• MARCINELLE- Ladies Night du 15/5 au 1er juin

    95748342.jpg

    Une belle affiche!

    Jacky Druaux, Antoine Vandenberghe, Luigi Di Giovanni, Georges Volral, Jean Charles Gosseries, Judicaël Vlieghe et Michelle Vercammen.

    Avec en invités : René Mairy et Pierre Jandrain

    Mise en scène de François Langlois, chorégraphie de Patricia Vanacker

    A la Ruche Théâtre, Avenue Meurée à Marcinelle.

    Cabaret 2000. Téléphone : 0495/10.20.14 E Mail : info@cabaret2000.com

     

    ladiesnight.jpg

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Revalorisation et intégration de la Sambre, le 6 mai

    988472_462935140519621_7344097391046610408_n.jpg

    Le groupe de travail l'Eau dans la Ville de l'association Escaut sans Frontières organise, en collaboration avec le Contrat de Rivière Sambre & Affluents, une croisière d'information et de dialogue sur la revalorisation et l'intégration de la Sambre à Charleroi. Cette croisière sera précédée d'une visite de terrain du projet Phénix, chantier de revalorisation de la Ville-Basse entre la place Albert Ier et la Sambre.
    Programme :
    14h45 : rendez-vous à la Maison du Tourisme du Pays de Charleroi, place Charles II, 20 à 6000 Charleroi).
    15h-16h45 : visite de terrain du Projet Phénix dans la Ville-Basse de Charleroi.
    17h-20h : croisière d’information et de dialogue à bord du bateau 'Ark', aller-retour depuis l’écluse de Marcinelle à Charleroi, direction Auvelais, entrecoupée d'interventions et suivie d'un repas léger.
    Prix: 20 €
    Plus d'infos auprès de l'Asbl Escaut sans Frontières, quai des Péniches, 2bis à Bruxelles. Tél. : 02/206.12.09.

    Le 6 mai de 15h à 20h !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • LIVRE- Bientôt un recueil de nouvelles aux éditions du Basson

    10294497_678833075485987_2707365528360571785_n.jpg

    Voici la couverture totalement provisoire du recueil de nouvelles résultant du concours organisé par les Editions du Basson ! Le recueil sera présenté en juin...lors d'un p'tit coktail ! (la date et le lieu sont encore à déterminer)

    Ce qui est définitif, c'est la liste des lauréats (vous pouvez les "taguer" sur la couverture si vous les connaissez...):

    Didier Ocula, Micheline Boland, Anne Gouverneur, Rose-Marie Legrain, Kate VDK, Véronique Dubois, Michel Thauvoye, Nancy Vilbajo, Irène Kaufer, Marie-Claire Blaimont, Christophe Cornu.

    Bravo à tous !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • TRAZEGNIES- Les Bidasses étaient de retour!

    sarrus2.JPG

    Plus de 20 ans après leur dernier film, les Charlots ont conservé tous leurs admirateurs... et en conquis d'autres! Trois d'entre eux avaient répondu présents au 2ème festival qui leur était consacré.

    Les Charlots ont de nouveau apporté leur petit grain de folie, à l'hôtel de ville de Trazegnies! Samedi soir, Jean Sarrus, Jean-Guy Fechner, et Richard Bonnot  étaient en concert avec les Gauff'.  L'ambiance était vraiment très chaude, puisque les comédiens, après avoir chanté "L'apérobic", invitaient le public à s'accroupir, puis à lever les bras en l'air! Cela faisait presque 40 ans que  Jean-Guy Fechner ( qui a tourné entre 1966 et 1976)  n'était plus monté sur scène, et 18 ans pour Richard Bonnot, qui a remplacé Gérard Rinaldi lors de   son départ du groupe.  Des trois compères présents, Jean Sarrus  est sans doute le plus connu, puisqu'il a joué dans tous les films.  Le co-fondateur  des Charlots  vient de participer à  des croisières  "Age tendre et Tête de Bois", et  a terminé un livre "Définitivement Charlot"( disponible dès septembre en Belgique ). Il s'apprête à remonter sur scène, à la mi-juin,  pour un one-man-show entièrement dédié aux Charlots:  "100% Charlots!. "On est étonné de voir que l'engouement du public, tant en France qu'en Belgique,  reste toujours intact! Merci pour cette fidélité! " déclare-t-il.

    sarrus1.JPG

    Jean Sarrus

    Cette deuxième édition des "Charlots font la fête" était toujours concoctée par le Courcellois Thierry Hulsboch, collectionneur fou des Charlots.  Des affiches de film, des revues, des vêtements ( dont celui de Gérard Rinaldi!) étaient exposés au cours au week-end. Parmi les temps forts de ce festival,  on retiendra l'hommage à Luis Rego dans "La ballade d'un homme heureux",  des projections de films, mais aussi le spectacle " Trionf et Tanase font les Charlots". Les deux comédiens carolos se sont inspirés de l'univers des Charlots pour monter  leurs sketches.  A partir de l'album "Parod'hit parade", Trionf et Tanase  ont constitué un couple improbable:  Jacques Dutronc, qui chantait:  "Les playboys",  et Gérard Rinaldi, qui parodiait cette chanson en : "Les plaies boient" . " Nous adorons l'univers décalé et burlesque, ainsi que  les gags visuels des Charlots. Nous nous inscrivons tout à fait dans cet humour-là! " reconnaissent les deux compères. JCH

    sarrus6.JPG

    Trionf et Tanase 

    Ils ont invité les Charlots à Radio Bonheur! 

    Animateurs à Radio Bonheur ( 107.9) de Courcelles, Fabienne, Michèle et  Jean-Claude ont reçu la visite des Charlots, vendredi soir. Le studio était plein à craquer!  Les trois zozos ont retracé leur parcours, en rappelant l'origine de leur nom:  "un charlot" désigne quelqu'un qui ne sait pas jouer de la musique. Assez surprenant aussi que le groupe se soit appelé au départ "Les Problèmes",  et comprenait le chanteur Antoine!  " Les Charlots  me rappellent mon enfance. Il y a quelques années, je les avais revus  lors d'une représentation,  en France.  C'était extraordinaire! " évoque Fabienne. " Quand je rentrais du pensionnat, mon premier réflexe était d'écouter les chansons des Charlots et de revoir leurs films" poursuit  Michèle, l'intervieweuse. "Certaines scènes sont vraiment irrésistibles. Par exemple,  dans "Les Bidasses en folie", on voit les Charlots se tromper de cible!  " note Jean-Claude.

    sarrus8.JPG

    Fabienne, Michèle et Jean-Claude

    Certains fans sont venus en famille.  Alain ( 54 ans ) de Gilly était accompagné de son épouse Laurence,  de Samuel ( 7 ans) et d'Alessio ( 2 ans). "Pour moi, le regretté Gérard Rinaldi reste le Charlot le plus représentatif de la bande! ".  Alain prépare un spectacle, où au lieu de prononcer le fameux "Merci, patron", il dit: "Merci, Elio!"

    022.JPG

    Alain et sa famille

    sarrus7.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • COUILLET- Une seconde vie pour les vélos!

    vélos.JPG

    Françoise Lardenoey

    Depuis 8 ans, l'ICDI met sur pied une collecte de vélos.  Une centaine ( dont  35 à Ham-sur-Heure! ) avaient déjà été récoltés, samedi en début d'après-midi, dans 13 parcs de recyclage. ( L'année passée, le nombre s'élevait à 189  ).  " Bien souvent, des vélos trainent dans des garages, et ne servent  plus à rien" fait remarquer Françoise Lardenoey, chargée de communication.  " Cette opération vise à donner une seconde vie aux vélos.  Tout d'abord,  en contribuant à diminuer le nombre des déchets ( C'est bon pour l'environnement!) , et ensuite, en posant un geste de solidarité vis-à-vis des plus démunis".  Après cette opération, les vélos seront ramenés sur le site principal de l'ICDI, à la rue du Déversoir, à Couillet. Ils feront l'objet d'un tri, et certains seront remis en état. Ce matin,  diverses associations ( Secours Populaire, Maisons de quartier,  Brillo SCRL, Faim et Froid,  Etap-Vélos,...) les emporteront.  Certains vélos seront donnés à des demandeurs d'emploi pour faciliter leurs déplacements, ou encore à l'asbl:  "Vie-Espoir-Solidarité- Afrique de l'Ouest" pour les enfants de Cotonou au Bénin.  Pour tous contacts:  service communication et prévention de l'ICDI au 071/60 04 99. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • RADARS: Région Charleroi du 30 avril 2014

    radars-automatiques.jpgVoici les informations concernant les radars prévus sur nos routes pour ce mercredi 30 avril 2014 en région de Charleroi.

    D'autres contrôles pourront se réaliser en dehors des éventuelles annonces.

     

    Soyez prudent sur les routes !

    - Gosselies : route N5
    - Montignies : avenue du Centenaire
    - Ransart : rue des Fusillers
    - Jumet : rue de Gosselies 
    - Roux : rue de la Victoire
    - Jumet : rue de la Révolution 
    - Marcinelle : rue Constantin Meunier
    - Jumet : rue de Lodelinsart

    Excellente route à tous !

    Source: Police Locale de Charleroi #facebook

    Lien permanent Imprimer Catégories : Allo Police, Votre quotidien 0 commentaire
  • LODELINSART- Molières et Mocassins: un curé plein d'humanisme

    prêtre9.JPG

    Jacques Delmeire fait un seul-en-scène époustouflant !

    Baudouin Jadoul est un bon curé de campagne, situé à proximité de Beauraing. Malheureusement, ses forces  le lâchent, et il se dirige lentement vers le crépuscule de sa vie.  Ses pas sont lents et mesurés... Chaque jour qui passe sera peut-être le dernier. Quand il disparaîtra, il ne sera sans doute jamais remplacé... Son mobilier paraît figé dans le temps, et pourtant il vit dans le monde moderne. D'une grande fibre humaniste,  il évoque les rencontres passées et actuelles. Il ne cache pas ses inquiétudes par rapport aux  difficultés que traverse l'Eglise, aux réfugiés, à la guerre entre Israéliens et Palestiniens,... Progressiste, il se range plutôt du côté de Mgr Gaillot, et prône la tolérance envers les homosexuels. Jacques Delmeire campe Baudouin Jadoul.  Dans un remarquable seul-en-scène,  le comédien et directeur des Molières et Mocassins reproduit à la perfection les gestes que ce bon prêtre pourrait faire au quotidien: éplucher les pommes de terre, mettre son béret  au porte-manteau, appeler son chien "Vagabond" auquel il est fort attaché,...  Les silences, l'éclairage, les bruitages,... confèrent une atmosphère particulière. Un spectacle intimiste, authentique,... qui parle directement au coeur. JCH 

    prêtre1.jpg

    L'intérieur de son presbytère paraît figé dans le temps 

    "Le bon dernier" de Pierre-Guyaut-Genon, dans une mise en scène de Gudule, est à voir jusqu'au 4 mai, le vendredi et samedi à 20h, et le dimanche à 16h, au Petit Théâtre de la Ruelle, rue du Village à Lodelinsart. Réservations: 0474/388 032. http://molmoc.blogspot.be/

    prêtre5.JPG

    Un spectacle touchant

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Visite des anciens sites miniers photographiés

    Parcourons le livre "Il était une fois le Pays Noir"

    Les anciens sites miniers photographiés

    Il y a vingt ans, le photographe Gérard Detillieu sortait un livre dédié au patrimoine minier du Pays Noir. Ses clichés des bâtiments et des terrils étaient pris en noir et blanc.

    Aujourd’hui, l’auteur du livre vous invite à redécouvrir ces mêmes sites avec votre propre regard pour constater que la nature y a ajouté des couleurs !

    Nous vous donnons rendez-vous ce dimanche 11 mai.

    Au programme:

    9h30 : Les bâtiments du charbonnage n°24 des Fiestaux et les châssis du n°25 du Péchon à Couillet.

    14h : Les bâtiments des charbonnages n°1, 2 et 3 du Boubier à Châtelet.

    Public ciblé : adultes amateurs de belles photos

    Prix : demi-journée : 5 ; journée complète : 8

    Balade de max. 4-5 km par demi-journée ; pique-nique à prévoir

    Points de départ différents pour chaque excursion et possibilité de co-voiturage

    !!! INSCRIPTIONS OBLIGATOIRES !!!

    Maison du Tourisme du Pays de Charleroi

    Place Charles II, 20 - 6000 CHARLEROI

    Tél. : 00 32 71 86 14 14

    maison.tourisme@charleroi.be

    www.paysdecharleroi.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • MARCHIENNE-AU-PONT: Pas de fossé entre les générations!

    carrefour5.JPG

    carrefour2.JPG

    La salle du CIS ( Cellule d'Intégration par le Sport ) accueillait les 4èmes " Carrefours des Générations", au 80, route de Mons à Marchienne-au-Pont.  .  Différentes activités étaient organisées,  au cours de la journée:  spectacle cabaret avec les Mitsy Girls, apprentissage de self-défense avec Ki-Défense Seniors, danse avec Patchwork des Arts, expo photos, ...  Plusieurs               associations étaient présentes, comme Charleroi Nature,  Point Jaune,  Conseil Consultatif des Jeunes, ... Le CIS relève du Département des Aînés de l'échevin Serge Beghin. Durant l'année, cette structure accueille des personnes défavorisées, et leur permet  de pratiquer plusieurs sports: escalade, arts martiaux, danse,...  Dans  son discours d'inauguration, le bourgmestre  de Charleroi a rappelé l'importance  de maintenir les liens entres les différentes générations.   "On parle beaucoup   de 3ème Age, mais il sera de plus en plus question de 4ème Age à l'avenir ! " a noté Paul Magnette.

    carrefour4.JPG

    carrefour3.JPG

    Les danseuses de "Patchwork des Arts"

    075.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- "Oscar et Helen", ce soir, à la Théâtrothèque

    1601057_10203621116187873_6680151648204981678_n.jpg

    Oscar & Helen
    Ce soir à 20h30 à La Théâtrothèque

    Avec François Helguers et Veronique Salme

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Apéro urbain: Marée humaine aux colonnades!

    apéro1.JPG

    10308181_261810937332802_5568074013304215859_n.jpg

    Les colonnades au Boulevard Tirou étaient noires de monde,  vendredi dès 15h30!  Se serait-il passé une alerte à la bombe qui aurait déclenché l'évacuation d'un bâtiment,  ou un accident ?  Eh bien non!!!  Cette impressionnante marée humaine était composée d'un bon millier de  personnes ( à flot continu, mais le nombre reste impressionnant!),  ayant répondu à l'appel de Baptiste Polomé et Martin Deliège, étudiants en 1er master de sciences de gestion à Louvain-la-Neuve.  Les deux jeunes,  qui mettaient sur pied le 1er apéro urbain, destiné à redynamiser le Centre Ville,  ont même fondé, il y a une quinzaine de jours, une association, fondée il y a 15 jours: "Charleroi, wake up"!  ( Charleroi, réveille-toi! ).  Le lieu n'était pas choisi au hasard, puisque  les organisateurs avaient choisi le magasin "Objet" comme lieu de ralliement. Une ancienne surface commerciale qui pourrait être rasée tout comme les autres des Colonnades pour mener à bien  le projet immobilier Rive Gauche/Phénix.

    apéro2.JPG

    L'ambiance était chaleureuse

    apéro4.JPG

    A 21h30,   les festivités ont dû s'arrêter... faute de boissons! Les 15 futs de chope, les 5 futs de blanche, les 30 bacs de Besos,... ont été vidés en un temps record: du jamais vu ! Le public s'est alors dirigé vers d'autres établissements. ( Faudra prévoir un peu plus la fois prochaine, les gars!)  Parmi les personnes présentes, beaucoup de jeunes, mais aussi des commerçants, des travailleurs, des  passants,...  "C'est une idée originale qui ne demande qu'à être répétée!" signale Mike ( Couillet ).  " On voit bien que Charleroi est une ville chaleureuse, même si elle souffre encore d'une mauvaise réputation". "J'ai fait mes études à Charleroi et je travaille comme prof à Loverval" poursuit Cédric ( 31 ans ) de Courcelles. "Une telle fête peut faire revivre tout un quartier déserté à cause des travaux".   Michaël ( 29 ans ) de Jumet, employé administratif, fait remarquer:  " Cet apéro manquait un peu de publicité... Je l'ai appris,  hier soir, via Facebook. Tout s'est alors vite emballé!" Baptiste et Martin ne comptent pas en rester là. Le 9 mai, ils espèrent bien occuper la place de la Digue pour une manifestation similaire. Pour tous contacts: Martin Deliège: 0497/34 93 76. JCH

    apéro3.JPG

    apéro5.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 1 commentaire
  • OUVRAGE- "Les arpenteurs de l'Entre-Sambre-et-Meuse"

    arpenteurs.jpg

    arpenteurs5.JPG

    Pierre Arcq, féru d'histoire

    Basé principalement sur des témoignages de marcheurs, "Les Arpenteurs de l'Entre-Sambre-et- Meuse" passe en revue les 15 marches reconnues par l'Unesco, en 2012. L'ouvrage coïncide également avec la relance des marches.

    Qu'est-ce qui peut bien pousser plus de 10 000 personnes à se lever généralement très tôt pour effectuer,  chaque année, une Marche dans  l'Entre-Sambre-et-Meuse? Cette question,  le jumétois Pierre Arcq, directeur d'El Mojo des Wallons et féru d'Histoire,  ainsi que le Carolo Marcel Leroy, journaliste au Soir, se la sont posée... A deux, ils ont entrepris un très bel ouvrage intitulé "Les arpenteurs de l'Entre-Sambre et Meuse", réalisé avec l'appui de la Région Wallonne.  " Le titre a fait l'objet de bon nombre de discussions!" rappelle Pierre Arcq."  Nous aimions  le mot "arpenteur",  qui désigne plutôt un géomètre, et est associé à une idée de mesure.  Les marcheurs parcourent, en effet, de très longues distances!". Le livre est né aussi d'un constat. " Tous les Belges ne connaissent pas bien ces manifestations folkloriques.  Allez demander à un Dinantais ou à un Bruxellois ce que sont les Marches   de l'Entre-Sambre-et-Meuse. Je ne suis pas sûr qu'ils ont une idée très  précise! "poursuit-il.

    Les photos valent le détour!

    Outre une préface et une introduction générale, des témoins bénéficiant d'une certaine notoriété, choisis par des responsables, racontent  "leur" Marche,  vue de l'intérieur, avec leur coeur et leurs tripes... Parmi eux, il y a, notamment, le louageur florennois Robert Guyaux, récemment décédé. "Au fil des interviews, tous ces gens-là recherchent une certaine ruralité  qui aurait tendance à disparaître. A eux-seuls, ils pérennisent une tradition vivace" souligne Marcel Leroy.  Chacune des 15 Marches, reconnues par l'Unesco, est placée dans l'ordre chronologique. Les témoignages sont précédés d'un texte qui explique la démarche.  L'intérêt du livre réside aussi dans les photos ( parfois en pleine page), qui constituent plus de la moitié de l'ouvrage.  5 photographes professionnels ont "mitraillé" les marcheurs, pendant de longs mois. Les uns se sont attardés sur une épaulette ou un tambour dont ils ont fait un gros plan pour illustrer des débuts de chapitres,  les autres ont suivi une retraite aux flambeaux ou encore la rentrée des marcheurs... "En aucun cas, le livre ne se veut exhaustif sur les Marches et sur leur Histoire. Il est plutôt conçu comme une balade, une invitation à rejoindre tous ces passionnés au cours de leurs pérégrinations " insiste Pierre Arcq.  " L'origine de certaines Marches, comme la Madeleine, la Sainte-Rolende, la Trinité, la Saint-Feuillien,... se perd dans la nuit des temps... Aujourd'hui, de nouvelles  apparaissent: c'est assez positif, sauf que, pour certaines, il s'agit un peu de "pièces rapportées..." JCH

    arpenteurs2.jpg

    Rentrée de la statue St Roch ( photo: Jacques Mabille)

    "Les arpenteurs de l'Entre-Sambre-et-Meuse", par Pierre Arcq et Marcel Leroy, 160 pages,  23x28cm, couverture cartonnée cousue de fil de lin, aux éditions Luc Pire. 29 euros. Sortie le 29 avril.

    5 mois de marches

    De mai à fin septembre, les fifres et les tambours vont résonner dans toute l'Entre-Sambre et Meuse.  Les Villages verront se mêler dévotions, réjouissances et traditions.  La Saint-Fiacre à Tarcienne inaugure le calendrier  le 4 mai.  Epinglons aussi,  dans la région,  - la Saint-Roch à Thuin: le 18 mai,  - la Saint-Martin d'Aiseau, les 1er et le 22 juin, la Saint-Roch  de Châtelet:   le 1er juin,  - la Sainte-Rolende à Gerpinnes et le passage de la châsse dans chaque village  (  Acoz, Gougnies, Hymiée, Joncret, Villers-Poterie,...)  ainsi que  le Tour de la Vierge à Forchies-la-Marche:  le 9 juin, - la Saint-Louis  de Gonzague de Monceau:  le 6 juillet, - la Sainte-Marie Madeleine de Jumet:   le 20 juillet,  - la Saint-André de Jamioulx et la Saint-Martin de Villers-Poterie:  le 10 août,  - Saints-Roch et Frégo d'Acoz et de Lausprelle, ainsi que la  Saint-Roch d'Ham-sur-Heure:  le 17 août, - Notre-Dame de Rome de Châtelineau,  la Saint-Ghislain des Flaches et la Saint-Louis de Marcinelle:  le 24 août,   - Notre-Dame de Lourdes de Gilly et la Saint-Hubert de Loverval:  le 7 septembre, - Bienheureux Richard à Beignée, la Saint-Pierre de Gerpinnes,  la Saint-Rémy de Presles, et Sainte-Rita de Jumet Hamendes:  le 14 septembre. Généralement, les marches se déroulent sur trois jours, le dimanche marquant le temps fort des festivités. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 1 commentaire
  • SOCIETE- Collecte de vélos, ce samedi, dans les parcs de recyclage

    Les Parcs de recyclage de Couillet 2 ( Chaussée de Châtelet) , de Ransart, de Nalinnes/Ham sur Heure,... attendent vos vélos, ce samedi, de 9h15 à 17h30.  Les donateurs feront ainsi un geste non seulement de solidarité vis-à-vis des plus démunis, mais aussi en faveur de l'environnement. Les associations bénévoles désireuses de bénéficier de vélos peuvent contacter le service communication et prévention de l'ICDI: 071/60 04 99.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI : Troc’Inn, acheter et recycler c’est tendance !

    IMG_0037.jpgOn connaît les multiples magasins ou discount où chacun peut déposer des objets dont il n’a plus besoin. Les magasins de « troc » ou de dépôt-vente existent depuis plusieurs années en Belgique avec plus ou moins de succès. Ce type d’enseigne a surtout l’avantage de se débarrasser de nos vieux brols ou faire l’acquisition d’objets à prix sympa. Dans la majorité des cas, il s’agit de produit Hi-fi, de CD-DVD, de jeux, téléphone portable,…

     

    Cependant, il existe à Charleroi, un magasin tout à fait particulier, pas unique, mais assez surprenant pour vous en parler à nouveau aujourd’hui : TROC’ Inn. Le concept est presque identique aux magasins de troc ou de dépôt-vente traditionnel si ce n’est qu’ici il s’agît essentiellement de produits et d’articles de marque et de luxe. « Troc’ Inn ce n’est pas nouveau à Charleroi puisque cette année en 2014 nous fêtons nos 10 ans d’existence, je peux vous dire que c’est un véritable plaisir et une passion aussi de proposer des produits de qualités et de renommées avec des prix plus accessibles à tous. Des produits essentiellement haut de gamme comme des sacs à main, des vêtements, des montres, des chaussures, des bijoux,... .» affirme Eleonore Vicari, la Directrice du magasin.

     

    Le succès du magasin est en partie dû à trois éléments bien différents : tout comme ceux habituels, les « déposants » se délaissent  de produits pour des raisons «économiques», obtenir de l’argent d’articles dont ils n’ont plus d’attachement ou qui peut arrondir tout simplement les fins de mois.

     

    La seconde raison est une possibilité de se défaire de produits et articles « Mal adaptés », souvent un changement de pointure, de tailles, des erreurs de choix ou une lassitude de l’article en question.

     

    Enfin, la troisième raison et non des moindres est l’aspect «écologique », se séparer d’articles par la filière du magasin est un moyen de ne pas jeter le produit ou de ne pas le stocker inutilement dans des armoires pendant de nombreux mois ou des années, lui permet une seconde vie. Une volonté aussi de consommer autrement avec moins de gaspillage. 

     

    En ce qui concerne les clients, les motivations sont identiques: Des raisons économiques, des marques à bas prix et Ecologiques une autre façon de consommer, une consommation plus responsable. 

     

    IMG_0038.jpg« Chez nous, nous sommes très attentif lors de la sélection par rapport à la qualité, la véracité de la marque, l’état général du produit. La procédure est simple : le déposant propose son article en magasin, nous analysons avec lui le prix qu’il en souhaite en obtenir et il est évalué par rapport aussi au prix du marché. Une convention de dépôt est signée entre nous et le déposant d’une durée de deux mois.

     

    A tout moment, il peut prendre contact avec nous pour savoir si son produit a été vendu, si c’est le cas, il peut passer prendre paiement de sa vente. Dans le cas contraire, au delà de la période de dépôt, le produit peut être laissé en magasin sous d’autres conditions ou être repris sans frais. Le plus souvent, les articles sont vendus rapidement» précise Madame Vicari. 

     

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Tendance 1 commentaire