TRAZEGNIES: Journée So British !

anglais2.JPG

Le château de Trazegnies s’est mis à l’heure britannique, samedi.  Dégustation de whiskys et de bières spéciales, old cars, escape room,… étaient au programme de cette première édition.

anglais4.JPG

Un beau modèle présenté par Paul Lorsignol

Le temps d’une journée, le public a pu vivre à l’anglaise, au Château de Trazegnies.  Cette idée a germé dans la tête de Jean-Claude Derzelle :     « Je constate que des journées sont régulièrement consacrées à l’Italie,  à la France,  à l’Espagne,… mais très peu à la Grande Bretagne ! » constate le président de l’asbl « Les amis du Château » : « Depuis toujours, je suis passionné par la culture britannique.  Je lisais Sherlock Holmes dans ma jeunesse ! J’aime bien le courage des Britanniques, leur indépendance d’esprit, leur forte personnalité, leur force, leur courage, leur flegme aussiDommage que le Brexit nous éloigne un peu d’eux… »

109.JPG

Dans et à l’extérieur du château, tout rappelait l’univers british : sentinelle devant la porte d’entrée, cabine téléphonique rouge, exposition d’old cars, librairie Sterling de Bruxelles, écoles de langue, escape room mobile sur le thème de "Enquête de Scotland Yard", jeux de société dans l'esprit britannique ( Oliver Twist - Sherlock Holmes, London Kids ),  animation musicale avec Cornemuses& Tambour par « Alba Pipe Band »,

recherche d’authenticité

By jove, comment imaginer ce type de journée sans dégustations ?  Le bar du château s’était transformé  en "pub anglais" avec la vente de bières typiques anglaises : Honey Dew,  London Porter, Double Hop Monster, Bass Pale et écossaises : Scottish Oat Stout, Spesyside blonde, Twisted Thisle, Wee Heavy,…Benoît Vanhopstal, avocat et membre de l’asbl,  proposait des cocktails : le Shady Grove (  citron vert, Gin, Ginger Ale ) et le Rasperry Squash ( citron, sirop de framboise, eau pétillante ).

Le whisky avait aussi la cote auprès du public, dans le stand d’Arnaud Demiautte ( Maison Demiautte à Marchienne- au-Pont ) et de Sébastien Mottrie, blogueur et conseiller en spiritueux. «De plus en plus, les amateurs recherchent des whiskys de qualité, même s’ils en consomment un peu moins » faisait remarquer ce dernier. 

anglais9.JPG

Les organisateurs pensent déjà à une deuxième édition l’an prochain,      qui pourrait s’étendre sur tout un week-end. JEAN-CLAUDE HERIN

anglais1.JPG

anglais3.JPG

anglais5.JPG

Santé !

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.