Coup de coeur - Page 4

  • MARCINELLE- BOIS DU CAZIER- Créations carbonifères de Michel Bocart

    bocart2.jpg

    Peintures, photos, installations, reliefs, sculptures,… autour du charbon

    bocart5.JPG

    Les larmes de sang

    Conçue spécifiquement pour le Bois du Cazier, l’expo «Vers le jour» de Michel Bocart explore toutes les facettes du charbon. Un matériau noble,  qui a malheureusement coûté la vie à tant de mineurs…

    Sous le regard de l’artiste Michel Bocart, un simple morceau de charbon devient tout de suite extraordinaire. «Regardez ce charbon anthracite qui provient de la mine d'Ibbenbüren en Allemagne.   C’est un des plus beaux  et brillants charbons du monde. Il ne lui manque que 10% pour être un diamant !» lance-t-il.

    bocart6.JPG

    Dans l’espace réservé aux expos temporaires du Bois du Cazier, ce charbon se trouve en grande quantité sous des «larmes de sang», des gouttelettes en verre réalisées par la prestigieuse cristallerie du Val Saint Lambert. «Cette installation m’a été inspirée par William Churchill, quand il parlait de sang, de labeur, de larmes et sueur… » poursuit Michel Bocart.                  

    Mais pas question pour le plasticien bruxellois de sombrer dans le désespoir. Le titre « Vers le jour » est porteur d’optimisme. Après la noirceur, apparaît une lumière bleue - la même que l’on observe sur ses photos lorsqu’il photographie de très près des morceaux de charbon - qui tire les hommes des entrailles vers le jour…

    bocart4.JPG

    "Vers le jour"

    en hommage aux mineurs du Cazier

    Michel Bocart multiplie les techniques et les supports. Pour ses peintures sur les mineurs ( de véritables « Gueules Noires »), il utilise de la toile de jute et des pigments naturels.

    bocart1.JPG

    Pour une de ses installations, il a répandu du charbon réduit en cendres, pour une autre, il a dressé des barres en titane de la Sonaca, afin d’évoquer l’avenir de l’industrie… Dans le «Suaire du Pays Noir», il a tendu un drap (le même qu’utilisaient les femmes pour faire sécher le linge), maculé de poussières de charbon.

    bocart3.JPG

    Le Suaire du Pays Noir 

    D’autres œuvres sont réalisées à base de collages   de charbon de bois et de houille. Quelques aphorismes parsèment l’ensemble : «La charbon connait sa victoire», «Les cendres sont des souvenirs »,…                

    Sa technique consiste à déstructurer l’image classique du charbon pour donner à voir une métamorphose, en mettant en exergue un aspect poétique, décalé, voire mystérieux. Très marqué par la catastrophe du Cazier, Michel Bocart veut rendre hommage, dans son exposition, aux mineurs disparus le 8 août 1956.

    La vocation artistique de Michel Bocart, ex-enseignant de français/histoire, remonte au début des années 1980. Une autre rencontre avec le charbon remonte à 2010 à l’occasion de l’expo « Matières noires ».

    L’expo « Vers le jour-Créations carbonifères » est accessible jusqu’au 18 novembre au Bois du Cazier, du mardi au vendredi de 9h à 17h et les samedis et dimanches de 10h à 18h. www.leboisducazier.be- www.michelbocart.be JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- BD days: La voiture de Gaston !

    bd7.JPG

    Membre de «Star Cars Passion», Jean-Pierre Bodnar a exposé, à l’entrée du Centre commercial, la voiture de Gaston ( 1933), une Fiat 508 qui a servi de modèle à Franquin.  Cet habitant de l’Aube a patiné le véhicule au cirage pour qu’il soit plus authentique. Pour sécuriser la mécanique, le freinage a été refait et le moteur remplacé. Durant les BD Days, Jean-Pierre faisait monter les visiteurs dans la voiture.  La photo était offerte par Rive Gauche aux usagers ! J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • Emile Bravo, père de Spirou, dans le berceau de "l'école de Marcinelle"

    bravo.JPG

    Emile Bravo donne vie à un Spirou dans les années 40 

    Autour de Spirou : « Le journal d’un ingénu »( 2008)  et du tout récent «L’Espoir malgré tout» ( premier tome d’une série de 4),  Emile Bravo se livrait à une séance de dédicaces à la librairie Slumberland.

    C’est la toute première fois que l’auteur parisien venait à Charleroi, le «berceau de l’école de Marcinelle ». Il a d’ailleurs apprécié la nouvelle statue de Spirou, à la sortie de la gare.    

    Emile Bravo situe son Spirou pendant la seconde guerre mondiale. « J’ai été très sensibilisé à cette période par mon père » confiait-il. « Il a combattu pendant la Guerre d’Espagne dans le camp des Républicains puis, après la victoire de Franco, il s’est réfugié en France, où il a rencontré ma mère ». J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Festival BD Days !

     

    bd2.JPG

    A la Table de la MU

    Une trentaine de dessinateurs et scénaristes ont répondu présents au festival BD Days, à Rive Gauche, Slumberland et la librairie Molière.

    C’est à la Table de la Manufacture Urbaine que Anne-Sophie Gérard, responsable marketing de Rive Gauche, avait invité, vendredi soir, Emile Bravo( Spirou), Frédéric Marniquet (Spirits of Scotland), Bruno Marchand (Le pouvoir des Atlantes, Georges van Linthout (Brian Bones), Marc Hardy (Pierre Tombal) et José Luis Munuera (Les Campbell).  

    bd1.jpg

    Marc Hardy, Georges Van Linthout, Emile Bravo et José Luis Munuera

    Samedi après-midi, Daniel Kox, Jean-Claude Servais, Netch, Flore Baltahzar, Olivier Grenson et Dan se livraient aussi à la séance de dédicaces. 4000 entrées supplémentaires ont été enregistrées samedi pour Rive Gauche !

    La librairie Molière était touchée aussi par la tornade gaffeuse, en mettant sur pied animations, signatures et conférences avec notamment Frédéric Jannin. JCH

    bd5.JPG

    bd6.JPG

    De chouettes animations BD !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- Fête: "Unité dans la diversité"

    bahai.jpg

    Le dimanche 4 novembre, les Bahá'ís organisaient, au Secteur 42, un après-midi "Unité dans la diversité: "contes et musiques du monde". Devant une audience de tous âges (3 mois à 90 ans), les conteurs, musiciens et danseurs ont raconté les droits de l'homme de manière originale et attractive.

    Rappelons que le CRIC (Ville de Charleroi) et ses partenaires célèbrent les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'Homme de octobre à décembre.

    Bernard, Amérindien, a chanté une prière accompagné de sa flûte et de son tambourin. Il y avait aussi eu des danses irlandaises qui ont eu beaucoup de succès. D'autres associations poursuivent les activités diversifiées pour les 70 ans de la déclaration universelle des droits humains jusqu'au 10 décembre, où une marche aux flambeaux a été organisée.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- bis-Arts: une balade thérapeutique !

    walking1.jpg

    A Charleroi, la grisaille de l’automne a été balayée par des spectacles drôles, décalés, voire interpellants du festival bis-Arts. Un vent de douce folie soufflait lors de la «Walking Thérapie». Ou la thérapie en marchant !

    walking.JPG

    Deux zozos s’invectivent en plein Centre Ville ! Puis l’un deux part en vrille, et traverse la place du Manège en courant… Cette scène humoristique a été observée chaque fois par une centaine de personnes, lors de la «Walking Thérapie», un spectacle programmé lors du festival bis-Arts.

    walking2.jpg

    La thérapie par le rire...

    Peu avant,  à l’intérieur de l’Eden, les spectateurs étaient invités à s’équiper d’écouteurs et à se munir d’une petite chaise pliante…

    walking3.JPG

    Un petit balancement du corps vers l'avant...

    Mais avant de se lancer dans cette balade thérapeutique d’un nouveau genre, il était conseillé au public d’effectuer quelques balancements et de rire à gorge déployée ! Et surtout bien écouter les recommandations de Jean-Yves  (Nicolas Buysse) et de son acolyte Franky ( Fabio Zenoni ) :  «Au cours de ce safari, vous allez apprendre à vaincre vos peurs . Avançons  pas à pas sur un socle communLuttons contre tout ce qui assombrit notre existence.  Criez après nous : « Non, malheur, ne rentre pas chez nous». 

    walking4.JPG

    Le parcours s’effectuait ensuite au Centre Ville, au son d’une musique planante. En compagnie  de nos deux coaches du bonheur, tout y était positivé ! Une simple flaque devient ainsi une fontaine magique…

    les déboires d’une marionnette

    walking5.JPG

    Un théâtre d'objets pas comme les autres...

    A quelques centaines de mètres de là, le Tof Théâtre proposait d’ouvrir les portes de son atelier ambulant et de tenter l’expérience de construire une marionnette, en dix-huit minutes folles…  En se saisissant d’un cube de polystyrène découpé à l’aide d’une scie, l’une des créatures se dessinait un visage. Mais bien vite, la marionnette était rattrapée et remplacée par une autre bien plus agressive, aux traits d’un dictateur allemand (malheureusement) bien connu… Proposé au PBA, le spectacle intitulé « Dans l’atelier » n’était pas la seule pépite que réservait le festival.           

    Durant 15 jours, cirque, théâtre, théâtre d’objets et gestuels, danse/performance… étaient au menu de cette 21ème édition. Le festival s’est terminé dans le hangar du PBA par « Ramkoers », un concert de musique pop industrielle, mise en œuvre par d’ingénieux inventeurs de machines extraordinaires… Vivement le prochain bis-Arts ! J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Forges en activité ce week-end au Bois du Cazier

    forges.jpg

    Forges en activité au Bois du Cazier tout ce week-end!  Grâce à l'ASBL Feu et Fer avec son animateur Michel Mouton.Venez les voir pour un prochain stage? Qui sait!

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Halloween- La petite citrouille a frappé au Centre Ville !

    citrouille1.JPG

    citrouille.JPG

    citrouille6.JPG

    La balade à la Ville Basse était contée par Jacky Druaux et Carine Donckers 

    citrouille7.JPG

    Grosses frayeurs dans le Centre de Charleroi, de la nuit de mercredi à jeudi ! Emmené par les conteurs carolos Jacky Druaux et Carine Donckers, un groupe quittait le Marignan pour une balade frissonnante dans les rues de la Ville Basse. Le bal des Vampires clôturait la soirée dans le bar.

    Non loin de là, à la Manufacture Urbaine, le DJ carolo Kewin Cowens mettait une ambiance du tonnerre.  

    citrouille10.JPG

    Kevin Cowens, DJ à la Manufacture Urbaine 

    Squelettes, fantômes et autres créatures monstrueuses s’étaient aussi donné rendez-vous dans le Crown Bar et au Harpers Café, au boulevard Tirou. Des fêtes d’Halloween à vous glacer le sang !

    citrouille11.JPG

    Au Crown Bar

    citrouille9.JPG

    citrouille13.JPG

    Le cinéaste Frédéric Legrand est dans son univers !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR DU WEEK-END

    schmitt.jpg

    Eric Emmanuel Schmitt

    COUPS DE CŒUR POUR LE WEEK-END DU 2 AU 4 NOVEMBRE

    Envie de se distraire ou de s’instruire… Voici notre sélection du week-end !

    Vie carolo

    Hettu, textile du carolo LAB, souffle sa première bougie à la Folie Ordinaire, le 2 novembre,  à partir de 19h, à la place de la Digue à Charleroi. Pour assurer une ambiance rock pendant la soirée, plusieurs Carolos seront derrière les mp3 : le juteux et lactosé duo Double Cheese suivi des brillants Crystälab.

    Festival

    BD Days les 2 et 3 novembre : dédicaces d’une trentaine d’auteurs chez Slumberland et Rive Gauche et « Gaffes en gros » ( conférences, animations,… ) à la librairie Molière. La voiture de Gaston se prêtera bien volontiers aux envies de selfies. Pour toute info : www.gaffessurlaville.be

    Spectacle

    « Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran » de et avec Eric-Emmanuel Schmitt, le 3 novembre, à 20h, au Centre Temps Choisi, chaussée de Lodelinsart, à Gilly. Paris, dans les années soixante. Moïse, dit Momo, un garçon juif de douze ans, devient l'ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue pour échapper à une famille sans amour. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim n'est pas arabe, la rue Bleue n'est pas bleue et la vie ordinaire n'est peut-être pas si ordinaire...Prix : 39 à 42 €. Réservations : ticketmaster ( Internet )

    Exposition

    « Créations carbonifères » au Bois du Cazier à Marcinelle. Peintures, installations, sculptures et autres créations carbonifères se rencontrent sur le thème du charbon. L’expo a lieu jusqu’au 18 novembre. Le 4 novembre,  l’artiste Michel Bocart sera présent de 11h à 18h.  www.leboisducazier.be

    Humanitaire

    Contes et musiques du monde « Unité dans la diversité », à l’occasion des 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, le 4 novembre, de 15h à 17h, au secteur 42, rue Albert à Lodelinsart. Infos et réservations : Baha’i ASBL : 0497/54 84 51.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • FLEURUS- Cirque de l'horreur pour Halloween

    modino1.jpg

    Dans la Maison du Clown. Brrr...

    modino2.JPG

    modino3.JPG

    Sur le site de l’ancienne abbaye de Soleilmont, les spectateurs ont visité le cirque hanté et participé au scénario le plus effrayant de tous les temps…        

    modino4.JPG

    Au programme  du Magic Kids Horror Day, pour les familles: décoration Halloween, jeux, spectacles et cadeaux.  Un public plus averti pouvait assister, en soirée, à un spectacle ambulatoire : le Cirque de l’Horreur, comprenant des numéros de cirque ( corde, jonglerie,…) sous un chapiteau,  la maison du clown (dans une obscurité quasi complète !), le cimetière du jongleur disparu,…

    Une organisation de Modino Events : une expérience de plus de 20 ans dans le monde du spectacle. Pour tous contacts : 0494/547325. J.C.HERIN

    modino6.JPG

    modino7.JPG

    modino8.JPG

    Des spectateurs... complices 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LES VIDEOS DE FREDOS- Halte au harcèlement sur les réseaux sociaux

    spots.jpg

    Le cinéaste et humoriste carolo Frédéric Legrand fait part d’une action menée par Ciné Télé Revue, contre le harcèlement sur les réseaux sociaux, dans laquelle les internautes essaient de toucher le plus de monde pour partager des ondes positives sur les réseaux sociaux.

    Les vidéos de Frédos font partie également de cette action en tant que relais "Transmédia", et cela, au travers de différents personnages (notamment le Docteur Bonnes Ondes) qui diffusent une vague de positivité via les différents supports numériques et interactifs, avec de la bonne humeur et du surréalisme.

    Le slogan : «Fini la haine sur les réseaux sociaux ! Tous ensemble, combattons la négativité en n’envoyant que de bonnes ondes. Partagez votre positivité et votre bonne humeur sur tous les médias en utilisant le # QueDesBonnesOndes ! »

    D'autres spots vidéos et vidéos interactives (sauce Fredos) apparaîtront sur les réseaux sociaux. L'idée de cette campagne est de sensibiliser les internautes. Les Vidéos de Fredos de cette campagne sont réalisées dans les studios d'RTL avec les camarades de toujours. Vidéo officielle 

    https://www.facebook.com/cinetelerevue.be/videos/1872644226187401/ 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • TRAZEGNIES- Le Château de l'Horreur

    cinéma1.jpg

    Annabelle et Chucky

    cinéma2.JPG

    Pennywise, le clown de Stephen King

    cinéma3.JPG

    L'Exorciste

    Le château de Trazegnies a vécu la 5ème édition de la fête d'Halloween. Cette année, des personnages maléfiques de films : Pennywise, le clown de Stephen King, Chucky et Annabelle, les affreuses poupées, l’Exorciste,… s’étaient échappés ! 

    Samedi, quelques centaines de participants, répartis par équipes, ont osé affronter ces créatures toutes plus hideuses les unes que les autres,  pour trouver la formule magique qui les faisait retourner dans leur écran de cinéma. Toutes les pièces du château étaient investies, de même que la tour, le parc,… D’autres animations étaient mises pied : marché d'Halloween, grimage, bar, conteurs ambulants, …

    Une belle journée en famille, mise sur pied par les Amis du Château, pour se donner quelques frissons !

    cinéma4.JPG

    cinéma5.JPG

    De belles frayeurs en perspective...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Arts Ménagers: " un espace plus petit, mais convivial "

    canada1.jpg

    Un bon pétillant d'érable !

    Retour à la case départ pour les Arts Ménagers ! La 65èmeédition se tiendra bien sur le site de Charleroi/Expos, jusqu’au 11 novembre. Dans l’ensemble, les visiteurs, présents dès l’inauguration ce samedi, appréciaient la nouvelle formule...même si le salon se déroule dans un espace plus réduit.  

    canada2.JPG

    Pour rappel,  le salon actuel devait se tenir sur le site de Courcelles, le temps d’effectuer des travaux importants à Charleroi/Expos, pendant au moins 4 ans. Mais suite à la mise sous scellés du nouvel hall d’exposition, une décision a été prise : faire revenir les Arts Ménagers à Charleroi pour la toute dernière fois ! Cette année, les exposants n’occuperont qu’un espace de 10 000 m2 dans le hall 3 et 4 et hall d’honneur, soit  le ¼ par rapport aux éditions précédentes. 

    Dans son discours d’inauguration, Jean-Claude Van Cauwenberghe évite de tirer sur l’ambulance: « Nous avons sauvé in extremis les Arts Ménagers. Ce que nous voulions surtout, c’était maintenir cet événement incontournable, afin de ne pas le mettre en péril» déclarait l’ex-bourgmestre de Charleroi. « Notre objectif est de rassembler au moins 100 000 personnes. Si on atteint ce nombre, ce serait un signal fort pour montrer à tous les décideurs à quel point les Carolos y sont attachés!  Cela dit, nous faisons tout pour pouvoir investir Courcelles l’an prochain ».

    sirop et marinade d’érable

    Dès samedi, le délicieux accent québécois se faisait entendre dans le hall 4 du Palais des Expositions. «Goûtez-moi ce bon pétillant d’érable !  Ca réveille la papille !» lançait une commerçante, originaire de Montréal.  

    Le Grand Canada et son sirop d’érable sont donc les invités de la 65ème édition des Arts Ménagers. Des démonstrations de tire d’érable sur neige sont aussi prévues, pour les plus curieux.

    Parmi les fans des produits de la Belle Province, on trouve Fabrice ( 44 ans ), accompagné de son fils Kylian ( 12 ans) : « Je ne repars pas les mains vides, puisque je rapporte du thé, des biscuits, du sirop et de la marinade d’érable » expliquait cet habitant de Monceau-sur-Sambre. «Mon seul regret : ne pas être allé au Canada. Travaillant à la Sabena,j’aurais pu y aller si la société n’avait pas fait faillite ! »  

    canada4.JPG

    Fabrice et Kylian

    produits bio mis en valeur

    Au salon depuis plus de 40 ans (et sur le marché dominical de la Ville Haute), Alain Bielen de Mont-sur-Marchienne continue à vanter les qualités des poêles en pierre de lave, ou comment tout cuire sans utiliser de matière grasse. 

    canada3.JPG

    Alain Belien vend toujours ses poêles

    canada5.JPG

    Anne, Alain et Stéphanie de Marche-en-Famenne, tiennent toujours le bar irlandais.

    canada6.JPG

    au bar irlandais

    Au total, 200 exposants présentent leurs produits, parmi lesquels des robots, des toasters, des appareils de massage, des fauteuils, de grillades, des crêpes bretonnes, des bières,….

    Les réactions des visiteurs sont assez positives. « On trouve toujours  de tout. L’accueil est chaleureux.  Comme le salon est plus petit, on s’y retrouve mieux. On passe facilement d’un hall à l’autre» pointait Alain de Charleroi. « Les produits bio et équitables sont bien mis en valeur » continuait Marie-Paule de Couillet. Le salon est ouvert jusqu’à 21h. Une nocturne aura lieu le 1er novembre. J.C.HERIN

    Le forcing pour que tout soit prêt !

    Depuis quinze jours, une véritable course contre la montre s’est engagée pour que tout soit prêt. 30 membres du personnel et des sous-traitants ont travaillé sans relâche pour nettoyer les halls, remettre l’eau, l’électricité, le gaz, le chauffage, les gouttières,… Il a mêle fallu réinstaller des toilettes qui avaient été complètement vandalisées, et faire face à des vols de câble de cuivre ! Jean-Claude Van Cauwenberghe a souligné la bonne volonté des exposants et l’investissement de toute cette équipe. « Tous ces efforts ne sont pas vains, car si les Arts Ménagers n’avaient pas eu lieu cette année, le manque à gagner aurait été d’un demi-million d’euros » a précisé le président de Charleroi/Expos.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • FARCIENNES- Un homme-serpent au château d'OXYjeunes !

    serpent1.jpg

    Entouré de dompteurs, un homme-serpent se tortille… Un peu plus loin,  des zombies conduisent les spectateurs derrière des grilles.

    serpent4.JPG

    Sous une cloche, une tête aux cheveux mauves est posée sur une table…

    serpent2.JPG

    Vendredi soir, OXYJeunes organisait,  pour la 6ème année consécutive, le « Château de l’Horreur », coordonné par Benjamin Scandella.

    serpent3.JPG

    Au programme : un parcours effrayant ( très bien préparé !) et des activités avec des personnages plus bizarres les uns que les autres, joués par les jeunes de l’asbl OXYJeunes. 200 petits et grands étaient présents à cette fête d’Halloween. JCH

    serpent5.JPG

    Brrr... Ca fait froid dans le dos, tout ça !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • FARCIENNES: Château de l'horreur, ce vendredi !

    horreur.jpg" Le cirque Fryksen, un cirque étrange rempli de curiosités depuis 150 ans, débarque à Farciennes le 26 octobre. Une rumeur prétend que certains visiteurs n'en ressortent jamais. Survivrez-vous à la représentation ? »

    A partir de 19h, OXYJeunes organise le « Château de l’Horreur » pour la 6ème année consécutive. Au programme : un parcours effrayant et des activités avec des personnages plus bizarres les uns que les autres joués par les jeunes de l’asbl OXYJeunes pour 200 petits et grands.

     Adresse du jour ASBL OXYJeunes 89, rue Albert 1er Farciennes

     Plus d’infos ? Benjamin Scandella, chargé de communication, 0473 844 743

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire