• JAMIOULX- Marche de la Saint-André

    andré1.JPG

    Antoine et Quentin

    Une grande procession se déroulait dans les rues de Jamioulx, dimanche après-midi ! La statue de Saint-André était escortée par 136 marcheurs et 14 musiciens, liés par l’amour du folklore et une franche camaraderie.

    andré2.JPG

    Simon et Nicolas, deux amis 

    « Une Saint-André ne se manque jamais !»  Voilà ce que se sont dit        Antoine Grenier, ingénieur civil en construction, et Quentin Jadoul de McKinsey&Company. Ces deux jeunes ont quitté provisoirement leur boulot et sont partis respectivement du Qatar et de Zheng Zhou (en Chine) pour rejoindre  les rangs de la Marche à Jamioulx! Antoine ( 36 ans ) n’est d’ailleurs pas le seul à marcher dans la famille,puisque Aurélien ( 33 ans), Clément et Augustin ( jumeaux de 27 ans ) en font également partie.          

    Avant la grande procession du dimanche, les marcheurs s’accordaient      deux bonnes heures de repos, sous le chapiteau à proximité de la gare.  L’heure était à la détente pour les grenadiers, tromblons, sapeurs et vivandières. Finalement,  les marcheurs se sont mis en route avec 1/2heure de retard, mais pas de quoi s’affoler ! La procession passait par les potales et les chapelles du village.

    pas à la Saint Roch le we prochain

    Ce qui frappe ? Le jeune âge des marcheurs et leurs liens. Les tromblons sont pour la plupart d’anciens du Collège du Sacré-Cœur de Charleroi, les grenadiers des membres de l’Unité Scoute de Marcinelle,…

    «On s’entend tous très bien ! Je marche depuis le tout début ! » signalait Simon Wautelet, tromblon et menuisier de profession.

    Les marcheurs défilaient en sarraus bleus. «La raison est simple : parce que nous marchons le 1erweek-end avant le 15 août ( et non après !), les louageurs de Gerpinnes et de Tarcienne ne nous ont pas loué de costumes» informent Benoît Attout, président et Dominique Boury, tous deux fondateurs. « De ce fait, nous ne pouvons défiler le week-end prochain à Ham-sur-Heure. Pas de souci : nous ne sommes ni à l’ombre de la Saint-Roch et  nous ne leur faisons pas d’ombre. Cela dit, nous sommes contents que le bourgmestre Yves Binon et l’échevin du Folklore Adrien Dolimont nous ont rendu visite et nous sommes prêts, à l’avenir, à accueillir un des groupes de la Saint-Roch !». 

    Ce lundi avait lieu, à 14h, la procession au monument des Anciens Combattants au Cimetière. JCH

    andré6.JPG

    andré8.JPG

    Une bonne ambiance !

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire