CHARLEROI- 1er Prix du Patrimoine au Château Pirmez

pirmez4.jpg

pirmez.jpg

Denis Goemanne, à gauche sur la photo

Denis Goemanne, directeur de l’ASBL Trempoline, a reçu le 1er Prix « Patrimoine » à la Maison Georges Lemaître, pour la rénovation du Château Pirmez , au 3-5 Grand-Rue à Châtelet.

Chaque année, la Société royale d’Archéologie, d’Histoire et de Paléontologie de l’arrondissement judiciaire de Charleroi, présidée par Jean-Louis Greffe, attribue un Prix Patrimoine.

Cinq dossiers étaient à l’examen : la restauration de la chapelle Saint-Fiacre à Charleroi, la restauration de la statue du mineur du Monument International aux Victimes du Travail de Marcinelle, la rénovation de l’ancienne poste de Thuin ( qui était l’ancien refuge de l’abbaye de Lobbes), la restauration de la sacristie et création d’un espace muséal à l’abbaye de Bonne Espérance à Vellereille-lez-Brayeux, ainsi que la rénovation du Château Pirmez de Châtelet. 

Après délibération du jury, c’est le dernier projet qui a été primé.  Le propriétaire du bâtiment concerné par les travaux de rénovation se nomme l’ASBL Les Compagnons de Trempoline. Elle a acquis le bâtiment le 18 août 1997 et a établi le jour même un contrat de location avec l’ASBL Trempoline, qui a vu le jour en 1985, à l'initiative d'intervenants spécialisés dans le champ des assuétudes.

pirmez6.jpg

pirmez7.jpg

Magnifique rotonde

« Nous avons vraiment eu un coup de cœur pour le Château Pirmez et    l’asbl Trempoline, tant pour les travaux de rénovation que pour le projet social  qui l’accompagne » signalait Annique Vandael, attachée honoraire au Département du Patrimoine de la Région Wallonne, lors de la remise des prix à la maison Georges Lemaître.

Le dossier a été introduit en 2007. Les travaux ont commencé en 2016, et ont duré 1 an.  Quatre façades ainsi que la rotonde ont été rénovés. Un puits de lumière de 8 mètres de diamètre a été créé.

Coût des travaux : 1000 000 euros, dont 560 000 octroyés par la Région Wallonne. « 10 ans de ma vie y ont été consacrés » reconnaissait Denis Goemanne, directeur de l’ASBL Trempoline.

Le château tient son nom de Victor Pirmez (1803 -1866), marié à Amélie Drion, sixième de huit enfants. Il a fait construire sa demeure en 1833. JC HERIN

      Prochaines activités de la Société d’Archéologie de Charleroi :

  • 5 octobre à 19h : « L’âge d’or des ingénieurs en Wallonie » à la Maison Georges Lemaître, boulevard Devreux, Charleroi 
  • 6 et et 20 octobre à 16h : Visite de l’abbaye de Villers. Contact :  071/86.22.62. archeologiecharleroi@gmail.com

 

pirmez5.jpg

Lien permanent Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.