METEO- Des trombes d'eau hier soir !

Les pompiers de Thuin et de Charleroi débordés 

O.Pâq. et E.Ma.

orages.jpg

Quel déluge ! En quelques minutes à peine, de nombreuses rues et maisons ont été inondées un peu partout dans la région hier soir suite aux violents orages accompagnés de trombes d’eau. Le réveil risque d’être, encore une fort difficile pour certains citoyens. Olivier Pâquet et Elisabeth Mathieu ( Nouvelle Gazette- 24/6/16 )

Le chaos total ! tel était le sentiment qu’ont sans doute ressenti hier les Carolos en début de soirée. De fait, ce sont des trombes d’eau qui se sont abattues sur la région à cause des orages qui, il est vrai, avaient été prévus par les météorologues. Vers 22 heures, les pompiers de Charleroi avaient reçu une cinquantaine d’appels. « Cela concernait principalement des routes inondées, explique le lieutenant des pompiers Michel Méan. Je pense notamment à celle de la Basse-Sambre, où une voiture est restée coincée quelque temps sous un pont dans 40 cm d’eau ». L’autoroute A 54 a d’ailleurs été fermée dans les deux sens à hauteur de Luttre. Des dizaines d’arbres étaient tombés sur la chaussée.À Gouy-lez-Piéton, des pylônes ont été pliés sous la tempête, causant des coupures d’électricité.Le réveil risque d’être, encore une fois, difficile pour certains citoyens.

  • Du côté des pompiers de Thuin, on nous a assuré que c’était un vrai « carnage ». « Nous avons été rapidement débordés », expliquent-ils.
  • Les villages de Gozée, Thuin, Lobbes, Ragnies, Gouy-lez-Piéton et Anderlues ont été fortement touchés. Toute comme Erquelinnes où un arbre est tombé sur des fils électriques. La foudre est tombée sur une cheminée aux Bons Villers.
  • Même situation à Montigny-le-Tilleul, rue de la Station, en face du magasin Dema : la route de Beaumont était noyée dans les deux sens. Des torrents de boue ont dévalé à travers les jardins de la rue de Bomerée et de la rue du Vert Bois.
  • Le ciel a commencé à gronder vers 20 heures suivi de fortes pluies. De nombreuses routes et maisons ont été inondées en à peine quelques minutes. Plusieurs automobilistes ont d’ailleurs été obligés de s’arrêter au moment du déluge. À Charleroi, la rue des rivages était entièrement submergée, de même que les deux bandes de circulation sur la A 503 à Marcinelle, tant les égouts étaient saturés.
Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.