Coup de coeur - Page 2

  • CHARLEROI- Coups de coeur pour le WE

    Nina1.jpg

    COUPS DE CŒUR POUR LE WEEK-END DU 9 AU 11 NOVEMBRE

    Un peu partout, ce week-end sera marqué par de nombreuses commémorations des 100 ans de l’Armistice. Théâtre, danse, salon du Vin et la fin des Arts Ménagers sont aussi au programme !

    Cinéma/Commémoration

    Soirée inaugurale : "Bal de la Goulue » à l’occasion du Centenaire de l'Armistice, le 9 novembre à Quai 10, Quai A.Rimbaud à Charleroi, autour  de l’oeuvre majeure de la filmographie de Charlie Chaplin. 19H30 : dégustation à la Brasserie d’un mets d’époque : la Gamelle du poilu. 21H : « Charlot Soldat », film muet. 22H : Soirée cabaret « Le bal de la Goulue » :  Dj set et French cancan ! Venez déguisés comme à l’époque pour vivre cette soirée hors du temps ! Tarif projection : 5€. Dégustation : 15€. Soirée cabaret : gratuit.

    Spectacle wallon

    « Foutûe alârm » ( en français :« L’Alarme fatale ») de et avec l’humoriste  Marc Herman, les ve/sa à 19h30 et les di/ à 15h30  du 9 au 25 novembre, au Cercle Saint Joseph, ruelle Gaspard à Mellet. Prix: 16€. Réservations: Cercle Royal Art et Récréation. 0478/43 56 35- 0472/13 02 88.

    Théâtre

    « Nina » par la troupe des Molières et Mocassins.  Belle distribution carolo avec Agnès Piantadosi, une Nina au tempérament volcanique, Salvatore Vullo, l'amant fataliste, le mari cocu Jacques Delmeire, sans oublier Serge Siraux, l'inspecteur et Tanguy Raux, un jeune marié déjà trompé. Du 9 au 25 novembre 2018, les vendredis, samedis 20 h et les dimanches 16 h. Représ. suppl. le 22 novembre à 20 h. Au Petit Théâtre de la Ruelle, rue du Village à Lodelinsart. 16 à 9 €. Infos et réservations : 0474/ 388 032

    Danse contemporaine

    « Enfant » du chorégraphe français Boris Charmatz, re-création pour    9 danseurs et un groupe d’enfants de Berlin et Charleroi, les 9 et 10 novembre à 20h, à Charleroi danse/Les Ecuries, boulevard Pierre Mayence, 65 c à Charleroi. Bord de scène à l’issue de la représentation, le vendredi.  Téléphone : 071/20 56 40- www.charleroi.danse.be paiement par mail : ticket@charleroi-danse.be

    Salon

    Les amateurs de vin sont invités à prendre part à la 3ème édition du Salon du Vin et la Gastronomie au Collège Saint-Augustin, avenue Reine Astrid, 13 à Gerpinnes, le 10 novembre de 10h à 22h, et le 11 novembre de 10h à 17h. Au programme : dégustation de vins et de produits de plus de 20 artisans venus de France, Italie, Portugal, Espagne, Argentine, Chili et bien d'autres destinations. Tarifs : 7 € comprenant une boisson et un verre à dégustation offerts.  

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • BANDE DESSINEE- Des projets pour Soda !

    bd4.jpg

    Dan Verlinden

    En janvier, Dan Verlinden, dessinateur de Mont-sur-Marchienne, retrouvera le scénariste Philippe Tome en Australie, pour donner suite aux aventures de Soda, flic new-yorkais déguisé en pasteur. « Révélation » sera  le 14ème album de la série.  

    Vendredi et samedi, au cours des BD Days organisés dans le cadre de     «Gaffes sur la Ville», un hommage à Gaston Lagaffe pour ses soixante ans, de nombreux auteurs faisaient dédicacer leurs albums à la librairie Slumberland et à Rive Gauche. L’occasion aussi de mieux se faire connaître auprès du public. Et parmi eux, Dan Verlinden.

    Enfant du pays, puisqu’il vit à  Mont-sur-Marchienne, le dessinateur se rappelle les années qu’il a passées à l’Académie de Châtelet, dès l’âge de 15 ans, dans la section BD.  « Vittorio Leonardo, le professeur, était tellement content de moi qu’il m’a fait sauter quelques années » fait-il remarquer.  A 16 ans, Dan rencontre Roba, Franquin, Peyo, Will, Morris, ... et se voit confier, 1 an plus tard, une planche hommage pour les vingt ans de Natacha.  A 23 ans, le jeune auteur collabore avec Tome & Janry, papas du Petit Spirou. Plus tard,  Dan partage l’atelier avec le regretté Stuf et Bruno Gazzotti et devient, jusqu’au 10èmealbum, l'assistant de Janry  sur "Le Petit Spirou".  « Durant ces quinze années, nous posions nos valises dans divers coins du monde : Caraïbes, Australie, Japon,…Nous y prenions nos crayons, et achetions du matériel, des chaises, des lampes, …Nous formions une équipe extraordinaire ! »

    déjà 13 planches pour la suite…

    En 2014,  Dan reprenait « Soda », la série new-yorkaise la plus populaire de l'histoire de Spirou, laissée vacante pendant 10 ans par Tome et Gazzotti, et sortait : « Résurrection ». « Soda est un pseudonyme. Son vrai nom, c'est David Elliot Hanneth Solomon. J’ai toujours eu beaucoup d’affection pour ce personnage que je considère comme un justicier, un véritable héros, dans le sens noble du terme. Flic à New York, il se fait passer pour pasteur pour éviter de voir mourir sa maman… » explique Dan. « L’album se veut plus sombre que les précédents : la nouvelle donne ultra-sécuritaire et la lutte antiterroriste, héritées des attentats du 11 septembre,  ont quelque peu changé l'atmosphère de Big Apple. »

    Dans deux mois, Dan s’envolera en Australie pour retrouver Philippe Tome, avec lequel il a un parcours commun dans la veine des séries semi-réalistes des éditions Dupuis. « Je suis déjà à la 13èmeplanche de « Révélation », qui sera la suite du diptyque.  Je suis assez content de l’évolution de mon trait : je maîtrise de mieux en mieux le personnage et son univers. Mais l’album est loin d’être fini. Je vais secouer un peu le cocotier, et surtout mon scénariste ! »  Dan nourrit aussi un autre projet pour les éditions Dimitri Kennes en 64 planches. A noter encore qu’il sera en séance de dédicaces, le 1er décembre, chez BD Choc, rue de Marcinelle, 28 à Charleroi. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • POCHE THEATRE- Adopté !

    adopté1.jpg

    adopté2.jpg

    Adopté

    Christophe, orphelin, rêve depuis toujours d'un père. Il découvre que la famille d’un amnésique ne s'est pas manifestée. Il se rend à l’hôpital et se fait passer pour son fils. Christophe a donc adopté un père à la grand surprise d'Aline, sa compagne. Ce ne sera pas la seule surprise...Bernard Suin signe ici une excellente pièce de « Café Théâtre » dans laquelle il joue un personnage aussi fou qu’attendrissant. Il est demandé aux spectateurs de ne pas révéler la fin de la pièce.
    08-09-10-11-15-16-17-22-23-24 Novembre
    Place Disponible à l'entrée 30 minutes avant le spectacle.

     

    affiche_adopte.jpg

    Production J7 productions
      Réservation : 0495/207 209 - bsuin@me.com
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- Petit Théâtre de la Ruelle: "Nina"à partir du 9 novembre

    nina.jpg

    nina2.jpg

    Agnès Piantadosi, une Nina au tempérament volcanique, l'amant fataliste et le mari cocu Salvatore Vullo et Jacques Delmeire, sans oublier l'inspecteur et un jeune marié déjà trompé Serge Siraux et Tanguy Raux. 

    Infos pratiques
    du 9 au 25 novembre 2018
    les vendredis, samedis 20 h et les dimanches 16 h - représentation supplémentaire le jeudi 22 novembre à 20 h
    Petit Théâtre de la Ruelle 
    Rue du Village
    6042 Lodelinsart
    0474 388 032
     
    Présentation du spectacle :
    NinaNina est une femme insolente, pétillante et passionnée, qui entraîne son mari et son amant dans un irrésistible tourbillon. 
    Mais Nina, c'est autre chose que l'habituel et éternel trio du théâtre de Boulevard. 
    Nina est chez son amant. Le mari force la porte et fait irruption dans l'appartement. Jeu de cache-cache, portes qui claquent, coups de feu... Tout y est, et on croit connaître la chanson. Il y a bien le petit mari cocu qui surprend l'amant de sa femme et qui est bien décidé à le supprimer, mais ici il finira par lui donner des leçons de séduction. Il y a bien l'amant, beau gosse ordinaire, viril et propre sur lui, mais ici il va se dégonfler et tomber dans la déprime. 

    Il y a bien l'épouse adultère, mais ici, loin de culpabiliser, elle va redorer l'image de tous les cocus du monde, incitant toutes les femmes à tromper leurs maris et à se jeter corps et âme dans les délices de l'adultère pour le bien de leur époux.
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Eden- Grand Bal Blanc

    blanc3.JPG

    Qui pourrait encore prétendre que les Carolos ne sont pas créatifs, voire un peu « déjantés » ? Samedi soir, l’Eden lançait sa 6èmeédition du Bal Blanc.                

     800 personnes prenaient un « shoot » de blancheur. De quoi se (re)booster le moral alors que les jours diminuent ! Seule condition pour entrer au bar ( des gardes étaient présents à l’entrée pour y veiller!) : être habillé de blanc, ou une de ses variantes : nacré, ivoire, neige, cassé… Si ce n’était pas le cas,  les visiteurs étaient priés de passer à la blanchisserie, où des mains expertes  les attendaient pour les rhabiller de pied en cap ! Même Fabrice Laurent,  directeur de l’Eden, avait troqué le noir intégral pour le blanc !  Coiffeuses/feurs et maquilleuses/eurs faisaient part de leur savoir-faire.  Cette grande fête était mise sur pied en partenariat avec le service de l’action collective  du CPAS de Charleroi et avec le soutien du plan de participation et activation sociale des usagers du CPAS de Charleroi. J.C.HERIN

    blanc4.JPG

    blanc1.JPG

    blanc11.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • MARCINELLE- BOIS DU CAZIER- Créations carbonifères de Michel Bocart

    bocart2.jpg

    Peintures, photos, installations, reliefs, sculptures,… autour du charbon

    bocart5.JPG

    Les larmes de sang

    Conçue spécifiquement pour le Bois du Cazier, l’expo «Vers le jour» de Michel Bocart explore toutes les facettes du charbon. Un matériau noble,  qui a malheureusement coûté la vie à tant de mineurs…

    Sous le regard de l’artiste Michel Bocart, un simple morceau de charbon devient tout de suite extraordinaire. «Regardez ce charbon anthracite qui provient de la mine d'Ibbenbüren en Allemagne.   C’est un des plus beaux  et brillants charbons du monde. Il ne lui manque que 10% pour être un diamant !» lance-t-il.

    bocart6.JPG

    Dans l’espace réservé aux expos temporaires du Bois du Cazier, ce charbon se trouve en grande quantité sous des «larmes de sang», des gouttelettes en verre réalisées par la prestigieuse cristallerie du Val Saint Lambert. «Cette installation m’a été inspirée par William Churchill, quand il parlait de sang, de labeur, de larmes et sueur… » poursuit Michel Bocart.                  

    Mais pas question pour le plasticien bruxellois de sombrer dans le désespoir. Le titre « Vers le jour » est porteur d’optimisme. Après la noirceur, apparaît une lumière bleue - la même que l’on observe sur ses photos lorsqu’il photographie de très près des morceaux de charbon - qui tire les hommes des entrailles vers le jour…

    bocart4.JPG

    "Vers le jour"

    en hommage aux mineurs du Cazier

    Michel Bocart multiplie les techniques et les supports. Pour ses peintures sur les mineurs ( de véritables « Gueules Noires »), il utilise de la toile de jute et des pigments naturels.

    bocart1.JPG

    Pour une de ses installations, il a répandu du charbon réduit en cendres, pour une autre, il a dressé des barres en titane de la Sonaca, afin d’évoquer l’avenir de l’industrie… Dans le «Suaire du Pays Noir», il a tendu un drap (le même qu’utilisaient les femmes pour faire sécher le linge), maculé de poussières de charbon.

    bocart3.JPG

    Le Suaire du Pays Noir 

    D’autres œuvres sont réalisées à base de collages   de charbon de bois et de houille. Quelques aphorismes parsèment l’ensemble : «La charbon connait sa victoire», «Les cendres sont des souvenirs »,…                

    Sa technique consiste à déstructurer l’image classique du charbon pour donner à voir une métamorphose, en mettant en exergue un aspect poétique, décalé, voire mystérieux. Très marqué par la catastrophe du Cazier, Michel Bocart veut rendre hommage, dans son exposition, aux mineurs disparus le 8 août 1956.

    La vocation artistique de Michel Bocart, ex-enseignant de français/histoire, remonte au début des années 1980. Une autre rencontre avec le charbon remonte à 2010 à l’occasion de l’expo « Matières noires ».

    L’expo « Vers le jour-Créations carbonifères » est accessible jusqu’au 18 novembre au Bois du Cazier, du mardi au vendredi de 9h à 17h et les samedis et dimanches de 10h à 18h. www.leboisducazier.be- www.michelbocart.be JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- BD days: La voiture de Gaston !

    bd7.JPG

    Membre de «Star Cars Passion», Jean-Pierre Bodnar a exposé, à l’entrée du Centre commercial, la voiture de Gaston ( 1933), une Fiat 508 qui a servi de modèle à Franquin.  Cet habitant de l’Aube a patiné le véhicule au cirage pour qu’il soit plus authentique. Pour sécuriser la mécanique, le freinage a été refait et le moteur remplacé. Durant les BD Days, Jean-Pierre faisait monter les visiteurs dans la voiture.  La photo était offerte par Rive Gauche aux usagers ! J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • Emile Bravo, père de Spirou, dans le berceau de "l'école de Marcinelle"

    bravo.JPG

    Emile Bravo donne vie à un Spirou dans les années 40 

    Autour de Spirou : « Le journal d’un ingénu »( 2008)  et du tout récent «L’Espoir malgré tout» ( premier tome d’une série de 4),  Emile Bravo se livrait à une séance de dédicaces à la librairie Slumberland.

    C’est la toute première fois que l’auteur parisien venait à Charleroi, le «berceau de l’école de Marcinelle ». Il a d’ailleurs apprécié la nouvelle statue de Spirou, à la sortie de la gare.    

    Emile Bravo situe son Spirou pendant la seconde guerre mondiale. « J’ai été très sensibilisé à cette période par mon père » confiait-il. « Il a combattu pendant la Guerre d’Espagne dans le camp des Républicains puis, après la victoire de Franco, il s’est réfugié en France, où il a rencontré ma mère ». J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Festival BD Days !

     

    bd2.JPG

    A la Table de la MU

    Une trentaine de dessinateurs et scénaristes ont répondu présents au festival BD Days, à Rive Gauche, Slumberland et la librairie Molière.

    C’est à la Table de la Manufacture Urbaine que Anne-Sophie Gérard, responsable marketing de Rive Gauche, avait invité, vendredi soir, Emile Bravo( Spirou), Frédéric Marniquet (Spirits of Scotland), Bruno Marchand (Le pouvoir des Atlantes, Georges van Linthout (Brian Bones), Marc Hardy (Pierre Tombal) et José Luis Munuera (Les Campbell).  

    bd1.jpg

    Marc Hardy, Georges Van Linthout, Emile Bravo et José Luis Munuera

    Samedi après-midi, Daniel Kox, Jean-Claude Servais, Netch, Flore Baltahzar, Olivier Grenson et Dan se livraient aussi à la séance de dédicaces. 4000 entrées supplémentaires ont été enregistrées samedi pour Rive Gauche !

    La librairie Molière était touchée aussi par la tornade gaffeuse, en mettant sur pied animations, signatures et conférences avec notamment Frédéric Jannin. JCH

    bd5.JPG

    bd6.JPG

    De chouettes animations BD !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- Fête: "Unité dans la diversité"

    bahai.jpg

    Le dimanche 4 novembre, les Bahá'ís organisaient, au Secteur 42, un après-midi "Unité dans la diversité: "contes et musiques du monde". Devant une audience de tous âges (3 mois à 90 ans), les conteurs, musiciens et danseurs ont raconté les droits de l'homme de manière originale et attractive.

    Rappelons que le CRIC (Ville de Charleroi) et ses partenaires célèbrent les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'Homme de octobre à décembre.

    Bernard, Amérindien, a chanté une prière accompagné de sa flûte et de son tambourin. Il y avait aussi eu des danses irlandaises qui ont eu beaucoup de succès. D'autres associations poursuivent les activités diversifiées pour les 70 ans de la déclaration universelle des droits humains jusqu'au 10 décembre, où une marche aux flambeaux a été organisée.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- bis-Arts: une balade thérapeutique !

    walking1.jpg

    A Charleroi, la grisaille de l’automne a été balayée par des spectacles drôles, décalés, voire interpellants du festival bis-Arts. Un vent de douce folie soufflait lors de la «Walking Thérapie». Ou la thérapie en marchant !

    walking.JPG

    Deux zozos s’invectivent en plein Centre Ville ! Puis l’un deux part en vrille, et traverse la place du Manège en courant… Cette scène humoristique a été observée chaque fois par une centaine de personnes, lors de la «Walking Thérapie», un spectacle programmé lors du festival bis-Arts.

    walking2.jpg

    La thérapie par le rire...

    Peu avant,  à l’intérieur de l’Eden, les spectateurs étaient invités à s’équiper d’écouteurs et à se munir d’une petite chaise pliante…

    walking3.JPG

    Un petit balancement du corps vers l'avant...

    Mais avant de se lancer dans cette balade thérapeutique d’un nouveau genre, il était conseillé au public d’effectuer quelques balancements et de rire à gorge déployée ! Et surtout bien écouter les recommandations de Jean-Yves  (Nicolas Buysse) et de son acolyte Franky ( Fabio Zenoni ) :  «Au cours de ce safari, vous allez apprendre à vaincre vos peurs . Avançons  pas à pas sur un socle communLuttons contre tout ce qui assombrit notre existence.  Criez après nous : « Non, malheur, ne rentre pas chez nous». 

    walking4.JPG

    Le parcours s’effectuait ensuite au Centre Ville, au son d’une musique planante. En compagnie  de nos deux coaches du bonheur, tout y était positivé ! Une simple flaque devient ainsi une fontaine magique…

    les déboires d’une marionnette

    walking5.JPG

    Un théâtre d'objets pas comme les autres...

    A quelques centaines de mètres de là, le Tof Théâtre proposait d’ouvrir les portes de son atelier ambulant et de tenter l’expérience de construire une marionnette, en dix-huit minutes folles…  En se saisissant d’un cube de polystyrène découpé à l’aide d’une scie, l’une des créatures se dessinait un visage. Mais bien vite, la marionnette était rattrapée et remplacée par une autre bien plus agressive, aux traits d’un dictateur allemand (malheureusement) bien connu… Proposé au PBA, le spectacle intitulé « Dans l’atelier » n’était pas la seule pépite que réservait le festival.           

    Durant 15 jours, cirque, théâtre, théâtre d’objets et gestuels, danse/performance… étaient au menu de cette 21ème édition. Le festival s’est terminé dans le hangar du PBA par « Ramkoers », un concert de musique pop industrielle, mise en œuvre par d’ingénieux inventeurs de machines extraordinaires… Vivement le prochain bis-Arts ! J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Forges en activité ce week-end au Bois du Cazier

    forges.jpg

    Forges en activité au Bois du Cazier tout ce week-end!  Grâce à l'ASBL Feu et Fer avec son animateur Michel Mouton.Venez les voir pour un prochain stage? Qui sait!

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Halloween- La petite citrouille a frappé au Centre Ville !

    citrouille1.JPG

    citrouille.JPG

    citrouille6.JPG

    La balade à la Ville Basse était contée par Jacky Druaux et Carine Donckers 

    citrouille7.JPG

    Grosses frayeurs dans le Centre de Charleroi, de la nuit de mercredi à jeudi ! Emmené par les conteurs carolos Jacky Druaux et Carine Donckers, un groupe quittait le Marignan pour une balade frissonnante dans les rues de la Ville Basse. Le bal des Vampires clôturait la soirée dans le bar.

    Non loin de là, à la Manufacture Urbaine, le DJ carolo Kewin Cowens mettait une ambiance du tonnerre.  

    citrouille10.JPG

    Kevin Cowens, DJ à la Manufacture Urbaine 

    Squelettes, fantômes et autres créatures monstrueuses s’étaient aussi donné rendez-vous dans le Crown Bar et au Harpers Café, au boulevard Tirou. Des fêtes d’Halloween à vous glacer le sang !

    citrouille11.JPG

    Au Crown Bar

    citrouille9.JPG

    citrouille13.JPG

    Le cinéaste Frédéric Legrand est dans son univers !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR DU WEEK-END

    schmitt.jpg

    Eric Emmanuel Schmitt

    COUPS DE CŒUR POUR LE WEEK-END DU 2 AU 4 NOVEMBRE

    Envie de se distraire ou de s’instruire… Voici notre sélection du week-end !

    Vie carolo

    Hettu, textile du carolo LAB, souffle sa première bougie à la Folie Ordinaire, le 2 novembre,  à partir de 19h, à la place de la Digue à Charleroi. Pour assurer une ambiance rock pendant la soirée, plusieurs Carolos seront derrière les mp3 : le juteux et lactosé duo Double Cheese suivi des brillants Crystälab.

    Festival

    BD Days les 2 et 3 novembre : dédicaces d’une trentaine d’auteurs chez Slumberland et Rive Gauche et « Gaffes en gros » ( conférences, animations,… ) à la librairie Molière. La voiture de Gaston se prêtera bien volontiers aux envies de selfies. Pour toute info : www.gaffessurlaville.be

    Spectacle

    « Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran » de et avec Eric-Emmanuel Schmitt, le 3 novembre, à 20h, au Centre Temps Choisi, chaussée de Lodelinsart, à Gilly. Paris, dans les années soixante. Moïse, dit Momo, un garçon juif de douze ans, devient l'ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue pour échapper à une famille sans amour. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim n'est pas arabe, la rue Bleue n'est pas bleue et la vie ordinaire n'est peut-être pas si ordinaire...Prix : 39 à 42 €. Réservations : ticketmaster ( Internet )

    Exposition

    « Créations carbonifères » au Bois du Cazier à Marcinelle. Peintures, installations, sculptures et autres créations carbonifères se rencontrent sur le thème du charbon. L’expo a lieu jusqu’au 18 novembre. Le 4 novembre,  l’artiste Michel Bocart sera présent de 11h à 18h.  www.leboisducazier.be

    Humanitaire

    Contes et musiques du monde « Unité dans la diversité », à l’occasion des 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, le 4 novembre, de 15h à 17h, au secteur 42, rue Albert à Lodelinsart. Infos et réservations : Baha’i ASBL : 0497/54 84 51.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • FLEURUS- Cirque de l'horreur pour Halloween

    modino1.jpg

    Dans la Maison du Clown. Brrr...

    modino2.JPG

    modino3.JPG

    Sur le site de l’ancienne abbaye de Soleilmont, les spectateurs ont visité le cirque hanté et participé au scénario le plus effrayant de tous les temps…        

    modino4.JPG

    Au programme  du Magic Kids Horror Day, pour les familles: décoration Halloween, jeux, spectacles et cadeaux.  Un public plus averti pouvait assister, en soirée, à un spectacle ambulatoire : le Cirque de l’Horreur, comprenant des numéros de cirque ( corde, jonglerie,…) sous un chapiteau,  la maison du clown (dans une obscurité quasi complète !), le cimetière du jongleur disparu,…

    Une organisation de Modino Events : une expérience de plus de 20 ans dans le monde du spectacle. Pour tous contacts : 0494/547325. J.C.HERIN

    modino6.JPG

    modino7.JPG

    modino8.JPG

    Des spectateurs... complices 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire