BOIS DU CAZIER- Expo sur le HF4 ( Musée de l'Industrie )

hautfourneau1.JPG

hautfourneau2.JPG

Depuis la dernière coulée signant sa mise à l’arrêt, il y a 10 ans, le Haut-Fourneau 4 est l’objet de toutes les attentions d’un comité qui lutte pour sa sauvegarde.  Une exposition  au Musée de l’Industrie ( Bois du Cazier ) est consacrée à ce dernier bâtiment géant de l’industrie sidérurgique carolo. A voir jusqu'au 21 avril 2019.

Le  11 novembre dernier, des dizaines de torches éclairaient le ciel carolo. Pour la 5èmeannée consécutive, une marche aux flambeaux était menée par des anciens ouvriers de Carsid et par des citoyens, afin de faire prendre conscience aux Carolos de l'importance de conserver le HF4, comme lieu de mémoire,  55 ans après sa mise à feu.

La Saint-Eloi 2013 avait été choisie pour interpeller l’ASBL Patrimoine Industriel Wallonie-Bruxelles ( PIWB ). En 2014, les Autorités communales se prononcent pour la sauvegarde du HF4 ainsi que des trois cheminées de l’agglomération. Différents scénarios de reconversion, avec leurs coûts, sont alors examinés par le Gouvernement Régional, mais le problème reste le rachat du haut-fourneau. Le propriétaire Duferco obtient en 2017 un permis de démolition partielle, en cours actuellement. Pour le Comité de soutien, l’essentiel semble sauvegardé, mais le temps presse…

parcours didactique et «vécu»

hautfourneau4.jpg

La Saint-Eloi de cette année coïncidait avec l’inauguration de l’expo :"HF4, Fierté d’Hier et de demain», au Musée de l’Industrie. «Une partie didactique et une partie «vécu» sont présentées, formant ainsi les deux  faces d’une même mémoire » explique Charlotte Jeuniaux, attachée à la communication du Bois du Cazier.

Le parcours didactique permet de découvrir le fonctionnement d’un haut-fourneau et son rôle dans le processus sidérurgique, ainsi que le contexte dans lequel il a évolué.

Très informatives,  des bâches, suspendues au dessus des machines, contiennent des données chiffrées et des dates-clés. A voir aussi une belle maquette du site.

Le parcours « vécu », quant à lui, emmène le public dans les coulisses du HF4,   à la rencontre des hommes et des femmes qui ont manié cet outil remarquable, l’ont dirigé, pensé et même construit. Une troisième approche assumée par des artistes propose une mise en lumière sur cette industrie monumentale et pour beaucoup, mystérieuse.  Ce travail de mémoire s’est construit de manière collaborative : entre Meta-Morphosis, PIWB et Espace et Environnement, avec la participation du Bois du Cazier.

«Cette dimension est fondamentale dans une démarche comme celle-ci » précise Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier. «L’objectif premier étant de valoriser ce patrimoine, en révélant les nombreuses fiertés sous-jacentes, liées tant à l’histoire qu’au lieu.»  L’expo est à voir au Bois du Cazier jusqu’au 21/4/19, de ma/ve 9h-17h et les sa/di de 10h à 18h. Prix : 8 à 4,5€. Entrée gratuite pour les moins de 6 ans. Infos : 071 88 08 56 JEAN-CLAUDE HERIN

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.