BANDE DESSINEE- Des projets pour Soda !

bd4.jpg

Dan Verlinden

En janvier, Dan Verlinden, dessinateur de Mont-sur-Marchienne, retrouvera le scénariste Philippe Tome en Australie, pour donner suite aux aventures de Soda, flic new-yorkais déguisé en pasteur. « Révélation » sera  le 14ème album de la série.  

Vendredi et samedi, au cours des BD Days organisés dans le cadre de     «Gaffes sur la Ville», un hommage à Gaston Lagaffe pour ses soixante ans, de nombreux auteurs faisaient dédicacer leurs albums à la librairie Slumberland et à Rive Gauche. L’occasion aussi de mieux se faire connaître auprès du public. Et parmi eux, Dan Verlinden.

Enfant du pays, puisqu’il vit à  Mont-sur-Marchienne, le dessinateur se rappelle les années qu’il a passées à l’Académie de Châtelet, dès l’âge de 15 ans, dans la section BD.  « Vittorio Leonardo, le professeur, était tellement content de moi qu’il m’a fait sauter quelques années » fait-il remarquer.  A 16 ans, Dan rencontre Roba, Franquin, Peyo, Will, Morris, ... et se voit confier, 1 an plus tard, une planche hommage pour les vingt ans de Natacha.  A 23 ans, le jeune auteur collabore avec Tome & Janry, papas du Petit Spirou. Plus tard,  Dan partage l’atelier avec le regretté Stuf et Bruno Gazzotti et devient, jusqu’au 10èmealbum, l'assistant de Janry  sur "Le Petit Spirou".  « Durant ces quinze années, nous posions nos valises dans divers coins du monde : Caraïbes, Australie, Japon,…Nous y prenions nos crayons, et achetions du matériel, des chaises, des lampes, …Nous formions une équipe extraordinaire ! »

déjà 13 planches pour la suite…

En 2014,  Dan reprenait « Soda », la série new-yorkaise la plus populaire de l'histoire de Spirou, laissée vacante pendant 10 ans par Tome et Gazzotti, et sortait : « Résurrection ». « Soda est un pseudonyme. Son vrai nom, c'est David Elliot Hanneth Solomon. J’ai toujours eu beaucoup d’affection pour ce personnage que je considère comme un justicier, un véritable héros, dans le sens noble du terme. Flic à New York, il se fait passer pour pasteur pour éviter de voir mourir sa maman… » explique Dan. « L’album se veut plus sombre que les précédents : la nouvelle donne ultra-sécuritaire et la lutte antiterroriste, héritées des attentats du 11 septembre,  ont quelque peu changé l'atmosphère de Big Apple. »

Dans deux mois, Dan s’envolera en Australie pour retrouver Philippe Tome, avec lequel il a un parcours commun dans la veine des séries semi-réalistes des éditions Dupuis. « Je suis déjà à la 13èmeplanche de « Révélation », qui sera la suite du diptyque.  Je suis assez content de l’évolution de mon trait : je maîtrise de mieux en mieux le personnage et son univers. Mais l’album est loin d’être fini. Je vais secouer un peu le cocotier, et surtout mon scénariste ! »  Dan nourrit aussi un autre projet pour les éditions Dimitri Kennes en 64 planches. A noter encore qu’il sera en séance de dédicaces, le 1er décembre, chez BD Choc, rue de Marcinelle, 28 à Charleroi. JCH

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés le week-end et la semaine entre 21 h - 07 h (Europe/Paris).

Optionnel