BOUFFIOULX- Fête de la Poterie

biron2.JPG

Yann Lejeune magicien: un talent fou !

Ce week-end, la Cité bouffalonienne était réunie autour de ses trois poteries: Dubois, Lardinois et Biron. Le coeur était à la fête pour la 48ème édition, malgré le temps pluvieux, surtout samedi.

"Il pleut tellement que nous n'avons même pas revêtu nos habits... On s'ennuie un peu comme des rats morts ! " s'exclamaient, samedi, les membres de la Mesnie di Matra, Compagnie de reconstitution médiévale 14/15ème siècle de Bouffioulx. Une pluie continue a isolé le campement ainsi que le chapiteau dans lesquels se déroulaient les festivités. " La météo est vraiment l'élément    le plus imprévisible de la fête ... Cela dit, le programme, concocté par le Syndicat d'Initiative, a été maintenu " précisait Françoise Abad Gonzalez, échevine du Folklore. Pour la première fois, les festivités s'ouvraient par un spectacle de fauconnerie, à la place de France. Samedi, des saltimbanques déambulatoires issus de la Puck Compagnie ont animé le public, tout comme le Carolo ( très doué!) Yann Lejeune, par ses numéros de magie. Dimanche, la météo était meilleure. Profitant de belles éclaircies, un cortège folklorique s'ébranlait dans les artères du Centre, avec la présence de 6 géants, dont 2 du Carnaval de Charleroi, en invités !

biron3.JPG

Les artistes saltimbanques de la Puck Compagnie

premier magasin en 1935 !

Les trois poteries étaient, bien sûr, accessibles tout le week-end. Une affaire de famille ! Chez les Biron, on en est déjà à 5 générations ! Arrière-petit-fils de Pierre, petit-fils de Willy, fils de Nelly ( 60 ans de présence à la poterie!), Sébastien Lambert perpétue la tradition. Son fils Valentin ( 19 ans ) reprendra-t-il l'entreprise ? Rien n'est moins sûr... Le premier magasin avait été ouvert en 1935 , à la rue de la Maladrerie à Châtelet.       

biron1.JPG

3 générations représentées sur cette photo

Aujourd'hui, Sébastien fabrique de la poterie utilitaire ( 75% de son chiffre d'affaires ): beurrières, pots à condiments, plats à brochettes, tasses, assiettes personnalisées, ... ainsi que de la poterie ornementale: fontaines à eau, masques de gilles, cornes d'abondance ou encore "la pipe à café", petit clin d'oeil à René Magritte ! " Nous continuons à créer de nouveaux produits artisanaux de qualité ( des pièces uniques!),  mais la clientèle est en baisse: 60%  en dix ans" signale Sébastien Lambert. " En cause: la baisse du pouvoir d'achat, mais aussi la concurrence des articles venant d'Ikéa, de la Chine,... Il va falloir se battre pour survivre". JCH

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.