CINEMA- Francisco Luzemo se bat pour la condition de la femme

francisco1.jpg

Sprint final pour Francisco Luzemo et son court métrage "La loi du déshonneur".  Un appel participatif pour concrétiser financièrement le projet est à lancé jusqu'au 17 octobre, via la plateforme KissKissBankbank.

francisco5.png

" Jusqu'à quel point allons-nous rester des témoins muets de la domination affirmée des hommes sur la femme dans la société "? Cette question,   Francisco Luzemo ( 29 ans) , jeune cinéaste d'origine ukraino-angolaise,   installé à Charleroi depuis 2006, se la pose depuis longtemps.  Du 11 au 20 janvier 2016,  Francisco  tournera  un court-métrage: "La loi du déshonneur",  deuxième volet  d'un quadriptyque  sur la condition de la femme. Une thématique qui s'explique aussi par le fait que Francisco a passé une bonne partie de son enfance, entouré de femmes. " Mon propos se veut universel.  Que ce soit en Afrique, en Belgique, ou dans une autre partie du monde,  je tiens à dire aux femmes: "halte à la soumission!" .  Côté distribution,  Francisco redonne le rôle-titre à Babetida Sadjo, qui avait tourné dans la première partie: " Songe d'une nuit d'été".  Par le récit réaliste et sans concession d'une femme violentée par sa son mari,  le  film avait impressionné les spectateurs, lors de sa diffusion au Cinéma Le Parc.   

francisco2.JPG 

Sadia en filigrane 

Francisco Luzemo a écrit le film à partir d'un fait divers qui a fait grand bruit:    le crime d'honneur porté sur la personne de Sadia Sheikh, une jeune fille de Lodelinsart.  Le 22 octobre 2007,  Mudusar tuait sa soeur, "coupable" d'avoir refusé un mariage arrangé avec un cousin pakistanais,  pour se marier avec     un jeune Belge.  Le tournage se déroulera à Charleroi: " C'est une ville avec un imaginaire sans fin qui a nourri tous mes films, une ville avec des héros magnifiés, une ville avec un rapport au temps très particulier, générant une tension permanente.  Une Ville de polar et de drame " reconnaît le réalisateur. Selon le principe du "crowfunding" Francisco Luzemo  propose au public de devenir producteur du projet,  jusqu'au 17 octobre, en investissant à hauteur de 5 euros ou plus, pour  budgétiser le film sur la plateforme KissKissBankBank. La collecte permettra aussi de financer l'hébergement de certains membres sur Charleroi ( beaucoup de scènes se déroulent la nuit) , l'intendance, la location du matériel son, lumière, et machine,... Un appel à des seconds rôles, figurants ou à toute autre bonne volonté est aussi lancé. Renseignements:  Francisco Luzemo:  0492/31 59 23  JCH 


http://www.kisskissbankbank.com/la-loi-du-deshonneur

Francisco 3.png

Francisco Luzemo

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Découvre-Net, Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.