CHARLEROI- La politique migratoire fait débat

migration1.jpg

Vanessa Hase de Mont-sur-Marchienne héberge des migrants

migration2.JPG

Un actu-café, à la Maison des 8 heures, intitulé: " Héberger un migrant. Pourquoi pas ? " était animé, samedi après-midi, par Thierry Van Loo de l'asbl Cenforsoc, Centre de Formation Sociale et culturelle pour travailleurs.

Parmi les intervenants, Clara Merken, coordinatrice déléguée du Pôle Hébergement de la Plateforme Citoyenne, Eric Hufkens, médecin, Carinne Roitsaert, administratrice du groupe Facebook " Charleroi-La Louvière-Binche- Thuin- Hébergement citoyen." La rencontre portait sur les conditions d'accueil des migrants, avec un éclairage juridique.

migration3.JPG

Clara Merken

Parmi les "hébergeuses" présentes dans le public : Vanessa Hase. " Je souhaiterais que des Carolos s'engagent davantage dans une démarche d'accueil , en rejoignant le groupe Facebook par exemple " soulignait cette habitante de Mont-sur-Marchienne. " En ce qui concerne le milieu associatif et culturel carolo, je ne vois pas grand chose... Soulignons tout de même L'Ancre, qui en s'associant avec United Stages, marque son soutien pour une politique migratoire basée sur l'hospitalité, le respect des droits humains et les valeurs de solidarité".

Au cours du conseil communal de ce lundi soir, il sera aussi largement question des migrants et des visites domiciliaires, à travers la motion de loi déposée par Luc Parmentier. Le texte sera proposé et signé par les élus Ecolo suivis par ceux du PS, du PTB et du CDH ( mais pas le MR ) . " Nous ne pouvons accepter qu'une proposition de loi du gouvernement fédéral autorise des perquisitions chez les habitants hébergeant de migrants " tonne le conseiller communal écolo.  J.C.HERIN

Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.