GOZEE- Super festival des Barges !

magic3.JPG

Marc Pinilla de Suarez

magic6.JPG

magic1.JPG

Les Magic System

Malgré des conditions climatiques difficiles,  Scène Sur Sambre a grappillé encore plus de spectateurs que l'an passé.  Ils étaient un peu plus de 20 000   à assister aux concerts, ce  week-end !

" Allez, allez! Levez les mains en l'air!' s'exclamaient les Magic System, sur la grande scène flottante du festival "Scène sur Sambre".  Leur tube Magic in the air" a fait s'enflammer tous les dance  floors, durant cet été  ! Samedi soir, le groupe, de retour du Liban,  affichait leur optimisme et leur joie de vivre devant tous les spectateurs massés devant eux.  Peu avant le concert,  les musiciens nous confiaient:   " C'est ici, à Gozée, que nous commençons notre  grande tournée internationale. Entre la Belgique et nous, c'est une grande histoire d'amour. Après la France, c'est dans votre pays que nous nous sommes fait connaître!"  Rappelons aussi que Magic System était présent, à Charleroi,  lors de l'édition 2013 de NRJ in the park!  Les musiciens connaissent aussi  le Sporting, dans lequel ont évolué quelques belles pointures africaines.  D'autres  artistes ont été chaleureusement applaudis:  Noa Moon, Babylon Circus, Suarez  (  Marc Pinilla  a toujours autant de succès auprès de la gent féminine ! ),...  Hier soir,  d'autres artistes comme Marka, Soan, Joyce Jonathan, Garou ( eh oui, le festival s'offre de grandes vedettes!) ,... mettaient le feu !             

magic7.JPG

boue4.JPG

Girls in Hawaii

boue8.JPG

Les pieds dans la boue

Saluons aussi les efforts déployés par les organisateurs pour mener à bien  cette édition.  A cause des intempéries de la semaine passée, une véritable course contre la montre s'était engagée pour accueillir les festivaliers dans des conditions acceptables... " Vendredi,  après 2 heures à peine de sommeil,  nous sommes revenus  sur les lieux à 6h30" raconte Cédric Monnoyer, coordinateur.  " Nous avons enlevé des tonnes de boue, retiré puis remis les planchers et les chemins de roulage.  Nous n'aurions pas pu réaliser ce travail considérable sans l'aide des 140 bénévoles qui se sont ajoutés aux 60 prévus initialement,  de la police et des pompiers".  Durant toute la durée du festival,il valait mieux  s'équiper de bottes pour s'aventurer  sur un terrain encore très boueux.  Les chaussures,  qui s'enfonçaient,  étaient assez crottées, mais cela n'entamait pas la bonne humeur des festivaliers.  Plusieurs personnes ont d'ailleurs failli se prendre de belles gamelles, à cause de la nature glissante  du terrain ... Une aventure qui restera gravée dans la mémoire des festivaliers!  JCH

Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.