MARCINELLE- 60 ans d'immigration grecque en Belgique

grec.JPG

A l'instar des mineurs de plusieurs communautés, des travailleurs grecs sont venus dans nos mines belges. Pour célébrer les 60 ans d'immigration grecque dans notre pays, la Communauté Héllénique de Charleroi, présidée par Karalabos Raptis, fils de Stavros, mineur décédé en 2008, avait mis sur pied un week-end de commémorations et des festivités au Parc de Monceau ainsi qu'au Bois du Cazier. La catastrophe du Cazier en 1956 a stoppé l'immigration italienne. C'est dans ce contexte que l'année suivante était signée la Convention entre la Grèce et la Belgique.

Originaires de Kalimnos, six mineurs grecs ont perdu la vie à Marcinelle: Demetre Kambilis, Lyberis Foupopoulos, Constantin Hatzigiorgis, Nicolas Katsinis, et Panayotis Tsiazis. Un hommage  leur était rendu sur le site du Cazier, avec également Jean-Louis Delaet, directeur, et le pope Nicolas Arvanitopoulos.

Présentes également Ourania et Eftichia Tsovilis, filles de Périclès, mineur qui a travaillé aux Vallées à Gilly et au charbonnage numéro 10 du Gouffre à Châtelineau. A Charleroi, la Communauté grecque en est actuellement à son quatrième génération. J.C.H.

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.