CHARLEROI: La galerie Bernard est-elle désertée ?

IMG_0062.jpgLa Galerie Bernard de Charleroi est fortement connue, elle relie le Boulevard Joseph Tirou et la rue de Montigny. Chacun a déjà pu y la traverser, y faire des courses ou y donner d'éventuels rendez-vous. Ce haut lieu de notre ville basse est pourtant depuis plusieurs années délaissé, plusieurs commerces qui y figuraient sont partis pour d'autres quartiers malgré le succès passé de cette galerie.

Pour la petite histoire, le nom de la Galerie Bernard provient du nom de l'homme d'affaire Gustave Bernard qui entre les deux guerres a pu assister et participer à la modernisation de Charleroi entrepris par le bourgmestre de l'époque, un certain Joseph Tirou. Gustave Bernard avait la projet de cette galerie très innovante puisqu'elle devait pour l'époque recevoir des "cellules" de commerces avec des étages, ce qui était rare à cette période. Malheureusement il ne verra pourtant jamais la construction de son projet car il décèdera en 1950. Ce sont ses héritiers qui en hommage ont donc choisi tout naturellement de poursuivre le projet et y donner le nom de "Galerie Bernard". 

Quoi qu'il en soit, de nombreux magasins ont ouvert puis fermé dans la galerie. Ceux qui actuellement sont toujours en place sont plus spécialisés et n'attirent donc que des clients qui y viennent volontairement: un bijoutier très connu de la région, un magasin d'art créatif, un magasin de chaussure, de vêtement, un centre de conseil régime, un vendeur de jeux de rôle. La plupart des "cellules" sont vides ou occupées en grande partie par la bijouterie qui en a acquise quelques-unes pour en faire des bureaux ou des salles de réunion. La vie et la ferveur des carolos pour cette galerie n'est donc plus aussi active qu'autrefois et on peut réellement le déplorer vu la splendeur du lieu et de la verrière composée de multiples briques de verre qui apporte une luminosité exceptionnelle à l'endroit. 

IMG_0056.jpgL'année 2013 avait vu l'humoriste François Pirette choisir la Galerie Bernard comme l'un des lieux pour présenter son festival "Rire sur la ville". Des appartements aux étages font également partie du décors mais sont habités principalement par des personnages âgées et les activités au sein de la galerie n'y sont pas souvent les bienvenues ni même appréciées par le concierge de la galerie Bernard comme le déclare plusieurs locataires.

"Il est bien indiqué jeux d'enfants interdit à l'entrée de la galerie, des enfants qui y passent et qui jouent ou qui courent un peu cela dérange énormément, ils sont font coursés parfois ou crier dessus, la femme du concierge donne parfois aussi des coups de canne aux jeunes quant à son mari, il prétend que la galerie est un lieu "privé" et non un espace publique. A part deux tables que le magasin de jeux de rôle sort dans la galerie à l'occasion, peu de chose sont permises ou plutôt tolérée par le concierge en autre, on a l'impression que cette galerie devient un vieux cimetière ou un columbarium géant, c'est à la fois terriblement triste et scandaleux aussi de n'en faire qu'un lieu morose alors que plus de vie serait la bienvenue" déclare Christine (nom d'emprunt) une commerçante de la galerie.

"La Galerie Bernard est vouée à devenir comme le passage de la Bourse ici à Charleroi un lieu de passage où plus personne n'a envie de passer, c'est complètement fou. Nous avons un patrimoine fantastique en plein coeur de la ville et quand vous y entrer vous avez juste l'impression que tout y est vide ou plutôt mort, certains magasin sont d'ailleurs vides et l'un même à une vitrine fracassée, vandalisée, abandonnée. Même un ancien salon de tatouage et piercing présent depuis des années est parti sans compter un fleuriste qui s'était installé à la sortie côté de Montigny. Le plafond vitré est soutenu par des boiseries qui aujourd'hui sont totalement pourris, il y a un réel risque. La plaque commémorative de Gustave Bernard est en triste état elle aussi et le lettrage fait peine à voir. C'est la désertion et la décrépitude totale" signale Ludovic.

IMG_0055.jpg"On est bien loin du glamour d'antan avec cette galerie incontournable du centre ville, ici plus personne ne vient que s'il doit vraiment y venir et encore, peu d'activité s'y déroule alors que l'espace se prêterait à tellement de belles choses comme nous avons pu le vivre avec Rire sur la Ville en 2013. Ce qui est moche c'est que nous sommes plusieurs à penser que c'est une réelle volonté de certains de voir mourir cette galerie et le concierge en est pour quelque chose, c'est une véritable mafia, vous ne me croiriez pas si vous vous racontais parfois on a l'impression que la galerie lui appartient et il en fait la loi" déplore un riverain particulièrement mécontent. 

"J'ai espoir de voir cette galerie enfin mieux animée, plus vivante et plus dynamique, c'est en tout cas le souhait de plusieurs commerçants mais aussi des riverains du quartier et de la galerie elle même, je pense que l'on a un endroit fabuleux et terriblement bien situé, d'une qualité architecturale d'exception et il serait dommage de ne pas en profiter, moi j'y crois encore" prétend Valerian. 

Quoi qu'il en soit, la Galerie Bernard pourrait voir revenir quelques nouveaux commerçants prochainement. Il est d'ailleurs prévu qu'un salon d'esthétique (solarium, onglerie, épilation) s'y installe dés juillet. Quant à l'entrée de la Galerie, des préparatifs pour une brasserie serait cours de réalisation. Un espoir peut être de revoir un jour cette Galerie Bernard apporter une réelle fierté à Gustave qui rêvait de celle-ci comme un lieu de convivialité, de divertissement, de shopping mais surtout un lieu de vie urbaine incontournable.

Galeriebernard.jpg

 

Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.