CHARLEROI- Eden- Nuit des idées: Quel sera le monde de demain ?

idées1.JPG

"Quel monde pour demain?" Telle était la question posée à l'Eden, lors de la 1ère Nuit des Idées. 5 heures de débats et de discussions sur divers thèmes de société, en direct sur la Première. Et ce soir ( mercredi), grand direct sur la Une !

Samedi soir, la Première, radio de la RTBF, lançait, à Charleroi, une grande opération en radio et en télé intitulée: "Demain et après? ", en partenariat avec l'UCL et en collaboration avec toutes les universités belges. A cette occasion, la Brasserie de l'Eden était archicomble ( environ 150 personnes ) pour la 1ère Nuit des Idées. Dans le public, des citoyens engagés, des patrons d'entreprises, des syndicalistes, des étudiants, des représentants politiques,... L'émission radio marathon entend donner une suite au film «Demain» de    Cyril Dion et Mélanie Lorent , en proposant une série d'échanges positifs et éclairants sur notre futur et l'avenir de la planète. Les débats tournaient autour des thèmes suivants: "Réinventons nos lieux de vie", "Comment revitaliser la démocratie?", "Réapprendre à apprendre", " Dans nos assiettes demain?", " Nos nouveautés défis énergétiques", " Vers une nouvelle économie?", " La Nuit des Idées et après?"

idées3.JPG

quel impact pour Charleroi?

idées4.JPG

Le but de la soirée était de montrer toutes les initiatives qui existent dans ces différents domaines de savoir, et de se demander si elles pourraient peut-être s’élargir, grandir et devenir presque une normalité " Nos systèmes économiques, démocratiques et écologiques ne fonctionnent plus. Eh bien, il y a quand même des initiatives et des projets qui apportent des solutions !" explique Sophie Brems, présentatrice de la soirée. " Parce qu’on croit toujours que ces initiatives sont un petit peu marginales mais, selon une étude américaine, 30% de la population mondiale souhaite un changement. "          

idées5.JPG

Dominique Demonte

Des acteurs de terrain locaux étaient aussi présents. Dominique Demonte, directeur du Biopark de Charleroi ( qui regroupe à Gosselies des instituts de recherche universitaires et un centre de formation dans le secteur des biotechnologies ) et président du Comité de Développement stratégique de la région de Charleroi Sud Hainaut signalait: " Il est toujours intéressant de voir ce que ce type de discussions peut avoir comme impact sur Charleroi. Des citoyens engagés sont des citoyens informés ! " JCH

Lien permanent Imprimer Catégories : Société 1 commentaire

Commentaires

  • Le futur sera de restituer les humanités gréco-latines jadis offertes à tous. Cet excellent ascenseur social est détruit volontairement par des gens qui veulent écraser économiquement leurs frères. Mais le peuple est de moins en moins naïf et commence à comprendre ...
    Si nos régions deviennent ignorantes, elles seront tôt ou tard envahies et dirigées par des gens qui sauront lire la langue de 85% de nos bibliothèques et qui auront étudié l'histoire au lieu de ces cours débiles de E.D.M. qu'on impose aux futurs esclaves destinés à servir les actuels dictateurs de l'argent.

Les commentaires sont fermés.