• MARCINELLE- Festival du rire de Charleroi, ce week-end

    Gil Alma.jpg

    L'un est français, l'autre belge. Ce qui les relie: un bon sens d'(auto)dérision! Ce week-end, le Festival du Rire de Charleroi à la Ruche Théâtre accueille  Gil Alma et Freddy Tougaux.

    Depuis 2012, Gil Alma est Alain Stuck Becker, un des personnages principaux de " Nos chers voisins", une série humoristique que diffuse TF1. Au cinéma, on retrouve le comédien dans "Vilaine", "Eden à l'ouest", "Halal police d'État", "One Day", ... et à la télé dans "Les Bleus (saison 3)", "Kaboul Kitchen",... Gil Alma jouera le 21 octobre, en soirée. Dimanche 22 à partir de 16h, le public pourra découvrir qui succédera à Émilie Croon ( qui se produira samedi à 20h30 en première partie du spectacle de Gil Alma), grande gagnante du concours "Scène Ouverte" en 2016.            

    Huit artistes sélectionnés se produiront et seront jugés par un jury de professionnels. Un prix du public et un prix du jury seront attribués. Les lauréats auront l'occasion de se produire en spectacle lors de la saison et, en plus, de jouer en ouverture du Festival du Rire de Charleroi édition 2018 pour le lauréat du prix du jury. A 18h: rendez-vous avec Freddy Tougaux ( " Le grand Cactus"), célèbre pour son hymne révolutionnaire « Ça va d’aller ! ». Super héros de la classe moyenne, Freddy n’a jamais renié ses origines modestes. J.C.H.

    Fils d’une mère flamande et d’un père wallon, il grandit entouré d’un frère ainé et de deux jumelles cadettes dans un petit village typiquement wallon. Gil Alma : 22 €, tarif unique. Freddy Tougaux : 18 €. tarif unique. 1, avenue Meurée à Marcinelle. Pour toute info ou réservation: 0473/ 39 00 82 ( de 10h à 12h30) -www.laruchetheatre.be - info@laruchetheatre.be 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE- "La Bonne Adresse" par les Loufs, ce week-end

    adresse1.jpg

    Dans la région de Charleroi, une compagnie de théâtre en langue française fête déjà ses 20 ans d'existence: les Loufs ! ( Le nom vient d'une comédie d'Arrabal: " Le Pastaga des Loufs" ). Depuis 2011, la troupe joue au Centre Culturel de Mont-sur-Marchienne. Première pièce de la saison 2017-2018:" La bonne adresse". Un appartement très parisien, quatre femmes qui mettent une petite annonce - chacune pour une raison différente - quatre messieurs qui se présentent à la suite d’une parution… Mais est-ce bien la bonne personne ? Eh bien non ! Il y aura confusion sur toute la ligne, ce qui donnera lieu à de longs et hilarants quiproquos… Les quatre annonces, rédigées en abrégé, se ressemblent et ont un dénominateur commun, trois lettres : PPS. De là vont naître de surprenantes rencontres !

    « La Bonne Adresse » est une farce flamboyante aux situations équivoques et aux personnages attachants. En inscrivant à son répertoire, cette Compagnie a voulu se donner le plaisir d’interpréter des dialogues débordants de vivacité qui font rire du début à la  fin du spectacle. Marc Camoletti, l’auteur de cette pièce – jouée des milliers de fois - fait figure de maître dans le genre « boulevard ». La mise en scène a été confiée à Joseph Méli, artiste-peintre carolo et fou de théâtre, de bd et de cinéma. Avec  Patrice Antoons ( ancien journaliste à la Nouvelle Gazette), Miguel Becerra, Christine Frère, Stéphan Lessinnes, Anna Malerba, Maryse Neirynck, Larah Stiemans, Mathieu Van Ransbeek. JCH

    "La Bonne Adresse" est à voir au Centre Culturel de Mont-sur-Marchienne, rue du Château, n° 3, le vendredi 20 et samedi 21/10 à 20h et le dimanche 22/10 à 16h. Prix d’entrée : 12 euros , sur réservation téléphonique : 10 euros , moins de 18 ans : 8 euros. Réservations: gsm: 0473/770213 - 0476/849307. lacompagniedesloufsasbl@yahoo.fr

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • PBA- Le compositeur français Michel Legrand, ce dimanche, au PBA

    Auteur, compositeur, arrangeur, chanteur, chef d'orchestre, pianiste virtuose, producteur, l'homme est partout : dans le cinéma, la chanson, le jazz, le classique, en Europe, aux Etats-Unis... Depuis plus de 50 ans, Michel Legrand écrit, met en musique et interprète ses mélodies intemporelles. Couronné de trois Oscars, cinq Grammys, deux Palmes d'or, un Bafta, un Golden Globe, la diversité de son parcours demeure unique.

    michellegrand.jpg

    Avec l'Ensemble orchestral Mosan, retrouvez Les Parapluies de Cherbourg, Ice Station Zebra, Picasso Summer, L'Eté 42, Gable and Lombard, The Hunter, Les Mariés de l'An II, Yentl, La Valse des Lilas ou encore l'Affaire Thomas Crown... autant de succès de celui qui a été l'orchestrateur de Sinatra, Chevalier, Montand, Salvador.

    La chanteuse québécoise Jasmine Roy interprètera les chansons Papa, Can You Hear Me (Yentl) et Les Moulins de Mon Coeur (l'Affaire Thomas Crown). Vous découvrirez également en avant-première le duo des Parapluies de Cherbourg, nouvelle production du PBA et d'Ars Lyrica qui sera présentée du 15 au 17 décembre.

    22 octobre 2017 16:00 / PBA / Grande Salle ticket

    PBA / Grande Salle - Palais des Beaux-Arts
    Place du Manège
    6000 Charleroi
    Comment s'y rendre?

    Cat.1 : 42€ > 32€

    Cat.2 : 34€ > 27 €

    Cat.3 : 24€ > 18€

    Téléphone : 071 31 12 12
    Fax : 071 30 25 44
    Du lundi au vendredi de 9.30 à 18.00 et le samedi de 10.30 à 14.00.

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI: Comédie Centrale: "La Vérité " jusqu'au 5 novembre: L'éloge de la tromperie...

    IMG_3333.JPG

    Entre le mari et la maîtresse...

    "La Vérité", pièce de théâtre de Florian Zeller, avait été écrite spécialement pour Pierre Arditi. A présent, c'est Antoine Vandenberghe qui reprend le rôle-phare du spectacle. Le comédien carolo incarne - à la perfection!- Michel, un menteur … à qui tout le monde ment.

    Sa femme, sa maîtresse, son meilleur ami. Cette pièce légère est admirablement servie également par Mélanie Robin, Cécile Florin et Jean-Paul Clerbois. Le quadrille d'acteurs réalise un sans-faute pour interpréter magistralement tantôt la vitalité et le charme piquant des dames, tantôt le contraste entre l’honnête homme et le mufle,du côté hommes.

    Des personnages humains et attachants, même celui de Michel qui nous tend son miroir grossissant ! Le spectacle est un éloge du mensonge. Le point de départ est cette phrase de Voltaire qui dit :  “Le mensonge n’est un vice que quand il fait du mal ; c’est une très grande vertu, quand il fait du bien.” C’est une bonne morale de vie!"

    La mise en scène est dynamique. Les changements de décors sont évoqués par des tableaux accrochés au mur. On aperçoit au passage un portrait farfelu de Donald  Trump !

    vérité.JPG

    Ce cher Donald s'est encore fait inviter

    Seul petit bémol : le thème de la pièce. Deux couples, tout en étant les meilleurs amis du monde, qui s’aperçoivent qu’ils se trompent mutuellement depuis longtemps: ça sent le déjà vu … Mais bon, le spectacle, conçu surtout comme un boulevard ( même s'il ne renouvelle pas le genre ), est un bon divertissement, si l'on ne veut pas se fatiguer les neurones...JC HERIN

    "La Vérité" de Florian Zeller est à voir jusqu'au 5 novembre, les mercredis et jeudis à 21h,les vendredis à et samedis à 18h/21h, les dimanches à 17h/20h30 au Comédie Centrale, 33, rue du Grand Central à Charleroi. Tarifs: 25 à 12,50 euros. Infos et réservations: O71/30 50 30.

    IMG_3342.JPG

    un beau quadrige...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUILLET- Nuit des Etoiles

    nuit.JPG

    nuit6.JPG

    Les conditions étaient optimales pour observer le ciel, samedi soir, et la température très agréable ! En collaboration avec les clubs d'astronomes amateurs locaux (CAAPC et Charleroi Astronomie), le Cercle Royal Photographique de Charleroi asbl et l'Institut d'Astronomie et d'Astrophysique de l'ULB, le Centre de Culture scientifique de Couillet invitait le public à sa traditionnelle Nuit des Etoiles.

    nuit1.JPG

    nuit4.JPG

    Au programme: séances de planétarium, observations astronomiques, fabrication d'un projecteur d'hologrammes, animation nature à la découverte des papillons de nuit, conte interactif pour enfants à partir de 4 ans, tables de jeux familiaux, exposition de photographies et de matériels d'observation nocturnes, contrôle a distance d'un télescope, sensibilisation aux méfaits de la pollution lumineuse,... Composée de panneaux, d'objets personnels, de films,... l'expo sur le scientifique carolo Georges Lemaître, père du big bang", était aussi accessible. A voir jusqu'au 7 janvier 2018 , en semaine de 9h30 à 17h30. Infos: 071/600 300. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUILLET- Collecte de jouets, ce samedi

    Collecte des jouets en bon état dans tous les recyparcs

                     ce samedi 21 octobre 2017

     Nous collectons les jouets en bon état suivants

    • livres, des bandes dessinées,
    • jeux de société,
    • puzzles,
    • voitures, camions,
    • Jeux de construction
    • tout autre jouet  facilement lavable : poupées, jouets premier âge en plastique

       ou bois, vélos, ballons, patins à roulettes, raquettes etc.

     

    Pour des raisons d’hygiène et de respect de l’environnement, nous n’acceptons pas les peluches ni les  jouets fonctionnant avec des piles.

     

    Les associations désireuses de bénéficier des jouets collectés peuvent encore contacter le service Communication et  Prévention de l’ICDI au 071/600 499 ou info@icdi.be

     

     

     

     

    Françoise LARDENOEY

    Chef de service

    Service Communication & Prévention

     

    Rue du Déversoir 1 6010 COUILLET

    Tél.  +32 (0) 71 44 06 82 (ext 9136)

    Gsm +32 (0) 476 88 47 98

    Fax   +32 (0) 71 36 04 84 francoise.lardenoey@icdi.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • JUMET- Inauguration de fresques

    Dans le cadre du projet 

    « Les Z’Hamendes au fil des couleurs »

     

    L’Asbl D’Cole – Maison de quartier a le plaisir de vous inviter à l’inauguration des fresques collectives en collage "Street Art"

     

    réalisées par les habitants du quartier accompagnés de l’artiste Sarah Conti lors d’un stage en juillet 2017.

    Jeudi 19 octobre 17 à 18h

    à l’espace «Les Z’Hamendes » rue Jules Loriaux, 13

    6040 Jumet.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Lundis du Poche: Ce soir, l'écolo Emily Hoyos

    hoyos.jpg

    Réunis autour d'un invité du monde artistique, politique, sportif, Bernard Suin, Dominique Watrin, Martial Dumont et Anne Simon distribuent leur humour, au travers de chroniques, de brèves, d'interviews décalées, de chansons et autres joyeusetés, tout en parcourant l'actualité du mois écoulé.
    Lundi 16 Octobre 2017 à 19h30
    Production "Dérisoir'Prod"
    Derisoir
    Réservation : Tel : +32 (0) 476 874 680- resa@lepoche.be
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CINEMA- "The Moon Boy", court-métrage carolo pour smartphone !

    moonboy.jpg

    A partir de ce dimanche, le public peut télécharger " The Moon Boy" sur leur smartphone. Le court-métrage a été réalisé par le cinéaste carolo Frédéric Legrand ( 24 ans ), déjà auteur d'autres films fantastiques.

    moonboy2.jpg

    Frédéric, à gauche, sur la photo

    C'est une des scènes de " The Moon Boy", dernier court-métrage de         Frédéric Legrand : en plein mois d'août 2017, squelettes et fantômes dansent joyeusement sur le champ de foire, à la place du Manège! La chorégraphie s'inspire de "La Danse macabre", poème symphonique composé en 1874 par Camille Saint-Saëns, adapté dans "La Règle du jeu" ( 1939) de Jean Renoir.          

    moonboy3.jpg

    " Plusieurs figurants se sont déplacés pour le tournage. L'ambiance était extraordinaire" pointe le jeune réalisateur et étudiant en dernière année à l'IPSMA en écriture multimédia . " Il faut dire aussi que les forains se sont bien prêtés au jeu, et ont été très accueillants ! " Particularité du film: il a été réalisé pour être directement visionné sur les smartphones au format 9/16,  à partir de la page Facebook " The Moon Boy". Et le court-métrage s'accompagne d'un making of: les spectateurs de la foire ont envoyé des photos et des vidéos faites avec leur smartphone via le QR code de " The Moon Boy". L'équipe cinéma en a fait un montage, diffusé sur les réseaux sociaux.

    Squelettes en capture motion

    moonboy1.jpg

    D'une durée de 9 minutes, le film raconte l'histoire d'Alex, alias Moon Boy, littéralement un "garçon de la lune", entouré de squelettes et de fantômes. Son rêve: conquérir la lune. Le spectateur le voit grandir progressivement au fil du temps... " Que ce soit dans " Tibiacity", dans " Edgar et la Douze Demoiselle, disponible sur RTBF Auvio, ou encore dans " Cryature", un projet multimedia, j'ai toujours baigné dans des univers oniriques et fantastiques " fait remarquer Frédéric Legrand. " Un des maîtres pour moi est Tim Burton qui a bien réussi à imposer son génie créatif au cinéma".  

    moonboy5.jpg

    Le cinéaste carolo s'est entouré d'une solide équipe, dont le courcellois Eric Bettens, compositeur de musiques de films et orchestrateur. " Les décors et les acteurs sont bien réels" poursuit Frédéric. " Par contre, les squelettes sont animés par la technique de la  capture motion. On est donc loin des premières marionnettes que j'utilisais pour mes premiers films".

    Précision: le cinéaste a pu bénéficier des fonds verts de Télésambre dans le tout nouveau pôle audio-visuel carolo Médiasambre.

    moonboy6.jpg

    Frédéric Legrand :un talent fou !

    Frédéric a plus d'une corde à son arc: il jouera Gavroche, dans " Les Misérables", et animera, du 30 octobre au 3 novembre, au Centre l'Eveil à Ransart, un atelier cinéma "Halloween" avec projection finale au Quai 10. Pour toute info: 0471/49 35 93. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Salon du SAC- Michel Hérin: photos " à l'ancienne", pleines d'authenticité

    sac1.jpg

    Michel Hérin

    Ce week-end, au cours du SAC ( Salon Artistique de Charleroi ), plusieurs centaines de visiteurs ont pu admirer les oeuvres de 350 artistes sur 8000 m2, à Charleroi Expo. Parmi ceux-ci, Michel Hérin ( le cousin germain de votre serviteur !), docteur en médecine et photographe amateur.  

    Cet habitant de Mont-Marchienne a commencé à pratiquer son art à l'âge de 13 ans. La passion visuelle conduira ensuite cet étudiant spécialisé en anatomie pathologique à poursuivre ses recherches sur la photographie microscopique médicale, offrant des perspectives inédites, et souvent tragiques. Il prend alors des photos à des fins pédagogiques et scientifiques. Fin des années 90, Michel découvre la photographie digitale et comprend immédiatement son potentiel, mais aussi ses limites....

    " Certains amoureux de la photographie comme moi vont alors se retourner vers les antipodes du futur, à savoir les techniques anciennes « oubliées » signale-t-il. " L’ « alternative photography » dégage un peu l'odeur d'une arrière-boutique de droguerie. On redécouvre les joies de la chambre photographique, du collodion humide et du sténopé. On se souvient aussi rapidement des bonnes raisons d’avoir quitté ces techniques qui imposent souvent de photographier des natures mortes sans intérêt, si ce n’est celui d’être immobiles".

    Cette approche révèle ses aspirations profondes : primo, Michel adore tirer des photos et deuxio, il assume dorénavant sans complexe sa passion pour le mouvement pictorialiste. Le procédé Piezography© développé par Jon Cone lui permet aujourd’hui de continuer avec joie son aventure au pays de la photographie noir et blanc, et de réaliser notamment de magnifiques portraits, d'où se dégagent beaucoup de sensibilité, un réel humanisme et de l'authenticité. Pour lui, seule l’harmonie du tableau le convainc de tirer la photo pour l’accrocher, et de lui donner vie. J.C.HERIN

    michel1.jpg

    Michel... en famille !

    IMG_3311.JPG

    Les œuvres de Florence Mathieu: tendrement vache !

    IMG_3307.JPG

    beaucoup de créativité: un salon de qualité

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • COUILLET- Exposition: Georges Lemaître au Centre de Culture scientifique

    lemaître3.JPG

    Le bureau où Georges Lemaître recevait ses étudiants

    Georges Lemaître a côtoyé Albert Einstein, et, au vu de ses recherches, aurait peu devenir aussi célèbre que lui... Une expo au Centre de Culture Scientifique de Couillet présente l'homme de science né à Charleroi en 1894.

    lemaitre1.JPG

    Il a passé une bonne partie de sa jeunesse à Charleroi, puisqu'il a fait ses études secondaires au Collège du Sacré Coeur. Père de la cosmologie moderne, mathématicien, et chanoine catholique, Georges Lemaître a été le premier, dès 1927, à ébaucher une théorie de l'univers: la théorie de l'atome primitif, plus connue sous le nom de "big bang"... Le vernissage se déroulait en présence de Marc Francaux, pro-recteur aux relations régionales de l'UCL, Liliane Moens, responsable des archives Georges Lemaître, et Jan Govaerts, professeur de physique à l'UCL. "Un intérêt de cette exposition est qu'elle contient bon nombre d'objets personnels ayant appartenu à Georges Lemaître " signale Marjorie Bouffioux, chargée de communication au CCS . " Sont montrés ici: médailles militaires et honorifiques ( Eddington, Mendel, Janssen) , éléments religieux ( ciboire), collier d'académicien pontifical, robe de baptême, premier ordinateur de l'Université ( la Burroughs E 101), et autres documents. On voit aussi le bureau de l'Université Catholique de Louvain, où il recevait les étudiants ".      

    lemaître4.JPG

    lemaître6.JPG

    une trentaine de panneaux

    Le public peut entendre quelques extraits de son dernier cours et quelques brèves séquences télévisuelles sont projetées. Les commentaires et explications sont repris sur une trentaine de panneaux. L'exposition est complétée par une projection en boucle d'un documentaire sur la vie et sur l'oeuvre de Georges Lemaître, réalisé en 1994, à l'occasion des 100 ans de sa naissance.

    De plus, les visiteurs auront l'occasion de découvrir un jeu vidéo  créé par les élèves de l'Athénée Royal Vauban dans le cadre d'un projet encadré par le CSS. A voir du 16 octobre 2017 jusqu'au 7 janvier 2018 de 9h30 à 17h30 au Centre de Culture Scientifique, 227, rue de Villers à Couillet. Prix: 4 à 2 euros. Gratuit le 1er dimanche du mois. 071/600 300. www.ulb.ac.be/ccs ou ccsinfo@ulb.ac.be   J.C. HERIN

    lemaître5.JPG

    Lors du vernissage...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCHIENNE-AU-PONT: Salon " Fadha": Personnages de notre enfance " détournés"

    amnesty4.jpg

    Mowgli, Simba, Aladdin, Jasmine,... transformés en migrants !

    30 exposants, une vingtaine de groupes de musiciens, une quarantaine de bénévoles, entre 700 et 1000 personnes attendues... Le deuxième festival pour les Droits humains d'Amnesty International ( Fadha) a battu son plein, samedi après-midi, au Rockerill. Et pourtant, Maxims Hastir, organisateur carolo de l'événement et militant au sein d'Amnesty, se montre inquiet: " Un tel festival réunissant à la fois les arts plastiques et la musique en faveur des Droits de l'Homme est assez unique. Et pourtant, faute de subsides des pouvoirs publics, il pourrait ne pas y avoir de troisième édition, l'an prochain".

    Parmi les artistes, citons Greg-Léon Guillemin. Dans ses tableaux, le plasticien parisien met en scène des personnages orientaux ou africains de notre enfance: Mowgli, Simba, Aladdin, Jasmine,... qu'il transforme en migrants dans des embarcations de fortune. Citons aussi des associations locales comme TEP Afrique, située à l'Université Ouverte à l'avenue Général Michel à Charleroi. L'asbl se met à la disposition des personnes étrangères ou d'origine étrangère pour tout appui dans le domaine social et professionnel. Infos: 071/31 93 90. JCH

    amnesty3.JPG

    amnesty2.JPG

    Maxims Hastir espère une troisième édition...

    IMG_3272.JPG

    IMG_3283.JPG

    TEP Afrique est installée à l'Université Ouverte de Charleroi

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • COUILLET- Un nouvel espace pour le skatepark

    Le skatepark de Charleroi a trouvé son nouvel espace. Il s’agit d’un grand entrepôt situé dans les anciens garages de la Société Wallonne des Eaux à Couillet, près du rond-point de la N5.

    skatepark.jpg

    Le skatepark est pour l'instant dans les sous-sols du Palais des Expositions de Charleroi mais des travaux de rénovation vont bientôt démarrer dans ce bâtiment et il ne sera bientôt plus possible de pratiquer la planche à roulettes dans ces installations provisoires.

    Maxime Timellini, le coordinateur du Skatepark, est ravi qu'une solution avec la Ville ait été trouvée: "Ça fait plus d’un an qu’on cherche avec l’échevin des sports et les pistes commençaient à devenir de plus en plus difficiles à trouver. Et puis tout d’un coup, c’est arrivé ici via la Sambrienne. Et on est venu voir une matinée et on a été conquis. Il y aura sûrement plus qu’un skatepark. On va d’abord commencer par un skatepark et puis le but à long terme, c’est de faire un centre de culture urbaine qui sera accessible à tout le monde pour pouvoir découvrir de nouvelles passions et de nouveaux sports méconnus on, va dire."

    Le bâtiment appartient aujourd'hui à la société de logements La Sambrienne qui va le louer à l'asbl du Skatepark à un loyer réduit.

    En échange, le quartier retrouvera un peu d'animation grâce aux jeunes.

    Le Skatepark restera à Charleroi Expo jusqu'à la fin de l'année. Il emménagera à Couillet au plus tard au printemps 2018.

    - Reportage RTBF- C.Loriaux et D.Barbieux

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • DAMPREMY- Colloque sur l'activité industrielle pendant la Grande Guerre

    Le Musée du Verre de Charleroi organise les 26 et 27 octobre, au CEME de Dampremy, un colloque sur la thématique de la poursuite de l’activité industrielle en zones de guerre lors de la Première Guerre mondiale.

    Il s'agira plus précisément de se pencher sur l'histoire économique de la Belgique et des zones frontières durant la Grande Guerre, aspect qui était encore, jusqu'à récemment, négligée par les historiens.…

    L'occasion est ici donnée d'étudier le fonctionnement quotidie...n de l'industrie pendant le conflit et au-delà d'estimer à qui finalement cela a profité, entre redistribution des parts de marché et remise à niveau de l'outil de production.

    Les inscriptions se font auprès de Pascal Scik à pascal.csik@Charleroi.be ou au 0496/599.214.

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- Comédia 77 présente une comédie sociale: " Sunderland" jusqu'au 14/10

    sunderland.jpg

    photos: Ludivine Rousseaux

    Voici une vraie comédie sociale, sans misérabilisme pour autant, comme en font si bien les cinéastes britanniques, dans la veine de Ken Loach, par exemple. 1992. Sunderland, petit bourgade anglaise paumée où on ne parle que de football et de chômage...

    sunderland4.jpg

    Sally, Ruby et Jill

    Bienvenue chez Sally Mawln, une ouvrière, et sa soeur Jill, une jeune fille déséquilibrée, et très marquée par la mort de sa maman, qui s'est pendue sous ses yeux. Si Sally ne retrouve pas de travail, on va lui retirer la garde de Jill. En attendant, "la grande soeur" survit grâce à Ruby, sa coloc, qui travaille pour le téléphone rose, et se résout, pour s'en sortir, à être mère porteuse. Un thème également lié, dans la pièce, au mariage gay et à l’adoption par les homosexuels. En effet, débarquent Paul et Gordon un couple très uni et mixte, qui veut un enfant depuis 10 ans.             

    sunderland3.jpg

    Une belle distribution. Photos: Ludivine Rousseaux

    " Ce qui est marrant, c’est que la pièce est arrivée pile au moment où il fallait, et les gens sont venus la voir en croyant y trouver des solutions… alors qu’en fait, c’est surtout une pièce sur la famille" signale Clément Koch, l'auteur. " Oui, on y parle des mères porteuses, mais je ne suis ni pour, ni contre à la fin. Je crois que la seule chose qui est intéressante dans la pièce sur ce sujet, c’est qu’il n’y a pas de recette. Les personnages le disent eux-mêmes : finalement, dans un couple gay, s’il y a de l’amour, il y a de la place pour un enfant. Je crois que c’est ça : on a juste deux bras et deux jambes, qu’on soit homme ou femme, et si on a un coeur, ça marche... ".  

    Avec Vivien Charlier, Aurielle Mousty ( dans des rôles à contre-emploi), Sabine Pennetier, Catherine Delmotte, Sylviane Delstanche, Lidia Guerrera , Olivier Clément, Jonathan Thambwe, dans une mise en scène de Ludivine Rousseaux. JC HERIN

    "Sunderland" par Comédia 77 est à voir les 13 et 14/10 à 20h30 au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi. Prix: 14 à 10 euros. Réservations: 0479/132 653- info@comedia.77.be

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire