• MARCINELLE- Minor Sing à la Ruche Théâtre, ce vendredi

    minorsing.jpg

     
    L’esprit de Django Reinhard habitera une fois de plus la scène de La Ruche avec le concert de Minor Sing, fruit de la rencontre entre Sylvain Pourrat (contrebasse), Jean Lardanchet (violon) et Laurent Vincenza (guitare). Tous les trois sont de grands admirateurs de la musique du guitariste ainsi que de celle de Stéphane Grappelli.

    D’abord associé à une chanteuse (d’où le nom de Minor Sing), le groupe est devenu un quartet exclusivement instrumental lorsqu’il fut rejoint, en 2014, par Yannick Alcocer (également guitariste du groupe Les Doigts de l’Homme).

    Une soirée voluptueuse et gipsy qui mélangera le swing, le jazz et les musiques latino-américaines… à ne manquer sous aucun prétexte!
     
    Info et reservation: http://www.laruchetheatre.be
     
    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Salon du Mariage, ce dimanche !

    wedzen4.JPG

    Robes, costumes, chapeaux,... pour tous les goûts !

    Le 17ème salon du Mariage, mis sur pied ce week-end, est l'avant-dernier à Charleroi Expos. Avant un retour possible dans 4 ans ? Cette édition devrait rassembler entre 2000 et 2500 visiteurs.

    Véritable institution à Charleroi, le Salon du Mariage vit-il sa dernière année à Charleroi Expos? Exceptionnellement, il sera suivi d'un autre, les 25 et 26 novembre, et cela de façon anticipée pour 2018. Mais quid pour l'avenir ?          

    " Nous souhaitons bien sûr poursuivre le salon, même s'il est délocalisé. Dans le courant de la mi-février, des actionnaires devraient pouvoir nous donner une réponse" signale Véronique Delwarde, coordinatrice. En attendant, les futurs mariés ne doivent pas bouder leur plaisir... Le mariage ne constituera-il pour eux le plus beau jour de leur vie ? Plus de 70 exposants sont aux petits soins pour les visiteurs. Citons, par exemple, des sociétés des wedding planner, pour régler tous les détails de la cérémonie, ou encore des particuliers, comme Antoine Gualandi, vidéaste . " Je m'adapte aux demandes des mariés. Pour eux, je suis prêt à réaliser des vues aériennes avec des drones! "

    wedzen3.JPG

    Antoine Gualandi ( à gauche sur la photo), photographe

    haute couture avec Carlo&Fils

    Citons aussi OXYjeunes de Farciennes, qui propose d'animer les enfants, pendant le mariage ! " Nous constatons parfois que les plus jeunes s'ennuient, au milieu des adultes" explique Benjamin Scandella, chargé de communication. L'asbl adapte ses activités en fonction des lieux et de la demande. Grimages, jeux sur des thèmes variés ( avec des nouveautés comme "Gourmandise", "Minion", "Pokémon",...) occuperont bien les petites têtes blondes ! Compter250 euros pour 4 heures d'animation avec 2 animateurs.  Bien sûr, dans ce genre de salon, les couples sont à la recherche de la robe de mariée,   d'un chapeau, de déco, d'un traiteur, d'un photographe , d'un DJ,... Sans oublier les fleurs, les voitures de cérémonie et le voyage de noces... Il y en a pour tous les styles et à tous les prix ! La haute couture est aussi présente. Carlo & Fils à Châtelineau est fidèle au salon depuis de nombreuses années.    Le haut de gamme fait un retour en force, avec notamment des costumes en pure soie, dans le style vénitien du 18ème siècle. Jabots, ornements de dentelle ou de mousseline, qui s'attachent après la chemise,  le noeud papillon, le gilet de cérémonie, ainsi que les cravates lavallières sont toujours très prisés! " J.C.H.

    Le salon du Mariage se déroule à Charleroi/Expos. Entrée Géode. Dimanche 15/1 de 11h à 18h30. Prix d'entrée: 10 euros.

    WEDZEM: Faites-vous offrir votre mariage !

    wedzen2.JPG

    Déjà expérimenté avec succès en France, le premier site de mariage à financement participatif ( crowdfunding) " Wed Zem" est présent pour la première fois au salon de Charleroi ( stand n° 21). Le concept: il s'agit pour les tourtereaux de faire offrir leur mariage par leurs invités ! Ces derniers effectuent un don pour un poste de dépense qu'ils auront choisi sur la liste des futurs mariés: robe, traiteur ou coiffure,... A chacun d'opter pour son cadeau préféré..." Aujourd'hui, établir une liste traditionnelle avec la ménagère 50 pièces ou le plateau en argent n'est plus d'actualité, alors que la plupart des jeunes mariés vivent déjà ensemble... Aujourd'hui, le rapport aux cadeaux est décomplexé, et on n'hésite plus à offrir le mariage de ses rêves " souligne Sandrine Noël, gérante. La création de la liste ainsi que celle du blog est gratuite. Une simple commission de 2% est prélevée sur les sommes collectées. Infos: hello@wedzem.be 063/48 00 34.

    Rapprochés lors d'une mission humanitaire

    wedzen1.JPG

    Agés respectivement de 26 et 27 ans, Pierre et Amélie de Frasnes-lez-Gosselies sont venus pour la première fois au salon du Mariage, avec l'intention de se passer bientôt l'anneau au doigt. " Nous nous connaissons déjà depuis 10 ans. A présent, c'est important d'officialiser notre union" insiste le jeune couple.

    Pas question pour autant de faire des dépenses inconsidérées. " Nous tenons à ce que la fête soit réussie. Cela dit, nous avons fixé un budget ". La salle de la Ferme du Grand Marcha à Obaix-Buzet ( Pont-à-Celles) est déjà réservée. Le DJ, le photographe, le traiteur, l'église,... ont déjà été choisis. Il reste la robe de mariée, les alliances, la déco,...

    Pierre et Amélie se sont rencontrés, alors qu'ils étaient étudiants au Collège Sainte Gertrude à Nivelles. Une mission humanitaire dans le village de Mangily ( Madagascar) les a rapprochés. " Nous nous sommes bien relevé les manches, en assainissant les terres, défrichant les terres,... C'était un travail très physique, et épanouissant".

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- " Dom juan" à l'Eden

    domjuan.png

    4 comédiens, 5 marionnettes et 1 guitare électrique ! Le Théâtre de la  Chute revisite " Dom Juan " de Molière !

    Bien entendu, le célèbre couple Dom Juan / Sganarelle est au centre du spectacle. Ici, la mise en scène de Benoît Verhaert contribue à grossir quelque peu les traits, en maintenant la dimension philosophique de l'oeuvre et en renforçant son aspect politique. " Dans l’imaginaire collectif, le personnage de Dom Juan est perçu essentiellement comme un grand collectionneur de femmes, bourreau de leur cœur" confie Benoît Verhaert." Mon intention première est de recentrer le propos sur le sujet principal de cette pièce qui, selon moi, est le libertinage de Dom Juan. Je vois aussi ce personnage comme un iconoclaste,  un jeune homme en rupture avec son père qui saccage tout ce qui est sacré. J’entends donc avant tout dans la pièce de Molière le grand cri athée de Dom Juan et l’onde de choc qu’il provoque chez tout ceux qui l’entendent, à commencer par Sganarelle."   La pièce parle de liberté de moeurs, de pensée, d’expression, de la nécessité de communiquer... et de transgression. Et si Molière était "punk"? Avec Samuel Seynave, Audrey D'Hulstère, Jean-Michel Distexhe et Benoît Verhaert. Le spectacle est suivi d'un échange avec le public. En co-présentation avec le Service des Arts de la Scène de la Province de Hainaut. JCH

    Attention, ce spectacle affiche complet. Il faut peut-être donc s'inscrire sur une liste d'attente...

    "Dom Juan" à voir jusqu'au 18 janvier à l'Eden/Centre culturel régional de Charleroi , boulevard Jacques Bertrand 1-3 à Charleroi. En soirée: 20h. Prix: 14 et 9 euros. Groupes: 10 euros. Pour toute info et/ou réservation: 071/ 202 995 - info@eden-charleroi.be ou www.eden-charleroi.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Les Récalcitrants de sortie, ce samedi

    Voici l'horaire de notre répétition de batterie de ce samedi 14 janvier 2017.

    A samedi

    ​ou à demain ​!

    LES RECALCITRANTS

    Répétition de batterie

    14 janvier 2017

    Les  Templiers          16h00            17h20

    La Brasserie             17h45             18h00

    Le Beffroi                18h20             18h35

    Les 8 heures            19h00             19h15

    Le Fouquet               19h45            20h00

    Le Royal Nord          20h30            20h45

    Le Monument           21h15             21h30

    Le brabançon           22h00            22h15

    La Terrasse             22h45            23h00

    La Cuve à Bière        23h30           23h45

    Les Templiers          00h00          .......

    Les Récalcitrants
    Local "Les Templiers"
    Place du Manège
    6000 Charleroi 

    Secrétariat

    Rue de la Paix 169

    6061 Montignies sur Sambre

    FAX +3271301093
    GSM +32486297225
    recalcitrantscharleroi@gmail.com

    http://recalcitrantscharleroi.blogspot

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • MARCINELLE- Editions du Basson- Meurtre(s) au Festival du Livre

    J-20 !!!

    meurtres.jpg

    Novellistes, novellistes,
    il vous reste 20 jours pour nous envoyer votre nouvelle !

    http://www.editionsdubasson.com/concours-de-nouvelles-2017

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • INSOLITE- Bondir avec les Kangoo Mountain Risers !

    échasses.JPG

    Tels des kangourous ou Oscar Pistorius sur une piste d'athlétisme, les membres du Kangoo Mountain Risers "bondiront", dans une cinquantaine de jours pour le Carnaval !

    Il est possible de voir également tous ces sportifs d'un nouveau genre sur le parking de Décathlon, lors des fêtes d' Halloween, à des festivités locales, ou encore à des événements à l'étranger,  en France, notamment en France ( Nancy, Paris,...), où cette discipline est davantage reconnue. La particularité des adhérents : âgés de 6 à 52 ans, ils pratiquent les échasses urbaines! Le principe de ce matériel repose sur la capacité à faire courber un ressort en fibre de verre ( lame) fixé sur une structure métallique avec un repose-pied.

    Grâce à l'effet de propulsion que procurent les ressorts, ces engins permettent d'augmenter la capacité d'un déplacement classique, que ce soit en vitesse, en longueur, ou en hauteur.

    bon pour la santé !

    " Les bienfaits des échasses urbaines pour le corps sont nombreux. Par exemple, elles stimulent le système nerveux central, évacuent le stress, réduisent la tension sur les articulations, développent des aptitudes athlétiques, améliorent l'équilibre, l'endurance, la circulation sanguine, la posture, la concentration,..." signale Freddy Baugnée, président.                        

    échasses3.JPG

    Le club propose des rythmes différents à ceux qui aimeraient les rejoindre. Il n'est pas nécessaire d'être un sportif chevronné: des cours d'initiations sont donnés. Les entraînements ont lieu tous les mercredis scolaires ( reprise donc le 11 janvier), de 14 h à 16h, à la salle de sport de Landelies, rue de Cousolre ( face à la gare). Première séance gratuite. Pour toute info: 0488/ 56 56 80- freddy.baugnee@hotmail.com   JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • EXPOSITION- Jeanloup Sieff au Musée de la Photographie

    sieff1.JPG

    Le Musée de la Photographie rend hommage à Jeanloup Sieff, à partir des collections du Musée et d'archives personnelles. Ce Français d'origine polonaise, décédé en 2000, a toujours alterné, au cours de sa carrière, différentes approches de la photographie, oscillant entre mode, reportages ou portraits. Il est reconnu pour ses nus, d'où se dégagent à la fois élégance et sensualité, et pour avoir immortalisé des personnalités politiques et du monde du spectacle ( dont certains en très grand format ). Utilisant principalement des objectifs grand angle, il a travaillé durant quatre décennies, et ce essentiellement en noir et blanc. Ce grand maître de la photographie a reçu, en 1959, le Prix Niepce pour son reportage sur le Borinage. Un choix de photographies de la série Borinage 1959 est présenté dans la Galerie du Cloître.    

    Par sa représentation des terrils, des châssis à molettes, des Gueules Noires et leurs terribles conditions de vie, ... le spectateur carolo sera frappé par la similitude avec le Pays Noir. Envoyé par le mensuel d'actualités " Réalités", le reporter indépendant sera rapidement confronté au climat de crise minière et de la colère contre la "Loi Unique" du gouvernement de Gaston Eyskens.        

    "De ce reportage réalisé aux premières heures de sa carrière photographique, Jeanloup Sieff se souviendra du soleil qui éclairait ces étranges paysages du Nord aux montagnes façonnées par l'homme, ce mineur de fond qui, depuis des décennies, plongeait dans les entrailles de la terre, pour en extraire le charbon" écrit Christelle Rousseau, Conservatrice. L'expo est à voir jusqu'au 7 mai 2017 au Musée de la Photographie de Mont-sur-Marchienne, du mardi au dimanche de 10h à 18h. Infos: 071/43 58 10.

    sieff2.JPG

    sieff3.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MANNEQUINAT- Dorian Piérard, futur TOP MODEL ?

    dorian1.jpg

    Photo: Guillaume Vandevandel

    Le 1er avril 2017, Dorian Piérard ( 17 ans ) de Marcinelle concourra au San Marco Village à Anvers, lors de la demi-finale de la 14ème édition du Top Model Belgium. Rencontre avec un jeune homme très sympathique et qui ne manque pas d'ambition.

    JCH: Quelques mots de présentation pour nos lecteurs...

    Dorian Piérard ( D.P.) Je suis d'origine belgo-mauricienne. Je mesure 1,83m pour 64kg. j'ai les yeux bruns et les cheveux châtain à mèches blondes. Pour moi, le look est très important: je porte notamment des chapeaux. Je soigne beaucoup ma silhouette. Je suis dans la catégorie Top Boys Mannequin.

    J.C.H. Vous avez beaucoup de centres d'intérêt ?

    D.P.   Oui, je suis très curieux de nature. Dans la vie, je suis étudiant en accueil et tourisme, j'entame maintenant ma dernière année secondaire. Après ma rhéto à GPH (Gosselies), je veux faire des études de pilote de ligne à la BFS (Belgium Flight School) à Gosselies. J'aime la mode, la coiffure, la cuisine, l'automobile mais aussi la musique et le dessin.

    J.C.H. Quelles sont vos motivations pour le concours ?

    D.P. J'ai décidé de me lancer dans ce concours, car j'aime la photographie, l'habillement et surtout les nouvelles rencontres. J'aurai l'occasion d'en faire tout au long de cette aventure: j'aime avant tout le côté relationnel que m'offre ce concours.

    dorian10.jpg

    photo Lisa Bernard

    J.C.H: Comment pourra-t-on voter pour vous ?

    D.P. Je pourrai me qualifier pour la finale de deux manières différentes, soit par le vote du jury ou soit par vote du public par SMS. Je porterai le numéro 592. J'ai déjà eu l'occasion de participer à l'une de mes 4 séances d'apprentissage pour le jour de la demi-finale. A Anvers, je défilerai devant un jury de professionnel de la mode mais aussi devant un public. Pour ce qui sera des tenues lors de mon défilé, je devrai porter des sous vêtements noir, une tenue de soirée (costume) et une tenue fashion qui me représente le plus. La finale se déroulera au Lido à Paris. Bien sûr, j'aimerais y être... !J.C.HERIN

    dorian3.png

    photo: Guillaume Vandevandel  

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • THEATRE- "8 femmes" par le Théâtre des Comédiens pour rire

    femmes1.JPG

    Dans une maison bourgeoise des années 50, Marcel, unique homme, est assassiné. Les 8 femmes qui peuplent sa vie sont emprisonnées dans cette demeure, et l’une d’elles est forcément la coupable. Qui ? Sa femme, sa belle-mère, sa belle-sœur, ses deux filles, sa sœur, la cuisinière ou la bonne ? Toutes sont soupçonnées, à moins qu'il ne s'agisse d'une "main invisible"? ... Voilà le propos de la pièce: "Huit femmes" de Robert Thomas.

    femmes2.JPG

    Construit comme une véritable partie d'échecs, ce huis-clos révèle, au fil de l’enquête, tous les petits secrets cachés de chaque personnage et le dévoilement de tous les mensonges et les rancoeurs qui animent les relations entre les uns et les autres. Malgré le drame qui se noue, personne ne semble vraiment perturbé par la présence d'un cadavre...

    " Tout fonctionne comme une partition, voire une fine mécanique. Par des scènes de ralenti, notamment, j'ai accentué l'ambiance grotesque et le burlesque pour donner un second souffle à la pièce. " signale Jérôme Roose, metteur en scène. " Je me suis beaucoup inspiré des films de Mel Brooks, et plus particulièrement dans " Frankenstein Junior", où l'on voit des gros plans de visages horrifiés."

    047.JPG

    Par le Théâtre des Comédiens pour rire. Avec Cécile Vandendriessche ( Mamy), Nicole Pirard ( Mme Chanel ), Alice Braem ( Suzon), Sandrine Aubry ( Louise), Aurélie Frennet ( Gaby), Christina Gheller ( Catherine), Elisabeth Ruelens ( Pierrette ) et Odette Feron  Augustine).

    A voir les dimanches 8 et 15 janvier à 16h, ainsi que les 13 et 14 janvier à 20h, au Centre Culturel de Mont-sur-Marchienne, 3, rue du Château. Infos et réservations: 071/43 99 36 - 0477/31 76 44. Prix: 12 ,10, 6 euros.

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Bois du Cazier: reconstitution d'un baraquement !

    baraquement6.JPG

    Alain Forti, conservateur, Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier,  et Charlotte Jeuniaux, chargée de communication

    La reconstitution d'un baraquement est visible à l'entrée du Bois du Cazier. Orpheline de son père décédé dans la catastrophe, Loris Piccolo ( 69 ans) a vécu dans ce type d'habitation de 1948 à 1956.

    Eh oui, le mot " barakî " - utilisé à toutes les sauces aujourd'hui, mais plutôt péjorativement!, - vient du nom "baraquement".

    Pour donner au public  une image fidèle des lieux dans lesquels les mineurs italiens furent accueillis en Belgique, une pièce de séjour a été reconstituée au Bois du Cazier. Certes, l'espace est un plus petit qu'en réalité, et il manque les chambres.      

    En compagnie de ses parents et de ses deux frères, Valter et Marino, Loris Piccolo ( 69 ans ), une habitante de Marcinelle, a vécu dans un baraquement similaire, au Sart-Nicolas, jusqu'en 1956, année où son père Ciro Natale a trouvé la mort dans la catastrophe.  L'intéressée possède encore un contrat original. Sa famille a déménagé ensuite à la rue de Nalinnes. La réplique rappelle bien des souvenirs à Loris. " La pièce de vie avec l'armoire, les poêles, la table, les chaises,... tout cela correspond tout à fait à ce que nous avons connu. Je me souviens tout particulièrement de cette bassine d'eau, qui servait à tous les usages, et que nous transportions sur une petite charrette " signale-t-elle. " Les conditions étaient très dures dans ce type de logement fait de tôles.   Il y faisait très froid  en hiver et mourant de chaud en été. Un point positif tout de même: même les familles étaient de nationalités différentes, l'entente était très bonne entre nous."

    baraquement1.JPG

    Loris Piccolo

    baraquement2.JPG

    Loris et sa famille

    baraquement10.jpg

    Loris Piccolo, orpheline, reçoit la soupe distribuée dans les baraquements, après l’accident du 8 août.© Camille Detraux - Raymond Paquay

     

    Un appel est lancé !

    Dans cette solidarité autour de ce projet, pointons Vincent Vincke, le concepteur-entrepreneur-décorateur d'intérieur , Alain Forti, conservateur au Bois du Cazier, ainsi que Sergio Aliboni, également un ancien des camps, ayant travaillé dans les Charbonnages de Monceau-Fontaine à la rue Georges Tourneur à Marchienne-au-Pont. Des dons provenant d'objets personnels, souvent remisés dans un grenier, retrouvent ici le devant de la scène.  

    "Qu'ils soient en bois, en métal, les baraquements à l'origine étaient subdivisés par des cloisons intérieures en plusieurs logements unifamiliaux que chacun s'appropriait en fonction de ses moyens, ainsi qu'avec un grand sens de la débrouille" précise Jean-Louis Delaet. " Au départ, ces habitations avaient été construites pour 52 000  prisonniers de guerre allemands. Par la suite, elles ont été occupées par 50 000  immigrés italiens, qui venaient bien souvent avec leur femme et leurs enfants. Pour les patrons, la famille était un facteur de stabilité. "

    Un appel est lancé pour d'autres témoignages et dons.

    JEAN-CLAUDE HERIN

    Le site du Cazier est accessible tous les jours sauf le lundi de 9h à 17h, et le week-end de 10h à 18h. 071/88 08 56. Attention: réouverture du site le mardi 10 janvier

    2017: en solidarité avec les 323 victimes de l'Inno

    Avec le film sur la révolution industrielle, la peinture murale de Charles Szymkowicz et l'ancien camion de la centrale de sauvetage, la reconstitution  du baraquement fait toujours partie des 4 "musts", cette année. En projet pour 2017: une grande exposition en lien avec le 50ème anniversaire de l'incendie de l'Innovation à Bruxelles , survenue le 22 mai 1967. Les témoignages sont aussi les bienvenus!

    Le Bois du Cazier mettra tout particulièrement ses terrils à l'honneur. Un dossier a été introduit auprès du ministre du tourisme René Collin pour un réaménagement.

    Le Cazier sera partenaire de la mise en valeur du Mémorial sidérurgique HF 4.

    Une année encore bien remplie pour le site, qui , en 2016, a battu un record de fréquentation: on s'approche actuellement des 60 000 visiteurs ! JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- PBA- Josiane Balasko dans "La femme rompue"

    femmerompue2.jpg

    " Je m’en branle de l’humanité, qu’est-ce qu’elle a fait pour moi, je me le demande. S’ils sont assez cons pour s’égorger, se bombarder, se napalmiser, s’exterminer, je n’userai pas mes yeux à pleurer. Un million d’enfants massacrés, et après ? Les enfants, ce n’est jamais que de la graine de salauds (…) Des gosses qui ne me sont rien, je ne vais pas m’attendrir sur eux. Ma fille à moi est morte et on m’a volé mon fils. »

    femmerompue3.jpg

    Voilà Murielle ! Alors que les rires de la Saint Sylvestre fusent de partout, cette femme mûre se retrouve seule, face à elle-même, rongée par ses douleurs et ses échecs. Aigrie, elle s’étonne de n’être pas aimée, alors qu’elle déteste la terre entière. Véritable performance scénique d’incarner seule en scène cette "Femme rompue", tiré d' un recueil de trois nouvelles de Simone de Beauvoir, publié en 1967. L'auteure y exprime crûment la douleur d’exister au féminin. Le monologue carnassier de "La femme rompue", qui raconte la solitude d’une femme rejetée par les siens depuis le suicide de sa fille, dont elle se sent intimement responsable, est le plus dur des trois récits.

    femmerompue.jpg

    A contrario des personnages comiques qu'elle a portés au théâtre ou au cinéma, Josiane Balasko s'est lancé un défi d'être cette femme plus tragique, plus rageuse et plus torturée qu’elle ne le fut dans aucun rôle. Murielle, qu'elle incarne, n’en peut plus, et elle gueule sa souffrance sur ce divan où elle se condamne à passer désormais ses journées vides. Fatiguée, pleine de haine contre la vie...    

    "La Femme rompue" dans une mise en scène de Hélène Fillières est à voir les  13 et 14 janvier à 20h à la grande salle du Palais des Beaux-Arts de Charleroi, place du Manège. Prix: 15 à 10 euros. 12 euros pour les moins de 26 ans. Infos et réservations: 071/ 31 12 12

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • BANDE DESSINEE- "Beaumont, Ville de malheur" !

    brie1.jpg

    La légende de Charles Quint et des Trois Auvergnats est transposée  pour la première en bande dessinée dans " Beaumont, Ville de malheur". Son auteur: Yannick Brie ( 52 ans) de Strée.

    "Je me suis tellement attaché aux trois Auvergnats - soupçonnés d'avoir molesté sa Majesté Charles Quint en personne, en l'an 1549- que je leur aurais bien évité la potence à la fin de l'album! " s'exclame Yannick Brie.          

    En tant que spectateur, cet habitant de Strée a assisté à quatre reprises la reconstitution de " la légende de Beaumont", qui a lieu tous les 5 ans. Sur la Grand Place est installé un gibet ( faux, bien entendu!) destiné à pendre les trois malandrins ! La prochaine édition se déroulera en 2020.     

    Dans sa BD: " Beaumont, Ville de malheur", Yannick Brie, passionné par le patrimoine local, a voulu reproduire l'atmosphère, les couleurs ( citons le travail remarquable d'Anaïs Garbar) , le décor et les personnages typiques de la Renaissance. " J'ai cherché à être proche des toiles de l'univers de Pieter Brueghel l'Ancien. C'est la raison principale pour laquelle je dessine volontiers dans de grandes cases " précise-t-il. " Je me suis particulièrement intéressé aux marchands, les gens du peuple,...et tout particulièrement aux Culvériniers, membres de la confrérie Saint-Laurent des Arquebusiers, ainsi qu'aux médecins/chirurgiens qui portaient une sorte de long bec bourré d'épices pour se protéger de la peste".

    beaumont4.jpg

    Charles Quint en personne !

    financement par le crowdfunding

    Yannick Brie a tenu aussi à être proche des personnalités de Beaumont. C'est ainsi que les trois chaudronniers ont les traits de Emmanuel Camus, Pascal Nyndal et Michel Leleux ( décédé en 2012). Charles Quint ressemble à Jean Descamps qui incarna l'Empereur de 1980 à 2010. L'auteur a créé sa propre maison d'édition " Bout à Bout" dont le logo est une salamandre, aux couleurs orange et vert de son village de Strée. Il a financé le projet via le site de crowdfunding ( financement participatif). Une page facebook "Beaumont, Ville de malheur" a été aussi créée.

    beaumont2.jpg

    " Mon projet le plus cher serait de constituer un collectif de dessinateurs sur des bandes dessinées du même genre, mais le créneau, malheureusement, n'est pas toujours porteur. Peut-être parce qu'il n'est pas assez commercial... " regrette l'intéressé.

    beaumont1.JPG

    Formé à l'Académie des Beaux-Arts de Charleroi, Yannick Brie a quatre projets: une BD historique sur la Prohibition avec le dessinateur Leonardo Palmisano, une BD futuriste" Galesia", ainsi que , - dans un tout autre style!- 2 BD humoristiques, sur des boites aux lettres et des WC publics ( avec le scénariste Bruno Catry ) qui parlent !

    La bande dessinée "Beaumont, Ville de malheur" est vendue au prix de 15 euros. Elle est disponible via l'Office du Tourisme de Beaumont, la librairie d'En Haut, yannick.brie@gmail.com ou au 0486/4486 28. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • TOP MODEL- Aubryan Mairiaux, très photogénique !

    La finale de la 12ème édition du Top Model Belgium s'est déroulée au Lido à Paris. Aubryan Mairiaux ( bientôt 18 ans ) de Thuin a remporté le premier prix dans la catégorie "Model photo". Rencontre

    mairiaux3.jpg

    J.C.H: Aubryan, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

    A.M: ( Aubryan Mairiaux): J'habite à Thuin depuis 12 ans. Je suis encore aux études: à l'Athénée Royal à Thuin, en section économique et droit civil pour avoir une formation comptable. J'adore les activités physiques: je fais du sport en salle et du foot en club. J'aime bien aller dans les bois faire du street workout. Mes qualités: je suis à l’écoute des autres, j'aime rigoler, mais je peux rester sérieux. Je suis bien déterminé dans mes choix . Mes défauts : je ne suis pas trop organisé et aussi je suis jaloux.

    mairiaux2.jpg

     J.C.H.: Vous connaissiez le Top Model Belgium ?

     A.M. - Il y a 2 ans, je suis allé à la finale de Top model Belgium Kids.   Ma filleule figurait dans le top 10. En fait, quand j'ai vu les petits défiler, j'ai dit à ma maman: " J'aimerais faire cela! ". Quand les castings ont été organisés à Ville 2, je m'y suis présenté et 3 semaines plus tard, j'ai reçu un courrier dans ma boite aux lettres en disant que j’étais directement sélectionné pour la demi-finale.

    N.G.: Comment ça s'est passé au Lido ?

     A.M. On a dû s'habiller et aller se faire coiffer. Le show a commencé à 13h00. Nous étions le 4ème groupe à passer, et je me souviens que, à chaque passage ( fashion et boxer ), j'avais mes poils de mes bras dressés et je stressais fort. Quand je suis monté sur les escaliers, je me suis dis:" Allez, c'est maintenant ou jamais!". Et je me suis concentré et j'ai retenu tous les petits conseils: rester calme, bien respirer, sourire , prendre son temps devant les jury etc...J’étais en confiance. Après les deux passage boxer et fashion, on a écouté la proclamation des candidats. Quand j'ai entendu mon numéro 160, j'ai été    très ému.

    mairiaux1.jpg

    N.G.: Vous pensez vous lancer dans le mannequinat ?

    A.M. J'aimerais bien me lancer dans la mode et le mannequinat, mais le problème, c'est que je suis assez petit avec une taille de 1m77. Cela dit, j'ai beaucoup de potentiel dans la photo, d'après les agences et les commentaires de mon agent. Donc, on verra ou la vie n’emmène. Mon but, c'est de finir mes études et ensuite on verra bien. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • PAUL FURLAN AUX LUNDIS DU POCHE LE 23 JANVIER !

    C'est le Ministre Wallon du Logement, de l'Energie, du Climat, des Pouvoirs Locaux et du Tourisme (ouf, c'est dit) qui abordera avec nous l'année 2017 des Lundis du Poche.
    Pour parler plus simplement, Paul Furlan sera, le 21 janvier, l'invité de prestige qui sera confronté, comme de coutume aux LDP, à nos quatre chroniqueurs de talent : Dominique Watrin dont la verve nous renverse de rire, Anne Simon, digne représentante du beau sexe et inégalable humoriste, Martial Dumont dont l'esprit caustique nous ravit chaque fois un peu plus et, enfin, Bernard Suin, qui, avec impertinence et drôlerie, harmonise la mise en scène de cette belle équipe.


    Mais qui est Paul Furlan? On connait tous cette belle gueule, mi-belge, mi-italien, socialiste cela va sans dire, bourgmestre de Thuin de surcroît, qui nous abreuve régulièrement, via les médias, de termes plus ou moins compréhensibles sur les sujets urbanistiques dont il a la compétence. Mais sait-on aussi qu'il est né en 1954 à Binche et que cette origine fera de lui un complice de qualité de notre pseudo-sinistre Dominique? Qu'il a obtenu une licence en administration publique et qu'il a commencé sa carrière professionnelle comme chef d'entreprise? Qu'entré en politique dans les années 90, il a intégré le gouvernement wallon en juillet 2014. Que, que et que....

    Mais aux LDP, ce n'est ni le politicien, ni le socialiste, ni l'ex-chef d'entreprise que nous recevrons mais c'est l'homme aux mille facettes que nous découvrirons pour notre plus grand plaisir et avec la garantie du rire. Celui que nous inspireront nos quatre chroniqueurs habituels mais aussi le fou-rire causé par les situations insolites et burlesques dans lesquelles sera placé notre invité et la répartie qu'il y réservera.

    N'oubliez donc pas de réserver au plus vite - car les places ne sont pas chères mais rares et fort prisées - pour venir rire ou pleurer (de rire) avec nous et commencer l'année dans la joie et la bonne humeur. Un moment de rire ne se refuse jamais!!! Qu'on se le dise!

     
    Infos pratiques:

    Quand: Le lundi 23 janvier à 19h30
    : Au Théâtre Le Poche - 70 rue du Fort - 6000 Charleroi
    Réservations: 0471 404 921-resa@lepoche.be
    Tarif : 9€

    Achetez toutes vos places dès à présent !

    Et bénéficiez d'une réduction par lot de 5 places
    ainsi que d'un verre offert

    5 PLACES = 40€ + 1 BOISSONS

    10 PLACES = 75€ + 2 BOISSONS

    20 PLACES = 140€ + 5 BOISSONS

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MARCHIENNE AU PONT: Fiesse au Saka 20, ce samedi !

    Saka 20 sera fermé cette semaine, mais OUVERT ce Samedi 7 pour "La Fiesse du 7" sorte de répétition du réveillon : Charcuteries à 7€/ pers, 7ème verre gratuit, et 7ème bouteille de chaque table ouverte !!

    saka.jpg

    Nous serons ensuite fermés toute la semaine suivante (du 8 au 16 inclus).

    Réouverture officielle le MARDI 17 à 18h.

    Bien amicalement, Philippe Genion TW : @Saka20Charleroi www.SAKA20.com Rue de la Chapelle 66 B-6030 Marchienne-au-Pont 0475 259 159

    SAKA 20 est un bar-à-vins et à tapas, et un magasin de vins, ouvert les mardi, mercredi et jeudi de 18h à minuit, les vendredi de 16h à minuit et le samedi de 14h à minuit (min). (Fermé lundi, dimanche et jours fériens - Lundi soirs possibles pour groupes de 6+ sur réservation - Magasin également acessible les après-midi sur rdv) Vins au verre, Bouteilles, Tapas, Charcuteries, Rock'n'roll, Blues et ConVINvialité. ________________________________________________

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire