• CHARLEROI- Paul Magnette a été "cuisiné" par Tatayet

    pirette9.JPG

    Durant tout ce week-end, notre Cité est devenue la capitale du rire.  François Pirette, Max Boublil, Zidani, le Grand Jojo,… ont mis une ambiance du tonnerre !  A la galerie Bernard, Paul Magnette, notre bourgmestre,  était mis « sur le gril » par Tatayet ! J.C.HERIN

    pirette8.JPG

    Paul à la guitare

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Des p'tits comiques au Village provençal!

    014.JPG

    Petit vent de folie au marché provençal

    Le Village Provençal fait étape à la place Saint Fiacre jusqu'à ce dimanche 30 juin. Venez y retrouver les dizaines de producteurs plus que sympas venus tout droit du sud de la France pour vous proposer leur savoir-faire sous le soleil de Charleroi et avec le son des cigales en prime.  En plus, vous aurez peut-être la chance de gagner un superbe panier de délicieux produits grâce à la tombola! J.C.HERIN

     

    016.JPG

    Tout le soleil du midi !

    015.JPG

    Du bon vin!

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • GILLY- 5555 km pour rejoindre Bakou en vélo!

    faustino1.JPG

    Faustino Giudici et Roland Hurtecant 

    Ancien gérant du restaurant All'Osteria, Faustino Giudici effectue, avec un groupe composé de 1 Hollandais et de 8 belges néerlandophones, un périple de 5555 km en vélo pour rejoindre Bakou en Azerbaïdjan. Après une étape Bruges-Gilly, les cyclistes se préparaient à poursuivre leur trajet. Le circuit a été préparé par Roland Hurtecant, qui a déjà réalisé d'autres exploits. Notons aussi la moyenne d'âge assez élevée des participants ! J.C.HERIN
     

    faustino7.JPG

    Le groupe de cyclistes au restaurant All'Osteria

    faustino5.JPG

    Faustino en compagnie de son fils Nicolas, qui a repris le restaurant, et de sa belle-fille Jordane

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • ACCIDENT: Boire ou bien se conduire... un chauffard en fait les frais... 3 fois !

    IMG_0002.jpgCe samedi dans la nuit, alors que le festival Rire sur la ville s'endormait après une journée bien chargée d'émotion et d'humour, un automobiliste quant à lui trouvera sûrement sa fin de nuit bien moins comique. Il provoquera successivement 3 accidents en moins de 15 minutes ! (sans victimes humaines heureusement).

    C'est à 2:10 du matin précise, rue du grand central, qu'un automobiliste roulant à toute allure n'a pu empêcher de prendre de plein fouet le feu rouge mobile se trouvant juste à l'entrée des travaux de la place de la dingue. Le fracas fût suffisamment important pour attirer l'attention des festivaliers encore présents aux allentours. N'ayant manifestement pas l'ensemble de ses capacités, ce sont des carolos présents (2 jeunes hommes) qui ont remis debout l'installation qui avait chuté lourdement sur le sol. Le propritétaire du véhicule ne prendra pas la peine de descendre de sa voiture (NDRL: en était-il encore capable?). Forcé à l'arret "feu rouge à terre", il devra attendre quelques petites minutes pour reprendre sa route comme si de rien n'était et sans trop s'inquiéter de la situation !   Il était très loin d'en avoir fini pour la nuit ! 

    Découvrez la suite ci-dessous qui ne s'améliorera pas pour ce chauffard. Photo & vidéo.

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 1 commentaire
  • CHARLEROI- Rire sur la Ville: Tatayet, Henri Dès, Pirette, Annie Cordy,... ont ouvert le show!

    rireville8.JPG

    Tatayet n'a toujours pas sa langue dans la poche... 

    Le rire descend sur la Ville ! Henri Dès, Tatayet, Pirette, Annie Cordy,… faisaient le show,  le premier soir,  au Centre-Ville.  Un bon départ pour cette toute première édition ! Il a même fallu parfois refuser du monde… J.C.H.

    rireville2.JPG

    Henri Dès: pas seulement pour les enfants!

    rireville4.JPG

    Le public au rendez-vous d'Henri Dès, dès vendredi...

    rireville12.JPG

    Inusable Anny..

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Emile et Michelle, des brocanteurs passionnés

    brocantejean1.JPG

    Même si elle a perdu de son attractivité,  la Brocante Saint-Jean a fait le bonheur des chineurs, le week-end dernier. Beaucoup d’exposants et de chineurs espèrent tout de même le retour de la Brocante des Quais.

    Ancien instituteur à l’école de Marchienne Docherie,  Emile Hubaux et son épouse Michelle sont parmi les plus anciens brocanteurs de Charleroi.  Ils sont en tout cas présents depuis la 1ère brocante des Quais en 1989.  Depuis  quelques années,  ils exposent à la Brocante Saint-Jean,  qui a pris cette appellation pour cause de travaux sur les quais de la Sambre.  « La brocante est une passion qui vient de ma famille. J’ai d’ailleurs gardé pas mal d’objets qui appartenaient à mes parents et grands-parents  » fait remarquer Emile.  Ce dernier collectionne un peu de tout : insignes militaires, semoirs, herses, rateliers,… tandis que son épouse est plutôt portée pour les biscuits perlés, les petites danseuses, bijoux, postures,… « Je reste aussi un peu nostalgique quand je me rappelle certains métiers comme le chiffonnier qui activait la cloche, dans les années 50, pour récupérer des objets métalliques, ou encore des livreurs de charbon qui travaillaient avec un cheval et un tombereau » poursuit-il.

    brocantejean2.JPG

    Chiner... sous la pluie!

    Cette nouvelle édition de la Brocante  Saint-Jean, qui s’étendait à partir de samedi soir sur une bonne partie du Boulevard Audent et du Boulevard de l’Yser, a été bien arrosée.  Cela n’a pas empêché pourtant les chineurs de faire de bonnes affaires. Surtout à la galerie couverte de l’Eldorado,  qui servait d’abri. Grâce aux efforts conjugués de Levino, Bérénice, Petrotta, membres du Comité de gestion, cette galerie est d’ailleurs redevenue très dynamique, puisque tous les commerces y sont ouverts.  D’autres exposants étaient plus divisés. Cindy  de Montignies-sur-Sambre regrette amèrement la Brocante des Quais  (  qui faisait 4 km de long ! ) . «  Je ne suis plus très motivée : un seul côté de la voirie du Boulevard seulement est réservé aux exposants, les animations sont quasi inexistantes, le Village des antiquaires est indépendant… Avant,  il y avait un peu de tout ; maintenant, il y a beaucoup de brol ! »  Un  autre faisait remarquer qu’il n’y avait plus de toilettes publiques. Bref, vivement la fin des chantiers  aux Quais de Sambre pour retrouver une belle et grande brocante ! J.C.H.

    brocantejean3.JPG

    Les affaires étaient bonnes à l'Eldorado...


    6 objets de la collection d'Emile et de Michelle

    brocantejean4.JPG

    un casque : casque d’aviateur belge de la guerre 40-45 avec filet de protection ( camouflage) : valeur : 15 euros.

     

    brocantejean5.JPG

    un cendrier des années 50  de l’Exposition Universelle de 1958 : valeur : 50 euros

    brocantejean6.JPG

    un bénitier, très courant dans les maisons dans les années 30. Valeur : 16 euros

    brocantejean7.JPG

    un fer à repasser début des années 1900, qui fonctionnait avec des braises de charbon : 25 euros.

    brocantejean8 .JPG

    un porte-pipes : accessoire utilisé couramment par les fumeurs de pipes : valeur 30 euros.

    brocantejean9.JPG

    poudrier : des années Belle Epoque, contenant espace pour la poudre, le fard, une glace,… : valeur : 20 euros 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI: Rire sur la ville - Point info 28.06

    Rire-sur-la-ville-295x300.jpgRire sur la ville s'est installé à Charleroi pour 3 jours (28,29,30 juin 2013). Ce festival du rire initié par François Pirette propose près de 75 spectacles au total.

    Pratiquement, si vous souhaitez y assister, vous possédez déjà vos bracelets pour 1, 2 ou les 3 jours. Dans le cas contraitre, il est toujours possible sur place (selon les spectacles) d'acheter votre laisser-passer.

    Attention: Ce qu'il faut préciser c'est que ce n'est pas parce que vous possédez le fâmeux sésame que vous aurez "obligatoirement" accès aux spectacles ou du moins à tous. En effet, l'accès se réalise selon les places disponibles et le nombre de personne qui y sont déjà présents.

    Ce vendredi soir par exemple, à la Galarie Bernard pour le spectacle de Tatayet suivi de celui du grand François Pirette, certains spectateurs sont restés en dehors de celle-ci (sous la pluie malheureusement) car la galerie a été "jugée" complète. Ce n'est qu'après le spectacle de Tatayet, qu'une annonce micro a eu lieu pour signaler que le public devait quitter entièrement la salle pour préparer le spectacle suivant et laisser aussi la chance à ceux encore dehors de pouvoir y assister.

    C'est à ce moment précis, qu'il semble que le public présent n'a pas souhaité bouger, instant qui a laissé place à un moment de plaintes et de siflements dans "la salle". Les départs d'une partie du public pour se rendre à d'autres spectacles a permis tout de même à ceux "en attente" de pouvoir y entrer avant le début du spectacle de François Pirette (qui a d'ailleurs débuté un peu plus tard). Le spectacle était au final à la mesure de l'attente de certains d'entres eux, de qualité, dans une ambiance bonne enfant et dans le respect de chacun ! Tout finira donc par un Happy end ce vendredi soir.  

    Pour le stationnement en ville, sachez que la plupart des parkings en centre ville sont totalement gratuits (faut-il encore y arrivé assez tôt pour obtenir un stationnement). Un grand parking surveillé et gratuit lui aussi est disponible à Charleroi Expo pour l'ensemble des festivaliers.

    Pour la suite... Rendez-vous demain ! 

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI: Week-end du rire sur la ville

    Rire-sur-la-ville-295x300.jpgComme vous le savez certainement, ces 28, 29 et 30 juin, Charleroi reçoit le festival "Rire sur la ville", à l'initiative de Thierry alias François Pirette. Plus de 45 artistes, 75 spectacles sur le week-end et des "after" en fin de soirée après 23h permettant également de continuer la fête et d'être encore plus près d'eux.

    Un moment de pur divertissement, de rire et de joie. Charleroi avait bien besoin de ce beau moment de détente. Pour plus d'informations sur le festival et pour nous y rejoindre, une seule adresse www.riresurlaville.com - L'accès aux spectacles nésessitent un pass à acheter encore sur place (à la maison du tourisme par exemple) pour 1, 2 ou les 3 jours (10€ moy/jour).

    Cependant, deux scènes à accès gratuits sont également disponibles et permettent à tous de pouvoir profiter de ce moment de grace mais surtout de rire sur la ville. 

    Nos équipes vous tiendront informé presque en temps réel des éventuelles scoop de dernière minute, interview ou informations pratiques pour profiter pleinement du festival. 

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • EMPLOI: Existe t-il (encore) de vrais et de faux chômeurs ?

    chômage,emploi,charleroi,onem,foremA l'heure où le chômage est omniprésent, où les difficultés financières des citoyens se fait ressentir de plus en plus, où le nombre de chômeur est en augmentation (malgré la chasse qui se déroule et qui doit permettre d'en liquider au plus vite...).

    Certains bénéficiaires ont pourtant plus que jamais besoin de ce revenu d'intégration qu'est le chômage. Parmis les demandeurs d'emploi et les chômeurs, il semblerait qu'il existe depuis toujours deux catégories: les vrais et les faux ! 

    Une habitante de Charleroi centre ville, qui demeure à proximité du bureau d'un syndicat affirme: "Chaque fin de mois, j'assiste à un ballet incessant de voitures, surtout des grosses cylindrées, qui sur le coup de 18h30, 19h00 (quand les bureaux sont fermés) s'arrêtent devant le bureau et les occupants viennent glisser des cartes de chômage dans la boîte aux lettres . Parfois même, ils signent celle-ci sur la deventure, sans se cacher, avant de glisser le document dans la boîte. Le pire, c'est sans doute ceux qui le font tout en étant habillés encore "en tenue de travail" ou de chantier avec le nom de la société écrit dans le dos ! C'est purement scandaleux. J'en ai interpellé un, hier, il m'a affirmé que tout d'abord cela ne me regardais pas et ensuite s'est justifié par le fait que le système lui permettait de le faire sans se faire prendre, ce depuis plusieurs années déjà pour lui. Pourquoi n'en profiterait-il pas ? a t-il ajouté. Je n'en croyais pas mes oreilles !".

    Et encore...

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- Opération Vauban: Succès du Conseil de participation

     

    1017650_10151682295363416_836659709_n.jpg

    Bien informer des projets en cours, échanger avec les habitants, participer à des animations de quartier et porter des initiatives en concertation avec le Collège communal, telles sont les principales missions du Conseil de participation mis en place à Charleroi dans le cadre de l'opération Vauban ! C'est aussi une première en Belgique.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • GOUTROUX- Remise de prix aux Black Dragoon's

    1010425_10201715080337507_798126704_n.jpg

    Ce mercredi, les membres les plus méritants du club des Black Dragoon's se sont vu remettre des prix. Un moment inoubliable entre amis ! Merci à Michel, Josianne, Isa, Alain,... pour leur accueil exceptionnel.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • MARCHIENNE DOCHERIE- 107 ans pour Germaine, notre Doyenne!

     

    9387_10201708304888125_1534547564_n.jpg

    Anniversaire pour Germaine Moreel, notre Doyenne Carolo ! 107 printemps et en pleine forme ! Un moment inoubliable à la Docherie ! Merci à toute la famille pour cet accueil si chaleureux. La cérémonie a été célébrée par l'échevin Serge Beghin.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • GOSSELIES- Les marcheurs de la Saint-Jean ont bravé la pluie et le froid

    saintjean4.JPG

    Le doyen Michel Vermeulen entouré de bergers et bergères

    On ne peut qu’être impressionné par la nombreuse  cavalerie,  Jockeys Rouges de la Madeleine en tête, qui a défilé, dimanche,  lors du 450ème Tour Saint-Jean. Malheureusement, la pluie et le froid, surtout en matinée, n’auront  guère épargné  marcheurs et cavaliers.  Parti à 6 heures du matin de la Place des Martyrs à Gosselies, le cortège rentrait en ville, en fin de matinée, avec le reliquaire de Saint Jean-Baptiste et sa statue portés par les scouts de Gosselies. Comme il est de tradition, Michel Vermeulen, doyen de Gosselies,  était entouré de petits bergers et bergères.  Des pèlerins, ainsi que des membres de la Société Philanthropique des  Climbias et de la "Fraternité Gosselienne",  accompagnaient le cortège. A midi était célébrée la Messe solennelle dans l'église Saint Jean-Baptiste avec les sonneurs de trompe et le 112ème de Ligne. J.C.H.

    saintjean6.JPG

    Les Jockeys Rouges de Roux

    104.JPG

    La cavalerie bien représentée

    Jean-Claude Dewyngaert ( 51 ans ) de Jumet et Jean-Yves Trigaux ( 43 ans de Gosselies ), marcheurs du 112ème Empire.

     

    saintjean1.jpg

     

    Jean-Claude Dewyngaert  ( 51 ans ) et Jean-Yves Trigaux ( 43 ans ) marchent tous deux dans la Compagnie du 112èmeRégiment belge sous  l’Empire.    Sapeur,  Jean-Claude porte le chapeau,  la hache, le fusil, le sabre, le tablier de cuir, le havresac contenant le nécessaire du parfait soldat. Bien qu’habitant Jumet, il ne marche pas à la Madeleine, mais, est retourné depuis 5 ans, à la Saint-Jean. Quant à Jean-Yves, habitant Gosselies, cela fait 25 ans qu’il fait partie de la compagnie du 112ème de ligne. Sergent sapeur, il arbore les galons de sergent,  2 pistolets, et le sabre à tête de coq.  « Je dois cette passion à mon père » souligne-t-il. « Je m’intéresse à l’Histoire, et tout particulièrement à la période du 1er Empire. Je participe à plusieurs manifestations napoléoniennes et à des bivouacs. J’attends tout particulièrement le bicentenaire de la bataille de Waterloo en 2015 !  ».

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Le métro pour Gosselies pris d'assaut!

    métro10.JPG

    Prêts à monter dans la rame pour Gosselies

    La mise en service de l'antenne nord du Métro Léger de Charleroi a  été un véritable succès, ce samedi.  Après quatre années de chantiers,  elle constitue un soulagement tant pour les usagers que pour les riverains et les commerçants.

    métro9.JPG

    Circomédie mettait de l'ambiance!

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- La musique dans toute sa diversité

     

    DSC_6346c(1).jpg

    Valenya Syl, chanteuse d'origine espagnole : musique soul, influences blues. Un talent fou pour cette chanteuse installée depuis 4 ans à Charleroi.

    Depuis vendredi, Charleroi s’est mise au diapason de toutes les musiques et cultures.  Mais,  pour les concerts en plein air, une météo catastrophique a joué les trouble-fête! 

    Ils jouent du piano, du saxophone, de la clarinette, de la guitare, du piano,…  Les élèves des Académies de Marchienne-au-Pont et de Ransart ont fait une prestation très remarquée,  dimanche matin,  à la salle des Congrès du Palais des Beaux-Arts de Charleroi.  Certains d’entre eux poursuivront leur formation musicale dans un établissement d’enseignement supérieur à la rentrée  prochaine. 

    music4.JPG

    La musique classique au PBA

    La Fête de la Musique avait démarré, vendredi soir,  par des  concerts  dans les rames de la station de métro des Beaux-Arts. Elle se poursuivait sur le parking des Mutualités mais,  à cause d’une forte averse en fin d’après-midi,  le public était très peu nombreux.  Et pourtant  l’affiche était de qualité, avec des groupes comme The Buxom Cannibals ( speed rock), dont le chanteur Olivier Lefèvre est carolo, la chanteuse Mary-L, qui s'était fait remarquer il y a deux ans en reprenant l'hymne de la cité "Pays de Charleroi", Tanga Wissi, un groupe bruxellois,… Originaire de Beaumont, le groupe Freddy Loco & the Gordos Ska Band comptait exceptionnellement Rocksteady Freddie,  un saxophoniste venu de New York, pour une tournée européenne.

    julien3.JPG

    Freddy Loco &The Gordos Ska Band 

    julien6.JPG

    Les jeunes étaient de la partie !

    Tous  les amis de Julien Ledoux ( 25 ans) , décédé dans un incendie, le 25 mai, dans une pharmacie à Courcelles,  se souvenaient bien de lui.  Le chanteur du groupe « Truth in blood »  aurait dû faire partie de cette Fête de la Musique !  Samedi  après-midi, la programmation était assez multiculturelle,  en rassemblant Belges, Togolais, Burkinabés,…. « Nous souhaitions que des artistes d’un groupe puissent jouer dans d’autres, pour  qu’il y ait un  fil rouge dans les concerts » précisait  Jean Noël, président de l’asbl Mitoussa. D’origine espagnole, et installée depuis 4 ans à Charleroi,  Valenya Syl charmait les spectateurs avec sa musique soul,  aux influences blues.  En soirée, l’Eden se mettait à l’heure du pop/rock/electro avec des groupes comme The Tangerines, Maïa Vidal, Superlux, et à la Brasserie :  Carl,  Compact Disk Dummies,  groupe flamand vainqueur du concours Humo's Rock Rally en 2012, et BRNS.  La salle était pleine, et l’ambiance était au zénith !  Paul Magnette, notre bourgmestre, n’a pas boudé son plaisir… Visiblement, il était très en forme ! J.C.HERIN

    music1.JPG

    Compact Disk Dummies

    music3.JPG

    L'ambiance était chaude à l'Eden

    music.JPG

    Un public réceptif

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire