CHARLEROI- Serge Lama en concert au PBA

sergelama1.JPG

Lors de sa tournée qui passait par le Palais des Beaux-Arts, Serge Lama nous a fait partager de grands moments de bonne humeur et d'émotion(s). Le récital ( 2 heures!) était grandiose : un orchestre dirigé par la baguette magique de son ami Sergio Tomassi ( à qui il a rendu hommage ), la présence de quatre musiciennes aux cordes et de deux choristes masculins, des jeux de lumières inondant la scène, des vidéos retraçant des étapes de sa carrière,...    

sergelama6.jpg

sergelama5.JPG

Affichant 74 ans ( eh oui, déjà!) au compteur, Serge Lama a montré qu'il n'était pas seulement un auteur intemporel, mais également l'un des derniers grands interprètes de sa génération. La plupart des titres ( de véritables pépites!) provenaient de son dernier album: " Où sont passés nos rêves?", pour lequel le chanteur s’est entouré de nombreux talents : Cabrel, Clerc, Calogero, Obispo, Adamo, ... Dans "Lettre à mon fils", écrite par Maxime Le Forestier, il dénonce toute forme de pouvoir autoritaire, et collant à l'actualité, il a ajouté les portraits de Donald Trump et de Kim Jong-un. Bien entendu,  ses plus grands standards comme "Femme, femme, femme" ( dans une nouvelle orchestration ), " Les petites femmes de Pigalle", " Je suis malade" ,... faisaient aussi partie du répertoire. S'adressant aux Carolos dans la salle, il leur a lancé ( pour illustrer une de ses chansons): " Bien sûr, aucun d'entre vous n'a été volé par une femme! " En fin de concert, le public a réservé une véritable ovation à l'artiste français. J.C.HERIN

sergelama.jpg

Un très beau récital

Lien permanent Imprimer 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés le week-end et la semaine entre 21 h - 07 h (Europe/Paris).

Optionnel