CHARLEROI- Stop aux étiquettes !

étiquette1.jpg

Sous forme de diverses créations artistiques, des jeunes Carolos se sont exprimés sur les préjugés dont ils sont victimes. L'expo est à voir jusqu'au  24 avril à la Maison de l'adolescent.

" Une batterie d'idées reçues circule(nt) sur les jeunes: ils ne respectent plus rien, sèchent les cours, sont fainéants, passent leur temps sur les réseaux sociaux, abusent de l'alcool et de la drogue..." faisait remarquer Hakim Bouzbib, président du Centre Ener' J, lors du vernissage de l'expo "Stop aux étiquettes". " Il est plus que temps de tordre le cou à tous ces clichés! L'objectif est d'ouvrir un champ d'expression face aux stéréotypes dont ils sont la cible, de les sensibiliser et de les informer sur le mécanisme qui conduit au préjugé".        

Pendant la durée de préparation de l'exposition, des jeunes de 11 à 16 ans ont travaillé sur divers supports: photos, peinture, vidéos, musique ( rap ), cartes postales,... Cette exposition s'inscrit dans le cadre de l'appel à projet "Regards croisés", en partenariat avec plusieurs institutions: MJ Case départ, MJ Marcinelle District Charleroi, Le Mas, Pavillon J et Sens Sas.

enregistrement d'une chanson rap

"Ensemble, nous avons cherché des pistes pour renvoyer une meilleure image de la jeunesse" par Isabelle Kidawa, animatrice au Centre Ener'j. Le rappeur Rhylesse de Fontaine l'Evêque poursuivait: " Un studio a été mis à notre disposition au Centre l'Eveil à Ransart . Nous avons pu écrire les textes, et nous nous sommes exprimés librement. C'était un travail très intéressant. "

etiquette3.jpg

En septembre 2017, le Centre Ener'J avait déjà conçu un outil à la fois éducatif et faisant appel à la créativité des jeunes. Une animation invitait le jeune à comprendre comment un stéréotype menait à des propos discriminants.              

" Cette exposition constitue un nouvel outil pédagogique itinérant à partir duquel il sera possible d'entamer de nouveaux échanges avec d'autres groupes de jeunes, et poursuivre ainsi un travail de sensibilisation" signalait Lola Destercq, animatrice.  

L'expo sera mise à la disposition des écoles et de toute association qui le souhaite. A voir jusqu'au 24 avril à la Maison de l'adolescent, 1, bld Zoé Drion. Pour toute info: 071/41 09 05. J-C.HERIN

étiquette2.JPG

Une expo qui interpelle

Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.