CHARLEROI- Poche Théâtre: "Bienvenue au Paradis !"

paradis.jpg

Anatole Pichon ( Maurice Lebrun ) vient de succomber à une opération qui a mal tourné. ( Il faut absolument le voir à l'hôpital dans une vidéo, en début de spectacle !). Notre pauvre homme ( qui est mort sans le savoir!) se retrouve au Paradis pour faire face au jugement dernier. Sa vie va être décortiquée par le procureur ( Didier Lahogue) ainsi que par son avocat et ange gardien ( Agnès Piantadosi), pour que la juge ( Carine Donckers) puisse décider de la suite. Mais nos valeurs sur Terre ne semblent pas tout à fait les mêmes qu'au Ciel...

004.JPG

Au tribunal céleste, les valeurs sont différentes. Ce qui est bien ici bas n’est pas forcément bien vu au Paradis ! Anatole sera-t-il condamné à vie, ou libéré du cycle des réincarnations? Notre (anti) héros va ainsi s’apercevoir qu’il est passé à côté de sa vie… Une vision de l'au-delà par 4 personnages:  c'est ce que nous propose le célèbre auteur Bernard Werber. Ici, on est plutôt proche de "L'Empire des anges" au niveau des idées et d'une partie des Thanatonautes aussi, même si l'histoire est inédite...

009.JPG

Les comédiens sont impeccables dans leurs personnages. Et d'autres acteurs de Comédia 77 ne manqueront pas de faire un petit clin d'oeil... sur l'écran ! Le texte est tantôt léger, tantôt dense... N'oublions pas qu'il s'agit aussi d'une pièce à caractère philosophique. Donc, du bon Werber ! Le spectacle pourrait faire penser aussi à "Hôtel des deux mondes" de Eric-Emmanuel Schmitt, jouée par la troupe, il y a plusieurs années, au Conservatoire A.Grumiaux. Il était aussi question de la vie sur terre et de l'au-delà! Mais le propos était moins cynique... JC Hérin

"Bienvenue au Paradis" par Comédia 77, dans une mise en scène de Christine Michel, est à voir le 11/5 à 19h30, le 12/5 à 20h30 et le dimanche 14/5 à 15h au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi. Infos et réservations: 0497/132 653. info@comedia-77.be

Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.