Emile Bravo, père de Spirou, dans le berceau de "l'école de Marcinelle"

bravo.JPG

Emile Bravo donne vie à un Spirou dans les années 40 

Autour de Spirou : « Le journal d’un ingénu »( 2008)  et du tout récent «L’Espoir malgré tout» ( premier tome d’une série de 4),  Emile Bravo se livrait à une séance de dédicaces à la librairie Slumberland.

C’est la toute première fois que l’auteur parisien venait à Charleroi, le «berceau de l’école de Marcinelle ». Il a d’ailleurs apprécié la nouvelle statue de Spirou, à la sortie de la gare.    

Emile Bravo situe son Spirou pendant la seconde guerre mondiale. « J’ai été très sensibilisé à cette période par mon père » confiait-il. « Il a combattu pendant la Guerre d’Espagne dans le camp des Républicains puis, après la victoire de Franco, il s’est réfugié en France, où il a rencontré ma mère ». J.C.HERIN

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés le week-end et la semaine entre 21 h - 07 h (Europe/Paris).

Optionnel