• CHARLEROI- La Guimbarde bientôt tout à fait dans ses murs

    guimbarde.jpg

    photo: "Cache-cache". Ce spectacle,créé par la Guimbarde, a reçu le prix de la Ministre de la Culture Alda Greoli aux dernières rencontres de Théâtre Jeune Public de Huy en août dernier. Crédit: « RootsandShoot ».

    Début 2019, la nouvelle saison de la Guimbarde s'ouvrira au 11, rue de France. Après des travaux de rénovation, le bâtiment fera encore l'objet d'aménagements.

    A travers ses spectacles, la Guimbarde éveille, depuis 40 ans, l'imaginaire des petites têtes blondes, les confronte à l'autre, les ouvre à l'inter-culturalité, leur donne des clés pour construire leur avenir,... Grâce à cette seule compagnie "jeune public" de Charleroi ( et 2ème Compagnie "jeune public" la plus subventionnée de la Fédération Wallonie Bruxelles ), 325 représentations de spectacles ont eu lieu, pour la saison passée, en Wallonie, à Bruxelles, aux Pays-Bas, en Pologne, en Allemagne et en Angleterre.

    Le 17ème Festival International "Pépites: l'art et les tout petits", organisé en mai dernier à Charleroi, est signe aussi de cette vitalité."Notre volonté est vraiment de nous ouvrir à un maximum de structures possibles" insiste Gaëtane Pepinster, directrice. "Nous explorons encore d'ailleurs encore divers lieux pour proposer et produire nos spectacles".

    lieu de création et de répétition

    Abritée, entre autres, à l'Eden puis au PBA, la Guimbarde disposera de son propre espace au 11, rue de France, au coeur de l'îlot Bertand. Outre la diffusion, le lieu renfermera les aspects administratifs, créatifs, ainsi qu'une opportunité de résidence artistique. Le bâtiment va lui permettre aussi de répéter les spectacles.

    Les travaux, pour un montant de 321 578 euros, portent sur l'enlèvement d'une colonne, la démolition d'un escalier pour libérer de l'espace et créer une grande salle de spectacle, le décloisonnement de certains locaux, le remplacement de menuiseries extérieures, l'installation électrique, les sanitaires et l'égouttage, le chauffage, le revêtement de sol, l'habillage intérieur, le système de sécurité et les peintures. La fin des travaux est prévue pour décembre 2018. Paul Magnette a apporté son soutien.

    "Ce nouveau site complétera l'offre culturelle en Centre-Ville et offrira une visibilité accrue à une programmation singulière et de grande qualité" a souligné le bourgmestre de Charleroi. JCH 

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire