MARCINELLE- L'Ombrie rend hommage aux victimes du Cazier

ombrie1.JPG

Une délégation d'Ombrie s'est rendue au Bois du Cazier, samedi matin. Le Mur du souvenir s'est enrichi d'une nouvelle plaque de cette région d'Italie.

Région d'Italie, ayant pour capitale Pérouse ( Perugia ), l'Ombrie s'associe aux cérémonies de commémorations de la catastrophe du Bois du Cazier. 

Bien qu'aucune perte humaine d'Ombrie ne soit à déplorer en août 1956, 7 membres de Foligno, ville italienne de 57 700 habitants, ont fait le déplacement jusque Marcinelle, pour manifester leur soutien aux victimes.      

La délégation était emmenée par Filippo Ciavaglia, secrétaire général de la Cgil ( Confederazione Generale Italiana Lavoro ), syndicat italien créé en 1944. " Je voudrais tout d'abord donner les salutations de la Cgil Umbria et de nos structures nationales. Cette année marque les 70 ans de l'accord bilatéral  italo-belge sur les migrations. Parmi les migrants figurait aussi mon père "a-t-il souligné. " La Cgil a contribué à apporter son aide à la construction d'une Europe plus juste et équitable, aux côtés des luttes que les travailleurs,y compris les immigrants, ont menées, au cours de leurs années de travailLa mémoire de la catastrophe du Bois du Cazier nous amène à continuer le combat, notamment par l'installation d'un nouveau Sénat, qui se traduit par des règles égales pour tout le monde".

une expo à Pérouse

ombrie2.JPG

Une plaque de l'Ombrie a été dévoilée au mur des Souvenirs. " Il s'agit de la 47ème depuis 2006, l'année du cinquantenaire de la catastrophe" a précisé Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier. " On comprend bien que l'immigration n'est pas un phénomène qui s'éteint" poursuivait Sergio Angelini, ancien militant FGTB. " Les victimes du Cazier ont été surtout broyées par le capitalisme, et par un système qui excluait toute solidarité".

Egalement présents à la cérémonie: Anna-Rita Farnetti, présidente de l'Association des Amis Ombriens de Belgique, Gigliola Pagliarini, vice-consule d'Italie à  Charleroi, Salvatore Cacciatore, président du C.O.M.I.T.E.S., Sergio Aliboni, président de l'Amicale des Mineurs de Charbonnages de Wallonie. JCH

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés le week-end et la semaine entre 21 h - 07 h (Europe/Paris).

Optionnel