CHARLEROI: Venir en aide à son voisin peut coûter cher !

ascenseur.jpgQui ne viendrait pas en aide à l'un de ses voisins bloqué dans l'ascenseur de son immeuble ? C'est en tout cas ce que s'est dit Bernard, un habitant du centre ville de Charleroi il y a quelques jours.

Alors que l'un de ses voisines hurlait car elle était bloquée dans la cage de l'ascenseur et était prise de panique, Bernard n'a alors pas hésité un instant à sortir de chez lui et aller contre la porte pour rassurer sa voisine séquestrée, pour lui venir en aide avec l'intention de prévenir les secours... Mal lui en prit puisqu'il devra en payer le prix !

"L'ascenseur de l'immeuble étant complètement bloqué, comme c'est souvent le cas ici, j'ai pris la décision de prévenir les secours, j'ai appelé les pompiers pour venir débloquer la voisine. Comme cette voisine en plus avait de gros soucis de santé et avait du mal à respirer et m'informait à travers la porte qu'elle faisait un malaise j'ai informé les secours également de ce fait. Quand on prévient la copropriété rien ne bouge, ils disent ne pas être responsable et quant à la société Otis qui est propriétaire de la technique des ascenseurs, ils ne viennnent pas rapidement, une fois, je suis resté moi même bloqué presque deux heures entre deux étages, prévenir les pompiers était la meilleure solution dans le cas qui se présentait. "déclare Bernard.

L'ascenseur est d'un vieux modèle, placé à l'époque de la construction du bâtiment (1950). L'appareil n'est pas muni d'une porte coulissante ou une grille de sécurité comme le prévoit pourtant la législation depuis peu mais juste d'une porte d'ascenseur à chaque étage et à l'intérieur de celui-ci les parois sont visibles et coulissent lorsque l'appareil monte ou descent.  Bernard est furieux: "Il tombe en panne souvent, c'est dangereux en plus, même s'il y a un oeil optique au bas de la porte qui est censé arrêter la cabine en cas de passage "du pied uniquement" sous l'oeil éléctronique, n'importe qui peut se coincé la main ou le bras quand il est dans la cabine car on le voit monter ou descendre et les murs défiler sous nos yeux, il n'y a pas de protection, l'appareil est très vieux, peu entretenu correctement. Il s'agît plus d'un monte charge que d'un réel ascenseur !".

C'est ainsi que les pompiers de Charleroi était informé de la situation et ne manqueraient pas de se rendre à l'adresse de l'immeuble pour délivrer la victime. Sur l'entre fait, quelques minutes plus tard, on ne sait comment, l'ascenseur à repris vie et à pu descendre quelques centimètres à l'étage inférieur permettant à la porte de s'ouvrir et la voisine de s'extraire de la cabine pour son plus grand bonheur. Lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux, l'intervention n'était plus nécessaire. "Cela s'est passé sur quelques minutes de temps entre la sortie de la voisine et l'intervention des pompiers" ajoute le voisin "secouriste". 

Cependant l'affaire aurait pu en rester là, si Bernard, le voisin bienveillant n'avait reçu une facture des services des pompiers de Charleroi avec un montant de 150 € à payer pour "intervention inutile" et "déplacement des services de secours pour rien". Ce carolo n'en revient pas, il avait prévenu les pompiers pour venir en aide à cette voisine qui hurlait et était coincée. Bernard furieux de cette situation ne compte pas en rester là et souhaite à présent solliciter cette voisine pour une éventuelle intervention sur cette facture.

Quoi qu'il en soit pour Bernard cette expérience lui aura suffît et affirme clairement "La prochainement fois, je n'interviendrais même pas, celui qui sera coincé dans l'ascenseur ou en danger pourra crever je n'aiderais plus personne ... je ne voudrait pas encore par la suite devoir payer pour avoir rendu service!"

S'il existe bel et bien dans notre loi Belge l'obligation d'aider, de porter secours "Assistance à personne en danger", il est regrétable que cette affaire se clôture par une sanction pour un citoyen qui prends la décision de porter secour et qui est seul incapable d'intervenir (aussi par sécurité pour lui ou la victime). Cette histoire démontre donc qu'il est plus que jamais nécessaire d'être vigilant mais surtout que les autorités ne contribuent pas spécialement à Charleroi à analyser ou favoriser les actes d'aides et de secours individuel de la part du citoyen.

Pour Bernard, c'est certain: ne comptez plus jamais sur lui !

ascenseur.jpg

Photo thématique: il ne s'agît pas de l'ascenseur incriminé dans le reportage.

Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.