CHARLEROI: Tremblements sur le projet Rive Gauche

IMG_0050.jpgLa place Albert 1er,  en plein coeur de Charleroi,  est le lieu du plus gros chantier du projet Rive Gauche. Les travaux pour les fondations vont bon train. Une foreuse géante creuse des "carottes" à plusieurs dizaines de mètres de profondeur, ce qui peut provoquer, on s'en doute , quelques désagréments.

La place contient de nombreuses habitations, surtout des appartements. La proximité du chantier avec ces habitations ne sont pas sans conséquence. C'est ainsi que de la semaine, les riverains ont eu la mauvaise surprise de constater que durant le forage, des tremblements importants se déroulaient dans leur habitation.

"C'était horrible ! Les tremblements étaient très forts, même assis dans notre divan, on sentait les vibrations sous nos pieds et le lustre tremblait relativement fort pendant le forage. Je ne me suis inquiétée de savoir si l'immeuble n'allait pas souffrir de ces tremblements, je n'ai pas envie de voir arriver des fissures sur les murs de mon salon !" déclare Marie-Josée, une riveraine de la zone. 

"Les travaux de forage commencent entre 5 et 6 heures du matin pour se terminer vers 22:30 et ce toute la semaine. Au début,  cela ne posait pas de souci mais là cela commence à bien faire et c'est épouvantable. Nous mangeons de la poussière à toutes les sauces, le bruit est constant et maintenant des tremblements, il ne manquait plus que ça ! L'évolution de Charleroi je suis pour ! Mais je me dis aussi qu'il faut penser aux gens qui habitent à proximité, nous ne sommes informés de rien du tout de la part de la ville, c'est une honte !" s'insurge Christophe. 

Ces tremblements de forage ont eux raison de la patience et de la bienveillance des riverains, tant et si bien que certains à 22h sont sortis de chez eux pour aller interpeller les ouvriers du chantier pour savoir exactement combien de temps cela pouvait durer mais surtout si ces forages ne pouvaient pas provoquer des dégâts importants aux immeubles. Au bout de quelques minutes,  c'est presque une dizaine de personnes qui ont fait le choix de descendre sur le chantier. 

D'après nos sources, le forage devrait encore durer quelques semaines et se répartir tout autour de la place de façon aléatoire, ce qui devrait aussi laisser du répit pour certains riverains et permettre à certains de ne pas avoir l'impression, comme nous l'avons entendu "d'avoir un avion de ligne qui se pose devant la fenêtre de leur habitation".  

IMG_0050.jpg

IMG_0049.jpg

Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.