Coup de coeur - Page 3

  • GOSSELIES- Fête des Voisins !

     

    voisins3.jpg

    Maria Di Donato à gauche sur la photo

    " C'est toujours un plaisir de vous revoir... Un moment de partage et de convivialité dans le cadre de la fête des voisins à Gosselies... Merci pour votre accueil !" signale Maria Di Donato, coordinatrice de la Fête des Voisins.

    Cette année, la fête des voisins à Charleroi a remporté encore un beau succès avec plus de 40 activités dans les 15 communes, soit 55 quartiers,

    Chez M. Dumont Michel à Gosselies c’est toujours un beau moment de partage et de convivialité entre voisins du quartier,  Tous les voisins se mettent à l’ouvrage et réalise un beau buffet , un BBQ et de bons desserts,

    C’est l’occasion aussi de citer les noms des nouveaux arrivés dans le quartier,,,,

    La bonne humeur est au RDV !

    Si vous désirez vous inscrire pour la Fête des Voisins 2018, contacter : Maria DI DONATO. Ville de Charleroi. Service Relations Citoyens. 0476/594 382    

    voisins4.jpg

    La convivialité au centre de la journée des voisins

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • THUIN- Saint Roch- 180 marcheurs de la Sainte Rolende invités !

    margot4.JPG

    margot3.JPG

    Michel Robert, échevin du Floklore de Gerpinnes, à gauche

    Margot, une marcheuse comme les autres...

    Pour la deuxième année consécutive, Margot, 13 ans, a fait la 363ème Marche Saint Roch. Mais pas de façon tout à fait ordinaire: en fauteuil roulant...

    margot1.JPG

    Margot

    margot2.JPG

    Paraplégique depuis 2009, suite à une opération du dos qui a mal tourné, Margot s'est levée de bonne heure, ce dimanche, pour participer à la Saint-Roch. La jeune fille fait partie des Flanqueurs de la Garde de Ragnies, et c'est   à la suite d'une invitation d'une de ses cousines qu'elle a rejoint les rangs de la compagnie. " Cela lui fait un bien fou de "marcher" comme les autres" signale Angélique, la maman. Et Margot n'était pas seule: Tati Annick et son cousin Flavien ( 29 ans ) l'accompagnaient. " Nous allons certainement lui refiler le virus de la Saint-Roch ! " lançait ce dernier, qui marche depuis depuis 24 ans ! Margot n'était pas la seule à se déplacer de cette façon. Marie-Paule Coppée, fondatrice des Soeurs Grises, était également en voiturette, signe que le handicap ne doit pas être un facteur d'exclusion...

    margot15.JPG

    La 363ème édition de la Saint-Roch a rassemblé, ce dimanche, plus de 2200 marcheurs... et sous le soleil ! Défilant à côté de Paul Furlan, bourgmestre de Thuin, Gérard Vanadenhoven, le président de la Marche Saint-Roch, était ravi: " Tout se passe dans les meilleures conditions. Nous ne pouvons que nous féliciter encore de cette belle édition".

    margot8.JPG

    La formation du cortège ( 15 sociétés ) se déroulait, dimanche après-midi, au " Chant des Oiseaux". Cette année, une délégation invitée de 130 marcheurs de la Sainte Rolende de Gerpinnes y avait pris place. Ce sont d'ailleurs - il faut le souligner-! les majors de cette compagnie qui ont commandé les tirs et ont déposé des gerbes de fleurs aux monuments aux morts. Parmi eux, Michel Robert, l'échevin du Folklore ! L'itinéraire: rue des Hauts-Trieux, drève des Alliés, place Albert 1er, rue t'Stertevens, place des Waibes, viaduc,... Vers 18h, les marcheurs convergeaient vers l'église Notre Dame d'el Vaux pour la rentrée solennelle.  

    margot9.JPG

    La statue de Saint Roch

    Agé de 83 ans, Luigi Manunza, dit "Jiji", a reçu une médaille pour ses 78 ans de marche, ce qui en fait le doyen de la Saint-Roch à Thuin ! Aujourd'hui, ce fringant Thudinien fait toujours la marche , mais, depuis trois ans, en calèche, on peut le comprendre! Luigi a intégré la Compagnie des Pompiers de la Ville, dès l'âge de 5 ans. Et dans la famille, il n'est pas le seul à marcher, puisque son fils Bruno ( 51 ans ) et son petit-fils Lucas ( 23 ans ) ont débuté tous deux... à l'âge de 3 ans ! La société a été fondée en 1886. A l'origine, elle était dotée d'une pompe à bras, pour maîtriser le feu. Cette pompe était entretenue avec grand soin, et des exercices avaient lieu fréquemment le dimanche, et même le lundi ! D'autres médailles ( jusque 35 ans de marche ) ont été remises. Pour les 75 à 50 ans de participation, les jubilaires ont été appelés par l'Echevin du Folklore et ont rejoint le podium, escortés du drapeau de la société. La cérémonie s'est terminée par un air de batterie et par une salve. JCH

    margot7.JPG

    Luigi, Bruno et Lucas

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CONCERT- Hooverphonic, ce mardi, au PBA !

    hooverphonic2.jpg

    Crédit : Kris Dewitte -Tom Abeloos

    De leur premier album "A New Stereophonic Sound Spectacular" ( 1996) jusqu'à leur neuvième " In Wonderland" ( 2016) , quel beau parcours pour Hooverphonic!

    En août dernier, le groupe originaire de Saint-Trond faisait le bonheur des festivaliers, à Scène sur Sambre ( Gozée ). Déjà en 2012 et en 2015, le PBA avait programmé leur concert. Le prochain aura lieu ce mardi ! 

    " Retrouver le public carolo une troisième fois nous enchante ! " fait remarquer Alex Callier, bassiste, programmateur et leader. " La salle de spectacle du PBA est une des plus agréables de Belgique, sans doute en raison du décor des années 50, et de l'acoustique ". 17 musiciens et 3 voix sur scène... Et que des tubes ! En un peu plus d'1h30, Hooverphonic proposera des titres anciens comme "Eden" ( 1998) , "Mad about you " ( 1999), Sometimes" ( 2002) ,  ou encore aussi "Badaboum", croisement entre différentes cultures: londonienne, parisienne et bruxelloise, qui figure sur leur nouvel album. 

    " Au fil du temps, notre musique, qui était très pop et très inspirée des sixties, est devenue de plus en plus éclectique" poursuit Alex. " Les arrangements  d'un orchestre de cordes en toile de fond donnent aussi une touche plus vibrante à notre musique, plus émotionnelle".

    Les voix, masculines comme féminines, aux timbres variés, apportent un véritable renouvellement.                

    A l'issue de 20 années d'existence du groupe ( eh oui, déjà!), Alex Callier et Raymond Geerts ( guitariste) continuent à surprendre, même après le départ de la chanteuse Noémi Wolfs. Entre soul électrique et trip-hop oxygénée, le style inclassable d'Hooverphonic offre à un public un pur moment de détente! A (re) découvrir sans tarder! JCH

    Le concert d'Hooverphonic se déroule dans la grande salle du Palais des Beaux-Arts de Charleroi , place du Manège, le 23 mai à 20h. Prix: de 36 euros à 22€- Pour tous contacts: 071/ 31 12 12

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Bois du Cazier: Sports/Terrils pour tous, ce dimanche !

    sportsterrils3.JPG

    Badminton entre Van Cau père et Jr!

    Pour cette 6ème édition de Sport/Terrils pour tous, le Bois du Cazier propose, une fois encore, une multitude de sports à sensation, de détente, d'agilité, ainsi que des activités ludiques ( notamment des jeux traditionnels en bois !) .      

    Cet événement mis sur pied par l'Echevinat des Sports de Charleroi invite le public à enfiler ses baskets. Dans ce cadre vert, les terrils deviennent un terrain de jeux. A tester absolument: le death ride ( tyrolienne ) à partir des chevalements ! " Porter un regard différent sur le sport que celui, dit, "traditionnel" est l'un des objectifs majeurs de cet événement" note Philippe Van Cauwenberghe, échevin des Sports. " Le public peut ainsi vivre de belles expériences et les partager en famille ou entre amis! " Père et fils étaient d'ailleurs réunis pour une belle partie de badminton !

    sportsterrils1.jpg

    sportsterrils2.JPG

    sportsterrils6.jpg

    Sensations fortes assurées !

    Grâce à Omnimut, les visiteurs peuvent découvrir un nouveau module comprenant un mur d’escalade et un spider tour qu'ils escaladent de fil en fil pour en redescendre par un toboggan. Le Cercle d’Orientation du Hainaut (HOC) propose une activité labyrinthe. Objectif: relever le défi et trouver des balises le plus rapidement possible !

    sportsterrils4.jpg

    Egalement au programme: accrobranche , balades en poney , grimpe d'arbres, marche nordique (sur réservation), parcours aérien, psychomotricité, slack line, Snag Golf, spéléo, tir à l’arc , Vtt et aussi : train touristique, château gonflable, balade «Belle-Fleur», barbecue, ... Le site est accessible ce dimanche, encore de 10h à 18h. Et toutes les activités sont gratuites ! JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • POCHE THEATRE- Jérôme Roose dans "Et le spectacle continue"...

    En hommage à Raymond Devos, le comédien, metteur en scène et auteur Jérôme Roose jouera "Et le spectacle continue", le 18 mai à 19h30, ainsi que 19 et 20 mai à 20h30, au Poche Théâtre. Réservations: 0471/863881.

    roose.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Thomas Van Hamme aux Lundis du Poche

    vanhamme3.JPG

    De retour de Montréal pour une émission consacrée au Cirque du Soleil, Thomas Van Hamme était l'invité des Lundis du Poche. Le sympathique animateur de RTL/TVI était cuisiné par Bernard Suin, Martial Dumont, Dominique Watrin et Anne Simon. Vu l'actualité, il était bien sûr beaucoup question du couple présidentiel Emmanuel/Brigitte Macron ! Pendant 5 ans, Thomas Van Hamme a présenté "C'est du Belge" depuis le Passage de la Bourse. En janvier dernier, il jouait au Centre Temps Choisi à Gilly dans la pièce du Télévie: "Hier est un autre jour". " Charleroi est vraiment une Ville que j'apprécie. Il n'est plus besoin de démontrer la gentillesse de ses habitants"a signalé le présentateur de "Tout s'explique".

    vanhamme2.JPG

    Thomas bien entouré par la fine équipe du Poche !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • FARCIENNES- "SusPendus" dans le vide pour poser un câble

    cable1.JPG

    Les spéléogues pourraient davantage s'adonner à leur sport sur la Tour du Roton. Un câble d'acier y a été placé... d'une durée indéterminée !

    cable2.JPG

    Haute de 55 mètres, la tour d’extraction du Roton marque le paysage de Farciennes. Laissée à l’abandon, après la fermeture du dernier charbonnage  de Wallonie en 1984, elle a été rachetée par Luc Ronsmans, un particulier qui   a mis l’édifice à disposition d’un club de spéléo "Les SusPendus". Dans le passé, ces fêlés de spéléo ont, entre autres, apporté leur contribution à des spectacles ( Franco Dragone, notamment) , des commémorations ( au Bois du Cazier ), à l'inauguration de l'ascenseur de Strépy-Thieu,... Un pas de plus vient d'être franchi.

    Ce week-end, une vingtaine de spéléologues issus du club ainsi que de Greenpeace ont installé une main courante câblée de 12 mm en acier galvanisé en dessous du balcon de la tour. " Il s'agit d'un travail collectif et de haute précision: le câble, qui remplace la corde, va sortir de la fenêtre sur une longueur de 43 mètres, et va être posé dans des broches comme le fil dans le chas d'une aiguille " explique Pierre Cuvelier, administrateur. But: faciliter l'équipement de la tour lors des parcours extérieurs et assurer une sécurité maximale aux participants.

    cable3.JPG

     pour débutants et chevronnés

    Le club de spéléo "SusPendus" a été créé en 1992. Il propose de la spéléo ( en Belgique et des camps à l’étranger), ainsi que des sports voisins  ( cannyoning, via-ferrata, escalade, randonnée,…).   Il regroupe actuellement une trentaine de membres. Plusieurs cadres ADEPS au sein du club sont là pour guider les premiers pas des débutants et aider au perfectionnement  de ceux-ci, le but étant de rendre chaque membre du club autonome. L'enseignement porte principalement sur différentes techniques de cordes   en toute sécurité et d'escalade. Chaque vendredi soir, les SusPendus invitent les membres et sympathisants à la tour du Roton à Farciennes, leur local et leur site d’entrainement. Plus de 800m de cordes sont à disposition avec possibilité d'initiation. Les 2 et 3 septembre 2017: grand week-end d'ouverture. Pour tous contacts: Pierre Cuvelier: 485/371717. Fabrice Dotreppe 496/479523. JCH

    cable6.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • TRAZEGNIES- Médiévales au Château

    canon1.JPG

    Une buse de Harris s'est montrée un peu récalcitrante, lors des Médiévales au Château de Trazegnies... Lors d'un spectacle de fauconnerie, le rapace n'a pas daigné quitter la branche de l'arbre sur laquelle il s'était posé ! Plus de 5000 spectateurs ont participé aux festivités, mises sur pied ce week-end, par les Amis du Château: démonstrations ( notamment d'un canon à culasse mobile ), spectacle équestre et de feu, défilé du seigneur et de son armée dans les rues du Village, marché artisanal, produits de bouche, musique, tournois,... Différentes compagnies belges et étrangères y étaient présentes. L'ambiance médiévale régnait partout dans et autour du château.   Même Caroline Taquin, bourgmestre de Courcelles, avait revêtu une tenue de circonstance !

    canon2.JPG

    canon3.JPG

    La fameuse buse, pas décidée à quitter son arbre...

    canon4.JPG

    5000 personnes en un week-end

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • THEATRE- CABARET 2000: " Le technicien" à partir du 19 mai

    cabaret2000-le-technicien.jpg

    Résumé : 25 ans plus tard, après l’avoir traitée comme un pot de yaourt dont il ne faut pas dépasser la date de péremption, l’ex-mari de Séverine revient vers elle. Il était banquier d’affaires, il est, maintenant, complètement ruiné et menacé d’expulsion. Elle a créé sa propre petite maison d’édition et est enfin pleinement heureuse. Malgré ce qu’il lui a fait subir, Séverine va accepter de l’aider mais seulement à une condition : personne ne doit savoir qui il est vraiment. Il sera donc technicien… de surface.

    Éric Assous est le principal fondateur du théâtre privé, grâce à ses 14 pièces en 12 ans. Il reçoit le prix du Théâtre de l’Académie française en 2014 pour l’ensemble de ses œuvres, il reçoit aussi le Molière de l’auteur francophone vivant en 2010 pour « L’illusion conjugale » et en 2015 pour « On ne se mentira jamais ! ». Éric Assous aime écrire sur les couples, leurs mensonges, leurs trahisons, d’où lui est venu « Le Technicien » en 2010 qui a été jouée au Théâtre du Palais-royal.

    Dans cette nouvelle monture proposée par cabaret 2000, Nous retrouvons l’équipe habituelle : Luigi Di Giovanni, Michèle Vercammen, Jacky Druaux, Antoine Vandenberghe, Jean-Charles Gosseries, Georges Volral et Lola Destercq dans ce vaudeville qui vous fera rire aux éclats et plus encore !

    A LA RUCHE THEATRE, 1, AVENUE MEUREE A MARCINELLE

      Vendredi 19 mai 20h30 Samedi 20 mai 20h30 Dimanche 21 mai 16h30
     Jeudi 25 mai 20h30 Vendredi 26 mai 20h30 Samedi 27 mai 20h30 Dimanche 28 mai 16h30
    Jeudi 1 juin 20h30 Vendredi 2 juin 20h30 Samedi 3 juin 15h30 et 20h30 Dimanche 4 juin 16h30

    Abonnez vous pour la saison 2017/2018

    ( 1 place gratuite pour tout abonnent payé avant le 01/07/17 ) Voir les spectacles de la saison 2017-2018.
    Avant chaque séance , retirez votre abonnement à la réception du théâtre en le payant sur place ou  avec extrait de compte comme preuve de paiement sur le numéro de compte bancaire  : BE 820013 8842 6068   avec la communication suivante  :  saison 2017-2018,nom,nombre et type d’abos : adulte (48 €)  ou – 25 ans  (36 €). Abonnez-vous via notre formulaire en ligne !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • DAMPREMY- Micky D. vend ses toiles au profit d'Un toit pour Domi

    micky6.jpg

    La peinture qui l'a fait connaître sur Facebook

    Micky D. ( 71 ans) vend ses toiles au profit d'"Un toit pour Dominique".  Une artiste au grand coeur, mariée à Huguette ( 65ans), et qui a exercé la profession de... peintre en bâtiment !

    Dans le local de Dampremy, ouvert depuis le 7 janvier par l'asbl "Un toit pour Dominique", beaucoup de monde se pressait pour voir les toiles colorées de Micky Delforge, une artiste peintre de Courcelles. Touchée par la cause de l'association, celle-ci a décidé de s'associer à elle par la vente de ses oeuvres. Son histoire n'est pas banale: pendant 25 ans, Micky a été une des pionnières en Belgique comme peintre en bâtiment. Mais subitement, après avoir contracté la maladie de Béribéri ( carence en vitamines), elle s'est retrouvée en fauteuil roulant. Rapidement, la peinture a chassé ses idées noires. Depuis 10 ans, elle s'y consacre à plein temps. En 2002, suite à la légalisation de couples homosexuels ( Mariage pour Tous) , elle épousait Huguette, avec qui elle formait déjà un couple depuis 40 ans. Cette épouse bienveillante la soutient aussi bien dans sa démarche artistique que pour son moral.

    micky.jpg

    micky1.jpg

    Micky D. avec son épouse Huguette et sa petite-fille Léa

    C'est grâce à la Nouvelle Gazette et à une de ses oeuvres postée sur une page Facebook que Micky D. s'est fait connaître auprès du grand public.

    une brocante dans l'entrepôt

    L'association " Un toit pour Dominique" est née d'un élan du coeur... celui d'une passante, Sylvie Carallo, qui, lorsqu'elle rencontre Dominique, un homme de 46 ans assis sur un trottoir, reconnaît en lui un ancien compagnon de classe. Elle décide de l'héberger, mais consciente que cette situation ne peut être que provisoire, elle entame les démarches pour trouver "un toit à Dominique". Le parcours du combattant continue. Sylvie interpelle son entourage et ses amis. Le groupe Facebook " Un toit pour Dominique" se crée. En quelques heures, les manifestations de sympathie et de solidarité se mettent en route et en peu de temps, tous les coeurs battent à l'unisson vers un même but: trouver un toit à Dominique. En peu de temps, cette association s'élargit: elle compte actuellement une trentaine de bénévoles ! Une grande brocante ( livres, vêtements, jeux,..) est organisée dans le nouvel entrepôt  ( 750m2) , le 24 mai, de 10h à 23h.  JCH

    micky5.JPG

    brocante dans l'entrepôt

    Les oeuvres de Micky D. sont exposées à la place Crawhez ( Albert 1er), 45 à Dampremy , jusqu'au 30 juin, les mardis de 10h à 12h, les jeudis de 18h30 à 20h30 et les samedis de 13h à 16h. Pour toute info: 0496/92 84 65.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • EXPOSITION- "En léger différé " au Musée de la Photographie

    télévision.JPG

    096.JPG

    "C'était au temps où la télé était en noir et blanc et où les speakerines donnaient rendez-vous chaque jour aux téléspectateurs pour détailler le programme..." pointait Xavier Canonne, directeur du Musée de la Photographie, lors du vernissage de l'expo "En léger différé". Dans le public, François De Brigode, journaliste attitré au 19h30 et Robert Stéphane, ex-patron de la RTBF et premier présentateur du journal télévisé, le 4 novembre 1956!

    télévision3.JPG

    François De Brigode et le ministre Jean-Marc Nollet

    télévision2.JPG

    Robert Stéphane, premier présentateur du JT

    Tirages papier, diapositives, négatifs, cartes postales, images promotionnelles... Depuis près de 8 ans, la Sonuma, Société de Numérisation et de Valorisation des Archives Audiovisuelles, collecte et sauvegarde des milliers de clichés, tous liés de près ou de loin aux programmes et personnalités de la Radio belge francophone de service public. Parmi eux, des documents rares, voire exceptionnels. Tous ces trésors enfouis, qui auraient pu sombrer dans l'oubli, sont à présents visibles!  JCH

    113.JPG

    télévision1.JPG

    A voir aussi les expos: Harry Callahan. French Archives. - Par VoiX postale. Exposition collective. - Galerie du Soir : Julie-Marie Duro. Looking for my Japanese Family. - Pierre Bartier: (Dé)Raisons de vivre- Boîte noire : Michel Beine et Sonia Pastecchia. Isla. Jusqu'au 24 septembre 2017. Du mardi au dimanche de 10h à 18h. Pour tout contact: 071/43 58 10.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • MARCINELLE- Défilés de géants sur le site provincial

    casimir9.JPG

    Le Grand Jojo était de la partie !

    casimir3.JPG

    Mister Bintje, un géant conçu par l'IMP Marcinelle

    casimir11.jpg

    La journée était animée par Christian De Paepe

    Claudy Leclercq est enseignant à l'Ecole Clinique de Montignies-sur-Sambre. Avec les résidents, il a fabriqué "ECP", un géant "mi-homme, mi-robot ", muni de prothèses, pour évoquer le handicap. La structure est en aluminium et les articulations en mousse polyuréthane. L'IMP Marcinelle, quant à elle, a conçu "Mister Bintje", avec du bois, des lattes de sapin, du tissu,... et un entonnoir sur la tête. Au total, ce sont pas moins de 18 géants, provenant des institutions provinciales du Hainaut, qui ont défilé pour la première fois, sur le site provincial de Marcinelle, vendredi et samedi, au cours des Journées "Ensemble avec les personnes extraordinaires".

    casimir4.JPG

    Organisé depuis 2008 par la Province de Hainaut et l'association "Vers la Vie", cet événement a rassemblé environ 5000 personnes. Le beau temps explique aussi cet afflux. Plusieurs stands et associations sensibilisaient le public aux différentes formes de handicaps, autour de plus de 60 activités et animations, comme des parcours avec yeux bandés pour se mettre à la place d'une personne non voyante ou des jeux de société adaptés. Une façon de favoriser l'interactivité entre public ordinaire (valide) et extraordinaire (en situation de handicap ). Et cette année, des célébrités ont fait leur apparition: Le Grand Jojo, David Jeanmotte, Rémi Bricka ( homme-orchestre!) ainsi que ... Casimir et Hyppolite qui ont rappelé de bons souvenirs à tous les quinquagénaires !JCH

    casimir1.JPG

    Casmir et Hippolyte: la période de " L'Ile aux enfants"

    casimir7.JPG

    David Jeanmotte a dispensé ses conseils relooking

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Soirée "Wake Up" sur le Quai Rimbaud !

    wake2.JPG

    cyril15.jpg

    La recette des Apéros Urbains reste la même : de la musique, des amis, et surtout une ambiance incomparable ! Vendredi soir, "Charleroi, Wake Up !" accueillait les DJ’s résidents Houseleggers et SVB, ainsi que Simon Le Saint, DJ et batteur de Stromae. Sur le quai de Brabant, rebaptisé " Quai Arthur Rimbaud", ainsi que sur la placerelle en face du "Quai 10", 2000 personnes faisaient la fête. Le soleil était de la partie, sauf en fin de soirée, où la pluie s'est invitée... Un événement qui participe au renouveau de la Ville, déjà enclenché par l’ouverture récente du centre commercial Rive Gauche et qui  se poursuit à travers les divers projets récemment lancés. JCH

    wake4.JPG

    wake3.JPG

    wake9.jpg

    De la musique, des amis, et une bonne ambiance !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Grande parade des 6èmes au Collège du Sacré-Coeur

    rhétos3.JPG

    rhétos2.JPG

    rhétos8.JPG

    rhétos6.JPG

    Belle démonstration de basket

    Comme il est de tradition au Collège du Sacré-Coeur de Charleroi, les étudiants de 6ème année secondaire ont présenté leur grande parade dans la cour de l'école. Danses, épreuves sportives, jeux d'esprit,... La bonne humeur régnait une fois de plus dans l'établissement. Une événement festif pour un millier d'élèves!    Et le soleil était de la partie !

    rhétos5.JPG

    Les profs ont fait un beau "flash mob" sur le thème de Star Wars ( Bravo à Marie Verlinden pour avoir dirigé la chorégraphie !)

    rhétos7.JPG

    avec Dark Vador... ( Noël Spitaels !)

    rhétos4.JPG

    ... livrant un impitoyable combat !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Gare aux jeunes ! ce 13 mai : Et si on prenait le temps de vivre ensemble ?

    Event Gare aux Jeunes #63

    garrreauxjeunes.jpg
    #Et si on prenait le temps de vivre ensemble ? 

     
    Le samedi 13 Mai 2017, le CENTRE ENER’J (GARE AUX JEUNES) propose une découverte des campagnes Yapaka de la Fédération Wallonie Bruxelles. Rendez-vous en gare de Charleroi-Sud de 14h à 19h (info tourisme).
     
    La seule manière intelligente d'éduquer consiste à être soi-même un exemple.

    Albert Einstein

    Nos enfants sont ce que nous leur transmettons, ils se développent en fonction de ce qu'ils reçoivent de leurs parents ainsi que de l'environnement social dans lequel ils baignent. Mais quel exemple leur donne-t-on ?

    Les médias et l’homme de la rue déplorent les incivilités et la violence des jeunes. Mais la violence ne règne-t-elle pas dans les familles et dans la société ? La violence conjugale, l’agressivité du conducteur automobile, le langage ordurier d’un chef d’état ou le coup de boule d’un sportif de renom ne sont-ils pas des exemples de notre vie quotidienne ?

    Il revient à l’adulte au sein de la famille ainsi que dans l’espace social d’aider l’enfant à trouver les repères pour grandir et ainsi se socialiser. Non limité, l’enfant ou l’adolescent se retrouve aux prises avec ses pulsions, qu’il n’est pas à même de canaliser seul.

    Certains parents ont des difficultés à mettre des limites à leur enfant. Parfois le chaos familial, ou encore les conditions matérielles n’offrent pas l’assise sécurisante qui permet à l’enfant de se développer harmonieusement. On parlera alors de négligence voire de maltraitance.

    Cependant il faut tout un village pour élever un enfant et les parents doivent pouvoir compter sur la solidarité de leur entourage et s’appuyer sur l’environnement social.

    Mais la société que nous avons créée, promeut liberté individuelle et épanouissement personnel, imagine un monde sans limite et fait miroiter la disparition de toute contrainte. Cela ne ressemble-t-il pas à une illusion d’enfant ?

    Désemparés face à leurs enfants, les adultes se tournent vers des réponses toutes faites, des solutions médicamenteuses, prescrites parfois avec excès. Il leur arrive de demander « un signe fort » aux responsables politiques. S’ouvre alors la voie vers des politiques répressives et sécuritaires dont l’augmentation des places en centres fermés n’est qu’un aspect.

    Nous soutenons que cette question concerne tout le monde. Elle est liée à la transmission. Pour que l’enfant puisse intégrer les limites du vivre ensemble, il est de la responsabilité de l’adulte de montrer dans ses actes son souci de l’autre, du lien social, du collectif... Dans le concret cela se traduit par la parole plutôt que le passage à l’acte, parfois le jeu voire l’humour plutôt que la contrainte, une certaine sobriété plutôt que l’hyperconsommation…

    Bon ou mauvais, l'exemple, c’est nous. Nous tous, chacun d’entre nous.

    Nous invitons professionnels, parents, adultes responsables à rejoindre cet appel et cette campagne participative par son témoignage, ses actions, propositions, initiatives…

    Source : Yapaka.be 

     
    Le projet Gare aux Jeunes est initié par le Centre Ener’J.
     
    Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles, La Gare, ASBL Centre Ville, La Ville de Charleroi, La Maison du Tourisme du Pays de Charleroi, Charleking Radio et CIDJ.
     
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire