CHARLEROI- Du haut du beffroi, on balaye Charleroi du regard!

beffroi3.JPG

Charleroi... vue d'en haut!

L’ouverture du puits à la place Charles II,  la vue du haut du beffroi,  le plan-relief à l’époque des fortifications de Charleroi, … sont quelques « incontournables » de ces Journées du Patrimoine.  Les visiteurs peuvent encore en profiter ce dimanche !

beffroi1.JPG

Jacques, qui a quitté Gerpinnes pour Marcinelle,  observait le puits.

Jacques  ( 60 ans ),  installé à Marcinelle depuis un an,  a  beaucoup apprécié la balade guidée qu’il a faite avec la Maison du Tourisme, il y a une quinzaine de jours, à la Ville Haute et à la Ville Basse.  C’est la raison pour laquelle il a tenu, sous les conseils du guide,  à être présent au cœur de la Cité, lors des Journées du Patrimoine.  Une des « attractions » est  le puits de la place Charles II, ouvert exceptionnellement au public.  Jacques  n’était pas le seul touriste à s’y intéresser… Des journalistes de la radio VRT avaient fait le déplacement. Une famille de Rochefort également. « Je suis venu avec mon épouse Françoise, et mes enfants Florence  ( 12 ans ) et Floriane ( 7 ans et ½). Il ne se passe pas une semaine sans que nous ne visitions un site. Charleroi fait partie de notre programme !  »  notait Frédéric.  Le puits est un des derniers vestiges de la forteresse construite en 1666.  Cet impressionnant ouvrage a permis de subvenir aux besoins en eaux des  bâtisseurs de la cité.  Il a été utilisé pendant de nombreuses années, avant de disparaître, recouvert par les différents aménagements urbains de la ville. « Aujourd’hui, ce puits alimente en eau les fontaines » expliquait Michel Eeckhaudt, guide touristique à la Maison du Tourisme. «  L’eau part vers les jets et est reversée au milieu de la place pour réalimenter les bac-tamponsSuite à des urbanisations successives, au cours des siècles,  la profondeur a été remontée pour atteindre aujourd’hui 70 mètres ! »

beffroi4.JPG

Balade pour les sportifs!

Autre « balade » insolite ( pour les plus courageux !)  : la montée des 250 marches pour arriver en haut du beffroi de l’hôtel de ville. Samedi matin, plus d’une cinquantaine de personnes avaient déjà fait l’ascension ! «  Charleroi est encore plus belle vue d’en haut ! » s’exclamaient Francesca et Silvia de Charleroi-Nord.  Construit en 1936,  le beffroi de Charleroi, qui culmine à plus de 70 mètres,  est resté longtemps le plus jeune beffroi du monde, jusqu’à ce qu’il soit déclassé par Saint-Pol-sur-Mer en France !   « Nous organisons cette visite pour les Journées du Patrimoine, mais aussi à la demande. » précise Gina Santin de la Maison du Tourisme. Certains éléments se détachent bien,  comme l’église de Lodelinsart, la vigie de l’UT, le terril de Marchienne, la nouvelle tour de la police, des grues de démontage, … Chose assez exceptionnelle : les visiteurs peuvent sortir sur des balcons,  correspondant aux quatre points cardinaux, et balayer toute la Ville du regard.  « On voit toute une variété de paysages.  Par exemple, au sud, s’étend la « ceinture verte » ; à l’est, les industries,… »  poursuit Gina Santin.  D’autres visites sont encore organisées à Charleroi,  lors des Journées du Patrimoine, comme la Maison du Bailli, le   plan-relief de Charleroi,… « Charleroi n’a pas à rougir de son patrimoine « extra »ordinaire » soulignait l’échevin du Tourisme Anthony Dufrane.  « Nous continuerons à faire découvrir d’autres endroits méconnus de Charleroi, comme les souterrains du parking Zoé Drion, par exemple

JEAN-CLAUDE HERIN 

073.JPG

Du beffroi, on voit différents types de paysages...

Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.