LIBERCHIES: Django au coeur de la Cité !

doigts8.JPG

Ambiance décontractée sur la place

Ce week-end, sur la place de Liberchies, 2500 à 3000 personnes ont rendu hommage à Django Reinhardt, disparu il y a tout juste 65 ans, lors du 16ème festival qui l'a vu naître dans cette Cité. Jazz manouche et musiques du monde composaient une belle affiche ! Avec une petite déception, toutefois pour les fans des "Doigts de l'homme". Composé des 3 guitaristes: Olivier Kikteff, Benoît Convert, Yannick Alcocer, du contrebassiste Tanguy Blum et du percussionniste Nazim Aliouche, le groupe français, qui offrait ici un virage plein de forces et d'accroches, n'a pas pu faire de rappel, alors que les musiciens, plébiscités par le public, revenaient sur scène !

doigts7.jpg

Les Doigts de l'homme n'ont pas pu faire de rappel...

 

doigts11.JPG

Lindy-hop avec Emmanuelle et Martin

doigts13.jpg

Parmi les danseurs: Luc Hennart

Le Centre Culturel de Pont-à-Celles ( anciennement Pays de Geminiacum ) qui gère l'événement n'aurait-il pas pu faire preuve de plus de souplesse ? D'autres groupes ont été bien accueillis par les festivaliers: Swing 007, Wawau Adler & Sandro Roy Quartet, Hermann Little Big Band, Romain Vuillemin Quartet, Samson Schmitt- Johan Dupont- Joachim Iannello,...

spectacles forains et ateliers créatifs

Lors du "Bal Swing", Emmanuelle et Martin ( le duo donne des cours à Pont-à-Celles) se faisaient un immense plaisir d' apprendre au public cette danse magnifique qu'est le lindy-hop, ancêtre du rock n'roll. Parmi les danseurs: Luc Hennart, président du tribunal de première instance de Bruxelles !

N'oublions pas non plus le « Djang’Off », centré autour d’un large panel d’activités diverses. Les rues piétonnières du village de Liberchies résonnaient des lectures de contes, des ateliers créatifs et d’expression, des spectacles forains ou encore des stands musicaux. Les luthiers étaient aussi présents, et expliquaient leur art au public. Parmi les aspects positifs: les verres recyclables. Mais par contre, la carte, qui oblige les festivaliers à faire leurs dépenses par tranches de 5 euros, les incite aussi à consommer plus ! JCH

doigts9.JPG

La fantaisie au Djang'Off ! 

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.