• ANIMAUX- Balade canine et sauvetage !

    terre-neuve1.JPG

    terre-neuve2.JPG

    Thuin ne s'appelle pas "la capitale mondiale du chien" pour rien ! Dimanche, plusieurs centaines de toutous de toutes races ( et leurs maîtres, bien sûr!) se baladaient dans les bois et les chemins campagnards du site de l'abbaye d'Aulne. Et cela, à l'initiative de la Maison du Tourisme de Thuin, de la Fédération Cynologique Internationale de Thuin et de Terra Nova-Rescue Dog. Egalement au programme: des conseils sur la sociabilité par Maurice Dehon de l'école technique cynophile, des démonstrations de sauvetage avec des  terre-neuve à l'eau ( assez impressionnant! ) et un stand de secourisme par Christine Dufour, formatrice, sur les bons gestes, les réflexes à acquérir, la maitrise de ses émotions, les pansements, ...  Les promeneurs avaient aussi l'occasion faire vivre un moment de détente en pleine nature à un pensionnaire de la SPA de Charleroi, qui était présente au départ de la balade.

    terre-neuve5.JPG

    terre-neuve3.JPG

    terre-neuve4.JPG

    Un stand sur le secourisme

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MARCINELLE- Cuore Amore au Bois du Cazier

    epoca.jpg

    Constituée de coupures de quotidiens ( Corriere della Sera, Avanti, La Nouvelle Gazette, ...), d'hebdomadaires et de revues d'époque belges, italiennes et françaises ( Epoca, Oggi, Le Soir illustré, Paris Match,...) , l'expo "Cuore Amaro" est présentée à l'initiative de l'association "Marcinelle per non dimenticare", regroupant les familles et proches des 22 victimes de Manoppello. Dans la localité, la place centrale du village a été rebaptisée "place Marcinelle".

    Voilà soixante et un ans que cette petite commune nichée dans les collines des Abruzzes pleure ses victimes, ses hommes décédés dans l’incendie minier du 8 août 1956. "Notre village a été le plus touché par la catastrophe, ici pendant des mois, toute la population était vêtue de noir, il n’y avait pas une seule famille épargnée", se rappellent Davide Castelluci et Antonio Perseo, deux habitants de Manoppello qui étaient présents à Marcinelle, lors du vernissage.

    L'exposition Cuore Amaro ( Coeur amer ) montre la grande couverture médiatique de la catastrophe du Cazier. La radio, la télévision, dont c'était le début, mais surtout la presse écrite qui restait, au moment des faits, le principal média. Des photographies montrent d'ailleurs des sauveteurs parcourir les unes des journaux du matin. Une collection pleine d'émotion. Le seul regret est qu'elle ne soit pas permanente au Bois du Cazier. JCH

    L'exposition "Cuore Amaro" est à voir jusqu'au 10/9, au Bois du Cazier, rue   du Cazier, 80 à Marcinelle, dans l'espace Amercoeur( ancien auditorium). Entrées: 8 à 4 euros. Ouvert tous les jours, sauf le lundi. Du mardi au vendredi, de 9h à 17h. Samedis et dimanches: de 10h à 18h. Infos: 071/88 08 56. www.leboisducazier.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire