• CHARLEROI- Carolo Média Night, le 9 décembre

    La Carolo Media Night, c'est la soirée de fin d'année à ne pas manquer. 

    animatteurs.jpg

    Concerts de Heaven (Cover Band) et Konoba suivi d'une scène dj's avec entre autres Alex Germys et Simon le Saint, mais aussi vos animateurs tv et radio préférés. Un évènement unique et plein de surprises le 9 décembre au Hall 1 du Palais des Expos de Charleroi au profit de Viva For Life.

    Prévente : 10 € (https://rtbf.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Pop-rock-F...)
    Sur place : 15 €

    De vendredi 09 décembre à 19h au samedi 10 décembre à 3h du matin

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Rénovation de la rue de la Cayauderie

    Le Collège communal a décidé d’attribuer ce mardi 6 décembre 2016, à l’initiative de l’Echevin Eric Goffart, le marché de travaux de rénovation lourdes de la rue de la Cayauderie à Charleroi (1.155.654€).

    cayauderie.jpg

    Il s’agit d’un chantier de rénovation complète, de façade à façade (réfection des trottoirs, des éléments linéaires et de la chaussée).

    A elle seule, la rue de la Cayauderie regroupe plus de 255 habitations et plusieurs commerces sur une longueur de 780 mètres.

    Ces travaux viennent s’ajouter à ceux prévus également à Charleroi nord dans les rues Marie Danse (anciennement appelée Jules Destrée) et Dourlet.

    Ce chantier devrait commencer en 2017 et s’étendra sur une période de 250 jours ouvrables.

    Lorsque le chantier sera en passe d’être lancé, les riverains seront informés via une réunion d’information.

    Ces travaux sont réalisés dans le cadre du Fonds d’investissement, un mécanisme de subsidiation visant la rénovation des infrastructures routières et les aménagements d’égouttage.

    A bientôt sur ce chantier ! E.Goffart, échevin des Travaux.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- Poche Théâtre: "Une semaine... pas plus !" les 9 et 10 décembre

    semaine1.jpg

    photos: Ludivine Rousseaux

    Un couple à trois est-il envisageable ? Après quatre mois de vie commune, Paul ne peut plus voir Sophie en peinture. Ses manières, sa façon de bailler... Tout lui déplait chez elle ! Avec des mots très durs, il répète d'ailleurs un discours pour la quitter ! Quand celui-ci imagine alors de faire emménager son camarade Martin dans l’appartement qu’il partage avec sa petite amie, c’est dans l’intention bien diabolique de faire "exploser" son couple! Le pote rechigne,  puis se laisse gentiment convaincre, mais prévient: ce sera une semaine pas plus ! Le piège va-t-il fonctionner ?

    semaine3.jpg

    C’est parti pour une cohabitation improbable, une partie de "chaises musicales", une cascade de malentendus et de revirements qui ne vont laisser au spectateur aucune seconde de répit. Très beau jeu d'acteurs. Sabine Pennetier campe une Laurence toujours dans la bienveillance et la compréhension.

    Dans la peau de Paul, Leonardo Pace est vif et sanguin ! "Petit nouveau" dans le paysage théâtral carolo, Julien Herman, le copain de coloc',  est irrésistible, notamment, quand il veut se montrer méchant, alors que ce n'est pas du tout dans son caractère !

    Le trio amoureux est revisité ici sous un angle aussi inédit qu’imprévisLble. Les caractères sont finement analysés avec humour et profondeur.

    Le ton est juste, et l'on se laisse facilement embarquer dans cette aventure abracadabrantesque. Une comédie parfaitement huilée qui a été également un immense succès parisien !

    "Une semaine... pas plus " de Clément Michel, dans une mise en scène de Pascale Eloy est à voir les 9 et 10 décembre à 20h30 au Théâtre Poche, 70, rue du Fort à Charleroi. Prix: de 15 à 8 euros. Infos et réservations: 0471/40 4921. JCH

    semaine2.jpg

    Un trio improbable !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • SOCIETE: Un atelier de boulangerie qui crée du lien

    boulangerie3.JPG

    Dimanche, l'Atelier boulangerie de Châtelineau ( Circomédie asbl ) clôturait son projet participatif « Boulangerie pour tous ». De manière festive!

    boulangerie4.JPG

    Bernadette est un "experte" !

    Bernadette, une habitante de Montignies-sur-Sambre, n'est pas une néophyte en matière de boulangerie, puisqu'elle fait son pain à domicile, ainsi que des pâtisseries, des couques,... Avec d'autres amies du grand Charleroi, elle a pétri la pâte, dimanche, à l'Atelier de boulangerie de Châtelineau, pour réaliser de délicieuses gosettes. Et son tour de main est assez impressionnant ! " Je n'en fais pas mon métier, mais c'est devenu une véritable passion" signale-t-elle. Michel de Charleroi Nord est venu faire des pizzas. " J'ai souhaité renouveler l'expérience!" fait-il remarquer. En tout, une bonne vingtaine de participants, enfants et adultes, encadrés par Kasia Houillet et Vanessa Manil de Circomédie mettaient la main à la pâte! Et bien sûr, après la préparation collective, venait la dégustation tant attendue ! L'après-midi était tout aussi réjouissant avec diverses animations circassiennes assurées par Circomédie: échassier d’accueil, sculpteur de ballons, maquilleuse, barbe à papa...

    fier de ce que l'on a préparé !

    boulangerie1.JPG

    Ce projet participatif, piloté et financé par le CPAS de Charleroi , avait pour objectif, outre la réalisation de produits de boulangerie et de pâtisserie, de créer du lien et de permettre à différents publics, dont des personnes précarisées, de se rencontrer autour d'une activité originale et gourmande.   En une année, ces ateliers ont rassemblé une centaine de participants provenant de différentes institutions partenaires : le Passage45, l'asbl D’Cole,   la Résidence Jules Bosse et le Home Theys. Durant l'année, l'Atelier boulangerie propose des ateliers pour les familles, enfants, adultes, des stages non seulement autour de la boulangerie mais également à la découverte d’une autre thématique telle que la musique ou le chocolat ou la cuisine,  les anniversaires ( réalisation d’un produit de boulangerie dans une ambiance festive et inoubliable…), des animations pour les écoles,... " La boulangerie est une merveilleuse école de l’appétit qui facilite la découverte des différentes saveurs. La boulangerie développe la confiance en soi : l’enfant mange ce  qu’il a préparé car il en est fier " soulignent les animatrices. Les ateliers ont lieu à la rue du Corbeau 16 à Châtelineau. Pour plus d'info: Marie Vandamme. mariev@circomedie.be 071/38 77 59. www.atelier-boulangerie.be- info@atelier-boulangerie.be  JCH

    boulangerie2.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI-Lundi du Poche, le 12 décembre, avec Guy Lemaire

    guylemaire.jpg

    Qui n'a pas regardé au moins une fois ces émissions :Télétourisme, Tour de Chance, La Clef des Champs, Escapade gourmande, Bons Baisers de chez Nous, ... Elles vous, nous ont tous emmenés  aux confins de la gastronomie et au-delà de nos horizons en compagnie de ce joyeux partenaire de balade qu'est Guy Lemaire.

    A 18 ans, il sévissait déjà comme pigiste à la rédaction  des sports à la RTBF tout en entamant des études romanes.  Mais ce n'était que le début d'un long parcours prolifique pour cet homme qui a écrit de nombreux ouvrages (Spa et alentours, Au cœur de la forêt, etc.), a donné des cours dans les hautes écoles, a créé le premier périodique destiné aux gastronomes, et qui et qui et qui.  Ce touche-à-tout reste un des grands  prodiges belges (liégeois... personne n'est parfait) du petit écran, tant ses succès furent nombreux, applaudis et souvent récompensés.

    Mais pourquoi déjà vous révéler tous les talents de cet homme que "Les lundis du Poche" accueillerons le 12 décembre prochain à 19h30 précise sur les planches de notre sympathique petit théâtre de quartier qu'est le Poche Théâtre.  Il aura bien l'occasion de se dévoiler (au figuré, enfin... je pense) pour notre plus grand plaisir.

    L'animation sera assurée, comme d'habitude, par l'irremplaçable Dominique Watrin, dont l'humour caustique et ravageur nous laisse sans souffle, par la pétillante et spontanée Anne Simon, qui représente avec brio le beau sexe, par Martial Dumont, dont la plume se trempe, à notre plus grand plaisir, dans l'acide caustique pour nous narrer les faits du jour et enfin, par le génial maître-d ’œuvre de cette belle équipe, Bernard Suin, dont le mot juste et mordant réveille toujours en moi une certaine émotion cachée.
    Alors voilà que le moment des grandes décisions venu:  ou rester chez soi, à l'abri de la grisaille et des bourrasques de vent, regarder pour la 53ème fois les feux de l'amour ou... venir rire avec nous de tout, de rien, d'eux, de nous, de vous et surtout des autres.  Si vous optez pour la bonne solution, préparez vos mouchoirs car les rires de larmes sont assurés.

    Au grand plaisir de vous recevoir nombreux au Poche Théâtre si convivial mais ... réservez vite car si les places ne sont pas chères (9€), elles sont rares (100 seulement pour garder l'ambiance cosy) et vite prises.  

    Les réservations sont vivement conseillées par mail à resa@lepoche.be ou par téléphone au 0471 404 92

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE- "Une heure et demie de retard" à la Bouteillerie

    heure2.JPG

    Dans un salon bourgeois, Pierre, un avocat fiscaliste, se prépare à se rendre à un dîner chez Chalmet, un associé qui a racheté les parts du cabinet.Il est prévu que le sexagénaire y ailler avec sa femme...

    Mais coup de théâtre!  Alors qu'il ne reste plus qu'à sortir de la maison, Laurence se paie une terrible déprime. Elle a absolument besoin de parler et d'exprimer ce qu'elle a sur le coeur! Prétextant qu'elle ne sent plus utile, et qu'elle n'a plus qu'à attendre la Grande Faucheuse, l'épouse éplorée mène son mari par le bout du nez. Lequel va devoir convaincre sa moitié, tantôt par la patience, tantôt par la colère, que le repas est d'une importance primordiale. Arrivera-t-il à ses fins ? Et si oui, de combien de temps sera le retard ? Cinq minutes, Vingt-cinq minutes,... ou davantage?

    La pièce livre un beau face-à-face entre Sarah Anciaux et Frédéric Genovese, qui, pour le coup, a dû se vieillir d'une trentaine d'années.   

    Le spectacle est un bon divertissement ( lorsque Pierre et Laurence, par exemple, se mettent à manger goulûment ), mais il est bien plus que ça: il nous livre une réflexion sur le rôle de l'un et de l'autre dans le couple,le travail, le temps qui passe, la retraite, la vieillesse, le départ des enfants, l'argent, le bonheur,...

    Le couple, qui a déjà tenu bon face à quelques bourraques durant 30 ans de vie commune , continuera-t-il à trouver son équilibre et à rester fidèle ? Et si oui, comment ? La mise en scène est de Frédéric Genovese.

    "Une heure et demie de retard" de Gérald Sibleyras & Jean Dell par le Théâtre "Aux trois coups" est à voir jusqu'au 11 décembre, les vendredis et samedis à 20h30 et le dimanche à 16h, à la Bouteillerie, Boulevard du Nord à Fontaine l'Evêque. P.A.F. 10 euros. Possibilité de se restaurer avant et après le spectacle. Infos et réservations: 0485 991 530. auxtroiscoups@gmail.com  JC Hérin

    heure1.JPG

    Laurence ( Sarah Anciaux ) sort le grand jeu. Pierre ( Frédéric Genovese ) se laissera-t-il émouvoir ?

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Cazier: inauguration de la réplique d'un baraquement !

    mine3.JPG

    Loris Piccolo entourée de Maria Di Donato, de Wendy Fimiani, miss Italia Charleroi 2016 et de Diego Conte, "ragazzo in... 2016

    mine4.JPG

    Loris Piccolo

    mine5.JPG

    Loris Piccolo et sa famille dans les baraquements de 1948 à 1956

    Sainte Barbe, Saint Eloi et Saint-Nicolas ont été honorés, lors de traditionnelle marche aux flambeaux. Une réplique d'un baraquement y a été inaugurée.

    Le site du Cazier était éclairé par plus de 350 torches, vendredi soir, pour la marche aux flambeaux. Parmi le public, des membres de l'Amicale des Mineurs des Charbonnages de Wallonie, les Ex-Minatori, les Alpini, des membres du HF4 ( Comité de sauvegarde du Haut Fourneau 4 ), le Groupement des Cadres prépensionnés et pensionnés de la Sidérurgie carolorégienne, les Disciples de Saint-Éloi de Jumet-Heigne, des verriers,... Une fois encore, l'univers de la mine, du charbonnage et de la verrerie étaient réunis pour honorer leur saint patron. Avec la participation citoyenne de l’Académie de Marcinelle, la Chorale La Pastourelle, l’IMP René Thone et les résidents du Home Sart Saint-Nicolas. Les cérémonies commençaient à l'église des Haies et se terminaient par un verre de l'amitié et des démonstrations de forge et de coulée de bronze dans les ateliers.

    " Cette année a été bien remplie pour le Cazier. D'abord avec les commémorations du 60ème anniversaire de la catastrophe , ainsi qu'avec les  70 ans de la signature du Protocole d'accord italo-belge" soulignait Jean-Louis Delaet, directeur.

    mine1.JPG

     objets personnels dans le baraquement

    Jean-Claude Van Cauwenberghe, président, poursuivait: " Signalons aussi que le site s'est enrichi d'une remarquable fresque murale, d'un camion de sauvetage restauré ( intervenu lors de la catastrophe), d'un nouvel auditorium, d'un film de présentation, et aujourd'hui d'un baraquement comparable à ceux où les mineurs immigrés logeaient à leur arrivée chez nous, ceux qu'en wallon et au sens littéral du bon mot, on appelait des " barakîs". L'espace du logement est plus petit qu'en réalité ( il manque notamment les chambres ), mais il donne une image fidèle des lieux dans lesquels les mineurs italiens furent accueillis en Belgique. Dans cette solidarité autour de ce projet, pointons Vincent Vincke, le concepteur-entrepreneur-décorateur d'intérieur , Patrice Delaunois, le " menuisier maison", ainsi que Sergio Aliboni, également un ancien des camps, ayant travaillé dans les Charbonnages de Monceau-Fontaine à la rue Georges Tourneur à Marchienne-au-Pont. Des dons proviennent d'objets personnels, qui, après plus d'un demi-siècle remisés par son grenier, retrouvent le devant de la scène. JCH

    mine2.JPG

    En compagnie de ses parents et de ses deux frères, Valter et Marino, Loris Piccolo ( 69 ans ) a vécu dans un baraquement du Bois du Cazier, de 1948 à 1956, année où son père Ciro Natale a trouvé la mort dans la catastrophe.  L'intéressée possède encore un contrat original d'un de ces baraquements. Sa famille a déménagé ensuite à la rue de Nalinnes. La réplique rappelle bien des souvenirs à Loris.

    " La pièce de vie avec l'armoire, les poêles, la table, les chaises,... correspond tout à fait à ce que nous avons connu. Je me souviens tout particulièrement de cette bassine d'eau qui servait à tous les usages, et que nous transportions sur une petite charrette " signale-t-elle. " Les conditions étaient très dures dans ce type de logement fait de tôles il y faisait très froid  en hiver et mourant de chaud en été. Un point positif tout de même: même les familles étaient de nationalités différentes, l'entente était très bonne entre nous."

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Saint Nicolas au Village de Noël

    nicolas.JPG

    Dans le chalet central sur la mezzanine ( place de la Digue), Saint-Nicolas distribuait des bonbons aux enfants...sages, bien entendu! Le grand patron n'était pas seul, puisque le père Fouettard l'accompagnait! Et samedi prochain, toujours dans le cadre du Village de Noël, coup d'envoi du Noël des Mômes, avec des tas d'arrêts ludiques et instructifs dans la Ville ! Autour des 36 chalets illuminés, des commerçants et artisans, des guirlandes, et des sapins, une foule d'animations sont prévues pour le plus grand bonheur des Carolos... et des autres, jusqu'au 23 décembre. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Inauguration du Complexe "Quai 10"

    009.JPG

    Mercredi soir, le Complexe cinématographique Quai 10 mettait sur pied sa première soirée cinéma, au Quai Arthur Rimbaud

    014.JPG

    La salle 1 bien remplie

    026.JPG

    Une grande première pour Michaïl Bakolas, le directeur

    041.JPG

    Avec la présence de la réalisatrice belge Marion Hänsel pour " En amont du fleuve". Le film était suivi d'un échange avec le public mené par l'animateur Marc Vangeenderhuysen

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Théâtre de l'Ancre- "La Course" du 7 au 10 décembre

    course.jpg

    Une Tribu Collectif. Rejoignez les supporters d'Eddy dans une course cycliste haletante. Théâtre d’objets, marionnettes et musique... une histoire poétique et touchante qui interroge le succès et la fuite !

    Eddy est cycliste amateur, l’espoir de toute une région. Alors qu’il remporte la victoire qui lui ouvre la voie vers les courses professionnelles, il décide de fuir ! Un acte incompréhensible pour les ouvriers de l’usine locale qui l'ont toujours soutenu. A l’aide d’une machine à coudre qui dessine le paysage au fil du récit, les ouvriers-conteurs retracent l’histoire de leur coureur favori pour comprendre son geste. Le collectif Une Tribu questionne ici la compétition, la réussite, et la fuite. Une fuite inévitable quand on prend conscience qu’on ne suit pas notre route mais celle tracée par les autres ?

    Dans le cadre du festival La Chasse aux étoiles

     

    mer 7 > sam 10 décembre

    19h00 à L'Ancre  Samedi séance supplémentaire à 14h 

    Dès 10 ans
    Tarifs adulte 14€/9€ (abo) - jeune 10/7€ (abo) - enfant (-12 ans) 5€
    restauration africaine avant le spectacle  Event tinyurl.com/jrezzyq

    info@ancre.be 071 314 079

    071 304 382

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire