FOLKLORE- Marche de la Saint Roch à Ham-sur-Heure

saintrochhamsurheure6.JPG

La 379ème Procession et Marche militaire s'est ébranlée dans la Cité des Bourquis. Le soleil a accompagné les 1300 marcheurs tout au long de la journée de dimanche.

saintrochhamsurheure7.JPG

Sur le temps de midi, à l'angle de la rue Abel Dubray et de la ruelle des Bierchas, Stéphane, nouvel habitant à Ham-sur-Heure, a installé une table,  afin de prendre l'apéro avec ses voisins... C'était déjà une tradition de l'ancien propriétaire.

saintrochhamsurheure1.JPG

C'est l'heure de l'apéro pour Stéphane et ses potes !

C'est que ce dimanche, tous les Bourquis ( habitants d'Ham-sur-Heure ) participent d'une façon ou d'une autre, à la Saint-Roch. Les plus courageux se sont levés à 5 heures du matin, pour participer à la Marche. Puis après la Messe en l'église Saint-Martin, des fleurs ont été déposées au Monument aux morts pour la patrie. Comme il est de tradition, l'échevin du Folklore Adrien Dolimont recevait au château les Compagnies de Marbaix, Cour-sur-Heure, Walcourt, Thuin et Nalinnes. Vers 11h, les marcheurs formaient le cortège pour commencer la Procession et Marche Militaire vers 12h.

nouveau président d'honneur

" Nous avons du bon temps, ce qui n'est pas toujours le cas, chaque année! " pointait le bourgmestre Yves Binon. " La Saint-Roch est un réel événement pour nous tous. Qui plus est, nous nous rapprochons vraiment de la Saint Roch, qui a lieu le 16 août."

Répartis dans 16 compagnies, 1 300 marcheurs se présentaient devant la tribune d'honneur. Cette année, Gilles Samyns remplace Luc Maufroid, à la présidence d'honneur.

saintrochhamsurheure5.JPG

Les différents pelotons escortant saint Roch s'inspirent des corps d'armée de l'Empire. Ils ont pour noms: Gardes d'honneur, sapeurs, voltigeurs, grenadiers ou flanqueurs et tous marchent au rythme de la batterie composée de fifres et de tambours. Un des plus beaux moments restait la rentrée dans la cour d'honneur du Château, en début de soirée. Un cadre majestueux ! En raison des menaces terroristes, la sécurité a été renforcée, à cette occasion: 35 policiers ont été mobilisés. La Marche s'est poursuivie jusqu'au 23 août, avec en plus de la procession, une fête organisée par les forains.  JCH

saintrochhamsurheure3.JPG

la statue de Saint-Roch

Les "Rouges"

"FIERS D'ETRE EN DEBUT DE CORTEGE !"

saintrochhamsurheure2.JPG

Surnommés "les Rouges", les Volontaires Réunis de la Révolution Brabançonne marchent en début de cortège, juste derrière le 1er Régiment de la Garde d'Honneur d'Ham-sur-Heure. Le 10 septembre de cette année, cette compagnie, qui compte une quarantaine de membres, fêtera ses 60 ans d'existence.

C'est le 7 septembre 1957 que le comte Charles d'Oultremont et quelques amis ont créé cette nouvelle société, dans le but de se démarquer des uniformes napoléoniens. Un souci tout particulier est porté sur les uniformes: habit rouge, collet et gilet noirs, culotte blanche, bottes noires pour les officiers, guêtres blanches pour les hommes de troupe,... Les maniements d'armes ( certains fusils sont vraiment d'époque!) sont reconstitués le plus fidèlement possible. La Compagnie se déplace également à Walcourt pour la Marche de la Trinité, au Meyboom, dans le Nord de la France,...

" Je marche depuis l'âge de 4 ans " confie Raymond Aubry, commandant." Mon père a été tambour major. Je suis né un peu dans ce folklore". Didier Rivolta, lieutenant, poursuit: " Notre société est surtout connue pour sa discipline. Nous tenons à garder cette réputation".

Portrait: Jacques Bonheur ( 70 ans ) de Jumet

UN PETIT AIR DE MADELEINE

saintrochhamsurheure4.JPG

Jacques Bonheur, bien entouré

Depuis 1993, les Maréchaux d'Empire de la Madeleine, qui compte une vingtaine de membres ( dont 4 femmes ), sont associés avec la Fanfare Royale d'Ham-sur-Heure .  

"Nous fêterons donc l'an prochain les 25 ans des Maréchaux" signale Jacques Bonheur, président. " Je suis Madeleineux depuis 65 ans, mais je suis aussi très attaché au folklore d' Ham-sur-Heure . JCH

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.