CHARLEROI- Quartiers d'hiver: bilan positif, mais pas assez d'artisans!

1491465_10202645963648675_810909630_o.jpg

Les Dauphines en compagnie de Philippe Van Cauwenberghe

glace3.JPG

Ca sent bon!

glace4.JPG

Grégory et Nathalie aux platines

glace5.JPG

Nicolas a réuni ses amis pour le blint test

A voir le nombre de visiteurs qui l'ont fréquenté, le Village de Noël a trouvé ses marques à la place de la Digue.  Dans les années à venir, il pourrait  être davantage attractif,  si les artisans étaient  plus nombreux, et l'accessibilité améliorée.  


Samedi soir, Nicolas, un habitant de Charleroi,  a réuni ses amis Frédéric, Sébastien et Bernadette au cours d'un blind test organisé dans le cadre des Quartiers d'hiver. "Je le fais en mémoire de mon frère Vincent, défenestré en juin dernier à la rue Navez. Il aurait certainement aimé être des nôtres..." L'épreuve consistait à reconnaître des titres de chansons connues, et à ce jeu, Nicolas est assez fort.  Dimanche, "Louisiana Dixie Band" entrainait les visiteurs sur des rythmes noirs américains.  En soirée, le concert de Renato ( The Voice ) et le Cover de Zucchero par  Overdose d'Amore  étaient bien applaudis.  Depuis le  13 décembre, les festivités battent leur plein sur la place de la Digue. "Même si le marché de Noël se poursuit jusque mardi, le bilan est déjà plus que positif" souligne Sophie Colin, directrice de l'asbl Charleroi CentreVille et coordinatrice de l'événement. " D'abord, parce la synergie entre la Ville, les commerces, la Police, et le service logistique et des Travaux a bien fonctionné. Ensuite, parce que le lieu a créé la surprise. La place de la Digue donne une belle visibilité avec la rue de Dampremy".

DIFFICULTES DE STATIONNEMENT

Parmi les plus gros succès, citons la soirée d'inauguration, les spectacles d'animation ( échassiers lumineux, cracheurs de feu,...), les photos avec le Père Noël (  128 clichés ont été tirés!), la présence de sportifs, dont les Spirous et les Dauphines,... La veille de Noël, le "Carrosse de Noël" a été un véritable tabac!  A souligner aussi la présence,  pour la première fois au Marché de Noël,  d'associations caritatives comme la Croix Rouge, l'Armée du Salut, Un toit pour Dominique,... Le gros point faible reste le manque d'artisans. " La remarque qui nous est faite est qu'on trouve surtout ici à boire et à manger.  Les artisans ont du mal à se mobiliser durant trois semaines. Résultat: seuls 4 chalets sur 21 sont occupés par des articles artisanaux."  regrette Sophie Colin.  Nathalie vend des escargots de mer: " C'est mon 17ème Marché de Noël à Charleroi. Je suis contente des installations. Mais les clients me signalent le problème de stationnement et la difficulté d'accès.  Les fréquentations ont été bonnes,  bien que les tempêtes de ces derniers jours ont plutôt fait fuir les visiteurs...". Des promeneurs suggéraient aussi pour les prochaines éditions plus d'animations familiales, et pourquoi pas un petit train qui relierait la Ville Haute à la Ville Basse... JCH

Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.