MARCHIENNE-AU-PONT: Salon " Fadha": Personnages de notre enfance " détournés"

amnesty4.jpg

Mowgli, Simba, Aladdin, Jasmine,... transformés en migrants !

30 exposants, une vingtaine de groupes de musiciens, une quarantaine de bénévoles, entre 700 et 1000 personnes attendues... Le deuxième festival pour les Droits humains d'Amnesty International ( Fadha) a battu son plein, samedi après-midi, au Rockerill. Et pourtant, Maxims Hastir, organisateur carolo de l'événement et militant au sein d'Amnesty, se montre inquiet: " Un tel festival réunissant à la fois les arts plastiques et la musique en faveur des Droits de l'Homme est assez unique. Et pourtant, faute de subsides des pouvoirs publics, il pourrait ne pas y avoir de troisième édition, l'an prochain".

Parmi les artistes, citons Greg-Léon Guillemin. Dans ses tableaux, le plasticien parisien met en scène des personnages orientaux ou africains de notre enfance: Mowgli, Simba, Aladdin, Jasmine,... qu'il transforme en migrants dans des embarcations de fortune. Citons aussi des associations locales comme TEP Afrique, située à l'Université Ouverte à l'avenue Général Michel à Charleroi. L'asbl se met à la disposition des personnes étrangères ou d'origine étrangère pour tout appui dans le domaine social et professionnel. Infos: 071/31 93 90. JCH

amnesty3.JPG

amnesty2.JPG

Maxims Hastir espère une troisième édition...

IMG_3272.JPG

IMG_3283.JPG

TEP Afrique est installée à l'Université Ouverte de Charleroi

Lien permanent Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.