CINEMA- Dernière ligne droite pour "AB Négatif" de Tony Pana

antoine.jpg

50 jours ont été nécessaires pour le tournage du long métrage «AB Négatif». Ce thriller post-apocalyptique du Carolo Antoine Panagiotopoulos est à la croisée de Mad Max et d’Indiana Jones ! Poussée d’adrénaline assurée…

Anthony Reese et Tony Pana, les deux frères

Fusillade, course poursuite avec moto, scène aquatique, en quad, à cheval,...! La scène haletante finale de «AB Négatif» s’est déroulée, en août dernier, dans le bois de Jamioulx. «Heureusement, il n’y pas eu de blessés, mais dans une fosse, au-dessous d’un pont-de-singe que nous avions fabriqué, l’humidité s’est particulièrement fait ressentir !» signale (Antoine Panagiotopoulos (Tony Pana), auteur, réalisateur et acteur dans «AB Négatif». Durant toute la durée où il a été tourné (été 2017 à fin août 2018), principalement à Marcinelle et dans le bois de Jamioulx, ce film de 90’ a mobilisé une cinquantaine de personnes : comédiens, figurants, techniciens, cascadeurs, maquilleuses, chanteuse (Laura Curado, sa compagne)…

A présent, le film entre dans sa dernière phase : il reste encore à réaliser quelques mixages (bruitages, dialogues), à travailler la colorimétrie, les effets spéciaux,… Le tout a été réalisé avec un petit budget : 6000 €, obtenu notamment par un crowdfunding. «Bien sûr, avec plus d’argent, nous pourrions en faire une autre version» ajoute Antoine.

antoine3.png

un groupe de Sangsues… !

L'intrigue: dans un monde en pleine pandémie, deux frères tentent de survivre... Tous les groupes humains sont infectés par un virus mortel, sauf les AB négatifs, groupe sanguin assez rare. Les Sangsues, une faction armée d'hommes infectés, chassent ces derniers pour boire leur sang... Parmi les personnages principaux : Jimmy Lowe (joué par Antoine), touché par la maladie, Ty (Anthony Reese), son frère , épargné par le virus et Kira (Margaux Colarusso), jeune femme qui essaie de fausser compagnie aux Sangsues. Le film, dans l’univers de «Mad Max» et d’«Indiana Jones», sera tout à fait finalisé, dans la deuxième quinzaine de février 2019. Antoine cherche toujours une salle à Charleroi pour l’accueillir. Un appel est donc lancé ! JEAN-CLAUDE HERIN 

antoine2.jpg

A la conquête des Etats-Unis

Cinéaste habitant Montigny-le-Tilleul, Antoine Panagiotopoulos (28 ans) est le frère du rappeur carolo Julien «Digital Bastard». Fan de cinéma depuis sa prime jeunesse, il a suivi des cours à l’INRACI. « Je regrette un peu que cette école belge de cinéma forme plus des techniciens de l’image que de véritables artistes » regrette-t-il.

Féru de la langue française, qu’il pratique à merveille, Antoine écrit ses propres scénarios. Il maîtrise également l’anglais : un de ses souhaits est que «AB Négatif» puisse être projeté aussi aux Etats-Unis. «Tourné en anglais, il ne devra même pas être doublé ! » pointe-t-il. «Mon film possède tous les ingrédients d’un bon blockbuster à l’Américaine. En plus, il suscite la réflexion sur le sens du sacrifice, la réaction face à une pandémie, la solidarité,… » Un don collectif de sang de la part des membres de l’équipe pourrait d’ailleurs être réalisé. J.C.HERIN

Pour tout contact avec Tony Pana: 0487/59 54 56

antoine1.jpg

avec Margaux Colarusso

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.