Cultures - Evénements - Page 2

  • ENSEIGNEMENT- Une expo en réalité augmentée !

    deglume1.JPG

    Magique et surprenant ! Les élèves de l'école primaire du Collège Saint-Augustin de Gerpinnes ont peint des tableaux de l'artiste gerpinnois Henri Deglume, en y ajoutant de nouvelles technologies!

    Il est de tradition que les élèves de primaire du Collège Saint-Augustin travaillent sur le peintre Henri Deglume ( 1865-1940 ).  Mais cette année, une petite révolution s'est opérée au sein de l'établissement: les enfants ont eu recours à la réalité augmentée !

    De cette façon, le public a pu visiter l'exposition avec une tablette en prêt, découvrir la biographie du peintre en 3D, écouter des bruitages au survol d’une oeuvre,... Certaines classes ont fait parler la photo d'Henri Deglume ( les traits de son visage bougent! ) avec l'application Photospeak, d'autres ont réalisé un dessin animé avec l'application Tellagami, ou encore mis en place une affiche pour inviter les de futurs visiteurs à voir l'expo.

    Surnommé " Le solitaire", Henri Deglume a toujours vécu à Gerpinnes. Impressionniste, celui-ci se plaçait à divers endroits de la localité pour y réaliser des paysages particulièrement lumineux, à la manière de Monet. A l'initiative de Michel Robert, 1er échevin, un parcours didactique a été créé à Gerpinnes, en l'honneur de l'artiste local.

    deglume2.JPG

    projet auprès de l'Ecole Numérique

    "On apprend plus vite avec les nouvelles technologies que par des cours traditionnels , et puis, c'est plus amusant! " confiait Camille ( 12 ans ) d'Hymiée, élève de 6ème année du Collège Saint-Augustin. Le message est donc bien clair! " Cette initiative pédagogique est une première en Belgique. Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à préparer cet évènement" a souligné Anne Michel, l'initiatrice et coordinatrice du projet.

    " Cette exposition a été rendue possible grâce à l'appel à projet que nous avons rentré auprès de l'Ecole Numérique. Par la présence du public, nous donnons du sens à nos apprentissages, ainsi qu'aux initiatives de l'Ecole Numérique dont nous sommes lauréats." poursuit Laurence De Schrijver, directrice.  Pour tout contact avec Anne Michel: 0498/505 634. L'expo pourra être vue sur l'application App Store. J.C.HERIN

    deglume3.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • MAISON DU TOURISME DE CHARLEROI- Circuit: " 2 siècles de cités sociales", ce samedi

    Avec le circuit " Deux siècles de cités sociales à Charleroi » mis sur pied par la Maison du Tourisme de Charleroi, le public en apprendra davantage sur la cité Empain et le développement de la Cité Parc à Marcinelle, un vaste site en évolution continue, toujours ouvert aux architectures nouvelles et tout entier dévolu aux habitations sociales.

    Point de départ , le 1er avril à 14h: angle de l'Avenue Mascaux , 672 à Marcinelle et de la rue Hector 2, devant la pharmacie du XII Xavier Grégoire.

    Pour toute info: Béatrice Garny- 0476/45 31 57

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Spectacle: "Lettre à D., histoire d'un amour", ce jeudi

    lettre.jpg

    « Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t'aime plus que jamais. Récemment je suis retombé amoureux de toi une nouvelle fois et je porte de nouveau en moi un vide dévorant que ne comble que ton corps serré contre le mien. » Cette lettre écrite par André Gorz, philosophe, penseur et journaliste, à l’âge de 82 ans, est destinée à sa femme Dorine. Elle retrace avec force leur vie d’amants, de compagnons, de collaborateurs : l’histoire  d’un amour. Le 22 septembre 2007, André Gorz se suicidait à l'âge de 84 ans avec sa femme Dorine, atteinte d'une maladie incurable. Quelques mois plus tôt, il avait mis de côté son costume de philosophe et de journaliste pour écrire cette lettre à sa femme.

    Toujours passionnément amoureux depuis  ce fameux soir neigeux d'octobre 1947, où il avait osé l'inviter à danser,  André Gorz contemple par-dessus son épaule, ces 58 années de vie commune,    parfois semées d'obstacles, parfois semées, mais toujours affrontées à deux.   André Gorz avait écrit cette lettre en pleurant, on en termine la lecture dans   le même état, bouleversé et touché, en plein coeur. Dirk Roofthooft, seul en scène, donnera chair à ce texte pour rendre le tremblement et les failles de cette parole, pour raconter cet amour qui veut résister à la mort elle-même. Quand on connaît l’issue tragique de ce couple, on ne peut s’empêcher d’être gagné par la tristesse, mais comment ne pas y voir également une forme de beauté... JCH

    Le spectacle "Lettre à D., histoire d'un amour", programmé par l'Ancre, est à voir le 30 mars à 20h, au PBA Studio Danses, place du Manège à Charleroi. Prix: 15- 12 euros. Infos et réservations: 071/314 079 -071/31 12 12. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI: Viva For Life c'est fini pour nous !

    La prochaine édition de Viva For Life qui doit avoir lieu en décembre. Malheureusement dirons certains, cela ne se fera PAS à Charleroi cette année semble annoncer officiellement la RTBF.

    Après deux années à Liège et deux à Charleroi, c'est Nivelles (pour le Brabant Wallon) qui recevra l'édition 2017 de l'opération. Aucun détail n'est cependant donné par la chaîne sur la raison exacte de ce changement.

    On peut donc légitimement se poser des questions: les accords avec la ville de Charleroi n'ont-ils pas été conclus cette année ? l'organisation préfère t-elle changer de ville tout simplement ? est-ce dû à la peur de lasser les carolos et fournir de moins bons résultats ? ... - Certains carolos interrogés sur le sujet ce matin semblaient penser que l'inauguration de la place Verte, dans le contexte Rive Gauche, aurait pu pour changer, être l'endroit idéal pour recevoir l'événement cette année et ainsi mettre en valeur également notre nouvelle infrastructure au centre ville, cela ne sera pas le cas !

    On peut aussi se dire que changer d'endroit tous les deux ans peut être un moyen pour l'opération de se renouveler, de changer de décors, de ne pas frustrer d'autres régions qui n'ont pas encore eu la chance d'accueillir l'opération. Il y a également un autre aspect, non des moindres, dont peu de gens prennent conscience: pour la ville accueillante, c'est le moyen de profiter largement des retombées commerciales et touristiques (s'il en est), à l'occasion de cette opération et de la période de fin d'année. 

    Quoi qu'il en soit, l'information principale à retenir est les carolos ne recevront pas l'événement sur la place de la Digue pour les fêtes de fin d'année ni à proximité du marché de Noël, autant le savoir dés aujourd'hui afin de faire un autre voeux au père Noël pour 2017.

    ©Seben

     

    N'hésitez pas à commenter cet article et nous donner votre avis sur le sujet ICI ! 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI- Sois belge et tais-toi!

    revue4.JPG

    revue7.JPG

    La sécurité et la lutte contre le terrorisme se sont invités à la revue...

    revue2.JPG

    La reine Elisabeth II aussi d'ailleurs...

    revue5.JPG

    Il vous rappelle quelqu'un ?

    " A Charleroi, l'ambiance était encore meilleure qu'à Liège!" lançait Baudouin Remy ( très doué pour les imitations!) , samedi soir, à l'issue de la représentation de "Sois Belge et tais-toi ! ", au Palais des Beaux-Arts, bondé pour l'occasion...    

    revue1.jpg

    Baudouin Rémy incarne Paul Magnette, mais aussi Sarkozy, Charles Michel, Elio Di Rupo...

    La célèbre revue satirique, qui en est à sa 19ème édition, n'épargnait guère nos représentants politiques: notre bourgmestre et ministre-président de la Région Wallonne Paul Magnette, surnommé M.Niet! prononcé à la russe ( pour son opposition au CETA), Joëlle Milquet ( qui signait un retour sur scène, après sa démission!), Maggie De Block, Elio Di Rupo, Charles Michel,...ainsi que des personnalités étrangères: le président Donald Trump, la reine Elisabeth II,...

    Compte tenu des événements écoulés, les attentats de Daesh et la sécurité occupaient une partie importante du spectacle, avec un fausse édition du JT et des reportages "bidon" ! Signalons que trois humoristes sont carolos: André Rémy ( le fondateur, qui fête cette année ses 80 ans !), Joël Riguelle et Elsa Erroyaux.

    revue3.JPG

    Un faux JT

    revue9.JPG

    Le public apprécie...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • MARCINELLE- Bois du Cazier: rétrospective René Pelousse

    pelousse.jpg

    Ces 25 et 26 mars prochain ont lieu au Bois du Cazier une rétrospective consacrée à l’artiste hennuyer René Pelousse, dans le cadre du « ChampHuître Party ».

    René Pelousse, peintre autodidacte, né à Marcinelle, possède la maîtrise du glacis et de la lumière; il nous emmène au fil de sa créativité, dans un monde mythique et légendaire parsemé de paysages surréalistes. Ses portraits étonnent par les effets de lumière rendus et leur précision saisissante.

    Décédé en 1977, il atteignait alors une reconnaissance partagée du monde artistique de son époque et était exposé en permanence dans les Galeries du XXe siècle à Charleroi et se produisait aussi dans la Galerie Rops à Namur.

    « Je souhaitais replonger dans ce rêve surréaliste créé par mon père », confie Corinne Pelousse, la fille de l’artiste. « La superbe du Forum du Bois du Cazier permet, selon moi, de recouvrer, à la lumière et au regard de chacun, un talent indéniable qui traverse les époques par sa majesté et son charisme ».

    La Boucherie Blaimont (Huîtres – Foie gras – Saumon) s’associe également à l’événement avec son « Comptoir des Vins BIO » (Champagnes – Cheverny – Vacqueyras). Une dégustation qui sera l’occasion d’admirer la rétrospective des œuvres de René Pelousse, exposées dans la prestigieuse salle du Bois du Cazier.

    « En effet, pendant que vous déambulerez dans la salle du Forum, vous serez transportés dans une bulle où l’art et la convivialité vous interpellent », s’enthousiasme Corinne. Une découverte culturelle aux facettes multiples : huîtres, foie gras et saumon sont au rendez-vous, arrosés de flacons en bulles et en vins tranquilles importés en toute exclusivité par le Comptoir des Vins BIO de Nalinnes.

    ANNICK DECOURT
    0493 / 20 10 23 – 0475 / 24 32 33 comptoirchamp@skynet.be  

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • Concours du Cercle photographique Phénix: sélection et proclamation des résultats, samedi

    Avez-vous déjà assisté au déroulement d'un concours photographique ? C'est à cet évènement que nous avons le plaisir de vous inviter. En effet, le nouveau Cercle Photographique Phoenix va mettre ses locaux à disposition pour l'organisation d'un concours de la Fédération des Clubs Photographiques de Belgique (FCP), fédération qui regroupe une cinquantaine de clubs de la communauté française.

    Historique.

    Le Cercle Photographique Phoenix est né en novembre 2016 des cendres d'un club de Châtelet : PictoRéaliste. Une partie de ses membres désiraient un club plus dynamique, plus réaliste des impacts de l'image photographique dans la vie de tous les jours et surtout plus orienté vers les techniques de l'image. Après une première réunion de ces personnes, il a été décidé de créer un club qui répondait à leurs attentes : Phoenix était né. Une semaine plus tard, nous avions une salle de réunion et de projection : la Maison de la Laïcité à Souvret.

    Le concours.

    C'est dans ces locaux que se déroulera ce samedi 25 mars 2017 le tri des nombreuses photos présentées par les clubs francophones et ensuite la sélection des photos qui méritent une médaille (or, argent, bronze), ou des points suffisants pour une publication dans le magazine "Images".

    Où et quand ?

    Les sélections et la proclamation des résultats de ce grand concours  photographique francophone se dérouleront le samedi  25 mars 2017 à partir de 09h30 au 1er étage de la Maison de la Laïcité, rue Emile Vandervelde 5 à 6182 Courcelles.

    J'espère pouvoir vous y accueillir, toutes les explications concernant le fonctionnement d'un tel concours et nos objectifs personnels pourront vous être communiquées sur place le 25, sinon vous pouvez me contacter au numéro de portable 0495 / 26 66 04.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- Petit théâtre de la Ruelle: " Mon meilleur copain" jusqu'au 2 avril

     

    copain6.JPG

    Ca chauffe entre les 2 couples !

    Comment définir Bernard ? Désobligeant quand il coupe la parole, macho, prétentieux, d'une mauvaise foi totale... Pourtant, notre quinqua n'a pas à se plaindre... Il jouit d'une bonne situation professionnelle, a même une femme délicieuse ( Céline Robaert ), et peut compter sur un ami formidable,  Philippe ( Salvatore Vullo ), à qui il peut demander n’importe quoi. Il en use    et en abuse... Ses principes: rien ne doit perturber son petit train-train quotidien, ni faire ombrage à son égo. Mais à force de trop tirer, la corde finit par rompre !

    Bernard devient franchement imbuvable, surtout dans la deuxième partie, ce qui nous vaut un moment d'anthologie à voir absolument ! Le comédien Jacques Delmeire se lâche complètement, ouvre et ferme la porte plusieurs fois d'affilée, crie, se couche en simulant la mort, bref, pète complètement les plombs... ! Pour comprendre pourquoi Bernard sort le grand jeu, une jeune maîtresse ( Charlie Rosoux ), qui devient vite embarrassante, se cache là-dessous. Alors Philippe, son ami de toujours, va-t-il une fois de plus voler à son secours, au risque d'en prendre plein la tronche ? Cela va-t-il mettre Bernard dans une position inconfortable? Et comment l'épouse ( Erika Blommaert ) de Philippe va-t-elle réagir?

    Eric Assous, l'auteur, cisèle des dialogues drôles, enlevés et ficelés. Oui, le scénario tient du vaudeville ( quiproquos, triangle: mari-épouse-maîtresse,... ), mais la pièce est bien plus cela: une véritable réflexion sur l'amitié: quand celle-ci devient abusive et à sens unique, comment briser l'engrenage infernal? JC Hérin

    copain5.jpg

    copain.JPG

    Jusqu'au meurtre ?

    " Mon meilleur copain" par la troupe des Molières et Mocassins est à voir jusqu'au 2 avril, les vendredis et samedis à 20h, et les dimanches à 16h, + jeudi 30 mars à 20h, au petit Théâtre de la Ruelle, place Edmond Gilles, Lodelinsart . Tarifs: 15 à 8 euros. Infos et réservations: 0474/388.032

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Le festival BD, c'était samedi au Collège des Aumôniers !

    bdbulles2.JPG

    Beaucoup de monde autour d'Hermann, un "monstre sacré " de la BD

    La deuxième édition de " Bulles en tête" a rappelé l'attachement de notre Cité pour le 9ème Art. Beaucoup d'auteurs étaient présents, dont Hermann !

    En janvier 2016, Hermann, un vétéran de la bande dessinée, recevait le 43e Grand Prix du Festival international de la bande dessinée (FIBD) d’Angoulême. Une belle reconnaissance pour cet auteur dont la carrière est aussi longue que prolifique. Nombreux étaient ses admirateurs, samedi, à lui demander un dessin au festival " Bulles en tête", même si les dédicaces étaient limitées, ça peut se comprendre ! Jean ( 77 ans ) de Binche confie: " Comanche, les cow-boys, les Indiens,... et des séries comme Bernard Prince, c'est toute notre jeunesse ! " . Patrick de Leuze-en Hainaut, poursuivait: " Ce qui est formidable, c'est que Hermann a 78 ans, et il se lance, avec son fils Yves H, dans "Duke", une nouvelle série qui se déroule dans le Colorado. On dit un peu de cet auteur qu'il est un peu " le moine" de la BD, tant il est attaché à sa table à dessin! ". D'autres auteurs étaient aussi présents: Wasterlain, Walthéry, Vassaux, Batem, Renaud, Palmisano, Etienne Willem,...Cette année, l'accent était particulièrement mis sur la diversité des auteurs !

    bdbulles3.JPG

    François Walthéry, un autre grand nom de la BD belge

    Bons prix pour Lucky Luke !

    Le festival BD n'a pas désempli, ce samedi, au Collège des Aumôniers du Travail. Un millier de personnes ont parcouru les allées de l'établissement. Frédéric Hublet et Daniel Bottes en sont les co-organisateurs. " Jusqu'à présent, notre école, à vocation technique et professionnelle, ne faisait pas vraiment dans le culturel. On ne peut plus nous le reprocher !" soulignent-ils.

    Signalons aussi une trentaine de bénévoles à pied d'oeuvre.

    Si les BD reconnues étaient mises à l'honneur, un coup de pouce était donné également à de jeunes collectifs, comme " Synapses". 7 dessinateurs sont à l'origine de "La prophétie du Bègue", avec Alfwen, au scénario.

    bdbulles6.JPG

    Synapses, un collectif BD

    De nombreux collectionneurs/vendeurs avaient pris place au festival. Parmi eux, Joseph Molitor: " J'ai déjà possédé jusqu'à 6000 Bd ! J'ai pris ma revanche, car, quand j'étais petit, mon père , estimant qu'il ne s'agissait pas de lectures sérieuses, brûlait les premières que j'achetais ! Avec le temps, certaines bd de ma collection ont acquis beaucoup de valeur: je viens de vendre le n°8 de Lucky Luke : Phil Defer ( 1956 ) pour la somme de 500 euros! ".

    bdbulles5.JPG

    Joseph Molitor, collectionneur/vendeur

    Il est vrai que de nombreuses pépites dorment dans les greniers!  J.C.HERIN

    La région de Charleroi compte aussi des écoles de BD. - A Pont-à-Celles, des cours sont dispensés par Manuel Thenret, au 2, rue de l'Atelier Central." Je fais de la BD depuis 20 ans, et je travaille en étroite collaboration avec le dessinateur Vittorio " note le professeur. "Mon but est d'apprendre les bases  du dessin, le scénario,... aussi bien dans des séries humoristiques que réalistes". Les élèves éditent une recueil annuel qui s'intitule " Portails". Le dernier rend hommage aux dessinateurs de Charlie Hebdo. Pour tous contacts: 071/84 70 00.

    305.JPG

    Manuel Thenret

    - A l'Académie de Châtelet, 29, place Guyot, le cours est donné par Philippe Cenci. Une trentaine de jeunes auteurs ont sorti la revue " ?!" , mélangeant tous les styles. Pour tout contact: 071/3953 92.

    bdbulles4.JPG

    étudiants de l'Académie de Châtelet

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LES BONS VILLERS- Récré des Décibels avec KiKunPaÏ

    kikunpai..jpg

    kikunpai2.JPG

    KiKunPaï

    Les murs du Complexe Sportif de Frasnes-lez-Gosselies ont tremblé, samedi soir, lors de la 7ème édition de la Récré des Décibels. 700 personnes et 70 bénévoles étaient de la partie ! L'origine de ce festival ? Une initiative de l’Amicale de l’Ecole Fondamentale Autonome Les Bons Villers. L’Amicale regroupe une équipe de bénévoles (parents, enseignants, personnel de maîtrise, amis de l’école) actifs et motivés sous la forme d’une a.s.b.l. qui a pour but de favoriser l’éducation et le bien-être des enfants de l’Ecole maternelle et primaire. " Le festival conjugue groupes de compos et cover bands, déclinés sur le mode pop/rock " souligne Delphine, coordinatrice et maman d'élève, à la manoeuvre depuis le début. " Nous aimons également mettre en valeur nos artistes locaux. Un ou deux musiciens par groupe vien(nen)t de la région". Le mot d’ordre de cette édition ? Même pas peur !  Sa couleur ? Rouge je bouge !

    kikunpai4.JPG

    A nouveau la Récré des Décibels alignait des valeurs sûres et des petits nouveaux, avec Camping Baudelaire, Space Box, Red Ears, Back On Stage, Jozy (one man band) , Dj set by Marty Andersson. En tête d'affiche: le mythique groupe de ska fun punk made in Charleroi: KiKunPaï. Dissous à la fin des années 90, la formation fait de temps en temps des réapparitions sur scène: pour son plaisir et celui des fans de la première heure. Il reste gravé dans les mémoires des plus « anciens», tous ceux qui fréquentaient la scène rock carolo au milieu des années 90. JCH

    kikunpai3.JPG

    Un public chaud !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE- Contes et terroir: Jardiner dans les étoiles- du 24 au 26 mars

                               Contes et terroir

    jardinier.jpg

    “Jardiner dans les étoiles”/ Best of des quatres saisons

    De François Noul

    Du 24 au 26 mars

    LA BOUTEILLERIE

    Boulevard du nord (face 64), 6140 Fontaine-l’Evêque 

    “Jardiner dans les étoiles” suivi du Best of des 4 saisons vous sont proposés à La Bouteillerie vendredi 24 et samedi 25 mars à 20h30 et dimanche 26 mars à 16h.

    “Jardiner dans les étoiles” raconte l’histoire de Louis, décédé, qui est, aujourd’hui, jardinier dans les étoiles au service du divin. Toutefois, lorsqu’il en a le temps entre deux plantations céleste, il vient rendre visite à son épouse dans sa chaumière. Là, ils parlent ensemble de leurs enfants, de la pluie et du beau temps et des souvenirs de leur vie. Une belle et touchante histoire d’amour fusionnelle racontée et jouée par Nathalie Berckmans, Jacky Druaux et Medhi Mahassinne au violon. Le texte de cette pièce a été créé en 1995 à Charleroi et présenté à l’espace Senghor à Bruxelles en 1996. Celui-ci a d’ailleurs été primé par la S.A.C.D.

    Le second est un retour sur les quelques histoires jouées lors des quatres passages de nos acteurs à la Bouteillerie depuis 2013 agrémenté de quelques inédits.

    Infos:

    0474/822.852 ou 0472/591.409   jackydruaux@hotmail.com.  Prix: 12€

    + 65 ans et – de 25 ans: 10€

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MONTIGNY-LE-TILLEUL: Suarez au Foyer Culturel

    suarez3.jpg

    De retour aux commandes de son groupe Suarez, Marc Pinilla a fait carton plein ( 700 personnes environ!) , vendredi soir, lors de son concert au Foyer culturel de Montigny-le-Tilleul. Un cocktail détonant et séduisant, un mélange de musique du monde, de pop anglaise, le tout chanté en français.    

    Le chanteur, qui fait partie également de la saison 6 de "The Voice Belgique",  a assuré généreusement plus de deux heures de spectacle, avant de se livrer à la séance traditionnelle de dédicaces. On ne comptait plus les fans qui, serrés les uns contre les autres, tenaient absolument à se faire photographier auprès de lui...

    suarez7.JPG

    Plusieurs fans voulaient un autographe, dont Dorian Piérard, sélectionné pour la 1/2 finale du Top Model Belgium

    "On dit que les Carolos sont fous! " a lancé Marc Pinilla sur la scène. L'artiste est très chaleureux avec son public : il a accompagné un chant d'anniversaire - celui de Cindy!- entre deux chansons !

    suarez2.jpg

    et même une chanson coquine!

    Bien sûr, des titres comme " Souffle de délire", " Au bord du gouffre", " L'indécideur",... étaient repris en choeur.

    Ce concert coïncidait aussi - jour pour jour!- avec la sortie d'un quatrième album de Suarez, intitulé "Ni rancoeur, ni colère". L'occasion de découvrir de nouvelles chansons comme " Voir la mer", "En altitude", "Sur tes lèvres"...et même une plus coquine, comme " Passe-Passe". Belle reprise avec "L'amour à la plage" ( Niagara). 

    Le groupe "Le Prisonnier" ouvrait la soirée avec du bon rock français avec des compositions courtes, rapides, rageuses, voire enragées...

    suarez4.JPG

    groupe: "Le prisonnier"

    Cet événement  était organisé par l'ICML, en collaboration avec l'Eden, dans le cadre du Festival Vox, initié par l'échevine de la Culture Nathalie Gherardini. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • FOLKLORE- Un p'tit verre de Bouffalo !

    potiers4.JPG

    Dimanche matin s'est tenu à la Maison des Potiers le 27ème Chapitre  des Potiers de Bouffioulx. Une cérémonie annuelle et très conviviale ( les bons mots et plaisanteries fusent!), au cours de laquelle les membres de la Confrérie ont dégusté le pâté ancestral et la bière traditionnelle "Bouffalo" ( dans des pots en grès de Bouffioulx, bien sûr!) , deux produits gastronomiques qu'ils défendent depuis leur création en 1994. Cette cérémonie réunissait du beau monde: le Grand Maître Marcel Jankowski, les maîtres-Potiers Clovis Lambert, Didier Lardinois, Bernard Dubois et Sébastien Lambert ( des poteries Biron-Dubois- Lardinois), l'échevine du Tourisme Françoise Abad Gonzalez, des apprentis, ainsi que des gentes dames. Michel Lardinois, grand Argentier, était excusé. Cette année, Patrice Vincent remplace Claudine Scoyer, au titre de Grand Tabellion. 

    potiers1.JPG

    intronisés "Compagnons" !

    potiers3.JPG

    Les membres ont fière allure, avec leur chasuble de velours vert bordée de velours rouge et leur épitoge assortie supportant un petit grès. Leur ruban coloré autour du cou, ils arborent fièrement leur écu numéroté en grès, qui représente un potier au tour. Plusieurs confréries wallonnes ( Taste Cerise de Biercée, les Grands Gousiers de Beaumont, la Cervoise de Marcinelle,...) et de Bruxelles Capitale, ainsi que des confréries étrangères ( France et Portugal ) prenaient part également au Chapitre. 27 personnes, issues de ces sociétés, ont été intronisées "Compagnons des Potiers". Avant de recevoir une médaille, ces dernières ont dû rentrer dans un four de potier ( une sorte de guérite en carton !) pour y goûter "La sueur du potier", un petit alcool très apprécié ! L'après-midi, un bon repas attendait tous les convives. La Corporation de franc métier de potier de pierre est active dans la région depuis plus de 400 ans. Il était de coutume à l'époque qu'une fois l'an, le maître-potier offre un festin à ses ouvriers, sa famille et ses amis. C'est cette tradition que les Potiers de Bouffioulx perpétuent chaque année ! JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire