• CHARLEROI DANSES- Fractal, une danse conçue selon des suites arithmétiques

    038.JPG

    Gros succès pour "Fractal", ce week-end

    Clement_Thirionphoto-7db8e.jpg

    Clément Thirion

    Metteur en scène, comédien, danseur et prof de sciences à ses heures... Clément Thirion proposait, vendredi et samedi, aux Ecuries, " Fractal", un spectacle où il dansait en solo parmi une troupe de 27 danseurs, issus des cours du Conservatoire de Charleroi.

    La place de l'homme dans l'univers est le thème central. Un individu veut explorer l’infini de l’espace dans l’espoir de capter un signal extraterrestre. " Pourquoi? Sans doute pour obéir à une sorte d’instinct qui nous pousse, chacun, à chercher l’Autre, inlassablement, autour de nous " précise Clément Thirion.

    Fractal développe la poétique d’un univers mathématique et métaphorique, où tout mouvement vers l’Autre n’est qu’un trajet vers soi." Les mathématiques rendent-elles l’art plus beau ? A priori, les équations et autres théorèmes s’opposent en tout point à la sensibilité artistique" poursuit-il. Pourtant tout le travail de Clément Thirion va consister à faire prendre conscience au spectateur de cette structure cachée, notamment en faisant incarner la logique des fractales.

    L’artiste crée une chorégraphie conçue selon des suites « arithmétiques ».  Même si cela peut échapper quelque peu aux réfractaires de l’algèbre et aux équations à 3 inconnues, cette danse« scientifique », saupoudrée d'une pointe d'(auto)dérision, se révèle magnifique. Le chorégraphe construit un spectacle particulièrement subtil, oscillant entre expérience scientifique et élucubration séduisante. Un spectacle qui lie habilement la parole, la musique et la chorégraphie de groupe. J.C.HERIN

    fractal4.jpg

    Une chorégraphie... mathématique !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • EMISSION RADIO- "Les enfants de choeur" ce dimanche matin,sur Vivacité !

    choeur.JPG

    Enregistrée à la Distillerie de Biercée, l'émission "Les enfants de choeur"  sera diffusée, ce dimanche 19 février, de 9h à 10h30 sur les ondes de VivaCité. Invité: Felice Mazzu, entraîneur du Sporting de Charleroi.

    Rouverte au grand public à partir du 15 mars, la Distillerie de Biercée à Ragnies accueillait exceptionnellement le grand public ( plus de 300 personnes! ), à la Grange de la Dîme, pour l'enregistrement de l'émission radiophonique humoristique des "Enfants de Choeur". Et cela, à l'initiative de la Compagnie des Zouaves de la Saint-Roch de Thuin ! " Suite à un détournement d'argent par une de nos couturières,  nous avions besoin de renflouer les caisses" confie Christophe Demars, tambour/major de la batterie. " Nous avons fait appel alors à Christophe Mulatin, responsable de production ( et marcheur également à la Saint-Roch!), pour qu'il puisse rendre possible cet événement. Tout le monde s'y est mis  alors . C'est formidable ! "

    choeur1.JPG

    Les Zouaves de la Saint-Roch à Thuin.

    Le papa de Felice Mazzu, mineur

    choeur3.JPG

    Felice Mazzu, à droite

    1h30 de blagues un peu potaches et de grands éclats de rire… dans un second degré très belge ! Voilà ce à quoi doivent s'attendre les auditeurs... L'émission réunit le présentateur Jean-Jacques Brunin, le journaliste et footballeur Pascal Scimé ( auteur de "Trajectoires" à la Renaissance du Livre), les chroniqueurs Kodi ( présent au Poche Théâtre de Charleroi, le 19 février, à 20h pour " A vendre") , Freddy Tougaut, Dominique Watrin, Christophe Bourdon, et l'invité principal: Felice Mazzu. L'entraîneur du Sporting de Charleroi s'est livré sur son passé: . " Dans les années 50, mon papa est parti travailler à la mine à Marcinelle. La vie n'était pas facile" a-t-il raconté. " Nous ne manquions de rien, mais nous ne faisions pas d'excès. Je suis extrêmement reconnaissant envers mes parents ". Parmi les bons moments de l'émission, Felice a chanté une chanson... paillarde : " On m'a donné cent sous". Après quoi, les Barakis ont décidé de créer une intercommunale !

    JC HERIN

    choeur2.JPG

    300 personnes pour assister à l'enregistrement

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Cabaret 2000: Miss Doubtfire

    Madame Doubtfire

    Adaptation française d’Albert Algould
    Mise en scène : Jean-Paul Clerbois

    doubtfire.jpg

    L’histoire : Si Alex, comédien aux talents multiples, n’avait pas perdu son travail, il n’aurait pas été viré dans la foulée par sa femme… et il n’aurait pas été séparé de ses trois enfants. Père irresponsable ? Père immature ? C’est en tout cas ce que pense sa femme. Mais quand on a un coeur aussi grand qu’Alex et qu’on a autant de cordes à son arc, on est prêt à tout pour retrouver ses enfants ! Il est alors capable d’imaginer des plans en quelques secondes, en gardant toujours ses qualités de joie et d’optimisme.
    C’est pourquoi quand son ex-femme cherche à employer quelqu’un pour s’occuper de la maison et des enfants, Alex prend le visage, l’accent et la personnalité d’une gouvernante modèle, Madame Doubtfire…Et le miracle se produit ! Rapidement, les enfants et leur maman vont l’adorer.
    Quand Madame Doubtfire doit faire la cuisine, entretenir la maison, éduquer les enfants et négocier l’arrivée d’un prétendant dans la vie de sa femme, une tornade de situations, une avalanche de gags tombent et rebondissent entre les mains d’Alex.

    Distribution :


    Et en alternance les enfants :
    • Camille Renard-Coralie Del Rosso * Léa
    • Thibaut Crevits-Nicolas Del Rosso*Adrien
    • Alicia Monard- Margaux Poncé* Charlotte

    Décor : Bernard Charlier, Luigi di Giovanni, Jean-Charles Gosseries
    Photos et affiche : Jean-Charles Gosseries
    Régie : Amaury Dubois et Sébastien Devos
    Programme : Paul – Etienne Dandois

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- La chocolaterie Bruyerre, Carolo de l'année au Quai 10

    carolo.JPG

    Le Prix Carolo de l'année, animé par Sara De Paduwa,  a été remis à Jean-François Collet de la chocolaterie Bruyerre ( Gosselies )

    Autres prix: sport: Loris Brogno, association: Amicale Caterpillar, politique: Caroline Taquin, culture: Kid Noize.

    carolo5.jpg

    Avec également Fabian Le Castel, pour les intermèdes humoristiques, et Jonathan Dellicour, chef d'édition de la Nouvelle Gazette.

    carolo3.JPG

    Un nombreux public dans la salle dont Ozlem Ozen et Michael De Stefano

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI : Travaux du chantier Rive Gauche, la fin tant attendue !

    rive gauche,charleroi,travaux,centre ville,riverainsLes travaux du chantier Rive Gauche avancent à grand pas. Plusieurs centaines de travailleurs oeuvrent jour et nuit pour terminer le chantier avant l'inauguration qui se déroulera début mars. Les riverains attendent avec impatience la clôture de ces travaux, les nuisances sonores et environnementales (poussières, débris, vibrations,...) se sont succédé depuis plus de deux ans.

    "Je ne vous cache pas que ça fait long ! Nous n'en pouvons plus de ce bruit constant, cette poussière. Nous n'avons jamais été informés en tant que riverains de l'évolution des travaux et nous sommes toujours restés ignorés par les autorités communales voir par les responsables du chantier. Cela aurait été sympathique et respectueux de nous concerter à un moment ou un autre au lieu de systématiquement nous imposer ce colossal chantier" déplore Marie Christine, habitante du quartier. ...
     
    Un autre souci rencontré par certains riverains et non des moindres est un souci de "relogement". Certains propriétaires voient l'arrivée du nouveau centre commercial comme l'opportunité d'augmenter les loyers plus ou moins considérablement, de casser les baux locatifs pour proposer ensuite de nouveaux baux avec des conditions financières différentes, ce qui pourrait avoir comme conséquence de voir quitter une partie des riverains du centre ville de Charleroi.
     
    "Mon propriétaire m'a contacté en m'informant vouloir mettre un terme à mon bail, pour m'en faire signer un nouveau, avec de nouvelles conditions financières. D'après lui, le nouveau cadre urbanistique direct sera d'ici peu plus propice à la détente, une meilleure vue, un meilleur cadre de vie,... D'autres riverains sont dans le cas aussi et on parle chez certains d'une augmentation vertigineuse pouvant aller jusqu'à une location de 1.000 € contre 700 € précédemment. Cette pratique est scandaleuse car cela fait de nombreuses années que nous sommes dans notre appartement. Nous sommes pris en otage rien de plus ! Soit on accepte les nouvelles conditions financières imposées par le propriétaire soit nous devrons partir. Pour moi, l'arrivée du centre commercial n'est pas du tout un avantage contrairement à ce que certains propriétaires peuvent penser, ce sera plus de bruit, plus d'aller et venue, plus de délinquance aussi qui accompagnera cette toute nouvelle place,... A ça il faut ajouter que pendant plusieurs années j'ai dû avec d'autres riverains supporter les travaux, le bruit, la poussière, les dégradations, les incivilités d'autres personnes qui urinaient sur ma porte d'entrée, jetaient des déchets partout,... A aucun moment mon loyer n'a été adapté pendant les travaux et aujourd'hui c'est la claque. Nous avons été les dindons de la farce et perdant dans tout les sens du terme avec ce chantier et depuis le début d'abord avec la ville puis aujourd'hui avec les propriétaires. Je suis très en colère et tant qu'affaire que les citoyens quittent le centre ville et partent ailleurs, la ville se rendra peut-être à l'évidence qu'il y a un problème grave et peut-être aura t-elle le courage d'agir contre ce genre de procédé... mais pour moi il est déjà trop tard ! En ce qui me concerne c'est sûr, Charleroi ne me verra plus !" affirme Christophe, un riverain exaspéré de la situation.
     
    A l'aube de l'inauguration et de l'ouverture du centre commercial Rive Gauche, il faut croire que tout ne s'est pas passé sans embûche ni sans contrainte pour celles et ceux qui habitent le quartier. Les commerçants avaient déjà eux aussi subits de nombreux désagréments qui ont pu se résoudre à coup de recours et de plaintes.
     
    Nous pourrions aussi aborder le sujet brulant du stationnement en centre ville, qui a pour but d'améliorer la mobilité, cependant d'après les témoignages reçus de riverains, de commerçants, le stationnement des véhicules soumis à la gestion de la RCA (régie communale autonome) aura probablement et uniquement l'impact de voir partir les habitants du centre ville et faire fuir les clients qui préfèreront aller dans un endroit où le stationnement est moins compliqué mais surtout moins cher. La faute sans doute à de nombreuses autres alternatives de mobilité qui n'ont pas été suffisamment préparés par la ville elle-même pour permettre à chacun de se passer de la voiture.
     
    Aujourd'hui encore, certains commerçants du quartier ont du mal à conserver une activité normale et beaucoup ont souffert d'une perte croissante de clients et des pertes financières qu'il sera probablement impossible à chiffrer précisément depuis le début des travaux. Une chose est certaine, pour les riverains c'est bientôt la fin et celle-ci est attendue avec grande impatience, c'est aussi le commencement pour la ville de Charleroi d'une nouvelle aventure qui aura déjà fait couler beaucoup d'encre. 
     
    Source & photo: Seben©
     

    Votre avis nous intéresse ! N'hésitez pas à commenter cet article et y apporter votre point de vue sur le sujet. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Société, Sujets thématiques, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • LODELINSART- Petit Théâtre de la Ruelle: " Mon meilleur copain", une comédie malicieuse signée Eric Assous

    copain.png

    Encore une belle distribution !

    Le Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart (près de la Ruche Verrière - Place E. Gilles) aime la nouveauté et la création. Sans se départir d'un goût prononcé pour le divertissement, il programme des spectacles originaux qu'il aura régulièrement l'occasion de créer chez nous.

    Dès le 10 mars, il en fera à nouveau la preuve en créant en ses murs une comédie malicieuse d'un auteur à succès par excellence, MON MEILLEUR COPAIN d'Eric Assous.

    Bernard a tout pour être heureux, un bon job, une grosse voiture, une femme et un ami formidable à qui il peut demander n’importe quoi. Il en use et en abuse.

    Ce soir-là, il va jouer au jeu du bouchon que l’on pousse vraiment trop loin. Dans le catalogue des bonheurs de Bernard se niche une jeune maîtresse. Mais la jeune femme devient embarrassante. Pas d’hésitation, Philippe, son ami de toujours va le sauver, il va tout prendre sur lui ! Et à la question légitime : cela va-t-il le gêner ??? Le mettre dans une position délicate dans son couple ? Et alors ? l’amitié avant tout ! Bernard a des principes : lui d’abord, lui avant tout et rien ne doit déranger son confort. Ce n’est pas difficile à comprendre.

    Eric Assous fait ses gammes dans une comédie dont les ressorts sont classiques mais dont il sait ciseler des dialogues drôles, enlevés et ficeler des situations inextricables.

    Les représentations de MON MEILLEUR COPAIN auront lieu du 10 mars au 2 avril 2017 au Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart.

    La mise en scène sera de Sandrine Bonjean tandis que dans la distribution comprendra 5 comédiens : Erika Blommaert, Céline Robaert, Charlie Rosoux, Salvatore Vullo et Jacques Delmeire.

    Réservations : 0474 388 032

    Prix des places : 15 Euros, 13 Euros (étudiants et pensionnés) et 8 Euros (enfants de - de 12 ans)

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI/GILLY/MONTIGNY-LE-TILLEUL: C'est la Saint Valentin !

    baiser.JPG

    Un tendre baiser pour Vanessa et Jimmy

    Demain, la fête de la Saint-Valentin sera fêtée par tous les amoureux... Certains tourtereaux ont déjà pris un peu d'avance, ce week-end !

    excelsior4.JPG

    Carmen, la patronne de l'Excelsior, et Dom, le DJ

    L'Excelsior, à la place des Haies à Gilly, est vraiment un café où les gens aiment se retrouver.

    C'est d'ailleurs là que Vanessa ( 27 ans ) de Monceau-sur-Sambre et Jimmy ( 20 ans) de Charleroi ont eu le coup de foudre l'un pour l'autre, le soir du réveillon ! "Ce qui m'a plus chez Jimmy, ce sont ses yeux magnifiques " soulignait la jeune fille. " Chez Vanessa, c'est surtout son sourire" poursuivait   le jeune homme.

    En compagnie d'autres couples, Vanessa et Jimmy étaient présents, samedi soir, à la soirée spéciale "Saint Valentin", avec un super karaoké au programme.  Dom, le DJ, était aux manettes.

    En couple depuis 5 ans, Anne-Marie ( 58 ans ) et Robert ( 64 ans ) ont poussé la chansonnette. Répertoire de Mike Alison, Eric Morena, Richard Anthony,... pour Robert. Anne-Marie a interprété des chansons d'Edith Piaf,  de Dalida,..." Nous venons ici trois ou quatre fois. L'ambiance y est toujours bonne, voire familiale" soulignent les tourtereaux. Installée seulement depuis 1 an, Carmen,la patronne noue des liens chaleureux avec ses clients. L'Excelsior met aussi sur pied des soirées "The Voice Excelsior" avec coupes et beaux prix à la clé ! Un show travesti est aussi prévu le 1er avril.

    excelsior1.JPG

    Anne-Marie et Robert

    excelsior5.JPG

    au centre, Christian Duquesne, co-organisateur du "Voice Excelsior"

    Ville 2 n'a pas oublié non plus les amoureux. Samedi matin, dès leur entrée à la Porte de la Samaritaine, les clients recevaient une belle rose rouge.            

    excelsior7.JPG

    René et Anne-Marie

    " Cela fait déjà 34 ans que nous sommes ensemble, et chaque jour est toujours plus merveilleux que le précédent " confiaient René ( 65 ans ) et Jeanne ( 71 ans ) de Châtelet. Diverses animations avaient lieu dans le complexe commercial à cette occasion.

    coeurs1.JPG

    Distribution de roses à Ville 2

    coeurs.JPG

    Animations sur le thème du Carnaval de Venise à Ville 2

    excelsior9.JPG

    Annick et Jean-François

    Mariés depuis 30 ans, les galeristes Annick Terwagne et Jean-François Collignon d'Intimerrance à Montigny-le-Tilleul, fêtaient aussi la Saint Valentin. "L'occasion est un peu particulière" explique Jean-François. " Mon épouse étant malade depuis 2013, nous avons décidé de faire le vernissage de nos oeuvres de l'année écoulée, le samedi qui précède la Saint Valentin. Aujourd'hui, Annick se porte beaucoup mieux, puisqu'elle vient même de réaliser un pastel".

    excelsior10.JPG

    Un nouveau pastel pour Annick

    L'exposition « Le Temps d’ouvrir les yeux " nous emmène de Lanzarote à Venise. A voir jusqu'au 25 février, les mercredis et samedis de 14h à 17h, au 95, rue Vandervelde. Infos:  071/ 511842 JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • MANNEQUINAT- Massimo Bartolini sera-t-il le prochain " Ragazzo in... Hainaut"?

    bartolini1.jpg

    Sa maman est sicilienne et son papa de la côte adriatique. Massimo Bartolini ( 18 ans ) entend bien défendre son italianité, lors de la nouvelle édition "Ragazzo in... Hainaut", dont la soirée de clôture se déroulera le 26 mars au Centre Temps Choisi de Gilly.

    bartolini5.jpg

    Le foot: une autre de ses passions

    Le jeune homme habite Jumet et termine ses humanités à Saint-Joseph à Jumet, en section comptabilité.

    Dynamique et très sociable, Massimo aime aller au bout des choses." Je suis très persévérant, c'est un des mes principaux traits de caractère" insiste-t-il. Cet étudiant parle plusieurs langues ( français, italien, anglais et néerlandais ), et est très ouvert à la culture et au monde de la communication.

    Sportif, Massimo joue au foot à Gosselies, et coache aussi les petits. Il est passé par l'Olympic de Charleroi, dont il garde une très bonne expérience. Il est parti plusieurs fois dans des tournois internationaux à Barcelone, Strasbourg,...

    bartolini2.JPG

    Depuis quelques années, Massimo ( 1,82m ) s'est lancé dans la mode afin de réaliser sa passion. Il adore prendre la pose, défiler pour diverses boutiques, prendre part à des shootings et à des clips musicaux,...

    " Si je me suis inscris, cette année, à ce concours, c'est aussi pour changer des défilés traditionnels "signale-t-il." Ici, c'est plus cool,... On se prend moins la tête. On rencontre des copains, copines, on participe à des tas d'activités ( pizzas, bowling, visite du Bois du Cazier,...), le tout coordonné par la sympathique Maria Di Donato ! " J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Soumonces déguisées et en musique !

    déguisements.JPG

    Les Récalcitrants étaient de sortie, dans des déguisements toujours originaux

    Ce samedi avaient lieu les soumonces déguisées et en musique, dans les rues de la Ville. Plusieurs sociétés carnavalesques de Charleroi y participaient, et mettaient une ambiance du tonnerre à chaque lieu de leur passage!

    Le 28 février, le traditionnel jour du Mardi Gras sera bien animé avec une panoplie d'activités. Les temps forts de la matinée: la remise des médailles et distinctions, ainsi que le rondeau des gilles place Charles II. L'après-midi: la formation du cortège folklorique au Campus de l'UT, le départ des 5 sociétés de gilles du boulevard Paul Janson et le passage des groupes folkloriques devant la tribune officielle. En soirée: le rondeau final des gilles et le Grand feu d'Artifice.

    L'Eden relance l'atelier workshop de sa Grande Fabrique, jusqu'au 19 février ( le grand public est toujours invité à participer et faire preuve de créativité ! ) et organise une conférence/rencontre, le 15 février à 19h, sur le Carnaval de Charleroi.

    Le Carnaval de Charleroi existe depuis la fin du 19e siècle. Dans les années 1890 celui-ci avait la forme de fête de quartier: on faisait appel à l'époque à des sociétés de gilles qui venaient de la région du Centre. Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale plusieurs sociétés de gilles se sont formées dans le centre-ville de Charleroi. JCH

    déguisements2.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Concours, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI: Ancre: Laïka avec David Murgia: le retour de Jésus !

    laika3.jpg

    "Laïka" est la deuxième collaboration (après "Discours à la Nation"') entre le comédien David Murgia et l'auteur Ascanio Celestini. La pièce raconte le retour de Jésus dans une banlieue quelconque... Une fable ironique, optimiste et mordante, dans laquelle un pauvre Christ impuissant ré-enchante le monde.  

    Le Messie d'un nouveau genre explique à Pierre, son colocataire, ce qu’il a vu et surtout ce qu’il a raconté aux gens du bar, ceux qui ne sortent plus et ignorent tout du monde extérieur. Par sa fenêtre, ce pauvre Christ observe notre humanité : un clochard immigré, une prostituée sur le parking du supermarché, une voisine à la tête embrouillée…

    " Au cours de sa journée, il a vu une série de petits miracles qui ont eu lieu autour de lui. On lui offre un verre et du coup, il commence à raconter. On lui offre un autre verre et il continue à raconter tous les autres personnages qui l'entourent " explique David Murgia. " Ce n'est pas un Jésus qui semble bienveillant. Il ne faut pas compter sur lui pour changer le monde là, tout de suite, en tout cas dans le spectacle. Mais, par contre, il est là pour s'en émerveiller, pour l'observer, pour s'en étonner et pour mettre des mots. Les portraits s’enchaînent et de petits miracles se dessinent".

    Celestini et Murgia nous emmènent dans un monde engagé et imagé, où évoluent des personnages attachants et naissent des émotions fortes. Ils passent de l’ironie à la farce, de la satire politique à la réalité crue. On y croise Che Guevara, les trois religions monothéistes et même une vieille gloire du football. Et on se laisse emporter par un récit allégorique incroyable qui nous donne au final une grande leçon de vie. Mise en scène Ascanio Celestini. Production Festival de Liège, en Coproduction avec le Théâtre National/Bruxelles.

    laika.jpg

    David Murgia

    " Laïka" est à voir les 21,23 et 24/02 à 20h30 et le 22/02 à 19h, à l'Ancre, rue de Montigny, 122 à Charleroi. Infos et réservations: 071/31 40 79- info@ancre.be

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Bienvenue au Kosmopolitan !

    kosmopolitan1.jpg

    Installé au 26, à la rue d'Orléans, le Kosmopolitan est un nouveau bar, bien décidé à devenir un des endroits sur lesquels il va falloir compter à Charleroi !    

    " Le but est aussi de redynamiser la Ville Haute! " insiste Vassili, le patron.        

    La taverne ouvre actuellement tous les dimanches, jours du marché, mais pourrait bien organiser prochainement des soirées " after work" les jeudis et vendredis, ainsi que des soirées événements le samedi.

    La déco est originale: grande fresque murale, arbre, murs peints en blanc et orange ( couleur du Spritz Apérol), luminaires en forme de vase,... Samedi soir, l'établissement ouvrait exceptionnellement ses portes pour une soirée : " Art de femmes et femmes artistes".

    L'ambiance n'est pas sans rappeler le Puits d'Orléans, situé non loin de là ( qui a malheureusement fermé ses portes ), où de nombreux artistes se donnaient rendez-vous. Parmi le public du Kosmopolitan, on comptait d'ailleurs Mario, joueur d'harmonica très doué ( et amuseur public!) ,ou encore David, leader de l'ex-groupe de jazz manouche "Les Voleurs de poule".

    kosmopolitan3.JPG

    à gauche, David ( ex leader du groupe des Voleurs de poule )

    Pour la 7e soirée événementielle, Samuel Bury et Thomas Mariman du Studio 34 avaient trouvé essentiel de mettre les femmes à l'honneur à travers une programmation 100% féminine : Pauline Spinoit, artisane et artiste de Marchienne-au-Pont, toujours désireuse d'expérimenter la matière et l'image pour susciter une émotion, exposait ses photos. Aurélie Romani, artiste namuroise venait présenter sa série sur la femme, fil conducteur de ses travaux actuels, fusionnant dessins et croquis. Claudia Shallow, Djette talentueuse, emmenait le public dans son univers Orientalo-tzigano-fanfaro-bollywoodesque " !

    Pour tous contacts: 0479/015 627. JC Hérin

    kosmopolitan4.JPG

    Claudia Shallow, bien dans son univers

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- SMart a déménagé !

    smart3.JPG

    La danse était notamment au programme de la soirée d'inauguration

    Véritable activateur économique de projets, SMart dispose de nouveaux locaux à Charleroi. L'occasion de discuter du passage en coopérative d’activités à finalité sociale, au cours d'une soirée festive.

    En quittant le Vecteur, à la rue de Marcinelle, pour le Boulevard Audent, l'équipe de SMart Charleroi occupe des locaux plus spacieux ( 120 m2).            

    Le nouvel Espace partagé, lieu qui favorise les rencontres et les synergies entre créateurs, par la mise à disposition d’espaces de travail partagés et diversifiés, était inauguré, vendredi soir. Exposition des créations des membres, atelier d’artistes, photomaton « HappySnap », dégustation de délicieuses crêpes ( en raison de la chandeleur !!), expérimentations sonores  et concert du duo IRIS ,... autour d’un bon verre, rythmaient la soirée d’ouverture à l'ambiance 100% carolo!

    SMart se compose aujourd'hui de 12 bureaux en Belgique, 75.000 membres et la présence dans 8 pays d’Europe. L'organisation apporte des réponses concrètes, propose des conseils, des formations et des outils administratifs, juridiques, fiscaux et financiers pour simplifier et légaliser l’activité professionnelle des travailleurs autonomes.

    smart2.JPG

    Jonathan De Cesare expose ses oeuvres

    sociétaires de la coopérative

    Résultat d’un processus de transformation de l’entreprise partagée SMart en coopérative d’activités à finalité sociale, une Coopérative est née, fruit de 18 mois d'échanges et de réflexions; les statuts ont été officiellement déposés le 8 décembre 2016.

    "Ce processus a permis de déterminer un nouveau mode de gouvernance, un nouveau public ainsi qu' un modèle économique assurant la pérennité du projet" signalent Amaury Haegeman, Damien Noël et Audrey Gilson, conseillers de l'équipe de Charleroi.

    A partir du 1er janvier 2017, tous les utilisateurs peuvent devenir sociétaires de la coopérative SMart. En s’engageant à souscrire une part sociale d'une valeur de 30 euros ( on peut en souscrire plusieurs), via le formulaire d’adhésion et en la payant. JC Hérin

    smart1.JPG

    Un espace de création

    L'antenne de Charleroi est ouverte le lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h au Boulevard Audent, 18 – 6000 Charleroi. 071/58 52 41 charleroi@smartbe.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Théâtre Poche: "Bonjour, Ivresse" jeudi et vendredi

    ivresse1.JPG

    La Troupe du Dérisoir propose " Bonjour Ivresse", dont le titre est un clin d'oeil à "Bonjour, Tristesse" de Françoise Sagan. C’est une pièce "feel good", très inspirée des sitcoms américaines comme Will & Grace et Friends, définie par son auteur Franck Le Hen, " comme un gros bonbon acidulé avec un peu de piquant à l’intérieur !".

    083.JPG

    Cette comédie décomplexée, aux répliques assassines, rappelle une autre de ses pièces: " Les homos préfèrent les blondes "( 2007) . La scène se déroule dans le studio parisien de Benoît. La veille de son anniversaire, sa soeur lui apporte un coffre à jouets avec des tas de souvenirs, et notamment une liste de choses qu'il s'était promis de faire avant ses 30 ans: par exemple: trouver l'amour de sa vie, coucher avec une fille, avoir un enfant,... Problème: il a 30 ans , le lendemain ! Une soirée sera-t-elle suffisante pour mener à bien tous ses projets ?

    095.JPG

    Le thème de l'homosexualité est aussi abordé

    Entre sa soeur coincée, sa meilleure amie alcoolique mondaine assumée et un invité surprise, notre trentenaire va passer une soirée d'anniversaire explosive et pleine d'ivresse au milieu de ses secrets et souvenirs d'adolescent.  Avec Damien Chavat, Damien Lucaselli, Aurélie Machelart et Stéphanie Menga. JCH

    "Bonjour Ivresse", dans une mise en scène de Jérôme Roose, est à voir le jeudi 9 février à 19h30 et le vendredi 10 février à 20h30 au Théâtre Poche, 70, rue du Fort à Charleroi. Prix: 15, 12 et 8 euros. Infos et réservations: 0471/404 921. resa@lepoche.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUILLET- Bla bla bla, un monde de communications au Centre de Culture scientifique

    Bla bla bla, un monde de communications
    Jusqu'au 7 mai 2017


    Depuis la préhistoire, l'être humain communique et développe des technologies lui permettant d'assouvir son besoin de transmettre ses pensées, idées et émotions... Mais sommes-nous la seule espèce capable de communiquer ? Qu'ils soient micro-organismes, animaux ou plantes, les êtres vivants sont capables de détecter des signaux, d'interagir avec leur environnement et communiquer avec d'autres organismes.
     Et les machines, sont-elles capables de communiquer entre elles ?

    BlaBlaBlaBis.jpg

    Muni d’un iPad mis à votre disposition, plongez dans les communications et découvrez comment le monde vivant communique et ce qui fait de nous des êtres « super communiquant » ! Une visite dynamique et interactive adaptée tant aux enfants qu'aux adultes.

    Une exposition conçue et réalisée conjointement par le Centre de Culture Scientifique de l'ULB, la Maison de la Science de l'ULg et l'Euro Space Center de Transinne, avec le soutien de la DGO6 du SPW.
     
    Si vous souhaitez connaître nos prochaines activités, cliquez sur : http://www.ulb.ac.be/ccs .

    Centre de Culture Scientifique de l'ULB à Charleroi-Parentville
    071 600 300 - ccsinfo@ulb.ac.be
    rue de Villers 227
    6010 Charleroi
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire