MARCINELLE- Bois du Cazier: Commémorations du 8 août et fête de la gratuité, ce dimanche

Les 61 ans de la catastrophe du Cazier seront commémorés lors de la Journée du 8 août. L'horaire y sera plus fluide que l'an passé. A noter encore: la Fête de la Gratuité, ce dimanche, et une nouvelle exposition: " Cuore Amaro".

commémorations2.jpg

Antonio Sestu, représentant de l'association "Devoir de mémoire du fief de Lambrechies,  Jacques Remacle d'Arts&Publics, Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier et Gigliola Pagliarini, vice-consule d'Italie

"S'il rencontre nos objectifs, notre souhait est de fixer le programme de la Journée du Souvenir pour les 10 prochaines années! " lançait Jean-Louis Delaet.

Le directeur du Bois du Cazier énonce les 5 objectifs principaux pour le 8 août: - écourter les dépôts de gerbes ( en supprimant celui du Monument international du Travail ), et en limitant le dépôt de gerbes ( une seule par association), - donner plus de temps et de solennité aux étapes, notamment en programmant la messe le lundi soir à 18h30 au lieu de mardi, tout en maintenant la bénédiction de la cloche Maria Mater Orphanum, le 8/8 à 8h05, et la fin des cérémonies à 12h par la réception du Consul Général d'Italie - tenir compte de l'âge de plus en plus avancé de beaucoup de participants, anciens et mineurs et membres des familles des victimes, - permettre une prise de parole des représentants officiels belges et italiens ( sont annoncés la ministre Willy Borsus, ministre-président de la Région Wallonne, Marie-Christine Marghem, le secrétaire d'Etat Vincenzo Amendola, Elena Basile, Ambassadeur d'Italie,...), - veiller à un plus grand pluralisme de l'hommage rendu en donnant une place égale à toutes les convictions tant confessionnelles que laïques.

5 ans de reconnaissance par l'UNESCO

Autre temps fort: l'inauguration de la plaque commémorative ( la cinquantième! ) du " Devoir de Mémoire de Lambrechies , au Mur du Souvenir, le lundi 7 août à 17h30. " Les deux sites ont connu des épreuves similaires. Nous sommes reconnaissants envers les sauveteurs de Marcinelle lors de la catastrophe de 1934 à Lambrechies " souligne Antonio Sestu, représentant  de l'association. Puis avis à tous les gourmets: distribution de pagnons : pâte levée ( spécialité boraine ) recouverte de cassonade que mangeaient les mineurs. Cette année, le site du Cazier fête ses cinq ans de reconnaissance comme Patrimoine Mondial par l'Unesco. " Un titre amplement mérité, car le Cazier représente bien un lieu d'Histoire qui transcende les frontières" poursuit Jean-Louis Delaet. Signalons encore que, ce dimanche 6 août, en partenariat avec l'asbl "Arts et Publics", le Bois du Cazier ouvre gratuitement ses portes au public, avec toute une série d'animations et d'ateliers de 10h à 13h et de 14h à 18h.  JCH

Expo "Cuore Amaro": l'intérêt de la presse

Constituée de coupures de quotidiens ( Corriere della Sera, Avanti, La Nouvelle Gazette, ...), d'hebdomadaires et de revues d'époque belges, italiennes et françaises (   Epoca, Oggi, Le Soir illustré, Paris Match,...) , l'expo "Cuore Amaro" est présentée à l'initiative de l'association "Marcinelle per non dimenticare", regroupant les familles et proches des 22 victimes de Manoppello ( Abruzzes ) , et en partenariat avec la commune ce village martyre.  

Une exposition qui montre la grande couverture médiatique de la catastrophe du Cazier. A voir du 6/8 au 10/9, dans l'espace Amercoeur( ancien auditorium). Tél. 071/88 08 56. Ouvert tous les jours sauf le lundi. J.C.HERIN

Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.