• LES VIDEOS DE FREDOS- Halte au harcèlement sur les réseaux sociaux

    spots.jpg

    Le cinéaste et humoriste carolo Frédéric Legrand fait part d’une action menée par Ciné Télé Revue, contre le harcèlement sur les réseaux sociaux, dans laquelle les internautes essaient de toucher le plus de monde pour partager des ondes positives sur les réseaux sociaux.

    Les vidéos de Frédos font partie également de cette action en tant que relais "Transmédia", et cela, au travers de différents personnages (notamment le Docteur Bonnes Ondes) qui diffusent une vague de positivité via les différents supports numériques et interactifs, avec de la bonne humeur et du surréalisme.

    Le slogan : «Fini la haine sur les réseaux sociaux ! Tous ensemble, combattons la négativité en n’envoyant que de bonnes ondes. Partagez votre positivité et votre bonne humeur sur tous les médias en utilisant le # QueDesBonnesOndes ! »

    D'autres spots vidéos et vidéos interactives (sauce Fredos) apparaîtront sur les réseaux sociaux. L'idée de cette campagne est de sensibiliser les internautes. Les Vidéos de Fredos de cette campagne sont réalisées dans les studios d'RTL avec les camarades de toujours. Vidéo officielle 

    https://www.facebook.com/cinetelerevue.be/videos/1872644226187401/ 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • TRAZEGNIES- Le Château de l'Horreur

    cinéma1.jpg

    Annabelle et Chucky

    cinéma2.JPG

    Pennywise, le clown de Stephen King

    cinéma3.JPG

    L'Exorciste

    Le château de Trazegnies a vécu la 5ème édition de la fête d'Halloween. Cette année, des personnages maléfiques de films : Pennywise, le clown de Stephen King, Chucky et Annabelle, les affreuses poupées, l’Exorciste,… s’étaient échappés ! 

    Samedi, quelques centaines de participants, répartis par équipes, ont osé affronter ces créatures toutes plus hideuses les unes que les autres,  pour trouver la formule magique qui les faisait retourner dans leur écran de cinéma. Toutes les pièces du château étaient investies, de même que la tour, le parc,… D’autres animations étaient mises pied : marché d'Halloween, grimage, bar, conteurs ambulants, …

    Une belle journée en famille, mise sur pied par les Amis du Château, pour se donner quelques frissons !

    cinéma4.JPG

    cinéma5.JPG

    De belles frayeurs en perspective...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Arts Ménagers: " un espace plus petit, mais convivial "

    canada1.jpg

    Un bon pétillant d'érable !

    Retour à la case départ pour les Arts Ménagers ! La 65èmeédition se tiendra bien sur le site de Charleroi/Expos, jusqu’au 11 novembre. Dans l’ensemble, les visiteurs, présents dès l’inauguration ce samedi, appréciaient la nouvelle formule...même si le salon se déroule dans un espace plus réduit.  

    canada2.JPG

    Pour rappel,  le salon actuel devait se tenir sur le site de Courcelles, le temps d’effectuer des travaux importants à Charleroi/Expos, pendant au moins 4 ans. Mais suite à la mise sous scellés du nouvel hall d’exposition, une décision a été prise : faire revenir les Arts Ménagers à Charleroi pour la toute dernière fois ! Cette année, les exposants n’occuperont qu’un espace de 10 000 m2 dans le hall 3 et 4 et hall d’honneur, soit  le ¼ par rapport aux éditions précédentes. 

    Dans son discours d’inauguration, Jean-Claude Van Cauwenberghe évite de tirer sur l’ambulance: « Nous avons sauvé in extremis les Arts Ménagers. Ce que nous voulions surtout, c’était maintenir cet événement incontournable, afin de ne pas le mettre en péril» déclarait l’ex-bourgmestre de Charleroi. « Notre objectif est de rassembler au moins 100 000 personnes. Si on atteint ce nombre, ce serait un signal fort pour montrer à tous les décideurs à quel point les Carolos y sont attachés!  Cela dit, nous faisons tout pour pouvoir investir Courcelles l’an prochain ».

    sirop et marinade d’érable

    Dès samedi, le délicieux accent québécois se faisait entendre dans le hall 4 du Palais des Expositions. «Goûtez-moi ce bon pétillant d’érable !  Ca réveille la papille !» lançait une commerçante, originaire de Montréal.  

    Le Grand Canada et son sirop d’érable sont donc les invités de la 65ème édition des Arts Ménagers. Des démonstrations de tire d’érable sur neige sont aussi prévues, pour les plus curieux.

    Parmi les fans des produits de la Belle Province, on trouve Fabrice ( 44 ans ), accompagné de son fils Kylian ( 12 ans) : « Je ne repars pas les mains vides, puisque je rapporte du thé, des biscuits, du sirop et de la marinade d’érable » expliquait cet habitant de Monceau-sur-Sambre. «Mon seul regret : ne pas être allé au Canada. Travaillant à la Sabena,j’aurais pu y aller si la société n’avait pas fait faillite ! »  

    canada4.JPG

    Fabrice et Kylian

    produits bio mis en valeur

    Au salon depuis plus de 40 ans (et sur le marché dominical de la Ville Haute), Alain Bielen de Mont-sur-Marchienne continue à vanter les qualités des poêles en pierre de lave, ou comment tout cuire sans utiliser de matière grasse. 

    canada3.JPG

    Alain Belien vend toujours ses poêles

    canada5.JPG

    Anne, Alain et Stéphanie de Marche-en-Famenne, tiennent toujours le bar irlandais.

    canada6.JPG

    au bar irlandais

    Au total, 200 exposants présentent leurs produits, parmi lesquels des robots, des toasters, des appareils de massage, des fauteuils, de grillades, des crêpes bretonnes, des bières,….

    Les réactions des visiteurs sont assez positives. « On trouve toujours  de tout. L’accueil est chaleureux.  Comme le salon est plus petit, on s’y retrouve mieux. On passe facilement d’un hall à l’autre» pointait Alain de Charleroi. « Les produits bio et équitables sont bien mis en valeur » continuait Marie-Paule de Couillet. Le salon est ouvert jusqu’à 21h. Une nocturne aura lieu le 1er novembre. J.C.HERIN

    Le forcing pour que tout soit prêt !

    Depuis quinze jours, une véritable course contre la montre s’est engagée pour que tout soit prêt. 30 membres du personnel et des sous-traitants ont travaillé sans relâche pour nettoyer les halls, remettre l’eau, l’électricité, le gaz, le chauffage, les gouttières,… Il a mêle fallu réinstaller des toilettes qui avaient été complètement vandalisées, et faire face à des vols de câble de cuivre ! Jean-Claude Van Cauwenberghe a souligné la bonne volonté des exposants et l’investissement de toute cette équipe. « Tous ces efforts ne sont pas vains, car si les Arts Ménagers n’avaient pas eu lieu cette année, le manque à gagner aurait été d’un demi-million d’euros » a précisé le président de Charleroi/Expos.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • FARCIENNES- Un homme-serpent au château d'OXYjeunes !

    serpent1.jpg

    Entouré de dompteurs, un homme-serpent se tortille… Un peu plus loin,  des zombies conduisent les spectateurs derrière des grilles.

    serpent4.JPG

    Sous une cloche, une tête aux cheveux mauves est posée sur une table…

    serpent2.JPG

    Vendredi soir, OXYJeunes organisait,  pour la 6ème année consécutive, le « Château de l’Horreur », coordonné par Benjamin Scandella.

    serpent3.JPG

    Au programme : un parcours effrayant ( très bien préparé !) et des activités avec des personnages plus bizarres les uns que les autres, joués par les jeunes de l’asbl OXYJeunes. 200 petits et grands étaient présents à cette fête d’Halloween. JCH

    serpent5.JPG

    Brrr... Ca fait froid dans le dos, tout ça !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • Paul Magnette: avec le PTB, c'est non !

    Le PTB et le PS ont mis fin à leurs négociations en vue de former une coalition à Charleroi, a indiqué jeudi la tête de liste carolo du PTB Sofie Merckx. "C'était déjà clair lors de la précédente rencontre, il l'a confirmé publiquement samedi dans la presse et il l'a répété aujourd'hui : Monsieur Magnette veut continuer son projet de ville comme avant", a-t-elle affirmé.

    magnette.jpg

    "Le PS voulait il vraiment négocier avec le PTB ? (... )Le seul avantage avec la sortie dans la presse de Paul Magnette le week-end dernier, c'est qu'au moins, cela a été exprimé publiquement", peut-on lire dans le communiqué de la représentante du PTB.

    Le PTB a trompé l'électeur, accuse Paul Magnette

    La décision du PTB de se retirer des discussions en vue de former une nouvelle majorité à Charleroi n'étonne pas le bourgmestre sortant, Paul Magnette (PS). Selon lui, le parti marxiste a trompé l'électeur et préfère s'en tenir à une opposition de discours en vue du scrutin législatif de mai 2019. "Le PTB a trompé l'électeur. Son succès tient à ce que, après 40 ans d'existence, il n'a jamais exercé de responsabilité et préfère s'en tenir à de grands discours démagogiques. Ceux qui attendaient le changement en sont pour leurs frais", a déclaré M. Magnette à l'Agence Belga. 

    Aux yeux du bourgmestre, "les discussions n'ont jamais vraiment démarré". Le PTB n'a jamais présenté que de vagues propositions abstraites lors des réunions qui ont eu lieu, a-t-il affirmé, et ce, malgré les offres concrètes qui leur ont été faites, notamment dans le domaine du logement à l'égard duquel le parti marxiste a de grandes attentes. "Quels objectifs? Comment les finance-t-on? J'ai fait analyser leurs propositions de recettes mais soit elles existent déjà, soit elles ne rapportent rien, soit elles ne sont pas légales. Et, pour ma part, je refuse que les Carolos paient plus de taxes", a-t-il ajouté.

    Délai serré

    Lundi, M. Magnette rencontrera les écologistes avec lesquels il est également en discussion et verra avec eux si les négociations seront élargies à un troisième partenaire. Le temps presse, avertit M. Magnette. Le 12 novembre, il doit présenter un pacte de majorité, dûment signé et donc avalisé par les instances de parti concernées. "Il reste tout au plus une dizaine de jours, on ne peut plus perdre beaucoup de temps"/Source RTL/INFO

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • FARCIENNES: Château de l'horreur, ce vendredi !

    horreur.jpg" Le cirque Fryksen, un cirque étrange rempli de curiosités depuis 150 ans, débarque à Farciennes le 26 octobre. Une rumeur prétend que certains visiteurs n'en ressortent jamais. Survivrez-vous à la représentation ? »

    A partir de 19h, OXYJeunes organise le « Château de l’Horreur » pour la 6ème année consécutive. Au programme : un parcours effrayant et des activités avec des personnages plus bizarres les uns que les autres joués par les jeunes de l’asbl OXYJeunes pour 200 petits et grands.

     Adresse du jour ASBL OXYJeunes 89, rue Albert 1er Farciennes

     Plus d’infos ? Benjamin Scandella, chargé de communication, 0473 844 743

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR DU WEEK-END

    knock1.jpg

    Une belle distribution pour Knock ! PHOTO: J.C.HERIN

    COUPS DE CŒUR POUR LE WE DU 26 AU 28 OCTOBRE

    Brrr… Le week-end sera marqué par de nombreuses animations d’Halloween, mais aussi par des spectacles, des expos originales et l’inauguration du salon des Arts Ménagers à Charleroi/Expos, ce samedi !

    Théâtre wallon

    « Knock, el triomphe d'èle méd'cine » d’après Jules Romain, à la Ruche Théâtre,  Avenue Marius Meurée, 1 à Marcinelle.  Après «El  bourjwès gentilome », la compagnie Ribouldingue présente son deuxième grand spectacle wallon, les 26 et 27 octobre à 20h30 et le 28 octobre à 16h30. Tout le monde se souvient de la réplique culte : " Est-ce que ça vous chatouille ou est-ce que ça vous gratouille ? ". Comment dirons-nous ? " Ec'qui ça vos cakiye ou bén èc'qui ça vos chaupiye ? ". Vous découvrirez plein d'autres adaptations et expressions wallonnes !  Autour du comédien Jacques Dutrifoy, on retrouve nomment Jacques De Mol, Gwenaëlle Cappellin, Pierre-Jean Vandersmissen, Anne-Cécile Vandeput, Christine Torfs, Corinne Wilmet …  Mise en scène : Pascal Héringer. Prix : 15-12 €-  Réservations ou infos : 0473/ 39 00 82 - info@laruchetheatre.be

    Exposition

    Une exposition de Légos « Brick Mania » est organisée à la salle des Haies, place des Haies, à Nalinnes, le 27 octobre de 10h à 18h et 28 octobre, de 10h à 17h.  A découvrir : tapis de brique pour les enfants, parcours pour les engins   RC en Lego, personnages connus (Mario) entièrement construits en brique,… Entrée 3€ gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Infos : christian@mout.be- 0476/704708

    Animations  Halloween

    - Halloween « retour vers le passé » ( 20ème édition), le 27 octobre de 14h à 22h, rendez-vous au local CID, 28, rue Barré à Dampremy. Prix : adultes : 1,5 €- enfants : 1€. Infos : 0474/470 571.

    - Halloween Movies : le château fait son cinéma au Château de Trazegnies, place Albert 1er, le 27 octobre de 14h à 20h.  Prix : 5 € par personne. Réservations : 071/45 10 46.

    -Cirque de l’horreur, le 28 octobre à 15h, 17h, 19h30 et 21H30  ( les deux dernières séances pour les plus de 12 ans ), à l'ancienne abbaye de Soleimont, ruelle de l'abbaye à Fleurus. Plongez dans une atmosphère lugubre et inquiétante en visitant le cirque hanté. Au programme : décor, spectacles, jeux, cadeaux,… Prix 9 euros et 12 euros. Pour info : Franco Sini ( Modino) au 0494/547325  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Et c'est parti... pour le festival bis-Arts !

    park.JPG

    photo J.C.Hérin

    Personnages insolites pour un décor qui l’est tout autant ! Mais s’en étonnera-t-on pour les besoins du festival bis-Arts ? Mardi et mercredi soir, 110 et 130 personnes avaient pris place dans le parking Zoé Drion  pour assister à un bien curieux spectacle : « Radio V. Park »de Théo Mercier et François Chaignaud ! Une co-présentation du PBA et de Charleroi danse. Quelque part, au loin, la musique d’un clavecin. Sur le bitume, un motard casqué exhibe ses cylindrées. Autour de ce chevalier des temps modernes, évolue une danseuse en talon aiguille. « La Belle et la Bête », version actuelle ! Le parking devient l’arène d’une relation étrange, entre domptage, agression, parade amoureuse,…                   

    Et ce n’est pas tout… Jusqu’au 3 novembre, la 21ème édition du festival    propose des spectacles belgo-français toujours plus décalés ! Lors du      « Petit Déjeuner », la Compagnie Dérézo donne ses  goûts de cœur littéraires, lors d’un repas à partager avec les comédiens ! 

    Dans « Jean-Pierre, lui, moi », l’auteur et comédien Thierry Combe nous raconte l’histoire d’un frère « extra-ordinaire ». 

    Changement de cap : dans « Backup », les artistes abordent,  sur une banquise, les conséquences du réchauffement climatique, avec manipulation d’objets et effets visuels.

    La création d’une marionnette à partir de frigolite est au centre de la récréation artistique « Dans l’atelier ».    

    Sur l’esplanade du PBA, le public pourra monter dans un microcinéma  à roulettes où un comédien musicien étrange les accueillera : c’est à voir dans « Avion papier ».

    Nicolas Buysse et Fabio Zenoni convieront le public à un « safari urbain » dans la Ville avec « Walking Therapie ».

    A noter encore du cirque avec « Bêtes de foire-Petit Théâtre de gestes » et « La Dévorée ».           

    Le festival se terminera dans le hangar du PBA avec « Ramkoers », un concert vraiment pas comme les autres ! www.pba.be. 071/31 12 12.

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • EXPO AU BOIS DU CAZIER- Jusqu'au 18 novembre- Créations carbonifères

    jour.jpg

    CRÉATIONS CARBONIFÈRES DE MICHEL BOCART

    Le Bois du Cazier a le plaisir de présenter une exposition regroupant les œuvres de Michel Bocart. Peintures, installations, sculpture et autres créations carbonifères se rencontrent sur le thème du charbon. Le charbon est la source première qui a permis l’essor de tous les concepts artistiques de Michel Bocart. A l’instar d’autres artistes qui ont réinventé la toile pour conquérir l’espace, il conceptualise le charbon: l’art se réapproprie ses origines physiques. Le charbon enfante l’Art ; l’Art offre une renaissance au charbon. Les formes se cherchent, se défont de leur identité première pour renaître sous la forme de nouvelles vies.

    Par son travail, Michel Bocart finalise le cycle protéiforme entre concept et matière. Sa démarche artistique consiste à créer des œuvres qui défont l’image classique du charbon pour donner à voir une métamorphose. L’artiste écarte volontairement l’idée d’un travail pédagogique où l’histoire, l’actualité économique liées au charbon interviendraient en suggestions directes. Il met uniquement en avant l’aspect poétique, un peu décalé, voire mystérieux du charbon qui implique la réflexion du spectateur.

    Pourquoi au Bois du Cazier?

    Ce n’est pas souvent que nous présentons un artiste contemporain au Bois du Cazier, sauf si le travail de ce dernier est en lien étroit avec notre site. Et c’est le cas ici… C’est pourquoi les “Créations carbonifères” de Michel Bocart ont trouvé leur place dans l’ancienne salle des machines. Michel Bocart, est originaire du Brabant wallon. Retraité de l’enseignement, cet ancien élève de l’Académie des Beaux-Arts d’Anderlecht commence sa carrière artistique en expérimentant d’abord les techniques – plus “classiques”- sur papier comme le dessin ou le fusain. Ensuite des voyages aux quatre coins du Monde, le conduisent à travailler des matières comme le sable et les pigments naturels.

    En 2010, il commence à utiliser un matériau que nous apprécions particulièrement, le charbon, dont la présente exposition est le couronnement de sa démarche. Où mieux qu’ici cette exposition pouvait être montrée, dans ce lieu marqué par l’histoire du charbon, le labeur et parfois la souffrance des hommes qui le travaillaient. La qualité, la diversité, la force, la signification des œuvres sont autant de raisons de reconnaître l’investissement extraordinaire de Michel dans son travail et cette exposition. C’est pour quoi nous vous engageons à la découvrir.

    jour2.jpg

    jour3.jpg

    Ouvert tous les jours de la semaine de 9h à 17h, sauf le lundi  et le samedi et dimanche de 9h à 18h. 071/ 88 08 56

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • FESTIVAL LIVRESSE AU VECTEUR: jusqu'au 27 octobre !

    livresse1.jpg

    Manon Vadelorge et Romain Voisin

    Voici plus de 20 ans que le Vecteur, plateforme dédiée aux cultures émergentes au 30, rue de Marcinelle, met sur pied le festival « Livresse ».       

    Mariant les rencontres littéraires, les projections, les discussions, les expositions, les ateliers et les concerts, cet événement culturel se tiendra jusqu’au samedi 27 octobre. « Dans tous nos espaces, nous mettons en lumière les (jeunes) créateurs, à travers diverses approches pluridisciplinaires » signale Romain, coordinateur. « A mille lieues des festivals « classiques », nous continuons à donner un coup de projecteur aux circuits indépendants et à la microédition ».

    Ce jeudi, des discussions s’engageront à 13h30 sur le rap et la littérature, et à 17h30 sur les utopies éditoriales. A 19h, une nocturne au rayon « carte blanche » à Mortis Ghost et Gaspard Reylandt.

    Vendredi, à 13h30 : discussion : « Etre né quelque part » en présence de Sébastien Ministru, Thomas  Flahaut et Anne-Lise Remacle. A 21h : concerts avec Oiseaux-Tempête Feat.Mondkopf&G.W.Sok ( NL/FR),  Franky Goes to Pointe-à-Pitre ( FR),…

    Samedi à 14h : atelier au rayon jeune public : «Croyez-vous aux extraterrestres ?»  

    A découvrir durant tout le festival : - une grande librairie éphémère  proposant plus de 1500 références en vente au V2 (  jusqu’au 30 novembre),  -Le Rayon ( bibliothèque du Vecteur ) et ses centaines de BD, micro et autoédition, revues, vinyles,…- les expositions de Philippe Reale (Trouble # 3), de Louise Guerraud et Jo Llcool, Mortis Ghost et Gaspard Reylandt ( MOC : Mystérieux Objet Céleste), - Le Coin ( à côté du V2), ainsi que les menus du mercredi soir, du jeudi et vendredi matin ( en lien avec les exposés !), et le brunch du samedi matin ! Retrouvez toute la programmation du festival sur le nouveau site www.vecteur.be

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE: "Knock" en wallon à la Ruche Théâtre

    knock.jpg

    Après le succès du " bourjwès gentilome " en 2015, la compagnie Ribouldingue revient à la Ruche Théâtre pour y présenter son deuxième grand spectacle wallon. Cette fois, c'est la célèbre pièce de Jules Romain " Knock, ou le triomphe de la médecine " qui est portée à l'affiche dans une adaptation de Christiane Malherbe. Dans " El triomfe d'èle mèd'cine " les comédiens renouent avec du théâtre à grand spectacle. Ils évoluent dans un décor de cinéma vintage sous la " baguette " de Pascal Heringer. 

    Autour de Jacques Dutrifoy, on retrouve nomment Jacques De Mol, Gwenaëlle Cappellin, Pierre-Jean Vandersmissen, Anne-Cécile Vandeput, Christine Torfs, Corinne Wilmet …
    Tout le monde se souvient de la réplique culte : " Est-ce que ça vous chatouille ou est-ce que ça vous gratouille ? ". Comment dirons-nous ? " Ec'qui ça vos cakiye ou bén èc'qui ça vos chaupiye ? ". Vous découvrirez plein d'autres adaptations et expressions wallonnes avec la saveur de la langue de nos parents et grands-parents.
    Synopsis : 
    Le Docteur Knock débarque au village pour remplacer le Docteur Parpalaid. Très rapidement, en discutant avec l'ancien médecin, il se rend compte qu'on lui a cédé un cabinet avec peu de clientèle alors qu'il doit rapidement rentrer dans ses frais. Knock ne se démonte pas et décide de s'imposer dans la communauté en abusant de son statut et en usant de subterfuges (inventions de maladies, consultations gratuites mais traitements coûteux…). 

    Attention 15€ au lieu de 12 si vous payez sur place.
    Pour gagner 20% sur vos entrées, n'oubliez pas votre Pass Partout:
    Pourquoi ne pas allier le plaisir de la culture, aux plaisirs de la bouche? 
    N’oubliez pas de réserver votre restaurant au 071 16 83 08 et savourez la bonne cuisine de Jeff et de son équipelaruchebrasserie.com/#intro
     
    Les 26 et 27/10 à 20h30 et le 28/10 à 16h30. La Ruche Théâtre Avenue Marius Meurée, 1 6001 Marcinelle- 0473/ 39 00 82 - info@laruchetheatre.be  Le bureau est ouvert:  lundi, jeudi et vendredi de 10h à 12H30
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Concours du Cri de la Mouette !

    mouette10.JPG

    Lyn et Dennis imitent bien la mouette !

    mouette11.JPG

    Le 1er Festival International de la Mouette à Charleroi s’est clôturé, samedi soir, par le Concours du plus beau cri, sur la place de la Digue. Dennis Mertens ( 32 ans ) d’Herenthout a remporté le premier prix, suivi de Lyn Demey ( 30 ans ) de Châtelineau. Vous avez dit… déjanté, voire surréaliste ?

    mouette16.JPG

    mouette13.JPG

    Le cri habituel de la mouette est un doux «krouck» ou encore « kek-kek-kek-kek », mais des cris courts et rauques sont entendus aussi sur les aires de reproduction.  Telle la mouette rieuse, elle peut aussi a avoir un rire strident «ha-ha-ha-ha-ha». A moins que ce ne soit un rauque « tee-er »…

    Samedi soir, sur la place de la Digue, 21 candidats, parmi lesquels le comédien Jacky Druaux ou encore Jean Magnette ( le fils du maïeur !),  ont tenté de reproduire, du mieux qu’ils le pouvaient, le cri du volatile marin.  Certains sont même arrivés sur le podium en battant des ailes ! Des enfants se sont aussi présentés. Tout cela a donné lieu à une parfaite partie de rigolade… animée néanmoins par le dynamique Franck Miélot ( en jupette et bas résille !) du très sérieux « Championnat du Monde du Cri de la mouette », une véritable institution du Carnaval français ! 

    Après les votes du jury et les estimations de l’applaudi-« mouette », le premier prix a été décerné à Dennis Mertens, déjà Champion de Belgique ! Cet habitant d’Herenthout reçoit la collection intégrale de Gaston ( personne n’a oublié la mouette rieuse qui l’accompagne !), reliftée par Fred Jannin.  

    Lyn Demey est deuxième. « Je me suis inscrite au concours un peu par hasard, mais j’y ai pris goût » confiait la Castellinoise.

    Tous deux pourront assister à un spectacle organisé par « Les Corsaires Dunkerquois », le 23 février. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • INSOLITE- Marka a chanté... dans un salon !

    marka1.jpg

    Vendredi soir, Marka se produisait devant un public d’une quarantaine de spectateurs, tout au plus… « C’est vraiment le maximum de personnes que nous pouvons accueillir ici ! Et encore, il a fallu pousser les meubles ! » signalaient Céline Charlier et Didier Gesquière. Particularité du concert ? Il se déroulait dans  le Plus Petit Théâtre du Monde, c’est-à-dire dans le salon du sympathique couple de Pont-à-Celles !

    Guitare à la main, le chanteur belge a interprété des nouvelles chansons de son répertoire, ainsi que quelques classiques. « Je ne connaissais pas Pont-à-Celles ! C’est plutôt sympa, ici ! » lançait Marka.

    L’espace est né à la suite d'un concept que Didier Gesquière ( comédien que l’on voit notamment dans la série TV « La Trêve ») développe et défend depuis plus de trois décennies: faire des spectacles différents et de proximité.

    Prochain spectacle : 17/11 : Giacomo Panarisi à 20h, 11, rue Larmoulin à Pont-à-Celles. 0478/65 91 92.

    marka5.jpg

    Céline Charlier et Didier Gesquière

    marka3.jpg

    Un concert intimiste

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- 1ère Fête internationale de la Mouette

    mouette1.jpg

    Une très sérieuse délégation de Dunkerque !

    mouette2.JPG

    Farfelue, amusante, et pour le moins originale… Et si la première édition de la Fête de la Mouette était un peu tout ça à la fois ? Samedi après-midi débarquait une sérieuse délégation de Dunkerque !

    C’est qu’on ne rigole pas à Charleroi… A 16h, sortaient, d’une limousine blanche, 7 représentants du « Championnat du monde du cri de la mouette » de Dunkerque. Ces spécialistes avaient pour mission de désigner, en soirée, le meilleur candidat belge du cri de la mouette !  Après la Procession du Doigt d’Alzon ( une phalange tombée d’une statue du Collège Saint-Michel ), en juin dernier, la place de la Digue accueillait une manifestation tout aussi insolite et déjantée, samedi : la Fête Internationale de la Mouette ( FIM)!

    Comme le rappelait le comédien carolo Jacky Druaux : « Charles II, dont le nom est lié à notre Cité en 1666, a reçu une fiente royale sur l’épaule. Intrigué, le souverain s’est arrêté et a décidé de construire une Cité. Cette dernière devait être baptisée « Mouetteville », mais en raison de l’égo démesuré de son fondateur, elle finit par s’appeler platement Charleroi » !        

    mouette3.jpg

    Miss et Mister Mouette !

    La journée était mise sur pied par Tak/Tak, entourée de nombreuses associations carolos. Se succédaient, au cours de l’après-midi, une conférence sur les Cris de mouettes ( par une bioacousticienne !), des ateliers ( écriture, origami, danse, héraldique, peinture, slam), des animations : voyance ( Mouettomancie), écriture ( P(l)age blanche) , jeu ( lancer de mouettes sur frites), animation grimage,…

    mouette4.JPG

    Danse avec Tak/Tak

    Des expos aussi avec des tas d’artistes, des spectacles théâtraux, l’élection de « Miss et Mister Mouette », un quiz mouette,…. « Toute cette journée révèle l’identité des Carolos. Oui, on peut être inventifs, avoir de l’(auto) dérision et avoir le sens du partage ! » relevait Annelise Detournay,  présidente de Tak/Tak. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Soirée italienne avec Celentarock

    celentano1.jpg

    celentano2.jpg

    Chanteur de rock et de pop, auteur-compositeur, acteur et comédien,     Adriano Celentano s’est surtout fait connaître dans les années soixante.  Plus tard, des titres comme «Per sempre»,  «Dormi amore, la situazione  non è buona», «Facciamo finta che sia vero »,… ont confirmé son succès.           

    Vendredi soir, le « Crown Bar » (en anglais : « couronne »  pour symboliser Charleroi), nouvel établissement carolo au 70, boulevard Tirou,  mettait à l’honneur cet artiste italien, âgé aujourd’hui de 80 ans, lors d’une soirée italienne. Se déplaçant dans le public, l’artiste sosie d’Adriano Celentano du groupe « Celentarock » a surpris les nombreux fans, qu’il a transportés  en Italie,  le temps d'un concert. L’ambiance était chaude !

    La danse est mise à l’honneur tous les mercredis au Crown avec des cours de salsa gratuits.

    celentano4.jpg

    celentano5.jpg

    Le Crown a ouvert le14 juin et le patron, à gauche,  s'appelle Atakan Gungor

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire