CHARLEROI- La Boite à Cancan jusqu'au 11 février à la place de la Digue !

cancan5.JPG

La folie des cabarets parisiens avec le French Cancan !

cancan1.jpg

Alexandra Espeel

Alexandra Espeel ( 21 ans ) a rejoint l'équipe de la Boite à Cancan. Cette danseuse de Pont-à-Celles y excelle dans divers types de danses.  Le spectacle est à voir à Charleroi sur la place de la Digue, jusqu'au 11 février.

Elève à "Dance's passion" à Pont-à-Celles, Alexandra Espeel vient de voir   s'offrir un très beau rôle dans le spectacle de "La Boite à Cancan". Celui de Valentine, qu'elle décrit comme une jeune fille à la fois timide et gracieuse.  

L'effet de surprise a été total. Lorsqu'elle s'est présentée, pour la première fois, en septembre dernier, au casting de la Boite à Cancan, la jeune habitante de Pont-à-Celles, également diététicienne, ne s'attendait pas à être rappelée le 28 décembre. Alexandra continuera même la tournée jusqu'au 3 juin! On la voit danser, avec un même bonheur, les Bacchanales, la danse des 8 bras, un beau numéro de danse classique,... " Pendant tout le mois de janvier, j'ai répété chez moi à partir de vidéos. Ce n'est que depuis le début  de la semaine que je danse avec mes trois autres partenaires! " Une performance d'ailleurs saluée par Jean-Pierre Castaldi: " Alexandra est extraordinaire. Elle s'est intégrée très rapidement à toute l'équipe! ".

cancan2.jpg

cancan3.JPG

Alexandra au côté de Jean-Pierre Castaldi

L'Histoire de la danse

Après le succès de la Boite de Jazz et de la Boite à Images, la Boite Noire devient un Cabaret de la Belle Epoque. Nous sommes à Montmartre. Monsieur Charles et son second Henry décident de conquérir Paris avec un spectacle de cabaret en hommage à la danse.

Entourés de danseuses, ceux-ci vont entrainer le public dans la grande Histoire de la chorégraphie ( danse primitive, pyrrhique, fox-trot, rythmes latino-américains, charleston, cancan...) et, à travers elle, l'histoire de la femme, de l'homme, de leur évolution, de leurs malheurs, de leurs libertés. Vont défiler de grandes figures comme Loïe Fuler, Joséphine Baker, Mata Hari,... Une belle évocation à travers des tableaux très colorés. Réservations sur le site de la Boite à Cancan. JC Hérin

cancan6.JPG

Jean-Pierre Castaldi aime Charleroi!

Après avoir endossé, l'an passé, le rôle de directeur d'une salle obscure, Jean-Pierre Castaldi endosse celui de Monsieur Charles, le tenancier du cabaret, dans "La Boite à Cancan". Le célèbre comédien français commence à bien connaître Charleroi. En novembre, il a assisté à un match du Sporting. Quand le temps le permet, il se promène au Centre Ville. Gastronome, il a savouré un délicieux couscous à la Palmeraie, à la place de la Digue !

Stylo-trottoir:

 Anne-Marie Boeckaert de Marchienne-au-Pont, échevine du Tourisme

cancan9.jpg

" J'ai trouvé le spectacle beau, vivant, et très original. L'ambiance d'un cabaret parisien était bien recréée. J'ai particulièrement apprécié les costumes qui étaient superbes ! Parmi les ( bonnes ) surprises, je ne m'attendais pas à voir de la danse africaine et hindoue ! "

Bernard Gillard de Charleroi, comédien

cancan8.JPG

" Quand j'étais plus jeune, je sortais en boite ! Mais ici, ce concept de boite noire, véritable petit théâtre mobile, est assez unique en son genre et a un côté résolument contemporain. Quand on voit l'infrastructure, avec gradins , tables, bar, scène,... on ne peut qu'être bluffé ! " JCH

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.