CHARLEROI DANSE- Nouvelle saison sous le signe de la diversité et du partage

dancer.jpg

dancer4.jpg

dancer5.jpg

                            A dancer's day  Crédit Ursula Kaufmann

La deuxième saison de Charleroi danse "nouvelle formule" est sur les rails... Annie Bozzini, directrice, en a déjà dévoilé les points forts. Une quinzaine de spectacles sont programmés, ainsi que divers ateliers et animations.

En avril 2016, Annie Bozzini prenait la succession de Vincent Thirion, à la tête de Charleroi/Danses qu'elle transformait en "Charleroi danse". Peu connue à Charleroi, l'ex-directrice du centre de Toulouse s'embarquait dans une toute nouvelle aventure. Dès le départ, celle-ci a imprimé sa marque, et les chiffres ont suivi. Lors de la saison 2017-2018, 12 000 personnes ont fréquenté les Ecuries, le Centre chorégraphique de Charleroi.

"La nouvelle saison prend les véritables couleurs du projet que nous souhaitons mettre en place. La danse  que nous promouvons se veut avant tout ouverture et partage" souligne Annie Bozzini. "Bien sûr, nous avons connu de beaux succès, mais aussi quelques "bides". En toute circonstance, sachons rester humbles. C'est la condition pour progresser et répondre aux attentes du public."

Premier spectacle: le 15 septembre, avec "A dancer's day". Le public contemplera une "forêt chorégraphique" que dessinent 10 000 gestes, comme une pluie de mouvements générée par un invisible logiciel de corps, à la fois individuel ( chacun des 20 danseurs assemblés est auteur de ses propres gestes ) et collectif.

programmation aussi pour les enfants

A la barre de ce spectacle, Boris Charmatz, dont Charleroi danse s'engage à produire les oeuvres jusqu'en 2021. De ce chorégraphe français, les spectateurs découvriront également "Enfant": 9 danseurs, ainsi qu'un groupe d'enfants de Berlin et de Charleroi y prendront part. Dans la programmation 18-19, citons encore: " Phoenix", " Radio Vinci Park" ( en collaboration avec le PBA à l'occasion du festival Bis-Arts), "C'est une légende", "Kalakuta Républik","Les chauves-souris du Volcan", "Corps confiants", "We are Woman"  ( 11 danseurs masculins sur scène! ),...

Les enfants et les ados ne sont pas oubliés avec "Hocus Pocus", "Cartoon", "Open stage des p'tits Belges"( hip-hop),... Charleroi danse, le PBA et L’Ancre soutiennent le premier souffle d’une troupe non professionnelle de théâtre, de chant et de danse pour une création d’une comédie satirique sur les relations entre pouvoir et société, librement inspirée de l’opéra-ballade L’Opéra du Gueux. Les Ecuries accompagneront également une partie du cursus du certificat " Danses et pratiques chorégraphiques" ainsi que de nombreuses résidences d'artistes. Pour tous contacts: 071/20 5640 Infos: charleroi-danse.be JCH

anniebozzini.jpg

Annie Bozzini, directrice

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.