pied, Vétérans, Dragons, Gendarmes, Artilleurs à pied, Jeune Compagnie, ainsi que le 33ème de Régiment d'Élite ( infanterie). Parmi eux, Grégory Blaise. Celui-ci s'est teint les cheveux en mauve à la couleur de son uniforme!

    rochchat9.JPG

    Les cheveux à la couleur de son habit

    Lucas ( 14 ans ) dans la peau de l'empereur!

    Une des particularités de la marche Saint-Roch de Châtelet est de confier le rôle de Napoléon à un marcheur de la Jeune Compagnie. Celle-ci compte une centaine de participants, âgés de 3 ans à 16 ans ! Après Maxime Urbain, l'an passé, c'est Lucas Hannot ( 14 ans ) qui s'est mis dans la peau de l'Empereur. Et il était accompagné - le petit veinard! - pour la première fois d'une cantinière: Marine! Le jeune homme, qui est étudiant en 2ème année secondaire à Sainte-Marie à Châtelet, a intégré la jeune Compagnie à l'âge de 10 ans. A 13 ans, il était major grenadier. Un atout pour être Napoléon ? Etre un excellent cavalier. C'est bien son cas! Lucas monte même des chevaux " à l'américaine" ( au lasso, donc, comme un véritable cow boy!) au Double S Ranch, à la rue des Masuirs à Châtelineau.  J.C.HERIN

    rochchat.JPG

    rochchat5.JPG

    rochchat3.JPG

    Simon ( 3 ans et 1/2) !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • THEATRE- "Les célibataires" à la Bouteillerie jusqu'au 4 juin

    celibataires.jpg

    photo Emmanuelle Caron

    Christiane ( Valérie d'Hane) , une fille branchée passionnée de rébus, Bruno ( Damien Chavat ) , le VRP-playboy, et Antoine ( Frédéric Genovese) , l'anti-héros timide ( il déclenche tout de suite des fous rires par sa tenue débraillée et ses grosses lunettes!), en ont assez d'assister aux mariages des autres. Ils veulent à présent prendre leur destin en main. Bref, passer de l'état de céli"battus" à celui de céli"battants"...! Pour trouver l'âme soeur, ils sont prêts à rédiger de petites annonces, à se rendre en discothèque, à fréquenter des salles de fitness, à participer à des jeux d'aventure, dormir dans des sacs de couchage,... Cette comédie présente de façon drôle et sarcastique les problèmes des célibataires idéalistes qui sont toujours attirés par les personnes qu'ils n'arrivent pas à séduire. Ce sujet intarissable ne manquera pas de captiver le public... De saynètes en saynètes, le trio surprend, fait rire et émeut parfois... En fait, tous tentent de vivre une sensation forte qui changera leur vie. Mais sont-il doués pour cela ? Le scénario est peut-être des plus classiques et les poncifs sont ici et là bien présents, il n'empêche que le spectacle ne lasse jamais le public. Au-delà du divertissement, il posera aussi   la question de la solitude. A voir l'explosion de sites de rencontres, ce sujet de société est tout à fait d'actualité. La mise en scène, dynamique et rythmée, est signée Marie-Françoise Favay.

    célibataires3.jpg

    célibataires4.jpg

    "Les Célibataires" de David Talbot, Rodolphe Sand et Claire Lemaréchal, par le Théâtre aux Trois Coups est à voir jusqu'au 4 juin, les vendredis et samedis à 20h 30 et les dimanches à 16h à la salle de la Bouteillerie, Boulevard du Nord à Fontaine-l'Evêque. Petite restauration avant et après le spectacle. Téléphone: 0485/99.15.30 - Réservation préférable. Tarif:10 euros. Internet:http://aux3coups.

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 1 commentaire
  • LODELINSART- du 9 au 25 juin: 20 ans de la Revue du petit théâtre de la Ruelle

    La Cerise sur le gâteau du 20ème anniversaire..

    HAPPY BIRTHDAY, La Revue...

    au Petit Théâtre de la Ruelle

    photo best of.jpg

    Depuis décembre 1996, les Molières et Mocassins présentent une revue annuelle dans laquelle ils commentent en chansons et dans la plus grande des dérisions l'actualité carolorégienne de l'année écoulée.

    20 ans et 20 éditions de revue plus tard, les voilà à l'heure d'un "best of".

    Quoi de plus tentant en effet que de jeter un regard amusé sur l'actualité carolo de ces deux dernières décennies ? Une formidable occasion de feuilleter avec humour, tendresse, délire et émotion le grand album de 20 années d'histoires de chez nous !

    Ainsi du 9 au 25 juin, le Petit Théâtre de la Ruelle porte à l'affiche le spectacle "jubilé", HAPPY BIRTHDAY, La Revue... , un spectacle qui remettra en lumière des chansons bien connues réécrites par les plumes acérées de Philippe Mac Kay, Patrick Vannesse, Françoise Ory, Francis Groff, Frédéric Dubois, Didier Albin, Gérard Monseux et Jacques Delmeire. Convocation sera ainsi lancée pour retrouver en scène tous les personnages politiques ou autres qui ont fait pendant 20 ans que le spectacle de la revue soit un régal d'humour, de vacheries mais surtout de dérision.

    Une chose est sûre ! Ce "best of" sera, comme à chacune des nouvelles éditions de la revue, une nouvelle occasion pour l'équipe du Petit Théâtre de la Ruelle de faire sa déclaration d'amour à la bonne ville de Charleroi.

    La chorégraphie/mise en scène sera de Sylvia Printemps tandis que la    distribution comprendra pas moins de 9 comédiens : Erika Blommaert, Elisa La Rocca, Melissa Surrenti, Nancy Priesterbosch, Pierre Dehaye, Alain Blommaert, Raffaele Vullo, Salvatore Vullo et Jacques Delmeire.

    Les représentations auront lieu au Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart (Rue du Village - près de la Place E. Gilles) du 9 au 25 juin 2017 (les vendredis, samedis 20 h et les dimanches 16 h - séance supplémentaire le jeudi 22/6 à 20 h)

    Réservations : 0474 388 032

    photo best of2.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • FLEURUS- 3ème week-end des Créateurs

    artisan1.jpg

    Claude Laroche

    La bibliothèque " La Bonne source", ainsi que la place Albert 1er, faisaient la part belle aux créateurs, ce dimanche. Parmi ceux-ci, Claude Laroche, artisan tourneur sur bois, élu "Fleurusien de l'année 2017", ou encore Robert Reumont, auteur fleurusien, dont le dernier roman policier "De pages en plages" vient de paraître. Cette 3ème édition rassemblait une quarantaine de stands. Pour la première fois , on y trouvait le Café Numérique de Charleroi qui animait un atelier de création de bornes de jeux rétrogaming, la Composite Collectif Créatif de Charleroi ( CCCC). Cette dernière proposait, entre autres, une expo photo et un atelier interactif. Cet événement était mis sur pied par le Soviet Bloem, coordonné par Lina Findaca et Anne-Sophie Philippot.  

    artisan4.JPG

    Le collectif rassemble des jeunes et des moins jeunes qui ont envie de faire de Fleurus un endroit sympa, de ramener de l'animation dans le Centre Ville, de poursuivre la dynamique positive initiée par le projet d'embellissement de Fleurus, d'organiser de événements festifs et culturels, pour une petite convers', partager ses idées, boire un coup,...Pour tout contact: 0498/29 23 37. JCH

    artisan2.JPG

    artisan3.JPG

    Café numérique de Charleroi

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • THUIN- Saint Roch- 180 marcheurs de la Sainte Rolende invités !

    margot4.JPG

    margot3.JPG

    Michel Robert, échevin du Floklore de Gerpinnes, à gauche

    Margot, une marcheuse comme les autres...

    Pour la deuxième année consécutive, Margot, 13 ans, a fait la 363ème Marche Saint Roch. Mais pas de façon tout à fait ordinaire: en fauteuil roulant...

    margot1.JPG

    Margot

    margot2.JPG

    Paraplégique depuis 2009, suite à une opération du dos qui a mal tourné, Margot s'est levée de bonne heure, ce dimanche, pour participer à la Saint-Roch. La jeune fille fait partie des Flanqueurs de la Garde de Ragnies, et c'est   à la suite d'une invitation d'une de ses cousines qu'elle a rejoint les rangs de la compagnie. " Cela lui fait un bien fou de "marcher" comme les autres" signale Angélique, la maman. Et Margot n'était pas seule: Tati Annick et son cousin Flavien ( 29 ans ) l'accompagnaient. " Nous allons certainement lui refiler le virus de la Saint-Roch ! " lançait ce dernier, qui marche depuis depuis 24 ans ! Margot n'était pas la seule à se déplacer de cette façon. Marie-Paule Coppée, fondatrice des Soeurs Grises, était également en voiturette, signe que le handicap ne doit pas être un facteur d'exclusion...

    margot15.JPG

    La 363ème édition de la Saint-Roch a rassemblé, ce dimanche, plus de 2200 marcheurs... et sous le soleil ! Défilant à côté de Paul Furlan, bourgmestre de Thuin, Gérard Vanadenhoven, le président de la Marche Saint-Roch, était ravi: " Tout se passe dans les meilleures conditions. Nous ne pouvons que nous féliciter encore de cette belle édition".

    margot8.JPG

    La formation du cortège ( 15 sociétés ) se déroulait, dimanche après-midi, au " Chant des Oiseaux". Cette année, une délégation invitée de 130 marcheurs de la Sainte Rolende de Gerpinnes y avait pris place. Ce sont d'ailleurs - il faut le souligner-! les majors de cette compagnie qui ont commandé les tirs et ont déposé des gerbes de fleurs aux monuments aux morts. Parmi eux, Michel Robert, l'échevin du Folklore ! L'itinéraire: rue des Hauts-Trieux, drève des Alliés, place Albert 1er, rue t'Stertevens, place des Waibes, viaduc,... Vers 18h, les marcheurs convergeaient vers l'église Notre Dame d'el Vaux pour la rentrée solennelle.  

    margot9.JPG

    La statue de Saint Roch

    Agé de 83 ans, Luigi Manunza, dit "Jiji", a reçu une médaille pour ses 78 ans de marche, ce qui en fait le doyen de la Saint-Roch à Thuin ! Aujourd'hui, ce fringant Thudinien fait toujours la marche , mais, depuis trois ans, en calèche, on peut le comprendre! Luigi a intégré la Compagnie des Pompiers de la Ville, dès l'âge de 5 ans. Et dans la famille, il n'est pas le seul à marcher, puisque son fils Bruno ( 51 ans ) et son petit-fils Lucas ( 23 ans ) ont débuté tous deux... à l'âge de 3 ans ! La société a été fondée en 1886. A l'origine, elle était dotée d'une pompe à bras, pour maîtriser le feu. Cette pompe était entretenue avec grand soin, et des exercices avaient lieu fréquemment le dimanche, et même le lundi ! D'autres médailles ( jusque 35 ans de marche ) ont été remises. Pour les 75 à 50 ans de participation, les jubilaires ont été appelés par l'Echevin du Folklore et ont rejoint le podium, escortés du drapeau de la société. La cérémonie s'est terminée par un air de batterie et par une salve. JCH

    margot7.JPG

    Luigi, Bruno et Lucas

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • MARCINELLE- Bois du Cazier: Antonio a perdu son bras dans la mine...

    vaccalluzzo.jpg

    Mineur accidenté du travail, Antonio Vaccalluzzo, 83 ans, est venu découvrir l'exposition qui lui est consacrée au Bois du Cazier... Un bel hommage rendu par sa fille Santina.

    Alors qu'il effectuait, le 22 janvier 1951, son premier jour de travail dans une mine de Quaregnon ( Borinage) , Antonio Vaccalluzzo, alors âgé de 17 ans, a eu le bras droit arraché par une transporteuse. Il s’est évanoui de douleur et n’a été retrouvé que plus tard par l’un de ses responsables. L'homme était étrangement seul, et depuis cet accident, son poste a toujours été occupé par deux travailleurs. Privé de son bras, Antonio a été affecté au magasin jusqu'à  la fin du charbonnage. Pour remercier son père ( ainsi que sa famille ) de ses sacrifices, Santina, sa fille, photographe chez Freebird Studio, a regroupé des photos et extraits de témoignages, à travers l'exposition: « Du soleil à l’obscurité, l’âme puis le corps meurtri ». L'expo revient sur les lieux que le mineur a fréquentés. Une grande photo d'époque, exposée également à l'Espace 8 août 56, montre le fringant jeune homme à vélo.

    un modèle de courage

    Vendredi, Antonio s'est rendu au Bois du Cazier, en compagnie de son épouse Angela, et de ses enfants Santina et Giuseppe. Jean-Louis Delaet, directeur, ainsi que Urbano Ciacci, survivant de la catastrophe du Cazier, étaient également présents aux côtés du mineur. « Mes grands-parents, mon papa, ma maman sont arrivés en 1948 à la gare de Mons, avec pour seuls bagages, une valise et l’espoir d’une vie meilleure. Toutes ces émotions, j’ai eu l’envie, le besoin de les mettre en image(s) " soulignait Santina. " Les membres de ma famille ont vécu le pire, mais à aucun moment je ne les ai entendus se plaindre. Mon père, malgré son invalidité, est toujours resté un modèle de courage, et je ne regrette pour rien au monde mon enfance" poursuivait Giuseppe. L'expo est à voir à l'Espace Amercoeur du Bois du Cazier jusqu'au 18 juin. Infos : 071/88 08 56.   J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CONCERT- Hooverphonic, ce mardi, au PBA !

    hooverphonic2.jpg

    Crédit : Kris Dewitte -Tom Abeloos

    De leur premier album "A New Stereophonic Sound Spectacular" ( 1996) jusqu'à leur neuvième " In Wonderland" ( 2016) , quel beau parcours pour Hooverphonic!

    En août dernier, le groupe originaire de Saint-Trond faisait le bonheur des festivaliers, à Scène sur Sambre ( Gozée ). Déjà en 2012 et en 2015, le PBA avait programmé leur concert. Le prochain aura lieu ce mardi ! 

    " Retrouver le public carolo une troisième fois nous enchante ! " fait remarquer Alex Callier, bassiste, programmateur et leader. " La salle de spectacle du PBA est une des plus agréables de Belgique, sans doute en raison du décor des années 50, et de l'acoustique ". 17 musiciens et 3 voix sur scène... Et que des tubes ! En un peu plus d'1h30, Hooverphonic proposera des titres anciens comme "Eden" ( 1998) , "Mad about you " ( 1999), Sometimes" ( 2002) ,  ou encore aussi "Badaboum", croisement entre différentes cultures: londonienne, parisienne et bruxelloise, qui figure sur leur nouvel album. 

    " Au fil du temps, notre musique, qui était très pop et très inspirée des sixties, est devenue de plus en plus éclectique" poursuit Alex. " Les arrangements  d'un orchestre de cordes en toile de fond donnent aussi une touche plus vibrante à notre musique, plus émotionnelle".

    Les voix, masculines comme féminines, aux timbres variés, apportent un véritable renouvellement.                

    A l'issue de 20 années d'existence du groupe ( eh oui, déjà!), Alex Callier et Raymond Geerts ( guitariste) continuent à surprendre, même après le départ de la chanteuse Noémi Wolfs. Entre soul électrique et trip-hop oxygénée, le style inclassable d'Hooverphonic offre à un public un pur moment de détente! A (re) découvrir sans tarder! JCH

    Le concert d'Hooverphonic se déroule dans la grande salle du Palais des Beaux-Arts de Charleroi , place du Manège, le 23 mai à 20h. Prix: de 36 euros à 22€- Pour tous contacts: 071/ 31 12 12

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • BANDE DESSINEE- "Les fantômes de Katyn"

    katyn2.jpg

    D'origine polonaise, le dessinateur d'Aiseau-Presles Philippe Glogowski ne peut rester insensible à l'élimination de l'élite polonaise, lors du massacre de Katyn ( 1940). Avec le scénariste Patrick Deschamps, il signe la BD: "Les fantômes de Katyn".

    Quand il n'assouvit pas sa passion pour le ballon rond ou ovale ( "Les Diables à l'Euro", " Rêve brésilien", " XV de France",... ), Philippe Glogowski s'attelle à un autre dada: l'Histoire ( Ypres, la Grande Guerre, le Trésor de Puy-du-Fou,... ).  Cette fois, avec " Les fantômes de Katyn", le dessinateur illustre, d'un trait réaliste ( on reconnaît très vite des figures comme Staline, Hitler, Trotski,...), un épisode douloureux de la Seconde guerre mondiale, en lien direct avec ses origines slaves. ( Ses grands- parents, polonais, sont arrivés en Belgique en 1928) . Petit rappel du "massacre de Katyn": En mars 1940, Joseph Staline donne l’ordre à la police politique d’éliminer les quelque 22 000 gradés polonais emprisonnés, des "ennemis de classe" pour le leader soviétique. Plus tard, la police stalinienne organise des convois, direction Katyn, à quelques kilomètres de Smolensk.

    Pologne, "martyre" de l'Histoire

    katyn5.jpg

    Pendant un mois, les prisonniers, mains liées derrière le dos, sont exécutés d’une balle dans la nuque, et jetés dans des fosses communes. Le charnier de Katyn est découvert en 1943, lorsque l’armée allemande a envahi l’URSS après la rupture du pacte germano-soviétique. Rapidement, les Russes ont nié leur responsabilité dans le massacre rendant l’Allemagne nazie responsable.  Ce n'est qu'en 1990 que Gorbatchev et puis Eltsine ont reconnu que ce massacre avait été ordonné par les agents du NKVD, la police secrète de Staline.

    katyn6.jpg

    " Force est de constater que la Pologne a toujours été la grande martyre de l'Histoire. Il ne faut pas remonter très loin: il y a un peu plus de 7 ans, le Tupolev 154 transportant le président polonais Lech Kaczyński s'écrasait lors d'une tentative d'atterrissage sur l'aéroport de Smolensk-Nord, ne laissant aucun survivant parmi les 96 personnes à bord " évoquait Philippe Glogowski. " L'ombre des dictatures ( d'où le titre de la BD ) plane toujours sur le monde, et j'ai peur que l'Histoire, au vu de l'actualité ( Syrie, Corée du Nord, Turquie,...) ne se répète malheureusement ... JCH

    " La bande dessinée " Les fantômes de Katyn" par P.Glogowski et P.Deschamps a été publiée aux Editions du Triomphe, dans la collection " Le Vent de l'Histoire". infoed@editionsdutriomphe.fr - Diffusion également par correspondance.

    katyn3.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • POCHE THEATRE- Jérôme Roose dans "Et le spectacle continue"...

    En hommage à Raymond Devos, le comédien, metteur en scène et auteur Jérôme Roose jouera "Et le spectacle continue", le 18 mai à 19h30, ainsi que 19 et 20 mai à 20h30, au Poche Théâtre. Réservations: 0471/863881.

    roose.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Thomas Van Hamme aux Lundis du Poche

    vanhamme3.JPG

    De retour de Montréal pour une émission consacrée au Cirque du Soleil, Thomas Van Hamme était l'invité des Lundis du Poche. Le sympathique animateur de RTL/TVI était cuisiné par Bernard Suin, Martial Dumont, Dominique Watrin et Anne Simon. Vu l'actualité, il était bien sûr beaucoup question du couple présidentiel Emmanuel/Brigitte Macron ! Pendant 5 ans, Thomas Van Hamme a présenté "C'est du Belge" depuis le Passage de la Bourse. En janvier dernier, il jouait au Centre Temps Choisi à Gilly dans la pièce du Télévie: "Hier est un autre jour". " Charleroi est vraiment une Ville que j'apprécie. Il n'est plus besoin de démontrer la gentillesse de ses habitants"a signalé le présentateur de "Tout s'explique".

    vanhamme2.JPG

    Thomas bien entouré par la fine équipe du Poche !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE- CABARET 2000: " Le technicien" à partir du 19 mai

    cabaret2000-le-technicien.jpg

    Résumé : 25 ans plus tard, après l’avoir traitée comme un pot de yaourt dont il ne faut pas dépasser la date de péremption, l’ex-mari de Séverine revient vers elle. Il était banquier d’affaires, il est, maintenant, complètement ruiné et menacé d’expulsion. Elle a créé sa propre petite maison d’édition et est enfin pleinement heureuse. Malgré ce qu’il lui a fait subir, Séverine va accepter de l’aider mais seulement à une condition : personne ne doit savoir qui il est vraiment. Il sera donc technicien… de surface.

    Éric Assous est le principal fondateur du théâtre privé, grâce à ses 14 pièces en 12 ans. Il reçoit le prix du Théâtre de l’Académie française en 2014 pour l’ensemble de ses œuvres, il reçoit aussi le Molière de l’auteur francophone vivant en 2010 pour « L’illusion conjugale » et en 2015 pour « On ne se mentira jamais ! ». Éric Assous aime écrire sur les couples, leurs mensonges, leurs trahisons, d’où lui est venu « Le Technicien » en 2010 qui a été jouée au Théâtre du Palais-royal.

    Dans cette nouvelle monture proposée par cabaret 2000, Nous retrouvons l’équipe habituelle : Luigi Di Giovanni, Michèle Vercammen, Jacky Druaux, Antoine Vandenberghe, Jean-Charles Gosseries, Georges Volral et Lola Destercq dans ce vaudeville qui vous fera rire aux éclats et plus encore !

    A LA RUCHE THEATRE, 1, AVENUE MEUREE A MARCINELLE

      Vendredi 19 mai 20h30 Samedi 20 mai 20h30 Dimanche 21 mai 16h30
     Jeudi 25 mai 20h30 Vendredi 26 mai 20h30 Samedi 27 mai 20h30 Dimanche 28 mai 16h30
    Jeudi 1 juin 20h30 Vendredi 2 juin 20h30 Samedi 3 juin 15h30 et 20h30 Dimanche 4 juin 16h30

    Abonnez vous pour la saison 2017/2018

    ( 1 place gratuite pour tout abonnent payé avant le 01/07/17 ) Voir les spectacles de la saison 2017-2018.
    Avant chaque séance , retirez votre abonnement à la réception du théâtre en le payant sur place ou  avec extrait de compte comme preuve de paiement sur le numéro de compte bancaire  : BE 820013 8842 6068   avec la communication suivante  :  saison 2017-2018,nom,nombre et type d’abos : adulte (48 €)  ou – 25 ans  (36 €). Abonnez-vous via notre formulaire en ligne !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • EXPOSITION- "En léger différé " au Musée de la Photographie

    télévision.JPG

    096.JPG

    "C'était au temps où la télé était en noir et blanc et où les speakerines donnaient rendez-vous chaque jour aux téléspectateurs pour détailler le programme..." pointait Xavier Canonne, directeur du Musée de la Photographie, lors du vernissage de l'expo "En léger différé". Dans le public, François De Brigode, journaliste attitré au 19h30 et Robert Stéphane, ex-patron de la RTBF et premier présentateur du journal télévisé, le 4 novembre 1956!

    télévision3.JPG

    François De Brigode et le ministre Jean-Marc Nollet

    télévision2.JPG

    Robert Stéphane, premier présentateur du JT

    Tirages papier, diapositives, négatifs, cartes postales, images promotionnelles... Depuis près de 8 ans, la Sonuma, Société de Numérisation et de Valorisation des Archives Audiovisuelles, collecte et sauvegarde des milliers de clichés, tous liés de près ou de loin aux programmes et personnalités de la Radio belge francophone de service public. Parmi eux, des documents rares, voire exceptionnels. Tous ces trésors enfouis, qui auraient pu sombrer dans l'oubli, sont à présents visibles!  JCH

    113.JPG

    télévision1.JPG

    A voir aussi les expos: Harry Callahan. French Archives. - Par VoiX postale. Exposition collective. - Galerie du Soir : Julie-Marie Duro. Looking for my Japanese Family. - Pierre Bartier: (Dé)Raisons de vivre- Boîte noire : Michel Beine et Sonia Pastecchia. Isla. Jusqu'au 24 septembre 2017. Du mardi au dimanche de 10h à 18h. Pour tout contact: 071/43 58 10.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Concerts au Parc Reine Astrid, à partir du 21 mai

    concerts.jpg

    Avec la belle saison qui arrive, le retour des concerts au parc Reine Astrid est annoncé. Trois dimanches par mois, jusqu'au 17 septembre, cuivres et clarinettes résonneront pour le plus grand plaisir des amateurs de musique en plein air.

    Profitez d’une pause musicale lors de votre balade dominicale au marché de Charleroi ! Cette année, le programme s’est diversifié, vous aurez le plaisir d’apprécier tous les styles de musique, de la fanfare au djembé en passant par du jazz manouche ou du rock ...

    Organisé par l’Office du Tourisme de Charleroi

    Les premiers rendez-vous:

    21 mai à 11h : Daddy is a Banci

    28 mai à 11h : Les voleurs de poules

    4 juin à 11h: Modern Music Orchestra

    18 juin à 11h: Ensemble Amadeus

    25 juin à 11h : Ensemble instrumental Votano

    GRATUIT

    Le programme complet des " Concerts au Parc Reine Astrid de Charleroi 2017 " est disponible à la Maison du Tourisme - Infos: 071/86.14.14.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • GILLY- Spectacle sur le harcèlement de rue

    kinky1.JPG

    "Kinky Birds" traite du harcèlement de rue et des violences générées dans l'espace public. Le spectacle au Centre Temps Choisi était suivi d'un débat.

    La Maison Plurielle est l'unique structure sur l'arrondissement administratif de Charleroi à être exclusivement experte en violences conjugales, intrafamiliales, mutilations génitales féminines, mariages forcés et violences liées à l'honneur. Jeudi soir, cette asbl programmait une pièce d'Elsa Poisot " Kinky Birds" à Gilly, après un passage à Bruxelles, à Liège et à Paris. " Plusieurs questions de société sont posées à travers le spectacle " notait Charlotte Dewitte, chargée de communication. " En voici quelques unes: Comment combattre le machisme ambiant? Les femmes sont-elles davantage en insécurité dans l'espace citoyen ? Mettent-elles en place des stratégies d'évitement à certaines heures, dans certains quartiers, au sein de certains transports en commun ,...? "      

    kinky2.JPG

    Primé en 2016 par le Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles, le spectacle présente une galerie de personnages d’âges, de sexes, de classes sociales et de vécus différents. Tous viennent nous conter la trajectoire à  la fois banale et incroyable d’une jeune femme qui se fait agresser dans un métro … sans qu’aucun des voyageurs n’intervienne. Pourquoi personne n’a-t-il bougé ? D’où nous vient cette immobilité ?

    kinky.JPG

    améliorer l'éclairage public

    Dans la salle avaient pris place des étudiants ainsi que des associations comme la JOC, la Régie de quartier de Dampremy, le collectif Jeunes Femmes de Vie Féminine, le Centre de Jeunes Taboo, ... L'asbl " Sens-Sas" de Montigny-le-Tilleul était aussi présente. " Nous sommes un service d'accrochage scolaire. Nous accueillons principalement des jeunes filles de 15 ans en moyenne. Nous les aidons à vaincre leurs phobies en les accompagnant, par exemple, dans les transports scolaires" signalait un de ses membres. A l'issue de la pièce, un débat était animé par différents représentants politiques et du monde associatif bruxellois et carolo. Mohamed Fekrioui, échevin carolo de l'Egalité des Chances, a rappelé qu'il existait différentes pistes concernant cette problématique, notamment par une amélioration de l'éclairage public et par une série de mesures permettant aux citoyen(nes) de se rapproprier l'espace public. Pour tout contact avec la Maison Plurielle: rue Tumelaire, 77 à Charleroi. 071/94 73 31. 0492/65 55 47 ou secretariat@maisonplurielle.be   JCH

    kinky3.JPG

    Les intervenants au débat

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • MARCINELLE- Fin des travaux de rénovations à l'école de la Petite Chenevière

    cheneviere1.JPG

    L'école communale de la Petite Chenevière, à la rue du même nom, compte actuellement 127 élèves dans le fondamental et 78 dans le maternel. L'établissement a bénéficié de travaux de remplacement de toitures, des descentes d'eau et des châssis. Le chantier a porté également sur des peintures intérieures et extérieures du bâtiment maternel, du local, du préau et de la garderie. Le tout financé par la Ville pour un montant de 453 821 euros. Pour fêter la fin des travaux de rénovation, en même temps que la fancy fair annuelle, l'école avait organisé une petite réception, précédée d'une prestation d'élèves de la section hip hop de la Yuka Dance Académy, dirigée par Tomo Dhimoïla.

    chenevière2.JPG

    De nouveaux panneaux colorés

    La séance réunissait le directeur de l'école Denis Ruelle, l'échevine de l'Enseignement Julie Patte, l'échevin des Travaux Eric Goffart , l'échevin de la Petite Enfance Mohamed Fekrioui, ainsi que Philippe Van Cauwenberghe, président d'Igretec.  A l'initiative de Jessica Castronovo, enseignante, une bibliothèque a été aménagée dans le bâtiment, en collaboration avec la bibliothèque Jules Destrée de Marcinelle. Un appel à projet a été lancé pour un aménagement de la cour. JCH

    cheneviere3.JPG

    La nouvelle bibliothèque

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire